Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Villiers : château de Villiers
    Villiers : château de Villiers Luzillé - Villiers - isolé - Cadastre : 1823 A2 814-818 2009 WS 2
    Historique :
    la carte de Cassini. Les bâtiments qui le composent aujourd'hui consistent en une ferme et un corps de logis. Les bâtiments les plus anciens subsistant sont : une partie de l'ancien logis du 17e siècle avec lucarne à fronton cintré aujourd'hui déclassé en bâtiment lié à l'exploitation ; les vestiges d'un Pinsonnière (mort en 1813) qui porte les mêmes noms et prénoms que son ancêtre seigneur de Civray-sur-Cher. De
    Référence documentaire :
    p. 155 MONTOUX, André. Vieux logis de Touraine. Cinquième série, 1982. Chambray-lès-Tours : C.L.D
    Description :
    -chaussée, séparées par trois pilastres doriques. A l'étage, seulement deux baies éclairent les pièces les vestiges du logis primitif couvert en tuile plate dont subsistent une cheminée double, une lucarne , subsistent les piliers d'un portail en pierre de taille. Juste à côté, se dresse un colombier en moellons récent. Au centre de la cour subsistent les vestiges d'un puits circulaire en pierre de taille. Un petit étang dont les bords sont partiellement maçonnés occupe le sud de la cour. A l'ouest, plusieurs
    Illustration :
    départementales d'Indre-et-Loire, Tours). IVR24_20093700479NUCA Vue de la partie ouest de la façade sud du corps de logis, avec les vestiges du puits au premier
  • Brosse : moulin
    Brosse : moulin Luzillé - Brosse - isolé - Cadastre : 2009 OE 262
    Description :
    Les étangs de Brosse couvrent 44,4 hectares et constituent un site classé depuis le 14 septembre
    Illustration :
    : 1/2500. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours). IVR24_20093700480NUCA Bief entre les deux étangs. IVR24_20093701166NUCA
  • Présentation de la commune de Luzillé
    Présentation de la commune de Luzillé Luzillé
    Référence documentaire :
    et de l'ancienne province de Touraine. Tours : Rouillé-Ladevèze, 1880. COUDERC, Jean-Marie (dir.). Dictionnaire des communes de Touraine. Tours : CLD, 1982.
    Texte libre :
    Aspects géographiques : Luzillé est située à 36km au sud-est de Tours et occupe une d'un menhir au nord du lieu-dit "la Grange". La première mention de Luzillé est due à Grégoire de Tours siècles. Au XIVe siècle, Luzillé formait une châtellenie relevant de l'archevêché de Tours et qui
    Illustration :
    /20000. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours). IVR24_20093700484NUCA original : 1/625. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours). IVR24_20093700483NUCA En bord d'étang, deux murets arrondis déterminent une zone pavée dont le fond est incliné. Les murs
  • Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Luce
    Le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Luce Luzillé - Bourg - en village
    Historique :
    , représentant la Présentation de la Vierge au Temple qui porte : "Donné à l'église de Luzillé". Les verrières , installé à Tours, et ont été réalisées en 1926.
    Référence documentaire :
    MOUSSE (chanoine). Le culte de Notre Dame en Touraine. Tours : Alfred Mame et fils, 1915.
    Annexe :
    de Tours ; bois ; 20e siècle ; éléments manquants ; collatéral nord. Harmonium ; bois ; 1ère moitié berger agenouillé ; un berger avec un olifant ; les 3 rois mages ; Jésus ;sacristie. Croix d'autel
    Illustration :
    Maquette en bois de la cathédrale Saint-Gatien de Tours. IVR24_20093701133NUCA
  • Bourg : monument aux morts (rue du Général de Gaulle)
    Bourg : monument aux morts (rue du Général de Gaulle) Luzillé - rue du Général de Gaulle - en village
    Historique :
    , professeur à l'école des Beaux-Arts de Tours. Le monument doit être dressé sur la place du mail et exécuté en pierre ; son coût s'élève à 14000 francs. Il est mis en place en 1922 et inauguré le 21 octobre 1923. Les
    Référence documentaire :
    Keil, Laurianne, Simon, Christophe. Mémoire de pierres. Les monuments aux morts de la Grande Guerre Les monuments aux morts. https://monumentsmorts.univ-lille.fr. Laboratoire UMR CNRS IRHiS Institut
  • Brosse : château de Brosse
    Brosse : château de Brosse Luzillé - Brosse - isolé - Cadastre : 2009 WE 26
    Historique :
    Au Moyen Age, Les Brosses constituaient une châtellenie et relevaient à foi et hommage lige de la Tour Isoré, paroisse de Sorigny, puis du chapitre de l’église de Tours. Jean Tiercelin, écuyer, maître d’hôtel de Charlotte de Savoie, est le premier seigneur connu en 1483. Les Brosses restent dans la famille glacière se trouve dans le parc ainsi qu'un grand colombier dont on ignore les dates de construction.
    Référence documentaire :
    et de l'ancienne province de Touraine. Tours : Rouillé-Ladevèze, 1883. (3 vol.).
    Description :
    la base des murs qui donnaient directement dans les douves est conservée. Ce corps de logis comprend deux étages carrés dont les ouvertures (encadrements harpés des baies) ont été profondément remaniées à
  • Bourg : presbytère (rue de Chenonceaux)
    Bourg : presbytère (rue de Chenonceaux) Luzillé - - 13 rue de Chenonceau - en village - Cadastre : 2009 OH 1322
    Historique :
    attendre 1862 pour qu'un nouveau presbytère soit effectivement bâti à l’emplacement prévu, selon les plans dressées par l'agent-voyer Alizon le 30 avril 1861. Les travaux ont été réalisés par François Picard diocésaine. De 1980 à 1992 les Frères missionnaires des campagnes y établissent un prieuré. En 1996, la commune rachète le bâtiment à l'association diocésaine de Tours qui, après travaux, devient l'actuelle
    Description :
    façade antérieure est en pierre de taille, les autres en moellons enduits. Les baies du rez-de-chaussée sont cintrées et surmontées de larmiers moulurés en arc segmentaire, tandis que les baies de l’étage sont surmontées de larmiers rectilignes à retour. Les cheminées sont adossées aux deux pignons. Le rez
  • Bourg : église paroissiale Sainte-Luce
    Bourg : église paroissiale Sainte-Luce Luzillé - Bourg - rue de Chenonceaux - en village - Cadastre : 2009 OH 9
    Historique :
    Les textes relatent qu'une première église fut fondée à Luzillé au sixième siècle par Injuriosus évêque de Tours. Cet édifice a disparu et a été remplacé au 12e siècle par l'église actuelle, dédiée à . Fondation d'une chapelle dédiée à la Vierge le 3 août 1500 par Jean le Sage. Les entraits et poinçons de la 1810, la charpente et les murs du choeur ainsi que la flèche sont détruits par un ouragan. L'autel surbaissé, pour la remplacer par une porte en plein cintre. La tribune est consolidée en 1855 d'après les
    Référence documentaire :
    et de l'ancienne province de Touraine. Tours : Rouillé-Ladevèze, 1880. RANJARD, Robert. La Touraine archéologique. Guide du touriste en Indre-et-Loire. Tours, 1930.
    Illustration :
    , architecte. Bléré le 22 mai 1854. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, Série 2 O -et-Loire, Tours, Série 2 O). IVR24_20103702015NUCA
  • Beauchêne : château de Beauchêne
    Beauchêne : château de Beauchêne Luzillé - Beauchêne - isolé - Cadastre : 2009 OH 1408
    Historique :
    Vers 1469, les terres de Beauchêne qui appartenaient à l'archevêché de Tours échurent à la famille l'est qui n’existe plus de nos jours. Les deux tiers de l’ancien corps de logis dont une baie porte la , les bâtiments d’exploitations sont déclarés neufs. L’architecte n’est pas connu.
    Référence documentaire :
    . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours).
    Description :
    enduit et les angles sont renforcés par un chaînage en pierre de taille. Seule la façade antérieure du et symétrique la rattache au courant néo-classique. Les baies en plein cintre du rez-de-chaussée sont placées exactement sous celles rectangulaires de l’étage. Deux cordons séparent horizontalement les , à l’étage, les angles des avant-corps latéraux. La lucarne centrale, avec sa baie en plein cintre
    Illustration :
    , Tours). IVR24_20093700482NUCA
1