Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • 9 verrières ex-voto
    9 verrières ex-voto Issoudun - 2 rue Estienne d'Orves - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "L. Lobin - Tours 1876" (baies 5, 7, 10). inscription concernant les donateurs : voir commentaire descriptif.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    -Dame du Sacré-Coeur. Les vitraux : Ces verrières ont été créées vers 1876 par l'atelier Lobin. Il s'agit d'ex-voto offerts par les villes d'Issoudun, Châteauroux et Bourges, "en souvenir de leur
    Description :
    , de gauche à droite : l'église Saint-Martial, les Vieilles Prisons, l'hôtel de la Préfecture et le Château Raoul. Au tympan de la verrière sont figurées les armes de la ville ; Baie 4 : ex-voto de la Saint-Cyr (avant les restaurations menées par le Père Chevalier). Au tympan de la verrière sont figurées les armes du Berry. Baies 5 et 6 : ces deux verrières figurant l'Annonciation et la Visitation sont des ex-voto du duc et de la duchesse de Parme, dont les armes occupent le tympan de la verrière, "en -Dame, et consécration reconnaissante du Sacré-Cœur". Baie 9 : verrière représentant les saints et les compose de 5 lancettes. Dans la lancette centrale est figurée Notre-Dame du Sacré-Cœur. Les deux lancettes de gauche montrent les habitants de Bourges en procession autour de Mgr de La Tour d'Auvergne. On aperçoit à l'arrière-plan la cathédrale, vue du nord-ouest. Les verrières des deux lancettes de droite représentent enfin les habitants d'Issoudun priant devant la statue de Notre-Dame du Sacré-Cœur. Les armes de
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant saint Joseph, saint Paterne et le bienheureux César de Bus
    Verrière représentant saint Joseph, saint Paterne et le bienheureux César de Bus Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions concernant les donateurs : "Offert par la famille Grenouillet" (lancette gauche ) ; "Offert par Mr Clément Chauveau" (lancette centrale) ; "Offert par Mme d'Agard de Bus", avec les armoiries
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Lobin, de Tours, par les familles Grenouillet, Chauveau et d'Agard de Bus. Cette verrière non datée a probablement été commandée dans les années 1860 ou 1870 à l'atelier
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant la Bonne Mort
    Verrière représentant la Bonne Mort Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    été commandée dans les années 1860 ou 1870 à l'atelier Lobin, de Tours.
    Description :
    . Dans les deux lancettes centrales, une famille assiste à la messe. Dans la lancette de droite, cette
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant sainte Anne éduquant la Vierge
    Verrière représentant sainte Anne éduquant la Vierge Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    été commandée dans les années 1860 ou 1870 à l'atelier Lobin, de Tours.
    Description :
    Cette verrière présente des panneaux de grisailles ornementales dans les lancettes latérales, et
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant la Vie de saint Jean-Baptiste
    Verrière représentant la Vie de saint Jean-Baptiste Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Cette verrière non datée a probablement été commandée dans les années 1860 ou 1870 à l'atelier Lobin, de Tours, par la famille Barré de Lépinière (cette dernière avait donné un maire à la ville
    Description :
    lequel sont figurées les armes de la famille donatrice.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant sainte Solange, sainte Lucie et saint Jean
    Verrière représentant sainte Solange, sainte Lucie et saint Jean Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant les donateurs : "A la mémoire de Mr Jean Benoît Joseph Thabaud de Linetière
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Lobin, de Tours, par les familles Rousseau et Thabaud de Linetière. Un membre de cette dernière fut Cette verrière non datée a probablement été commandée dans les années 1860 ou 1870 à l'atelier
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Issoudun : église Saint-Cyr, verrières
    Issoudun : église Saint-Cyr, verrières Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    deux tours, restée inachevée. Enfin, l'ensemble fut doté dans les années 1930 d'un clocher de plan Église paroissiale Saint-Cyr : D’origine romane, la collégiale Saint-Cyr fut détruite pendant les carré bâti au dessus du portail nord, surmonté d’une haute flèche. Les vitraux : Des vitraux anciens de cette ancienne collégiale subsistent les panneaux de la grande baie axiale, dont l'installation, vers 1470, marque l'achèvement de la reconstruction du choeur. Les 18 autres verrières figurées ou ornementales, de la seconde moitié du 19e siècle, sont issues de l'atelier de Lucien-Léopold Lobin, de Tours
    Référence documentaire :
    . 2 : « Les vitraux du Centre et des Pays de la Loire ». Paris, Éditions du C.N.R.S., 1981, p. 202.
  • 3 verrières représentant sainte Félicité, sainte Marguerite et saint Augustin
    3 verrières représentant sainte Félicité, sainte Marguerite et saint Augustin Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    deux tours, restée inachevée. Enfin, l'ensemble fut doté dans les années 1930 d'un clocher de plan Église paroissiale Saint-Cyr : D’origine romane, la collégiale Saint-Cyr fut détruite pendant les carré bâti au dessus du portail nord, surmonté d’une haute flèche. Les vitraux : Ces vitraux qui
    Description :
    lancette centrale, et un décor de grisaille dans les lancettes latérales. Les jours de tympan sont occupés
  • Issoudun : basilique Notre-Dame du Sacré-Coeur, verrières
    Issoudun : basilique Notre-Dame du Sacré-Coeur, verrières Issoudun - 2 rue Estienne d'Orves - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    -Dame du Sacré-Coeur. Les vitraux : La Basilique Notre-Dame du Sacré-Cœur se compose de plusieurs siècles. 1. L’atelier Lobin (années 1860-1870) Les vitraux les plus anciens avaient été installés dans (Tours), ils représentaient, entre autres, « Notre-Dame du Sacré-Cœur » (offert par la famille des , notamment l’image de « Notre-Dame du Sacré-Cœur », placée dans la lancette centrale de la baie d’axe, les les couronnes destinées à la statue en marbre de la Vierge du Sacré-Cœur, trônant sur l’autel de la chapelle. Les autres vitraux de la chapelle, installés par Lucien-Léopold Lobin vers 1876, sont des ex -voto offerts par des familles, ainsi que les villes d’Issoudun, de Châteauroux et de Bourges, pour Marseille les miséricordes du Sacré-Cœur », et « la béatification de Marguerite-Marie Alacoque ». Dans les parties inférieures de ces baies étaient représentées des scènes de la vie du Christ. Les chapelles latérales, les bas-côtés et la crypte de la basilique comportaient également des vitraux créés par l’atelier
    Référence documentaire :
    Conception à la Grande Guerre : les traces dans les vitraux de l'Indre", dans « Images de la Vierge dans Marc du POUGET, "Les vitraux patriotiques et commémoratifs", dans Vitraux de l'Indre. Éclats de la
1