Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Langeais (Indre-et-Loire)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Langeais (Indre-et-Loire) Langeais
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    même année de la ligne de chemin de fer Tours / Nantes qui passe à proximité de la Loire ont La ville de Langeais possède un site portuaire depuis la fin du XVIIIe siècle au moins. Elle temps. Un bac reliant Langeais à La Chapelle-aux-Naux est mentionné à partir de 1800 mais il est probablement plus ancien. Il a perduré jusqu'à 1848 environ, date de construction du pont suspendu de Langeais . Le fermier du bac devait effectuer la traversée avec deux toues placées de chaque côté de l'île aux s'effectuait sans bateau, au moyen de passerelles volantes en sable et en planches dont l'établissement restait aux frais du fermier du bac. En 1845, on améliore les abords du bac de Langeais car son accès est difficile. La réalisation du pont suspendu de Langeais en 1848, établi au milieu du port, et l'ouverture la dernier quart du XIXe siècle, de nombreux travaux sont exécutés pour défendre la ville contre les inondations de la Loire. Un projet dressé par l'ingénieur Le Chatelier est approuvé le 25 juin 1877. Il
    Référence documentaire :
    de Loire depuis Tours jusqu'à Chouzé, 1er germinal an 12, ingénieur Jahan : mention du port de AD Indre-et-Loire, S 2056. Le Conseil municipal de Langeais demande l'autorisation de combler la Document imprimé et encre rouge, 1844. Par Cormier (ingénieur). (archives départementales d'Indre Encre et aquarelle sur papier, détail, 1811. Par Cormier (ingénieur). (archives nationales, F 14 Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 300 toises, 87 x 22 cm, détail de la 20ème feuille (plan 9 ), XVIIIe siècle. (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 277). (cf. illustration n Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 1000 toises (environ 1/35 000e), planche n° 73, 20 x 27 Encre et aquarelle sur papier, tableau d'assemblage, Ech. 1/120 000e, 1829, détail. (archives Encre et aquarelle sur papier, section L, Ech. 1/2500e, 1829, détail. (archives départementales Document imprimé, 1848-1858, détail. Par Coumes (ingénieur) ; Collin (ingénieur). (archives
    Description :
    Située rive droite, la commune de Langeais bénéficiait d'un port établi à proximité de la ville et d'une gare d'eau destinée à abriter les bateaux par temps de glaces.
    Titre courant :
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Langeais (Indre-et-Loire)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan des levées de Tours à Langeais, non daté (seconde moitié du XVIIIe siècle). Détail. (archives Plan de la Loire de Montsoreau à Mosne, 1er juillet 1811, ingénieur Cormier. Détail. (archives Extrait du cadastre napoléonien de Langeais, 1829. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P Extrait du cadastre napoléonien de Langeais, 1829. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P Carte du cours de la Loire depuis Coulanges jusqu'au Pont de Cé, vers 1755. Détail sur Langeais : mention du Port de Langeais sur la rive gauche. (bibliothèque nationale, Cartes et Plans, Ge FF 17578 (res Extrait du cadastre napoléonien de la Chapelle-aux-Naux, 1813. Emplacement du bac reliant Langeais et la Chapelle-aux-Naux. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/056/1 Extrait du cadastre napoléonien de la Chapelle-aux-Naux, 1813. Emplacement du bac reliant Langeais et la Chapelle-aux-Naux. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/056/2
  • Port dit port de Langeais
    Port dit port de Langeais Langeais - en agglomération
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    On trouve mention d'un port à Langeais en l'an 7 (1799) alors que les rampes de ce port sont à difficile de savoir si les ouvrages dont il est question correspondent aux cales représentées sur le cadastre napoléonien de 1829 (deux grandes cales divergentes). Ce qui est sûr c'est que le port est principaux ports de Loire du département d'Indre-et-Loire. En 1843, un projet d'amélioration du port de Langeais est proposé alors que des digues viennent d'être établies vis à vis de la ville pour ramener le l'époque) soit construite à cette période. La réalisation du pont suspendu de Langeais en 1848 a probablement un peu modifié le port puisqu'il est établi au milieu des deux cales existantes. Le port de Langeais est cité sur les listes des ports de Loire de 1857 et 1862. En 1869, il est desservi par trois
    Référence documentaire :
    de l'équipement, Tours). (cf. illustration n° IVR24_20113702048NUCA). Document imprimé, 1848-1858, détail. Par Coumes (ingénieur) ; Collin (ingénieur). (archives Encre et aquarelle sur papier, section I, Ech. 1/1250e, 1829, détail. (archives départementales Encre et aquarelle sur papier, 1847. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2038). (cf Encre et aquarelle sur calque, Ech. 1/1000e et 1/100e, 1869. (archives départementales d'Indre-et Encre sur papier, 1847. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2036). (cf. illustration n . (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20073700158NUCA).
    Précision dénomination :
    port de levée
    Description :
    Situé rive droite, de part et d'autre du pont suspendu, le port de Langeais comprend une cale en
    Typologies :
    port de levée : port situé au pied du perré de la levée
    Titre courant :
    Port dit port de Langeais
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Extrait du cadastre napoléonien de 1829. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/123/20 Plan du port de Langeais et de la ligne de chemin de fer reliant Tours à Nantes, dressé par . (direction départementale de l'équipement, Tours). IVR24_20113702048NUCA Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, milieu XIXe siècle. Détail sur le port de Langeais. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). IVR24_20073700158NUCA l'ingénieur ordinaire le 24 février 1847. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2038 Plan du port de Langeais attaché au rapport daté du 13 septembre 1847 et relatif à l'occupation illicite du port par une baraque construite par le fermier du bac. (archives départementales d'Indre-et Extrait de la carte de la Loire par l'ingénieur Coumes (1848) complétée en 1858 par l'ingénieur Collin. (archives départementales du Loiret, Liasse 30936). IVR24_20113702041NUCA
  • Port dit port refuge ou gare d'eau de Langeais
    Port dit port refuge ou gare d'eau de Langeais Langeais - en agglomération
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    de la "gare artificielle" de Langeais, la seule de ce type avec celle de Tours (canal de jonction Cher/Loire) dans le département d'Indre-et-Loire. La gare de chemin de fer de Langeais (ligne Tours qui n'est effectué que deux ans plus tard. En 1913, le conseil municipal demande l'autorisation de A Langeais, la rivière de la Roumer se jetait autrefois dans la Loire au moyen de deux bras, le premier en amont du port, le second en aval de ce même port. En 1819, l'ingénieur en chef Cormier rapporte que l'embouchure de la Roumer (le bras aval semble-t-il) présente une surface de huit mètres de large sur 150 mètres de long et qu'il faudrait l'élargir et l'approfondir pour qu'elle puisse abriter d'amélioration du lit sont réalisés. L'idée d'établir un refuge à l'embouchure de la Roumer n'est, en tout cas , pas écartée puisqu'en 1835 un projet de créer une gare à l'emplacement du bras amont est proposé. Il s'agit cette fois de creuser un bassin dans l'intérieur des terres. La gare doit être mise à l'abri des
    Référence documentaire :
    de l'équipement, Tours). (cf. illustration n° IVR24_20113702047NUCA). Document imprimé, 1848-1858, détail. Par Coumes (ingénieur) ; Collin (ingénieur). (archives Encre et aquarelle sur papier, 1847. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2038). (cf ) ; Tartrat (ingénieur). (archives départementales du Loiret, Liasse 30934). (cf. illustration n . (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20073700157NUCA).
    Description :
    l'embouchure de l'un des bras de la rivière de la Roumer.
    Typologies :
    , les ingénieurs désignent ces structures sous le terme de gare d'eau
    Titre courant :
    Port dit port refuge ou gare d'eau de Langeais
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan de la gare d'eau de Langeais et de la ligne de chemin de fer reliant Tours à Nantes, dressé de Langeais. (direction départementale de l'équipement, Tours). IVR24_20113702047NUCA par l'ingénieur ordinaire le 24 février 1847. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2038 Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, milieu XIXe siècle. Détail sur la gare d'eau . (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). IVR24_20073700157NUCA Extrait de la carte de la Loire par l'ingénieur Coumes (1848) complétée en 1858 par l'ingénieur Collin. (archives départementales du Loiret, Liasse 30936). IVR24_20113702041NUCA Plan général de la défense de Langeais contre les inondations et de la gare d'eau, 18 juin 1901 , ingénieurs Mille et Tartrat. (archives départementales du Loiret, Liasse 30934). IVR24_20093700002NUCA Plan des rives de la Loire par l'ingénieur topographe Jarre, 1922, détail sur la gare d'eau comblée
  • Cale dite cale abreuvoir simple de Gaillon (port de Langeais)
    Cale dite cale abreuvoir simple de Gaillon (port de Langeais) Langeais - Gaillon - en écart
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    L'ouvrage ne figure pas sur le plan du port de Langeais daté de 1869 mais il est mentionné sur le plan des rives de Loire dressé en 1922. On peut penser qu'il a été réalisé avant la fin du XIXe siècle.
    Observation :
    Numéro de l'ouvrage dans la base Diren : 37123-4.
    Référence documentaire :
    de l'équipement, Tours). (cf. illustration n° IVR24_20113702048NUCA). Encre et aquarelle sur calque, Ech. 1/1000e et 1/100e, 1869. (archives départementales d'Indre-et
    Description :
    orientée vers l'aval et mesure quatre mètres de large. L'ensemble de l'ouvrage est recouvert de végétation.
    Titre courant :
    Cale dite cale abreuvoir simple de Gaillon (port de Langeais)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    suspendu de Langeais. (direction départementale de l'équipement, Tours). IVR24_20113702048NUCA Plan du port de Langeais dressé par l'ingénieur ordinaire le 26 juin 1869 et relatif à une autorisation d'établir un bateau lavoir sur la Loire en amont du pont suspendu. (archives départementales Plan des rives de la Loire par l'ingénieur topographe Jarre, 1922, détail sur les abords du pont
1