Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Villiers : château de Villiers
    Villiers : château de Villiers Luzillé - Villiers - isolé - Cadastre : 1823 A2 814-818 2009 WS 2
    Historique :
    Villiers constituait un fief dont le premier seigneur connu, François Dubois, est cité en 1666 et en 1683. Une chapelle est mentionnée en 1776 mais on ignore son emplacement. Le domaine figure sur la carte de Cassini. Les bâtiments qui le composent aujourd'hui consistent en une ferme et un corps revendu en 1847 puis en 1853 date à laquelle le château est dit "nouvellement construit" dans un acte de avec le château de Civray. Côté sud, une tour polygonale hors-oeuvre a été construite en même temps que le rez-de-chaussée a été élargi grâce à la construction de deux ailes de part et d'autre de la tour . En 1853, Léonard Félix de Guichêne est propriétaire de Villiers. En 1887, le parc clôturé de murs
    Description :
    Le château et la ferme de Villiers constituent un ensemble de bâtiments de différentes époques. Par commodité, est appelé "château" le long corps de logis orienté est-ouest, élevé d'un étage carré et surmonté le corps de logis à l'est et à l'ouest ; celui situé à l'est a été agrandi pour en faire un logis lucarnes à frontons triangulaires éclairent le comble. La façade sud est traitée différemment : une tour le bâtiment. De part et d'autre de la tour, s'étendent deux ailes comprenant trois baies au rez-de écurie, le tout couvert en ardoise. Au sud, une vaste grange en pierre de taille avec une croupe au sud est couverte en tuile plate ; elle n'est pas figurée, chose curieuse, sur le plan cadastral le plus étang dont les bords sont partiellement maçonnés occupe le sud de la cour. A l'ouest, plusieurs
    Illustration :
    Escalier desservant le corps de logis. IVR24_20103700422NUCA Vue au nord avec le pigeonnier et l'étable. IVR24_20103700415NUCA
  • Brosse : château de Brosse
    Brosse : château de Brosse Luzillé - Brosse - isolé - Cadastre : 2009 WE 26
    Historique :
    d’hôtel de Charlotte de Savoie, est le premier seigneur connu en 1483. Les Brosses restent dans la famille Tiercelin, jusqu’à ce que le domaine soit vendu en 1750 à Jacques Armand Dupin de Chenonceau, pour 66000 livres. Un procès-verbal d’estimation du domaine est dressé en 1806 ; outre le château, il comprend la ferme du château, deux métairies, 170 hectares de bois, le moulin et l’étang de Brosses d’une superficie logis date du 15e siècle ; la partie sud, située dans le prolongement de la précédente, a été totalement glacière se trouve dans le parc ainsi qu'un grand colombier dont on ignore les dates de construction.
    Description :
    accolés et orientés nord-est/sud-ouest constituent ce que l’on appelle communément le château de Brosse . Elevé d’un rez-de-chaussée et couvert d’un toit à deux pans, il s’appuie sur le pignon de l’ancien corps de logis du 15e siècle. Ce corps de logis est parfois désigné par certains auteur comme le logis du métayer ; si cela a pu être le cas au 19e siècle, il est vraisemblable que ce bâtiment corresponde au l’intérieur (non vu) se trouve un bel escalier en vis, dont le noyau est orné de trois grosses nervures -chaussée surélevé et un étage carré; la façade orientale possède quatre travées. Dans le parc, à l’ouest
  • Beauchêne : château de Beauchêne
    Beauchêne : château de Beauchêne Luzillé - Beauchêne - isolé - Cadastre : 2009 OH 1408
    Historique :
    la carte de Cassini. En 1849, le domaine appartenait à François Nicou, avocat à Blois, qui le met en vente. le domaine est décrit comme "belle habitation, fraîchement décorée, bâtiments d'exploitation Fabvier, veuve du maréchal Duroc, en 1850. Elle le vendit en 1865 à l’homme de lettres Pierre-François (voir p. XX) et en resta propriétaire jusqu'en 1896. A cette date le domaine fut racheté par M. Decaudin -Labesse. A partir de 1939 Beauchêne est la propriété de la famille Hatton. Le plan cadastral de 1826 située dans le deuxième quart du XIXe siècle. On sait seulement qu’au moment de la mise en vente en 1849
    Description :
    ne voit plus rien. Le château actuel est bâti selon un plan régulier en L, orienté nord-sud pour la plus longue partie du corps de logis et ouest-est pour l'autre. Le château est construit en moellon niveaux y compris sur le corps central légèrement en retrait, tandis que des pilastres doriques soulignent
1