Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 12 sur 12 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (Port de la Chapelle)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (Port de la Chapelle) La Chapelle-sur-Loire - le Port Genièvre - en village
    Historique :
    pétition datée de janvier 1860, les habitants de la commune exposent que depuis l'inondation de 1856, le été emportées lors de la crue et ils demandent le rétablissement d'au moins une cale d'abordage. Ils expliquent que cet ouvrage sera très fréquenté pour le rouissage du chanvre et la rentrée des récoltes des dans le département d'Indre-et-Loire". Une cale abreuvoir simple complète l'ensemble à la fin du XIXe
    Typologies :
    cale en tablier à quai incliné : pavement en pente douce vers le fleuve ne descendant pas jusqu'à
    Localisation :
    La Chapelle-sur-Loire - le Port Genièvre - en village
    Illustration :
    Projet d'une rampe descendant de la place de la Mairie sur le quai de la Chapelle, 30 mars 1860 , plan dressé par le conducteur des Ponts-et-Chaussées. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S Projet d'une rampe descendant de la place de la Mairie sur le quai de la Chapelle, 30 mars 1860 , détail. Profils dressés par le conducteur des Ponts-et-Chaussées. (archives départementales d'Indre-et Projet d'une rampe descendant de la place de la Mairie sur le quai de la Chapelle, 30 mars 1860 , détail. Coupe dressée par le conducteur des Ponts-et-Chaussées. (archives départementales d'Indre-et
  • Port dit port Neuf
    Port dit port Neuf La Chapelle-sur-Loire - le Port Neuf - en écart
    Historique :
    Le port Neuf est mentionné en 1799 alors qu'une rampe de ce port doit être réparée. Plusieurs documents du milieu du XIXe siècle figurent le port équipé d'une unique cale.
    Description :
    Située sur la rive droite, le Port Neuf comprend une cale abreuvoir simple.
    Localisation :
    La Chapelle-sur-Loire - le Port Neuf - en écart
    Illustration :
    Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire (Service spécial de la Loire), milieu XIXe siècle : le Port Neuf. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). IVR24_20073700164NUCA Projet de remaniement de la cale d'abordage de la rue des Parfaits au Port Neuf, plan dressé par le conducteur le 8 juillet 1865. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5004). IVR24_20063700052NUCA
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (Port Genièvre)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (Port Genièvre) La Chapelle-sur-Loire - le Port Genièvre - en village
    Historique :
    moyen de remblais, d'une partie des quais devant le bourg de la Chapelle, en amont de l'église. D'après l'ingénieur ordinaire Cormier, ces travaux amélioreront la navigation car le chemin de halage sera plus régulier. Le 8 décembre 1855, le conseil municipal vote la somme de 700 F pour contribuer à la dépense.
    Typologies :
    cale en tablier à quai incliné : pavement en pente douce vers le fleuve ne descendant pas jusqu'à
    Localisation :
    La Chapelle-sur-Loire - le Port Genièvre - en village
  • Port dit port d'Ablevois
    Port dit port d'Ablevois La Chapelle-sur-Loire - le Port d'Ablevois - en écart
    Historique :
    Le port d'Ablevois est mentionné au XIIe siècle dans le cartulaire de l'archevêché de Tours. Il est conseil d'Etat qui maintient les doyen, chanoines et chapitre de Saint-Martin de Tours dans le droit de tenir un bac sur la rivière de Loire au port d'Ablevois. Au cours du XIXe siècle, le port semble être plus ou moins délaissé : l'ingénieur en chef de Limay le mentionne en 1825 mais il ne figure plus sur
    Description :
    Situé rive droite, en face du port refuge de l'embouchure de l'Indre (commune de Avoine), le port perpendiculaires à la Loire et débouchant directement sur le dessus de la levée. L'accès à cette dernière s'effectue au moyen d'une sorte de rampe disposée dans le prolongement de la ruelle. Côté fleuve, il n'y a à la navigation ni, comme le propose le recensement de la DIREN de 2006, désigner ces ouvrages de
    Localisation :
    La Chapelle-sur-Loire - le Port d'Ablevois - en écart
    Illustration :
    Extrait du cadastre napoléonien de La Chapelle-sur-Loire, 1831 : le Port d'Ablevois. (archives Extrait du cadastre napoléonien de Avoine, 1837 : parcelle dénommée le Port d'Ablevois (rive gauche Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire (Service spécial d'Indre-et-Loire), milieu XIXe siècle : le port de la Belle Voie. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28 Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire (Service spécial d'Indre-et-Loire), milieu XIXe siècle : le port de la Belle Voie. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28 levée débouche sur le sommet de celle-ci au moyen d'une rampe (ruelle aval). IVR24_20123701271NUCA Vue d'ensemble de la rampe établie dans le prolongement d'une ruelle perpendiculaire à la Loire Depuis la levée, vue d'ensemble de la rampe établie dans le prolongement d'une ruelle levée débouche sur le sommet de celle-ci au moyen d'une rampe (ruelle amont). IVR24_20123701274NUCA
  • Port dit port Genièvre
    Port dit port Genièvre La Chapelle-sur-Loire - le Port Genièvre - en village
    Historique :
    Deux ports étaient établis vis à vis du bourg de la Chapelle-sur-Loire, le port Genièvre (en amont de l'église) et le port de la Chapelle (en aval de l'église). La situation précise de ces deux ports est indiquée sur un plan daté de 1852. Le 28 décembre 1838, le port Genièvre est considéré comme inutile à la navigation par le préfet d'Indre-et-Loire. La location du terrain du port au profit de la commune est autorisé et le maire adjuge cette location au sieur Pouiteau le 13 janvier 1839 : ce dernier peut louer une partie ou la totalité du port Genièvre pour le dépôt de matériaux (10 centimes par m² et par jour en temps de foire et de marché et 10 centimes par are et par jour pour le reste du temps ). L'utilisation du port Genièvre comme lieu d'embarquement "officiel" semble se perdre puisqu'en 1844, le maire de réalité cet espace est un port de Loire appartenant à l'Etat. A cette date, le port se compose d'un siècle et sur un plan de 1869 mais elle n'a pas été retrouvée sur le terrain.
    Description :
    Situé sur la rive droite, en amont du bourg de la Chapelle-sur-Loire, le port Genièvre comprend une
    Localisation :
    La Chapelle-sur-Loire - le Port Genièvre - en village
    Illustration :
    l'ingénieur ordinaire. Détail sur le port Genièvre. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5000 , 30 mars 1852. Détail sur le port Genièvre avec projet d'une cale d'abordage. (archives Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire (Service spécial de la Loire), milieu XIXe siècle : le port Genièvre. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). IVR24_20073700163NUCA
  • Cale dite cale abreuvoir simple de la Rue des Parfaits (Port Neuf)
    Cale dite cale abreuvoir simple de la Rue des Parfaits (Port Neuf) La Chapelle-sur-Loire - le Port Neuf - en écart
    Historique :
    Le port Neuf est mentionné en 1799 alors qu'une rampe de ce port doit être réparée (pavé et blocage ). Il est difficile de savoir s'il s'agit de la cale actuelle. L'ouvrage figurant sur le cadastre ), un projet de remaniement de l'ouvrage est réalisé. Chargé du dossier, le conducteur des Ponts-et et l'embarquement et le débarquement des marchandises qui se font très rarement à cet emplacement. Il l'Etat, la commune et les habitants intéressés. Finalement, le projet est abandonné en décembre 1865 faute de crédit accordé par le conseil municipal.
    Description :
    mètres de large sur cent mètres de long. Un muret soutient le perré haut.
    Localisation :
    La Chapelle-sur-Loire - le Port Neuf - en écart
    Illustration :
    Projet de remaniement de la cale d'abordage de la rue des Parfaits au Port Neuf, plan dressé par le conducteur le 8 juillet 1865. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5004). IVR24_20063700052NUCA
  • Port dit port de la Chapelle
    Port dit port de la Chapelle La Chapelle-sur-Loire - le Bourg - en village
    Historique :
    Deux ports étaient établis vis à vis du bourg de la Chapelle-sur-Loire, le port Genièvre (en amont de l'église) et le port de la Chapelle (en aval de l'église). La situation précise de ces deux ports est indiquée sur un plan daté de 1852. Le port de la Chapelle a été complètement reconstruit suite à travaux et en 1860, les habitants de la commune demandent le rétablissement d'au moins une cale d'abordage commode. Une cale abreuvoir simple complète l'ensemble à la fin du XIXe siècle (après 1867). Le port de . L'ouverture en 1848 de la ligne de chemin de fer reliant Tours à Saumur a peut-être joué un rôle dans le développement du port de la Chapelle (il y a une station dans le bourg) mais rien n'est clairement établi.
    Description :
    Situé rive droite, en aval de l'église, le port de la Chapelle se compose d'une cale en tablier à
    Localisation :
    La Chapelle-sur-Loire - le Bourg - en village
  • Cale dite cale abreuvoir simple (Port de la Chapelle)
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port de la Chapelle) La Chapelle-sur-Loire - le Port Genièvre - en village
    Historique :
    port. La cale elle même ne figure pas sur le plan de 1867 et a par conséquent été construite
    Description :
    de large sur 38 mètres de long. Le bas de l'ouvrage a été prolongé (béton) pour accéder à l'eau.
    Localisation :
    La Chapelle-sur-Loire - le Port Genièvre - en village
  • Cale dite cale abreuvoir simple (Port Genièvre)
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port Genièvre) La Chapelle-sur-Loire - le Port Genièvre - en village
    Historique :
    Chapelle-sur-Loire (les deux existant devant le centre bourg ont été détruites lors de la rupture de la
    Localisation :
    La Chapelle-sur-Loire - le Port Genièvre - en village
    Illustration :
    rapport daté du 9 janvier 1865 (construction d'un mur de soutènement par le sieur Delaunay). Détail
  • Cale dite cale abreuvoir simple (Port d'Ablevois)
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port d'Ablevois) La Chapelle-sur-Loire - le Port d'Ablevois - en écart
    Localisation :
    La Chapelle-sur-Loire - le Port d'Ablevois - en écart
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de La Chapelle-sur-Loire (Indre-et-Loire)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de La Chapelle-sur-Loire (Indre-et-Loire) La Chapelle-sur-Loire
    Historique :
    Appelée la Chapelle-Blanche jusqu'au début du XIXe siècle, la commune prend peu à peu le nom de la face du bourg de la Chapelle (projet de banquettes de halage). Le projet concerne 568 mètres de pierre de taille de Champigny). Le Ministre des Travaux publics approuve le projet mais les travaux sont en face du bourg. En 1855, une partie des quais devant le bourg de la Chapelle (entre l'amont du assureront un chemin de halage plus régulier et amélioreront la navigation. La rupture de la levée le 4 juin nombreuses maisons et deux cales d'abordage sont détruites, les eaux envahissent le bourg de la Chapelle-sur de traversée du bac sur la Loire à la Chapelle : le premier abordait aux Trois Volets (mentions de 1802 aux années 1920), le second était situé à Ablevois (mentions de 1802 à 1825), le troisième reliait de nombreux ports et points d'abordage. De l'amont vers l'aval : - le port des Trois Volets (XVIIIe et XIXe siècles) - le Port Bidon (une cale mentionnée en 1902) - la Rue des Fosses Mercier : une
    Référence documentaire :
    Dion, Roger, "Le val de Loire, étude de géographie régionale", 1934, réed. 1978, p 315. -Martin de Tours dans le droit de tenir un bac sur la Loire au port d'Ablevois, 1747. de Montsoreau par le sieur Hubert entrepreneur : rampe au-dessous des Trois Volets, rampe Beaulieu , l'Ablevoie (ou le bled voie ou la Belle voie). AD Indre-et-Loire, S 5001. Projet de redressement d'une partie des quais devant le bourg de la
    Description :
    portuaires sont établis côté rive droite. De nombreux lieux d'abordage existent sur le territoire de la commune : les plus importants sont le port des Trois Volets, le port Genièvre, le port de la Chapelle, le port Neuf et le port d'Ablevois (de l'amont vers l'aval). Il faut ajouter à cette liste plusieurs lieudits, tous situés entre les Trois Volets et le bourg de la Chapelle-sur-Loire, portion de rive nombreuses rues perpendiculaires débouchant sur le fleuve.
    Illustration :
    Extrait du cadastre napoléonien de 1831 : le port des Trois Volets et la cale des Fosses Mercier , 30 mars 1852. Détail sur la cale située en aval de l'église et le projet d'une autre cale. (archives Projet d'une cale d'abordage près de la rue de Beaulieu, profil type de la cale dressé le 13 mai 1863 par le conducteur des Ponts-et-Chaussées. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5003 Carte de la Loire entre le port des Trois Volets et le Batardeau avec mention des cales d'abordage Exhaussement et consolidation de la levée droite, plan dressé par le conducteur des Ponts-et -Chaussées le 31 décembre 1902 : la cale de la Rue de Beaulieu. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S Borne de nivellement 231 D portant le n° 73 et située au niveau du 85 rue de Tours. En arrière plan
  • Port dit port des Trois Volets
    Port dit port des Trois Volets La Chapelle-sur-Loire - les Trois Volets - en écart
    Historique :
    sur le cadastre napoléonien de 1831. Ce dernier document mentionne en outre l'abordage d'un bac reliant la Chapelle-sur-Loire à Huismes. Le port des Trois Volets est cité sur les listes de ports de Loire de 1857 et 1862. On observe en outre sur le cadastre napoléonien de 1831 la présence d'un second est confirmée par les cadastres de Avoine (1837) et de Rigny-Ussé (1813). Elle s'explique par le fait
    Description :
    Situé sur la rive droite, le port des Trois Volets comprenait aux XVIIIe et XIXe siècle au moins trois cales d'abordage. Aucun de ces ouvrage n'a été repéré sur le terrain.
    Illustration :
    Extrait du cadastre napoléonien de 1831 : le port des Trois Volets équipé de trois cales. (archives Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire (Service spécial de la Loire), rive droite
1