Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de Luynes
    Port dit port de Luynes Luynes - le Port de Luynes - en écart
    Historique :
    Le port de Luynes est attesté à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Il est alors équipé d'une cale abreuvoir simple orientée vers l'aval. Un curé voisin écrit en 1770 que le nouveau port de napoléonien), et au milieu du XIXe siècle (carte de Coumes de 1848 et carte de la Loire). Le port lui-même est Luynes et de Berthenay (port Maillé) abordait côté rive droite au Port de Luynes. Le passage s'effectuait
    Description :
    Etabli sur la rive droite, le port de Luynes était desservi par une cale abreuvoir simple non repérée sur le terrain. Actuellement, une grande cale double à tablier haut est visible mais aucun élément ne permet de la dater. Le port est aujourd'hui complètement déconnecté du fleuve (à environ 200
    Localisation :
    Luynes - le Port de Luynes - en écart
    Illustration :
    Carte des levées de Tours à Langeais, seconde moitié du XVIIIe siècle, détail sur le Port de Luynes Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, Service spécial de la Loire, milieu XIXe siècle. Détail sur le Port de Luynes. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28 Le Port de Luynes lors de la crue de la Loire du 22 octobre 1907. Carte postale ancienne. (archives
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Luynes (Indre-et-Loire)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Luynes (Indre-et-Loire) Luynes
    Historique :
    abreuvoir simple orientée vers l'aval à la Romaine (ou Beaulieu) mentionnée sur le cadastre napoléonien de visible car enseveli sous le sable et la végétation. - le port de Luynes attesté depuis la seconde moitié du XVIIIe siècle. - le port Bihaut qui malgré son nom n'a probablement jamais été équipé d'ouvrage rive droite au Port de Luynes. Le passage s'effectuait en deux fois, de part et d'autre de lîle du Passage (voir carte de Coumes de 1848). Le bac est attesté dès 1744. Depuis le XIXe siècle, la forme et 100 à 300 mètres). On remarque en outre sur le cadastre napoléonien qu'en 1813 l'île de Quinquengrogne
    Référence documentaire :
    Pacqueteau, André, "Le Port de Luynes", 1972, dactyl., conservé aux Archives départementales (Tours) jusqu'à la rampe de Montsoreau par le sieur Hubert entrepreneur, mention d'une rampe au port de AD Indre-et-Loire, S 2034. Réparation des rampes et abords établis pour le service des bacs sur la
    Description :
    Deux dossiers ont été ouverts sur la commune de Luynes (rive droite) : le premier sur le port situé au lieudit "le Port de Luynes" et le second sur une cale abreuvoir simple repérée à la Rue Barbier
    Illustration :
    Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, Service spécial de la Loire, milieu XIXe Le port de Luynes pendant la crue des 22 et 23 octobre 1907. Carte postale ancienne. (archives
  • Cale dite cale abreuvoir simple de la rue Barbier
    Cale dite cale abreuvoir simple de la rue Barbier Luynes - la Rue Barbier - isolé
    Historique :
    La cale abreuvoir simple de la Rue Barbier ne figure pas sur le cadastre napoléonien de 1813. La
1