Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port refuge ou gare d'eau de Langeais
    Port dit port refuge ou gare d'eau de Langeais Langeais - en agglomération
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    A Langeais, la rivière de la Roumer se jetait autrefois dans la Loire au moyen de deux bras, le rapporte que l'embouchure de la Roumer (le bras aval semble-t-il) présente une surface de huit mètres de dix à douze bateaux. La même année, les maîtres mariniers estiment que la rivière pourrait proposer 50 d'amélioration du lit sont réalisés. L'idée d'établir un refuge à l'embouchure de la Roumer n'est, en tout cas s'agit cette fois de creuser un bassin dans l'intérieur des terres. La gare doit être mise à l'abri des glaces et des crues de la Loire au moyen d'une levée insubmersible. Les travaux sont adjugés le 26 de la "gare artificielle" de Langeais, la seule de ce type avec celle de Tours (canal de jonction Cher/Loire) dans le département d'Indre-et-Loire. La gare de chemin de fer de Langeais (ligne Tours / Nantes) est établie en 1848 tout près de la gare d'eau, probablement avec l'idée de faciliter les transbordements entre voie d'eau et voie ferrée. Après la réalisation de la gare, le bras aval de la Roumer est
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    Non repertorié par la Diren.
    Description :
    La gare d'eau était située sur la rive droite, en amont du pont, entre la levée et la gare SNCF, à l'embouchure de l'un des bras de la rivière de la Roumer.
    Illustration :
    Plan de la gare d'eau de Langeais et de la ligne de chemin de fer reliant Tours à Nantes, dressé Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, milieu XIXe siècle. Détail sur la gare d'eau Extrait de la carte de la Loire par l'ingénieur Coumes (1848) complétée en 1858 par l'ingénieur Plan général de la défense de Langeais contre les inondations et de la gare d'eau, 18 juin 1901 Plan des rives de la Loire par l'ingénieur topographe Jarre, 1922, détail sur la gare d'eau comblée
  • Port dit port de Langeais
    Port dit port de Langeais Langeais - en agglomération
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    réparer (pavés et blocages). Cinq ans plus tard, on apprend que la commune a fait réparer (consolider Langeais est proposé alors que des digues viennent d'être établies vis à vis de la ville pour ramener le thalweg le long des quais. Il semble que la cale en tablier à quai incliné actuelle (dite bas-port à l'époque) soit construite à cette période. La réalisation du pont suspendu de Langeais en 1848 a rampes : une en aval du pont et deux en amont du pont. A la fin du XIXe siècle, une cale abreuvoir
    Hydrographies :
    la Loire
    Typologies :
    port de levée : port situé au pied du perré de la levée
    Illustration :
    Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, milieu XIXe siècle. Détail sur le port de Plan du port de Langeais et de la ligne de chemin de fer reliant Tours à Nantes, dressé par Extrait de la carte de la Loire par l'ingénieur Coumes (1848) complétée en 1858 par l'ingénieur autorisation d'établir un bateau lavoir sur la Loire en amont du pont suspendu. (archives départementales Plan des rives de la Loire par l'ingénieur topographe Jarre, 1922, détail sur le port de Langeais
1