Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 8 sur 8 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de Jargeau
    Port dit port de Jargeau Jargeau - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    En juin 1835, à la demande du conseil municipal, l'Etat soumet un avant projet de port et Tours. Cette disposition ne semble pas convenir localement puisque dès 1849, la municipalité de d'embarquement (100 mètres de long) à Jargeau en amont du pont suspendu. L'ingénieur Lefort propose en outre la dépourvu de cale et de tout moyen d'accession pour les bateaux et où les voitures ne circulent pas. Les justifier la dépense qu'exigerait la construction d'un port. En août 1847, le conseil municipal demande à implanté de part et d'autre du pont suspendu. C'est ce projet qui est semble-t-il réalisé par l'Etat entre 1848 et 1855. Il répond aux normes en vigueur : tablier placé à trois mètres au-dessus de l'étiage , perré présentant une pente de 3 mètres de base pour un mètre de hauteur. Ce port n'a pas été établi pour servir de dépôt de marchandises mais seulement pour permettre de les embarquer et les débarquer plus ordinaires. En 1852 le port, considéré comme inachevé, est la propriété de l'Etat et présente une étendue de
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, Ech. 0,001 m pm, détail, 1900. (archives municipales de Jargeau, 11 Encre et aquarelle sur papier, Ech. 0,001 m pm, 1900. (archives municipales de Jargeau, 11 O 4 Encre et aquarelle sur papier, Ech. 0,002 m pm, 63 x 21, 1855. Par Boeckh (ingénieur). (archives -Maréchal (ingénieur). (archives départementales du Loiret, 2 S 85). (cf. illustration n ). (archives départementales du Loiret, 2 S 85). (cf. illustration n° IVR24_20074500268NUCA). Carte postale ancienne. (archives départementales du Loiret, Coll. Petit 301). (cf. illustration n Carte postale ancienne. (archives départementales du Loiret, Coll. G Pouillot 1197). (cf ). (archives départementales du Loiret, Liasse 30872). (cf. illustration n° IVR24_20064500256NUCA). Encre et aquarelle sur papier, 63 x 30,5, 1864. Par Sainjon (ingénieur). (archives départementales Encre et aquarelle sur papier, 57 x 48, 1837. (archives départementales du Loiret, 2 S 85). (cf
    Précision dénomination :
    port de levée
    Description :
    Implanté de part et d'autre de l'ancien pont suspendu, rive gauche, le port de Jargeau mesure environ 400 mètres de long. Sa largeur maximum est de 20 mètres. Il est constitué d'une grande cale à tablier à quai incliné, et de trois cales abreuvoirs. L'abreuvoir, situé en amont de l'ancien pont
    Typologies :
    port de levée : port situé au pied du perré de la levée
    Titre courant :
    Port dit port de Jargeau
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan du port de Jargeau établi par le conducteur le 8 mars 1900. (archives municipales de Jargeau d'accès. (archives municipales de Jargeau, 11 O 4). IVR24_20094500274NUCA déclassement comme levée de la rue des Moulins. (archives départementales du Loiret, Liasse 30872 Plan de la cale de débarquement et d'embarquement à construire à l'amont du pont de Jargeau, 22 mai 1837. (archives départementales du Loiret, 2 S 85). IVR24_20064500046NUCA Projet d'établir un port à Jargeau par l'ingénieur Coumes, 24 août 1847. (archives départementales Plan général pour l'établissement du chenal du port de Jargeau, par l'ingénieur Mutrécy-Maréchal, 6 mai 1840. (archives départementales du Loiret, 2 S 85). IVR24_20074500269NUCA Plan du bas-port de Jargeau avec rampe et abreuvoir à construire par l'ingénieur Boeckh, 10 juillet 1855. (archives départementales du Loiret, 2 S 85). IVR24_20074500270NUCA
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Jargeau (Loiret)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Jargeau (Loiret) Jargeau
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    "Terres de la Tuilerie" ?). Suite à plusieurs demandes du conseil municipal (1835, 1840, 1844, 1847), un La ville de Jargeau a été implantée dans un val inondable mais sur un tertre naturel. Claude Chastillon représente à la fin du XVIe siècle une ville entourée de murailles avec quelques maisons en ruines l'emplacement d'un port à cet endroit. Au milieu du XVIIe siècle, on trouve mention du port de Guihut. Au tout début du XVIIIe siècle, il semble que la levée est interrompue au niveau de la ville de Jargeau, aussi effet faire « réparer les quais de la ville, établir un chemin de halage sûr et commode, fortifier la levée au travers de laquelle les eaux filtrent souvent et rétablir le pavé de ladite levée qui sert de sera pratiqué un arceau de 12 pieds d'ouverture »). Le mur de quai est exhaussé en 1781-1782 et la levée est élargie en 1784. Une carte de la Loire mentionne également pour cette période un aménagement maçonné de la berge en amont de la ville. La rupture du pont médiéval de Jargeau en 1790 nécessite la mise
    Référence documentaire :
    (ingénieur). (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/1, pièce 1). (cf. illustration n pour une valorisation des ports de Loire", Mémoire de recherche, DEA, Université de Tours, 1991, sous conseil municipal de Jargeau qui sollicite la réparation du quai aux abords du pont et le rétablissement AM Jargeau, 11 O 4. Demande du conseil municipal concernant la mose en place de boucles d'amarrage Dans : Souvenirs historiques de la ville et du canton de Jargeau/Duchâteau, 1874. Lithographie Encre et aquarelle sur papier, tableau d'assemblage, Ech. 1/10000e, 1833. (archives départementales de France, Cartes et Plans : GE DD 2987 n° 1219). (cf. illustration n° IVR24_20094500275NUCA). Encre sur papier, Ech. 1/100e, 42 x 31. (archives départementales du Loiret, Liasse 30922). (cf Encre et aquarelle sur papier, détail, XVIIIe siècle. (archives départementales du Loiret, C suppl Encre sur papier, détail, vers 1850. Par Coumes (ingénieur). (archives départementales du Loiret
    Description :
    La ville présente aujourd'hui deux ports, celui de Guihut et celui de Jargeau, auxquels il faut ajouter une cale abreuvoir simple située au lieudit "Terres de la Tuilerie" en amont de l'agglomération . Le mur de quai longeant la ville mesure environ 500 mètres. Il est muni de deux escaliers doubles à montées convergentes avec sas à batardeau, d'une échelle de crues et d'anneaux d'amarrage.
    Titre courant :
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Jargeau (Loiret)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Gergeau, petite ville sur la rivière de Loire, gravure de Claude Chastillon, vers 1615. (archives Carte de la Loire au XVIIIe siècle, détail. (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/4 Carte de la Loire, rive gauche, XVIIIe siècle. Détail. (archives nationales, site de Paris, CP F 14 Plan de la Loire, XVIIIe siècle. Détail. (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/3 . Détail. (archives nationales, site de Paris, CP F 14 100 66/1, pièce 1). IVR24_20074500560NUCA Extrait de la carte de l'ingénieur Coumes datée vers 1850 avec ajouts postérieurs. (archives déclassement comme levée de la rue des Moulins. (archives départementales du Loiret, Liasse 30872 Plan général des ouvrages de défense aux abords de Jargeau, 22 mai 1908. (archives départementales Les berges de Loire, vue prise du pont suspendu vers l'aval. Carte postale ancienne. (archives Drague installée sur les berges de Loire à Jargeau, vers 1910. (archives départementales du Loiret
  • Quais de Jargeau
    Quais de Jargeau Jargeau - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    de la ville de Jargeau, aussi des quais sont-ils probablement réalisés pour défendre la ville des l'ingénieur Normand. Ce dernier va en effet faire « réparer les quais de la ville » et y « établir un chemin de halage sûr et commode ». C'est probablement à cette date que le quai est percé d'une rampe sera pratiqué un arceau de 12 pieds d'ouverture »). Le mur de quai est exhaussé en 1781-1782 en amont et en aval du pont. Le 8 mai 1812, lors d'une délibération du conseil municipal, ce dernier expose que depuis trois ans des réparations urgentes ont été ordonnées aux "murs de face du quai" mais que débâcle ou une crue ainsi que la soixantaine de maisons qui longent le quai. Le conseil demande que des ville est équipée d'un « quai très étroit où les voitures ne circulent pas ». Ce quai est dépourvu de cale et de tout moyen d'accès pour les bateaux. Cette situation motive la rédaction de plusieurs projets de ports qui restent cependant sans suite. Il faut attendre plus de dix ans pour qu'enfin un port
    Référence documentaire :
    Encre sur calque, détail, 1847. (archives départementales du Loiret, 2 S 100). (cf. illustration n Carte postale ancienne. (archives départementales du Loiret, Coll. M. Rigaud 897). (cf Carte postale ancienne. (archives départementales du Loiret, Coll. G Pouillot 1197). (cf ). (archives départementales du Loiret, Liasse 30872). (cf. illustration n° IVR24_20064500256NUCA).
    Description :
    Les quais de la ville de Jargeau s'étendent rive gauche, de part et d'autre du pont, sur environ 500 mètres de long. Ils sont équipés de plusieurs escaliers doubles et des boucles d'amarrages sont
    Titre courant :
    Quais de Jargeau
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    déclassement comme levée de la rue des Moulins. (archives départementales du Loiret, Liasse 30872 Plan du port de Jargeau indiquant les travaux projetés pour deux rampes (une projetée et une à rétablir) et l'exhaussement du quai à 0,50 m au-dessus de la crue de 1846, par l'ingénieur d'arrondissement Profils en travers des murs de quai à Jargeau, ingénieur Sainjon, 29 octobre 1877. Encre et Plan du port de Jargeau et du port à Guihut par l'ingénieur Guillon, 17 avril 1889. Proposition de Les quais en amont du pont, carte postale ancienne. (archives départementales du Loiret, Coll. M Les quais, carte postale ancienne, vers 1923. (archives départementales du Loiret, Coll. G Pouillot Photographie aérienne de Henrard, 1953. Vue prise vers l'amont. IVR24_19924500236N Les quai en aval du pont et la culée de l'ancien pont suspendu. IVR24_20064501466NUCA Vue d'ensemble de la section située en aval du pont. IVR24_20094500764NUCA
  • Port dit port de Guihut
    Port dit port de Guihut Jargeau - rue du 71ème-Bataillon-de-Chasseurs-à-pieds - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Au milieu du XIXe siècle, la ville de Jargeau afferme le port de Guihut par bail de trois ans. Le construit le mur de quai séparant la Loire de la ville. Il faut distinguer le port de Guihut proprement dit (terre-plein) de l'arche Barrault (rampe d'accès au port de Guihut). Le terre-plein était semble-t-il situé dans l'axe et au sud de l'arche Barrault jusqu'aux années 1820. Les plans le localisent ensuite à l'ouest de cette arche. En 1822, l'ingénieur ordinaire Gretry propose, suite à la demande des habitants , de construire une rampe d'abordage vis à vis l'arche Barrault et d'élargir cette dernière, ceci pour améliorer l'accès du bac. En 1852, la surface du port de Guihut est de 3,5 ares. La nature des marchandises débarquées consiste en charniers, lattes, houille, carreaux, tuiles, merrains, planches de sapin et de chêne , toutes destinées à l'approvisionnement de la commune. Aucune marchandise n'est embarquée, le port étant élevé et mal commode. Les droits de dépôt sont perçus conformément au tarif prescrit par la loi du 28
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, Ech. 0,001 m pm, détail, 1900. (archives municipales de Jargeau, 11 Encre et aquarelle sur papier, Ech. De 300 m, détail, 1822. Par Gretry (ingénieur). (archives Encre et aquarelle sur papier, Ech. De 50 m, détail, 1822. Par Gretry (ingénieur). (archives Encre sur papier, Ech. 0,15 m pm, détail, 1822. Par Gretry (ingénieur). (archives départementales ). (archives départementales du Loiret, Liasse 30872). (cf. illustration n° IVR24_20064500256NUCA).
    Précision dénomination :
    port de levée
    Description :
    Situé rive gauche, le port de Guihut est constitué d'une rampe perpendiculaire au fleuve (l'arche marchandises (le port proprement dit). Les dimensions de l'esplanade ne semblent pas avoir changé depuis le milieu du XIXème (25 x 15 mètres). L'arche mesure environ 25 mètres de long sur 5 mètres de large. Côté ville, en haut de la rampe, des coulisses permettaient de placer des batardeaux pour arrêter les eaux en cas de crue. En complément de ce dispositif, côté Loire, l'arche est munie d'une feuillure qui permettait probablement aussi de l'obturer (une planche de bois pouvait être maintenue par la pression de
    Typologies :
    port de levée : port situé au pied du perré de la levée
    Localisation :
    Jargeau - rue du 71ème-Bataillon-de-Chasseurs-à-pieds - en ville
    Titre courant :
    Port dit port de Guihut
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan du port de Jargeau établi par le conducteur le 8 mars 1900, détail. (archives municipales de déclassement comme levée de la rue des Moulins. (archives départementales du Loiret, Liasse 30872 Projet élargissement de l'arche Barrault passant sous le quai, par l'ingénieur Gretry, 15 février 1822. (archives départementales du Loiret, 2 S 85). IVR24_20094500304NUCA Projet d'une rampe d'abordage à construire en avant du mur de quai, vis à vis de l'arche Barrault , par l'ingénieur Gretry, 25 septembre 1822. (archives départementales du Loiret, 2 S 85 Projet, à la demande des habitants de Jargeau, de construire une rampe en avant du mur de quai vis à vis l'arche Barrault, par l'ingénieur ordinaire Gretry, 25 septembre 1822. (archives Plan du port de Jargeau et du port à Guihut par l'ingénieur Guillon, 17 avril 1889. Proposition de L'arche à Barrault, vue prise du haut de la rampe. A gauche se trouve la place du port de Guihut
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau) Jargeau - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    L'ouvrage fait probablement partie de la campagne de travaux relative au nouveau port de Jargeau
    Observation :
    Numéro de l'ouvrage dans la base DIREN : 45173-4.
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, Ech. 0,001 m pm, détail, 1900. (archives municipales de Jargeau, 11 ). (archives départementales du Loiret, Liasse 30922). (cf. illustration n° IVR24_20094500045NUCA).
    Description :
    par une rampe simple orientée vers l'aval. Elle mesure 6 mètres de large sur 28 mètres de long.
    Titre courant :
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan du port de Jargeau établi par le conducteur le 8 mars 1900, détail. (archives municipales de Plan général de la ville de Jargeau par l'ingénieur ordinaire Biard, 18 janvier 1875, détail . (archives départementales du Loiret, Liasse 30922). IVR24_20094500045NUCA Vue d'ensemble de la cale et de sa rampe d'accès. IVR24_20094500261NUCA
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau) Jargeau - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    L'ouvrage fait probablement partie de la campagne de travaux relative au nouveau port de Jargeau
    Observation :
    Numéro de l'ouvrage dans la base DIREN : 45173-6.
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, Ech. 0,001 m pm, détail, 1900. (archives municipales de Jargeau, 11 ). (archives départementales du Loiret, Liasse 30922). (cf. illustration n° IVR24_20094500045NUCA).
    Description :
    Située en amont du pont, rive gauche, la cale est orientée vers l'aval. Elle mesure un mètre de large sur 5 mètres de long et fait le pendant avec une petite cale similaire orientée vers l'amont (un
    Titre courant :
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan du port de Jargeau établi par le conducteur le 8 mars 1900, détail. (archives municipales de Plan général de la ville de Jargeau par l'ingénieur ordinaire Biard, 18 janvier 1875, détail . (archives départementales du Loiret, Liasse 30922). IVR24_20094500045NUCA
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau) Jargeau - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    L'ouvrage fait probablement partie de la campagne de travaux relative au nouveau port de Jargeau
    Observation :
    Numéro de l'ouvrage dans la base DIREN : 45173-5.
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, Ech. 0,001 m pm, détail, 1900. (archives municipales de Jargeau, 11 ). (archives départementales du Loiret, Liasse 30922). (cf. illustration n° IVR24_20094500045NUCA).
    Description :
    Située en amont du pont, rive gauche, la cale est orientée vers l'amont. Elle mesure 0,7 mètre de large sur 12 mètres de long et fait le pendant avec une petite cale similaire orientée vers l'aval (un
    Titre courant :
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Jargeau)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan du port de Jargeau établi par le conducteur le 8 mars 1900, détail. (archives municipales de Plan général de la ville de Jargeau par l'ingénieur ordinaire Biard, 18 janvier 1875, détail . (archives départementales du Loiret, Liasse 30922). IVR24_20094500045NUCA
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Jargeau)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Jargeau) Jargeau - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Suite à la demande du conseil municipal, l'ingénieur Coumes propose d'établir un port à Jargeau de vigueur : tablier placé à trois mètres au-dessus de l'étiage, perré présentant une pente de 3 mètres de base pour un mètre de hauteur. Cette disposition ne semble pas satisfaire les usagers du port puisque dès 1849 la municipalité réclame, en vain, le réhaussement de la cale pour mettre les marchandises à l'abri des crues ordinaires. La construction de la cale à tablier est terminée en 1855.
    Observation :
    Numéros de l'ouvrage dans la base DIREN : 45173-2 et 15173-3 (il semble qu'il s'agisse d'un seul et
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, Ech. 0,001 m pm, 1900. (archives municipales de Jargeau, 11 O 4 Encre et aquarelle sur papier, Ech. 0,001 m pm, détail, 1865. (archives départementales du Loiret Carte postale ancienne. (archives départementales du Loiret, Coll. M. Rigaud 897). (cf Carte postale ancienne. (archives départementales du Loiret, Coll. G Pouillot 1197). (cf ). (archives départementales du Loiret, Liasse 30872). (cf. illustration n° IVR24_20064500256NUCA). Encre et aquarelle sur papier, 63 x 30,5, 1864. Par Sainjon (ingénieur). (archives départementales ). (archives départementales du Loiret, Liasse 30922). (cf. illustration n° IVR24_20094500046NUCA).
    Description :
    Implantée de part et d'autre de l'ancien pont suspendu, la cale à tablier à quai incliné de Jargeau mesure environ 400 mètres de long. Sa largeur maximum est de 20 mètres. Elle est munie de sept petits escaliers d'abordage (pour la plupart non visibles actuellement car recouverts de végétation). L'accès à la cale à tablier s'effectue grâce à une rampe simple partant de la culée de l'ancien pont suspendu, à une convergentes partant du mur de quai longeant la ville.
    Typologies :
    l'eau car relayé par un petit mur de quai incliné qui plonge dans l'eau
    Titre courant :
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Jargeau)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan du port de Jargeau établi par le conducteur le 8 mars 1900. (archives municipales de Jargeau Plan du port de Jargeau et du port à Guihut par l'ingénieur Guillon, 17 avril 1889. (archives Port de Jargeau : emplacement des deux bateaux lavoirs, 9 avril 1864, plan par l'ingénieur Sainjon . (archives départementales du Loiret, 2 S 87). IVR24_20064500249NUCA Plan de la partie aval du bas-port de Jargeau par l'ingénieur ordinaire, 16 novembre 1865 . (archives départementales du Loiret, 2 S 85). IVR24_20094500302NUCA Plan général de la ville de Jargeau par l'ingénieur ordinaire Biard, 18 janvier 1875, détail . (archives départementales du Loiret, Liasse 30922). IVR24_20094500046NUCA Les quais, carte postale ancienne. (archives départementales du Loiret, Coll. M. Rigaud 897 Les quais, carte postale ancienne, vers 1923. (archives départementales du Loiret, Coll. G Pouillot
1