Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : maison de notable dite de La Bourbonnaise (7 rue de l'Église)
    Bourg : maison de notable dite de La Bourbonnaise (7 rue de l'Église) Margon - Bourg - 7 rue de l'Église - en village - Cadastre : 1811 C 75 1990 AB 44, 46
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Cette maison de notable dite de La Bourbonnaise est construite en 1858 pour Jean Sortais, maire de la commune, à l'emplacement d'un ancien manoir disparu. Des pierres sont d'ailleurs remployées , notamment dans la dépendance juxtaposée à la maison (porte à encadrement chanfreiné surmontée d'un linteau à
    Référence documentaire :
    Manoir de La Bourbonnaise, gravure. Par Moulin. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, BR art 26 Manoir de La Bourbonnaise, gravure. Par Moulin. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, BR art 26 FAUQUET, George. La fin d'une légende percheronne. La Bourbonnaise de Margon, Nogent-le-Rotrou MORIN, Alain. La légende de la Bourbonnaise d'après le manuscrit de la comtesse de Pizieux. Cahiers Plan cadastral napoléonien, commune de Margon, section C. 1811. (Archives départementales d'Eure-et
    Description :
    chaînages d'angle et la corniche sont en pierre de taille de calcaire. Le toit est à longs pans et à croupes La maison dite de la Bourbonnaise présente d'une façade ordonnancée à trois travées. La travée centrale comprend une porte surmontée d'une baie dont les chambranles sont identiques. La porte d'entrée possède une corniche moulurée sur modillons à glyphes. Une dépendance (fonction indéterminée) de probablement en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit plein. Les encadrements des baies, les
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Typologies :
    maison de notable
    Localisation :
    Margon - Bourg - 7 rue de l'Église - en village - Cadastre : 1811 C 75 1990 AB 44, 46
    Titre courant :
    Bourg : maison de notable dite de La Bourbonnaise (7 rue de l'Église)
    Annexe :
    La Bourbonnaise de Margon. Texte extrait de FAUQUET, George. La fin d'une légende percheronne. La qu'était le manoir de la Bourbonnaise avant sa démolition. M. Dallier nous a appris qu'il avait été cette époque il faisait partie du domaine de La Galaisière, probablement depuis sa construction . Jusqu'au moment de sa démolition, la maison de La Bourbonnaise s'appelait le Pavillon ; mais antérieurement "qui va de la Capéterie au Cruchet et ailleurs", dit un acte de 1783. Cet immeuble fut édifié en 1851 Bourbonnaise de Margon, Nogent-le-Rotrou. 1902, p.1-6 ; 65-70 : « Aucun écrivain ne nous a renseigné sur ce construit en 1617 et que cette date était gravée au fronton du bâtiment ; mais nul ne parle de ses possesseurs ni de ses habitants. M. Lucien Devaux en a donné deux bonnes reproductions, dessinées d'après nature par Moulin, un artiste nogentais. M. Malgrange a bien voulu nous communiquer des anciens titres de propriété qui nous permettent de retrouver les possesseurs du manoir jusqu'aux années 1750 et au dessus ; à
    Illustration :
    Vue de détail de la porte en accolade (remploi). IVR24_20082800055NUCA Extrait du cadastre de 1811, section C. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 4766 Gravure du Manoir des seigneurs de Margon, vue de situation, par Moulin, première moitié 19e siècle Gravure du Manoir des seigneures de Margon, vue générale sud, par Moulin, première moitié 19e Vue de situation depuis le sud-est, carte postale ancienne, début 20e siècle. (Archives
  • Bourg : maison de maître (Les Ruisseaux)
    Bourg : maison de maître (Les Ruisseaux) Margon - Les Ruisseaux - en village - Cadastre : 1811 E 31 1990 AD 47
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Genre :
    de maître
    Historique :
    notable local. Une dépendance (non visible depuis la voie publique), vraisemblablement à usage de remise , se situe au sud de la maison. Cette maison de maître a été construite en 1867 pour un certain Fontaine de Bizé, probablement un
    Observation :
    La propriété n'a pas été visitée lors de l'étude. Cette maison de maître, dont on connaît le la qualité et l'originalité de sa mise en oeuvre. commanditaire (un certain Fontaine de Bizé, probablement un notable entrepreneur ou propriétaire terrien), et l'année de construction, (1867), constitue un élément patrimonial important à l'échelle communale de part
    Description :
    Située en retrait par rapport à la voie, non loin du faubourg Saint-Martin (ville de Nogent-le la rue au nord-ouest, est encadré de deux tours d'angle hors-oeuvre, de plan octogonal. Les ouvertures, quadrangulaires, sont surmontées de plates-bandes. La porte d'entrée principale, accessible par pierre de taille de calcaire. Les toits sont à longs pans et à croupes (corps de bâtiment), couverts en -Rotrou), cette maison comprend un corps de bâtiment en rez-de-chaussée surélevé surmonté d'un étage carré et d'un comble. Parmi les quatre façades ordonnancées à trois travées, la principale, qui donne sur en moellons de silex (soubassement) et de calcaire couverts d'un enduit plein, ou en brique (tours octogonales). Les encadrements des baies, la corniche moulurée, le bandeau et les chaînages d'angle sont en à longs pans ; un épi de faîtage en zinc couronne chaque tour. Un muret en moellons de calcaire ceint la parcelle dont l'accès se fait par un portail en fer forgé. L'ensemble est accessible depuis
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé
    Auteur :
    [commanditaire] Fontaine de Bizé
    Typologies :
    maison de notable
    Titre courant :
    Bourg : maison de maître (Les Ruisseaux)
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'allée de buis. IVR24_20082800083NUCA
  • Les maisons et les fermes de Margon (Arcisses depuis 2019)
    Les maisons et les fermes de Margon (Arcisses depuis 2019) Margon
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    moitié du 19e siècle et surtout au début du 20e siècle. C'est d'ailleurs de cette période que date la soient présentes en plan sur le cadastre de 1811, seulement trois semblent conserver des parties anciennes remontant probablement au 18e siècle. Les autres ont été reconstruites in situ dans la seconde 18e siècle. Elles ont été plus ou moins remaniées à partir de 1850 et tout au long du 20e siècle . Plusieurs chronogrammes et dates issues de l'examen des matrices cadastrales témoignent de ces remaniements
    Murs :
    pan de bois
    Description :
    pierre de taille de calcaire pour les encadrements des baies et les chaînages d'angle et la tuile plate La grande majorité des maisons repérées se situe dans le bourg ou en prolongement de celui-ci (aux corniches et les chaînages d'angle sont en briques, plus rarement en pierre de taille de calcaire. Les toits ) ou en "U" (trois fermes). Les matériaux employés sont le moellon de calcaire pour les murs, la , étudiées, sont construites pour des notables locaux) et dix-neuf en rez-de-chaussée (dont cinq en rez-de -chaussée surélevé et trois surmontées d'un comble à surcroît). Plusieurs maisons en rez-de-chaussée, de type élémentaire, ne disposent que d'une ou deux pièces. Bon nombre d'entre elles se situe le long de l'avenue de Paris. Quant aux maisons à étage, leurs façades peuvent être à travées et/ou ordonnancées et moellons de calcaire et parfois de silex couverts d'un enduit plein. Les encadrements de baies, les , quinze sont isolées et onze se situent dans un écart ou en extension du bourg (comme à La Fuye ou au 45
    Typologies :
    maison en rez-de-chaussée (19)
    Titre courant :
    Les maisons et les fermes de Margon (Arcisses depuis 2019)
    Illustration :
    Bourg, 7 rue de l'Église, maison de notable dite maison de la Bourbonnaise de type à étage (étudiée La Fuye, ferme à logements multiples de type bloc à terre en équerre (étudiée Ozée, maison en rez-de-chaussée (non étudiée). IVR24_20082800150NUCA Bourg, 5 rue de l'Église, maison double (non étudiée). IVR24_20082800051NUCA Bellevue, maison de notable de type maison à étage à toit à longs pans brisés (étudiée Bourg, 45 avenue de Paris, ferme de type 'bloc à terre' (non étudiée). IVR24_20082800096NUCA Le Bourdigal, ferme de type 'bloc à terre' en équerre (étudiée). IVR24_20082800175NUCA
  • Vallée : maison
    Vallée : maison Margon - La Vallée - en écart - Cadastre : 1818 F 28 à 30 1990 F 15, 244
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Une maison est présente en plan sur le cadastre de 1811. Elle a été reconstruite in situ en 1864
    Référence documentaire :
    Plan cadastral napoléonien, commune de Margon, section F. 1811. (Archives départementales d'Eure-et Archives départementales d'Eure-et-Loir. 3 P 4763 à 3 P 4771. Plans cadastraux de 1811. par Terrier , ingénieur vérificateur ; Barberi, géomètre de 1ère classe ; Sortais, maire.
    Description :
    La maison est implantée en front de rue, à proximité de la rivière de la Cloche au sud. En rez-de comble à surcroît est éclairé par deux lucarnes en pierre de taille surmontées d'un fronton à corniche et couverts d'un enduit à pierre vue (remise-étable ; façade nord et mur-pignon ouest de la maison) ou d'un en pierre de taille de calcaire. Les toits sont à longs pans et/ou à croupe (remise-étable) couverts , un mur ceint une partie de la propriété. porte encadrée de deux fenêtres (deux pièces en rez-de-chaussée : salle et chambre). En façade sud, le rampants moulurés, et encadrées de deux colonnes engagées. Une petite remise-étable, à l'est, conserve un pigeonnier de comble (boulins visibles en haut du mur-pignon ouest). Les murs sont en moellons de calcaire enduit plein. Les encadrements des baies, la corniche en doucine (maison) et les chaînages d'angle sont
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Typologies :
    maison en rez-de-chaussée
    Localisation :
    Margon - La Vallée - en écart - Cadastre : 1818 F 28 à 30 1990 F 15, 244
    Illustration :
    Façade sud, vue de détail de la lucarne. IVR24_20082800119NUCA Extrait du cadastre de 1811, section F. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 4770
1