Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 21 à 40 sur 52 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Moulin à Tan : édifice non identifié (tour)
    Moulin à Tan : édifice non identifié (tour) Francueil - le Le Moulin à Tan - isolé - Cadastre : 1824 A 1118
    Historique :
    le plan cadastral de 1824 mais pas sur le plan cadastral actuel.
    Référence documentaire :
    Extrait du plan cadastral ancien, section A1, 1824. Lieux-dits La Gourmandière, Le Moulin à Tan
    Description :
    Cette tour ronde, en partie ruinée et dont le toit a disparu, bâtie en moellon calcaire, est située
    Localisation :
    Francueil - le Le Moulin à Tan - isolé - Cadastre : 1824 A 1118
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral ancien, section A1, 1824 figurant les lieux-dits la Gourmandière, le Vue générale prise du pré situé entre le Moulin à Tan et la Gourmandière. IVR24_20113702220NUCA
  • Moulin à Tan : moulin, actuellement maison et camping
    Moulin à Tan : moulin, actuellement maison et camping Francueil - Le Moulin à Tan - en écart - Cadastre : 1824 A 1128, 1129 2011 A01 999
    Historique :
    Un moulin est attesté dès le 16e siècle. Il aurait été construit à la demande de Thomas Bohier qui transformé en moulin à tan puis en moulin à blé. Un nouveau bâtiment est construit au cours du 19e siècle. Le
    Référence documentaire :
    Extrait du plan cadastral ancien, section A1, 1824. Lieux-dits La Gourmandière, Le Moulin à Tan FRANCE, Indre-et-Loire, Direction départementale de l'Agriculture et de la Forêt. Le Moulin à Tan sur le ruisseau de Francueil. dossier n° 3, moulin n° 8, 18 novembre 1852. FRANCE, Indre-et-Loire , Direction départementale de l'Agriculture et de la Forêt. Le Moulin à Tan sur le ruisseau de Francueil
    Description :
    Le moulin était alimenté par le ruisseau de Francueil et n'est plus en fonction actuellement . Construit principalement en moellons de calcaire, le bâtiment présente cependant une façade sur rue en est visible sous le pignon sud où passe le ruisseau. La roue était positionnée contre ce pignon.
    Localisation :
    Francueil - Le Moulin à Tan - en écart - Cadastre : 1824 A 1128, 1129 2011 A01 999
    Illustration :
    Ruisseau alimentant le moulin. IVR24_20113702212NUCA
  • Haut-Coulommiers : maison (2 rue du Cher)
    Haut-Coulommiers : maison (2 rue du Cher) Francueil - Le Haut-Coulommiers - 2 rue du Cher - en écart - Cadastre : 1824 B1 1563
    Représentations :
    Une cheminée en tuffeau est accolée au pignon ouest ; le manteau est sculpté de motifs végétaux et
    Description :
    Le logis de type bloc-à-terre est composé d'une pièce à feu en rez-de-chaussée ; le comble est accessible par une lucarne en façade couverte en bâtière. Le bâtiment se prolonge à l'est dans la propriété
    Localisation :
    Francueil - Le Haut-Coulommiers - 2 rue du Cher - en écart - Cadastre : 1824 B1 1563
  • Pompe à eau
    Pompe à eau Francueil - rue du Val-Fleuri - en village
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le fabricant
    Représentations :
    Le bec de la pompe est orné d'une tête de lion qui permet d'accrocher un seau.
  • Moulin à Tan : maison
    Moulin à Tan : maison Francueil - Le Moulin à Tan - en écart - Cadastre : 1824 A 1130, 1135 2011 A01 974
    Historique :
    au lieu-dit "Le Moulin-à-Tan" elle est édifiée à proximité d'un ancien moulin à eau installé sur le ruisseau de Francueil qui figure sur le plan cadastral de 1824 (actuellement maison).
    Description :
    Maison construite en moellons de calcaire sur un soubassement abritant des caves. Le rez-de -chaussée côté rue est desservi par un escalier extérieur. Le toit à longs pans est couvert en tuile plate
    Localisation :
    Francueil - Le Moulin à Tan - en écart - Cadastre : 1824 A 1130, 1135 2011 A01 974
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral ancien, section A1, 1824 figurant les lieux-dits la Gourmandière, le
  • Temple : ferme
    Temple : ferme Francueil - Le Temple - 21 voie communale n°16 - en écart - Cadastre : 2019 ZE01 139-140
    Description :
    Ferme de type bloc-à-terre abritant sous un même toit le logis et la grange-chai. Le logis est donne sur la cour. Le comble de la grange est accessible par une lucarne en façade située à l'est du bâtiment. La construction a été réalisée en pierre dure de type pierre de Pontlevoy pour le soubassement et en moellons enduits pour l'élévation. Les encadrements des baies ainsi que le bandeau soulignant la corniche sont en pierre de taille. Le toit à longs pans est couvert en tuile mécanique, avec une reprise en
    Localisation :
    Francueil - Le Temple - 21 voie communale n°16 - en écart - Cadastre : 2019 ZE01 139-140
  • Verrière : la Résurrection de Lazare (baie n°1)
    Verrière : la Résurrection de Lazare (baie n°1) Francueil - Bourg - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription figurant sur le sol, sous les pieds de Jésus : Tours. L. Lobin, 1858.
    Représentations :
    Jésus debout lève le bras droit et parle à Lazare agenouillé les mains jointes. Les trois personnages qui lui font face se bouchent le nez. La Crucifixion figure au registre inférieur gauche ; la Cène
  • Verrière : la Nativité (baie n°2)
    Verrière : la Nativité (baie n°2) Francueil - Bourg - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription figurant sous le tapis de Marie : L. Lobin. Date présente mais non lue.
  • Présentation de la commune de Francueil
    Présentation de la commune de Francueil Francueil
    Texte libre :
    maximale au Temple à 144 mètres ; le point le plus bas de commune se situe à 54 mètres. Le Cher constitue la limite nord de la commune sur 3,5 km. Le ruisseau de l'étang de Brosse qui vient de Luzillé coule du sud vers le nord et se dédouble au niveau du bourg pour former le ruisseau de Francueil qui se jette au nord dans le Cher près du pont de Chisseaux. La craie à silex était autrefois exploitée au nord le long de cinq rues principales disposées en étoile. Au nord de la commune, entre le Cher et la du Val de Loire inscrit Patrimoine mondial de l’humanité au titre des paysages culturels (voir le Adam de Hodon. Son fils Jehan le cède en 1496 à Jacques de Beaune Semblançay, qui agit pour le compte châtellenie de Chenonceau. A cette date le fief des Houldes est intégré à la châtellenie de Chenonceau et y demeure jusqu'à la Révolution. Une commanderie rurale de Templiers était installée au lieu-dit Le Temple ; après la disparition de l'ordre en 1311 le lieu continua à être occupé ; on trouve mention, en 1602, de
    Illustration :
    Dessin du fossé d'écoulement vers le ruisseau de Francueil. 1889. (Archives départementales d'Indre Le Cher en aval du château de Chenonceau. IVR24_20103702422NUCA Le chemin de halage en rive gauche du Cher, avec au fond le château de Chenonceau Vue du bourg depuis le pont de Feu. IVR24_20113702093NUCA L'église et le presbytère, vus au sud-est. IVR24_20113703191NUCA Puits couvert au lieu-dit le Haut-Coulommiers, place Dupin. IVR24_20103702074NUCA Vue du village prise depuis le hameau de La Bondonnière. IVR24_20103702440NUCA Cavités troglodytiques au lieu-dit le Moulin à Tan. IVR24_20113702217NUCA 25, rue du Val fleuri. Caves creusées dans le coteau. IVR24_20113702084NUCA Le Feu : petit pont de pierre. IVR24_20113702089NUCA
  • Bourg : maison (3 rue Léopold-Deschamps)
    Bourg : maison (3 rue Léopold-Deschamps) Francueil - 3 rue Léopold-Deschamps - en village
    Représentations :
    Sur la façade antérieure, le linteau de la porte est orné d'un motif symétrique, composé de tiges à feuilles retombantes dont chaque extrémité porte une tête de basilic, et surmonté d'un fleuron. Le fronton
  • Verrière : la présentation au Temple devant saint Siméon (?) et sainte Anne (baie O)
    Verrière : la présentation au Temple devant saint Siméon (?) et sainte Anne (baie O) Francueil - Bourg - en village
    Représentations :
    tient l'enfant Jésus dans ses bras et le présente à une femme auréolée (sainte Anne ?) et à un homme d'axe de l'église qui est dédiée à saint Thibault, mais on peine à identifier ce saint dans le
  • Verrière : Sainte Marguerite reine d’Écosse occupée de l'éducation de ses enfants et du soin des pauvres. (baie n°4)
    Verrière : Sainte Marguerite reine d’Écosse occupée de l'éducation de ses enfants et du soin des pauvres. (baie n°4) Francueil - Bourg - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription figurant sur le degré où siège sainte Marguerite : A. Clement de St Michel. 1885
    Représentations :
    Marguerite et en modernisant le costume du jeune homme qui distribue les pains.
  • Parc de Chenonceau : tombeau de Madame Dupin
    Parc de Chenonceau : tombeau de Madame Dupin Francueil - Chenonceau - isolé
    Historique :
    Louise-Marie-Madeleine Fontaine, épouse de Claude Dupin, dite Madame Dupin est décédée le 20
    Référence documentaire :
    p. 203-204 Babelon, Jean-Pierre. Chenonceau, le château sur l'eau. Paris : Albin Michel, 2018 . BABELON, Jean-Pierre. Chenonceau, le château sur l'eau. Paris : Albin Michel, 2018. , Toulouse. Thèse de doctorat soutenue le 15 décembre 2014 à l'Université Toulouse 2 - Jean Jaurès, sous la
    Représentations :
    Le tombeau imite un sarcophage antique. Il est soutenu par quatre pattes de lion. La face nord est . Le fronton qui surmonte la scène est frappé de la lettre D au centre d'une couronne de lauriers
    Description :
    Bien que situé sur la commune de Francueil, le tombeau de Madame Dupin fait partie du parc du
  • Verrière : Jésus et les docteurs de la Loi (baie n°3)
    Verrière : Jésus et les docteurs de la Loi (baie n°3) Francueil - Bourg - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription figurant sur le degré où siège Jésus : A. Clement de St Michel. 1885. Inscription sur
  • Maisons et fermes de la commune de Francueil
    Maisons et fermes de la commune de Francueil Francueil - en village
    Historique :
    Le développement de la culture de la vigne à la fin du 19e siècle a provoqué la construction de plusieurs maisons et fermes sur la commune, associées parfois à des caves extérieures à demi-enterrées (le Temple, le Haut-Coulommiers).
    Description :
    étage carré. Le comble, souvent éclairé par une ou des lucarnes, est à surcroît dans 30 pour cent des cas. Les lucarnes à fronton triangulaire en pierre de taille dont les rampants suivent le motif de la corniche sont fréquemment employées en association avec les combles à surcroît dans le dernier quart du 19e siècle. Le gros œuvre est majoritairement constitué de moellons recouverts d'enduit et associés à des encadrements et des corniches en pierre de taille. Les enduits sont parfois colorés en rose (le Val Fleury, le majoritairement à longs pans, parfois avec croupe. Dans le bourg, les matériaux de couverture utilisés sont la
    Illustration :
    Le Haut-Coulommiers, 1 rue des Gardes du Cher : maison construite en 1924-25. IVR24_20103702075NUCA Le Haut-Coulommiers, 15 Grand rue de Coulommiers : maison de type bloc-à-terre Ferme, le Haut-Coulommiers, 11 Grand rue de Coulommiers. Logis, façade sur cour Ferme. Le Haut-Coulommiers, 11 Grand rue de Coulommiers. Etable. IVR24_20103702078NUCA Maison rurale, le Haut-Coulommiers, Grand rue de Coulommiers. Logis et ferme accolés par le pignon Cave maçonnée indépendante d'une habitation. Le Haut-Coulommiers. IVR24_20103702085NUCA Le Bas-Coulommiers. Maison rurale de type bloc-à-terre abritant sous un même toit le logis et la Le Bas-Coulommiers. Maison rurale abritant sous un même toit le logis et la grange. La lucarne dessert le comble à surcroît. IVR24_20103702087NUCA Le Bas-Coulommiers, Grande rue de Coulommiers. Mur gouttereau d'une grange en moellon raidi par un
  • Moulin-Neuf : moulin
    Moulin-Neuf : moulin Francueil - Moulin-Neuf - en écart - Cadastre : 1824 D1 1812
    Historique :
    Le Moulin Neuf figure sur le plan cadastral de 1824, avec une roue placée le long du pignon est du tour est construite ainsi que les deux étages supérieurs. Le mécanisme aurait été démonté vers 1960
    Description :
    Le moulin est construit sur une île déterminée par le creusement d'un bief en amont et alimenté par le ruisseau de l'étang de Brosse qui part de Luzillé. Il consiste aujourd'hui en un bâtiment de 5 probablement à alimenter le bâtiment en eau courante. L'ensemble est couvert en ardoise. Les deux portes du rez
  • Houldes : manoir dit château des Houldes
    Houldes : manoir dit château des Houldes Francueil - Les Ouldes - isolé - Cadastre : 2011 A 786
    Historique :
    1793. Au 14e siècle, la famille Marques acquiert le château-fort des Ouldes. Jean Marques ayant pris le Chenonceau). En 1468, Pierre Marques vendit à Adam de Hodon le lieu des Houdes, où ne se dressaient plus que ainé Jean vendit en 1494 à Jacques de Beaune, pour le compte de Thomas Bohier qui désirait acquérir Diane de Poitiers, qui fut contrainte, après la mort du roi en 1559, de le restituer à Catherine de Médicis en échange de Chaumont. Catherine de Médicis fit planter des mûriers aux Ouldes et le manoir fut des Ouldes ; en 1598, elle en fit don à César de Vendôme, fils naturel d'Henri IV. A cette époque, le n'existent plus. Le fils aîné de Claude Dupin, Louis-Claude, dit "Dupin de Francueil" fit des Ouldes le siège dont le tombeau est visible dans le parc du château de Chenonceau, au sud du Cher, la famille Schwendt , maître Durand qui fit, semble t-il, détruire au moins partiellement l'ancien logis seigneurial afin de le reconstruire en s'efforçant d'en préserver le caractère. On ignore ce qui, précisément, a été conservé et
    Référence documentaire :
    Extrait du plan cadastral ancien, section A1, 1824. Lieux-dits La Gourmandière, Le Moulin à Tan
    Description :
    Le corps de logis est bâti en moellon enduit. Au nord, l'élévation consiste en un rez-de-chaussée lucarnes à fronton triangulaire en pierre de taille. Le pignon Est, percé de quatre demi croisées (deux par
    Illustration :
    Aquarelle représentant le portail ouvrant sur le pignon ouest du logis et la tour d'escalier
  • Bourg : château d'eau (rue du Château d'Eau)
    Bourg : château d'eau (rue du Château d'Eau) Francueil - rue du Château d'Eau - en village
    Historique :
    Le premier château d'eau (station de pompage de faible élévation) a été construit en 1935. Le châteaux d'eau de ce type ont été construits au fur-et-à-mesure que se mettait en place le réseau de
    Description :
    Le premier château d'eau de Francueil, qui porte l'inscription "station de pompage" comprend deux réservoirs cylindriques de faible hauteur et partiellement enterrés. Le second château d'eau (tour) est un
  • Montifault : ferme
    Montifault : ferme Francueil - Montifault - en écart - Cadastre : 1824 E 682, 683, 686
    Historique :
    La ferme de Montifault figure sur le plan cadastral de 1824. plusieurs bâtiments construits au fur modifiée avec le percement d'une vaste porte cintrée. La ferme a été agrandie avec la construction de deux logis accolés à l'autre grange, vers le sud-est. L'édification de ces logis s'est faite en deux temps au cours du 19e siècle, le plus récent étant celui le plus à l'est, dont le pignon est apparent. Il est
    Illustration :
    gauche de la lucarne figure sur le plan cadastral de 1824. IVR24_20113702106NUCA
  • Bas-Coulommiers : ferme
    Bas-Coulommiers : ferme Francueil - - 1 rue du vignoble du Bas-Coulommiers - en écart - Cadastre : 2019 B02 1889
    Historique :
    aux dates portées, il est possible de suivre pas à pas son agrandissement. Le plan cadastral de 1824 transformée en habitation, porte la date 1882 sur la lucarne. Le bâtiment abritant les deux granges-étables
    Description :
    , chaînages d'angle et corniches en pierre de taille. Le logis principal, édifié sur cave, comprend un rez-de -chaussée et un comble éclairé par 8 lucarnes, 4 au nord et 4 au sud. Le toit à longs pans et croupes est des étables. Un seul toit à longs pans et croupes en tuile mécanique couvre le bâtiment ; les pignons
    Illustration :
    Le Bas-Coulommiers. Vue générale du logis au nord. IVR24_20103702089NUCA Le Bas-Coulommiers. Vue de la façade sur cour du bâtiment abritant les granges-étables