Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 14 sur 14 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cale dite cale abreuvoir simple de la Blanchisserie
    Cale dite cale abreuvoir simple de la Blanchisserie Nevers - rue de la Blanchisserie - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    nouveau pont sur la Loire (1770-1776). Il est notamment mentionné sur un plan de situation des ouvrages du plateaux de la Bonne Dame (aval du pont) et de la Blanchisserie (amont du pont). Deux rampes assuraient plateaux, établis avec les remblais de l'île aux Boeufs supprimée pour la construction du pont, furent plantés d'arbres et de charmilles pour en faire une promenade publique. Cet état est représenté sur la vue aérienne de Villemin de 1849. En amont du pont, les ouvrages de la rive gauche subissent des dégâts importants lors de la crue du 13 novembre 1790 qui emporte également une partie du pont sur la Loire. Le plan dressé en février 1791 montre que la cale simple située en amont du pont n'existe plus. L'ouvrage est 1861, au moment de la réalisation de l'embranchement du canal latéral à la la Loire (levée de la Blanchisserie). Lors des travaux importants de l'embranchement du canal, la cale abreuvoir simple est conservée
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    Ouvrage non repéré par la Diren.
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 80 toises, 62 x 71 cm. (archives départementales de la Encre et aquarelle sur papier, Ech. 0,0005 m pm, 1857, détail. (archives départementales de la départementales de la Nièvre, S 8884). (cf. illustration n° IVR24_20125800448NUCA). départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800393NUCA). (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n° IVR24_20125800389NUCA).
    Description :
    Située rive gauche, dans l'enceinte du camping installé en amont du pont, la cale abreuvoir simple
    Localisation :
    Nevers - rue de la Blanchisserie - en ville
    Titre courant :
    Cale dite cale abreuvoir simple de la Blanchisserie
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Nevers avec la localisation des ports reportés sur un fond de plan de la Nièvre, S 634). IVR24_20125800533NUCA Plan des environs du pont de Nevers et d'une levée projetée pour empêcher la rivière d'attaquer les ouvrages et se porter dans le val Saint-Antoine par la brèche, ingénieur Martin, 25 février 1791. Détail Plan général des ponts de Nevers sur la Loire avec les chemins, quais, ports, levées et autres ouvrages à leurs abords, par l'ingénieur Coinchon, 8 janvier 1812. Détail. (archives départementales de la Voyage aérien sur la Loire et ses bords, dessin de Guesdon, 1848-1849. Détail. La cale représentée n'est pas l'ouvrage de la présente notice mais un ouvrage situé plus en amont et détruit aujourd'hui Plan général de la Loire aux abords de Nevers par l'ingénieur ordinaire Verdevoye, 23 janvier 1854 . Détail sur les abords du pont sur la Loire côté rive gauche. (direction départementale de l'équipement de
  • Cale dite cale abreuvoir simple de la Bonne Dame
    Cale dite cale abreuvoir simple de la Bonne Dame Nevers - rue du Plateau-de-la-Bonne-Dame - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    L'ouvrage est construit au tout début des années 1770, au moment des travaux du nouveau pont sur la en amont du pont. Les deux cales abreuvoirs assuraient un embarquement depuis les plateaux de la Bonne Dame (aval du pont) et de la Blanchisserie (amont du pont). Deux rampes assuraient l'accès à ces , établis avec les remblais de l'île aux Boeufs supprimée pour la construction du pont, furent plantés n'affectèrent pas la rive gauche puisqu'ils ne concernaient que les sept arches situées du côté de la ville.
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    N° de l'ouvrage dans la base Diren : n° 58194-5.
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 80 toises, 62 x 71 cm. (archives départementales de la départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800393NUCA). (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n° IVR24_20125800389NUCA).
    Description :
    Située rive gauche, en aval du pont, la cale abreuvoir simple est orientée vers l'aval. Elle mesure la terre et l'herbe. Le pavage est quasi inexistant.
    Localisation :
    Nevers - rue du Plateau-de-la-Bonne-Dame - en ville
    Titre courant :
    Cale dite cale abreuvoir simple de la Bonne Dame
    Illustration :
    la Nièvre, S 634). IVR24_20125800533NUCA Plan des environs du pont de Nevers et d'une levée projetée pour empêcher la rivière d'attaquer les ouvrages et se porter dans le val Saint-Antoine par la brèche, ingénieur Martin, 25 février 1791. Détail Plan général des ponts de Nevers sur la Loire avec les chemins, quais, ports, levées et autres Plan général de la Loire aux abords de Nevers par l'ingénieur ordinaire Verdevoye, 23 janvier 1854 . Détail sur les abords du pont sur la Loire côté rive gauche. (direction départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). IVR24_20125800393NUCA Plan général de la ville de Nevers par F. Marmet, avril 1856. Détail sur les abords du pont côté
  • Port dit port de la Nièvre (quais de Nevers)
    Port dit port de la Nièvre (quais de Nevers) Nevers - boulevard Pierre de Coubertin - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Le port de la Nièvre longeait les rives droites de la Nièvre et de la Loire. Une inscription gravée sur une pierre d'une maison située à l'angle de la rue Casse-Cou et du quai de Mantoue rappelle d'ailleurs la présence vis à vis de la Nièvre du "quay de Loire". Contrairement au port de Médine établi sur la rive gauche de la Nièvre et réservé aux dépôts des forges de la Chaussade, le port de la Nièvre cet emplacement sert de port. A la fin du XVIIIe siècle (voir plan de 1793-1794), il est bordé du côté de la ville par un mur de quai percé d'une rampe assurant une liaison entre le port et la ville -Nicolas » durant tout le XIXe siècle. Un escalier double, reliant également la Nièvre à la ville, est siècle le long de la Loire mais aucune preuve n'a pu être apportée à ce sujet. En 1813, les marchands de bois et négociants de la ville se plaignent de l'encombrement de ce port et du chemin de halage qui le l'attache des bateaux. Un arrêté préfectoral précise le 22 juillet 1813 que ce port appartient à la ville
    Hydrographies :
    la) ; Nièvre Loire
    Référence documentaire :
    départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800395NUCA). Photographie ancienne. (service du patrimoine de la ville de Nevers). (cf. illustration n Carte postale ancienne. (service du patrimoine de la ville de Nevers). (cf. illustration n départementales de la Nièvre, 10 J 98). (cf. illustration n° IVR24_20125800435NUCA). ). (archives départementales de la Nièvre, S 633). (cf. illustration n° IVR24_20125800388NUCA). Photographie ancienne. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers 844). (cf. illustration départementales de la Nièvre, S 4823). (cf. illustration n° IVR24_20125800510NUCA). . Par Coinchon (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n Encre sur papier, 34,5 x 19,5 cm. (archives départementales de la Nièvre, S 7054). (cf Carte postale ancienne colorisée. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers 6992). (cf
    Description :
    Situé rive droite, à l'embouchure de la Nièvre dans la Loire, le Port de la Nièvre mesurait environ 270 mètres de long (depuis l'île des Pâtis jusqu'au pont de Loire). Le port était établi à la fois sur les rives de la Nièvre et de la Loire. Avec la construction du pont Mal Placé (1865), le port est recouvert par la déviation de la RN 7 entre 1958 et 1962.
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve. Il n'y a pas de levée
    Titre courant :
    Port dit port de la Nièvre (quais de Nevers)
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Nevers avec la localisation des ports reportés sur un fond de plan de Plan général des Ponts de Nevers sur la Loire avec les chemins, quais, ports, levées et autres ouvrages à leurs abords, 8 janvier 1812, ingénieur Coinchon. (archives départementales de la Nièvre, S 634 Plan général des abords de la levée du port de Nevers au coteau de Saint-Eloi présenté par l'ingénieur ordinaire Tibord le 4 février 1812. Détail sur l'embouchure de la Nièvre.. (archives départementales de la Nièvre, S 633). IVR24_20125800388NUCA Plan des quais de Loire, 8 août 1827. Détail sur la section située en amont du pont (port de Nièvre Plan du port de Médine, non daté (1er quart XIXe siècle). (archives départementales de la Nièvre départementales de la Nièvre, S 7054). IVR24_20125800486NUCA Plan général de la Loire aux abords de Nevers par l'ingénieur ordinaire Verdevoye, 23 janvier 1854
  • Port dit port refuge (ou gare) de la Nièvre
    Port dit port refuge (ou gare) de la Nièvre Nevers - quai de Médine - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    L'embouchure de la Nièvre à Nevers a probablement été utilisée comme abri à bateaux pendant des protégé des assauts du fleuve par la levée de Médine dont on ne connaît pas la date de construction et qui a été modifiée et exhaussée en 1862-1865 lors des travaux de défense de la ville puis écornée par l'implantation de la Maison de la Culture à la fin des années 1960. Au début du XIXe siècle, l'utilisation de la Nièvre comme refuge et port est bien établie et un arrêté préfectoral relatif à la police et à la navigation dans la gare de la Nièvre est prescrit le 6 octobre 1819. Ce document précise qu'il importe mariniers sont notamment tenus de réserver au milieu de la gare un passage commode pour la circulation et de laisser l'entrée du bassin libre d'accès. A cette date, seule la partie située en aval du Pont Madame est occupée et on projette d'augmenter les dimensions de la gare en la prolongeant vers l'amont. En 1822 , l'inspecteur général de la navigation déplore de nouveau l'encombrement de la gare et propose un arrêté
    Hydrographies :
    la) : Nièvre Loire
    Référence documentaire :
    Reproduction d'un dessin non daté (début XIXe siècle ?). (archives départementales de la Nièvre, 2 départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800395NUCA). Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n Orthophoto du Ministère de la Construction, mission 2087, 1954. (archives départementales de la Orthophoto du Ministère de la Construction, mission 6086, cliché 2057, année 1967. (archives départementales de la Nièvre, Fi vrac boite 6). (cf. illustration n° IVR24_20125800442NUCAB). Carte postale ancienne. (service du patrimoine de la ville de Nevers). (cf. illustration n départementales de la Nièvre, 10 J 98). (cf. illustration n° IVR24_20125800435NUCA). Photographie aérienne, non datée. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers 1572). (cf départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers 827. Fonds Belile n° 769). (cf. illustration n° IVR24_20125800446NUCAB).
    Description :
    Située à l'embouchure de la rivière de la Nièvre (rive droite), la gare d'eau mesurait environ 35 ) suivant les deux bras principaux de la rivière. Sur les berges de la gare étaient établis deux ports : le port de Médine (rive gauche) et le port de la Nièvre (rive droite). Ces deux ports ont été étudiés individuellement. La gare n'existe plus aujourd'hui.
    Titre courant :
    Port dit port refuge (ou gare) de la Nièvre
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Nevers avec la localisation des ports reportés sur un fond de plan de Nevers en 1566 par Amédée Jullien (d'après un dessin conservé à la Bibliothèque Nationales Plan général des abords de la levée du port de Neversau coteau de Saint-Eloi, 4 février 1812 , ingénieur ordinaire Tibord. Détail sur l'embouchure de la Nièvre. (archives départementales de la Nièvre, S départementales de la Nièvre, 10 J 98). IVR24_20125800435NUCA Dessin représentant la gare de la Nièvre vue depuis le pont sur la Loire, non daté (début XIXe siècle ?), non signé. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers 2688). IVR24_20125800386NUCA Voyage aérien sur la Loire et ses bords par Guesdon, 1848-1849. Détail. (médiathèque de Nevers Plan général de la Loire aux abords de Nevers par l'ingénieur ordinaire Verdevoye, 23 janvier 1854 . Détail. (direction départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). IVR24_20125800395NUCA
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Nevers (Nièvre)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Nevers (Nièvre) Nevers
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    La ville de Nevers est établie sur le coteau surplombant la Loire, à la confluence de la Nièvre et du fleuve. La présence de la route royale n° 7 reliant Paris à Antibes (RN 7, actuelle route D 907 ), et la proximité de la Loire et de l'Allier, placent la ville sur une zone de passage reliant le sud -est (Auvergne et Lyonnais) à Paris et à la Basse Loire. Cependant, jusqu'à la fin du XVIIIe siècle le coteau du côté de la rive droite, la Loire avait autrefois tendance à divaguer dans la plaine du côté opposé, où rien ne l'arrêtait, et les habitants ont dû lutter contre cette tendance. Lors d'une visite des ponts de Loire en 1599, on se demande ce qu'il convient de faire pour « retenir la rivière en engagées pour « tenir et entretenir la Loire dans son ancien cours et canal de sorte qu'elle passe sous les ponts de la ville et qu'ils ne deviennent pas inutiles ». Des efforts importants sont ainsi menés pour début du XVIIe siècle, des levées sont édifiées sur la rive gauche : - La levée de Saint-Antoine en
    Référence documentaire :
    Photographie ancienne. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers n° 5136). (cf Gravure, 66 x 31 cm, détail. (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Nevers 51 D). (cf Gravure, 44 x 23,5 cm. Par Silvestre, Israël. (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Nevers In : Jullien, Amédée, ' La Nièvre à travers le Passé ', 1883, Nevers, planche n° 5. 36 x 26,5 cm Photographie ancienne. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers n° 3687). (cf Photographie ancienne, 31 x 18 cm. (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Nevers 53). (cf Carte postale ancienne. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers 837). (cf. illustration Orthophoto du Ministère de la Construction, mission 6086, cliché 2069, année 1967. (archives départementales de la Nièvre, Fi vrac boite 6). (cf. illustration n° IVR24_20125800441NUCAB). Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n
    Description :
    Etablie sur les rives droite et gauche de la Loire, la ville de Nevers disposait des aménagements tablier à quai incliné - le port de Médine équipé d'une cale abreuvoir simple - la gare (ou port refuge ) de la Nièvre (actuellement comblée) - les quais de Nevers composés d'une cale en tablier à quai incliné et d'une cale abreuvoir double à tablier haut et englobant deux ports, ceux de la Nièvre (détruit simple en aval La ville bénéficiait également d'un port créé lors du creusement de l'embranchement du canal latéral à la Loire, le port de jonction (rive gauche, en amont du pont). Celui-ci ne fait pas l'objet d'une notice car il ne fait pas partie des aménagements portuaires de la Loire.
    Titre courant :
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Nevers (Nièvre)
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Nevers avec la localisation des ports reportés sur un fond de plan de Nevers en 1566 par Amédée Jullien (d'après un dessin conservé à la Bibliothèque Nationales Plan de Nevers, probablement fin du XVIe siècle. (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Aspect de la ville episcopalle de Nevers capitalle de Nivernois, Claude Chastillon, 1645. (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Nevers 48B). IVR24_20125800473NUCA Rive droite de la ville de Nevers, gravure d'Israel Silvestre, seconde moitié du XVIIe siècle . (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Nevers 50). IVR24_20125800474NUCA Nevers, gravure du XVIIe siècle. (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Nevers 51 D Nevers au XVIIe siècle. Détail. (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Nevers 51 D Vichy, levée entre 1727 et 1730 sous la conduite du sieur Matthieu. Détail.Détail sur la ville de Nevers
  • Port dit port de Médine
    Port dit port de Médine Nevers - quai de Médine - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    rivières de Loire et de Nièvre » est concédé par le duc de Nevers à Pierre Babaud de La Chaussade qui décide d'y établir un port. Nous n'avons pas connaissance de la nature des aménagements du site portuaire durant les premières décennies d'utilisation. On sait seulement que la levée de Médine est construite de La Chaussade situées à Guérigny à une douzaine de kilomètres en amont de Nevers. Ce port était donc à l'origine un port privé réservé à un usage privé. Le 8 mars 1781, Pierre Babaud de La Chaussade vend au roi les forges de La Chaussade ainsi que "le fief de Médine (...) consistant en une maison et considérable sur la Nièvre, près la Loire". Les plans de 1793-1794, de 1812 et de 1865 mentionnent une corderie immédiatement en amont du port de Médine. Actuellement, la présence d'une "rue des Corderies" à cet emplacement rapporte que le port de Médine appartient à la Marine Nationale, qu'il sert de magasin découvert et de port l'embouchure de la Nièvre sur la rive droite de la rivière du côté de la ville. Plusieurs plans dressés en
    Hydrographies :
    la) ; Nièvre Loire
    Référence documentaire :
    départementales de la Nièvre, 10 J 98). (cf. illustration n° IVR24_20125800435NUCA). ). (archives départementales de la Nièvre, S 633). (cf. illustration n° IVR24_20125800388NUCA). (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n° IVR24_20125800391NUCA).
    Description :
    Situé rive droite, entre la rivière de la Nièvre et la Loire (près de l'embouchure de la Nièvre d'environ 40 mètres. Aujourd'hui, seules la cale simple et une partie de la levée qui formait sa limite côté
    Auteur :
    [propriétaire] Babaud de La Chaussade, Pierre
    Typologies :
    port de levée : port situé au pied du perré de la levée
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Nevers avec la localisation des ports reportés sur un fond de plan de Plan général des abords de la levée du port de Nevers au coteau de Saint-Eloi présenté par l'ingénieur ordinaire Tibord le 4 février 1812. Détail sur le port de Médine. (archives départementales de la Plan général des ponts de Nevers sur la Loire avec les chemins, quais, ports, levées et autres départementales de la Nièvre, S 634). IVR24_20125800391NUCA Plan du port de Médine, non daté (1er quart XIXe siècle). (archives départementales de la Nièvre
  • Cale dite cale abreuvoir simple (Port de Billereux)
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port de Billereux) Nevers - quai des Eduens quai des Mariniers - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    L'ouvrage est mentionné pour la première fois sur le plan de 1854 et ne figure pas sur les plans dressés en 1812 et 1841. Il a pu être établi à deux occasions : au moment de la construction de l'abattoir
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    N° de l'ouvrage dans la base Diren : n° 58194-14.
    Référence documentaire :
    . Par Coinchon (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n Encre sur papier, 55,5 x 43 cm. Par Couppery (conducteur). (archives départementales de la Nièvre départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800394NUCA).
    Description :
    Située rive droite, immédiatement en aval du pont de chemin de fer, la cale abreuvoir simple est visible mais les perrés haut et bas sont très végétalisés. On note la présence d'une petite rampe en béton raccordée perpendiculairent à la cale abreuvoir simple (côté Loire).
    Illustration :
    Plan général des Ponts de Nevers sur la Loire avec les chemins, quais, ports, levées et autres ouvrages à leurs abords, 8 janvier 1812, ingénieur Coinchon. (archives départementales de la Nièvre, S 634 Plan relatif à la pétition tendant à obtenir l'autorisation d'établir une rampe d'accession à Plan général de la Loire aux abords de Nevers par l'ingénieur ordinaire Verdevoye, 23 janvier 1854 l'équipement de la Nièvre, Nevers). IVR24_20125800394NUCA Vue d'ensemble vers l'amont avec, au premier plan, la rampe en béton ajoutée à la fin du XXe siècle
  • Cale dite cale abreuvoir simple de Médine (Port de Médine)
    Cale dite cale abreuvoir simple de Médine (Port de Médine) Nevers - quai de Médine - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    L'ouvrage est mentionné pour la première fois sur un plan daté de 1812. Entre 1845 et 1848, la construction du port à la Houille, situé immédiatement en amont de l'ouvrage, a certainement nécessité une modification importante de la cale (le perré bas notamment) voire sa reconstruction totale.
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    N° de l'ouvrage dans la base Diren : n° 58194-9.
    Référence documentaire :
    . Par Coinchon (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n départementales de la Nièvre, S 11043). (cf. illustration n° IVR24_20125800509NUCA). départementales de la Nièvre, S 4823). (cf. illustration n° IVR24_20125800510NUCA). (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n° IVR24_20125800391NUCA). départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800395NUCA). ). (archives départementales de la Nièvre, S 633). (cf. illustration n° IVR24_20125800388NUCA).
    Description :
    Située rive droite, à 250 mètres en amont du pont de pierre, la cale abreuvoir simple est orientée
    Illustration :
    Plan général des Ponts de Nevers sur la Loire avec les chemins, quais, ports, levées et autres ouvrages à leurs abords, 8 janvier 1812, ingénieur Coinchon. (archives départementales de la Nièvre, S 634 Plan général des ponts de Nevers sur la Loire avec les chemins, quais, ports, levées et autres cale. (archives départementales de la Nièvre, S 634). IVR24_20125800391NUCA Plan général des abords de la levée du port de Nevers au coteau de Saint-Eloi présenté par l'ingénieur ordinaire Tibord le 4 février 1812. Détail sur le port de Médine. (archives départementales de la ordinaire Verdevoye. (archives départementales de la Nièvre, S 11043). IVR24_20125800509NUCA Plan général de la Loire aux abords de Nevers par l'ingénieur ordinaire Verdevoye, 23 janvier 1854 . Détail sur l'embouchure de la Nièvre et le port de Médine. (direction départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). IVR24_20125800395NUCA
  • Cale dite cale abreuvoir double à tablier haut (quais de Nevers)
    Cale dite cale abreuvoir double à tablier haut (quais de Nevers) Nevers - quai des Mariniers - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    pont du côté de la ville (ouverture à la circulation en 1832) et de l'aménagement de ses abords . Curieusement, l'ouvrage n'est pas figuré sur le plan de la ville de Nevers de 1839.
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    N° de l'ouvrage dans la base Diren : n° 58194-4.
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, 61 x 47 cm. (archives départementales de la Nièvre, S 7034). (cf Encre sur papier, Ech. 0,005 m pm, 88 x 43 cm. (archives départementales de la Nièvre, S 11001 Encre sur papier, 55,5 x 43 cm. Par Couppery (conducteur). (archives départementales de la Nièvre Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800395NUCA).
    Description :
    Située rive droite, à 60 mètres en aval du pont, la cale double à tablier haut mesure environ 4 mètres de large sur 40 mètres de long. Elle est en très mauvais état (la rampe amont existe à l'état de
    Illustration :
    Vue et plan de Nevers, 1835, détail sur la Loire en aval du pont. (médiathèque de Nevers, I 20 Plan relatif à la pétition tendant à obtenir l'autorisation d'établir une rampe d'accession à Plan de l'abattoir et de ses abords, non daté (1842 ?). (archives départementales de la Nièvre, S Plan général de la Loire aux abords de Nevers par l'ingénieur ordinaire Verdevoye, 23 janvier 1854 . Détail. (direction départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). IVR24_20125800395NUCA Plan de la tête de pont côté rive droite et de ses abords (place Mossé, cale double) dressé le 11 Vue d'ensemble prise depuis le pont vers l'aval. Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne La rampe aval de la cale double située sur le quai de Loire (en aval du pont de Loire). Vue prise Détail sur le marchepied longeant le perré bas de la cale double. IVR24_20125800373NUCA
  • Port dit port de Billereux (quais de Nevers)
    Port dit port de Billereux (quais de Nevers) Nevers - quai des Eduens quai des Mariniers - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Le port de Billereux tient son nom du « coteau de Bilereux » (plan de 1789) et de la levée de probablement maçonner la rive depuis la levée de Billereux jusqu'au pont sur la Loire. Nous manquons le port ait été construit entre 1835 et la fin des années 1830. Une grue établie près de la Loire , vis-à-vis de la manufacture de Porcelaine est mentionnée en 1823 et sur le plan de 1834. Cet engin de 1836, on projette de le démolir car en très mauvais état. En 1841, à l'occasion de la construction du nouvel abattoir, le maire de Nevers propose diverses mesures pour rétablir l'ordre et la circulation sur ne savons pas si les travaux ont été exécutés. La même année, l'inspecteur de l'arrondissement de la navigation de Nevers rapporte au préfet de la Nièvre que le port de Billereux est trop petit pour les besoins descendre » le cours de la Loire jusqu'à leur destination.
    Hydrographies :
    la Loire
    Référence documentaire :
    . Par Coinchon (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n Encre et aquarelle sur papier, 61 x 47 cm. (archives départementales de la Nièvre, S 7034). (cf de la Nièvre, S 3066). (cf. illustration n° IVR24_20125800519NUCA). Encre sur papier, 55,5 x 43 cm. Par Couppery (conducteur). (archives départementales de la Nièvre Encre sur papier, Ech. 0,002 m pm, non daté (vers 1843-1844). (archives départementales de la départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800394NUCA).
    Description :
    Situé rive droite, de part et d'autre du pont de chemin de fer (entre la rue de Billereux et la rue de la Verrerie), le port de Billereux s'étendait sur environ 400 mètres de long. En face de
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve. Il n'y a pas de levée
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Nevers avec la localisation des ports reportés sur un fond de plan de Plan général des Ponts de Nevers sur la Loire avec les chemins, quais, ports, levées et autres ouvrages à leurs abords, 8 janvier 1812, ingénieur Coinchon. (archives départementales de la Nièvre, S 634 Plan géométrique de la Loire à l'état d'étiage dans l'année 1834, détail. Mention d'une grue . (archives départementales de la Nièvre, S 3066). IVR24_20125800519NUCA Vue et plan de Nevers, 1835, détail sur la Loire en aval du pont. (médiathèque de Nevers, I 20 Plan de la ville de Nevers, 1839. Détail. (médiathèque de Nevers, Plan 10 carton 1 Plan relatif à la pétition tendant à obtenir l'autorisation d'établir une rampe d'accession à Plan de l'abattoir et de ses abords, non daté (1842 ?). (archives départementales de la Nièvre, S Plan du bas quai de la Verrerie (port de Billereux), entre l'abattoir et la manufacture de
  • Port dit port Neuf
    Port dit port Neuf Nevers - quai de Médine - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Le port Neuf est aussi désigné sous les noms de « port réservé au dépôt de la Houille » (1845 Médine » (plans de 1857 et 1898). Dans une pétition adressée au préfet de la Nièvre durant l'été 1844 au commerce de la houille. Ils évoquent le manque de place pour recevoir ce matériau dont la consommation à Nevers est de plus en plus considérable et dont les dépôts se font à cette époque sur la rive droite de la gare de la Nièvre malgré l'interdiction d'un arrêté préfectoral de 1831. L'ingénieur chargé de répondre à la demande des pétitionnaires estime qu'il est possible d'établir un nouveau port près s'agit d'aménager un terrain constitué de sables apportés par la Loire et situé en amont de la cale simple de Médine, le long de la levée de Médine. Le 28 mai 1845, un avis annonce l'ouverture d'une enquête au sujet de l'établissement d'un port pour la houille à Nevers. Le 24 août suivant, le conseil sont réalisés de 1846 à 1848. Une partie des terres extraites (4000m3) lors du curage de la gare de la
    Hydrographies :
    la Loire
    Référence documentaire :
    départementales de la Nièvre, S 11043). (cf. illustration n° IVR24_20125800509NUCA). départementales de la Nièvre, S 4823). (cf. illustration n° IVR24_20125800510NUCA). départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800395NUCA).
    Description :
    Situé rive droite, en amont de l'embouchure de la Nièvre et à l'emplacement de l'actuel hôtel
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve. Il n'y a pas de levée
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Nevers avec la localisation des ports reportés sur un fond de plan de ordinaire Verdevoye. (archives départementales de la Nièvre, S 11043). IVR24_20125800509NUCA Plan général de la Loire aux abords de Nevers par l'ingénieur ordinaire Verdevoye, 23 janvier 1854 . Détail sur l'embouchure de la Nièvre et sur le Port au Bois (Port Neuf). (direction départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). IVR24_20125800395NUCA Plan figurant le port de Médine (dénommé par erreur port de la Nièvre) et le Port Neuf (dénommé par Projet d'affectation au service des Ponts-et-Chaussées du port de la Marine dit port de Médine à Nevers, 30 mai 1879, ingénieur en chef Moreau. (archives départementales de la Nièvre, S 4823 Linge séchant sur le port Neuf, vue prise vers l'aval. Au premier plan, la cale d'abordage séparant Emplacement de l'ancien Port Neuf. Vue prise vers l'amont depuis la Maison de la Culture
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (quais de Nevers)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (quais de Nevers) Nevers - quai des Mariniers - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Bassinet pour la reconstruction du quai de Loire. La ville prend un quart des dépenses à sa charge. - en 1835 qui figure une rive irrégulière en aval de la tour Goguin. La cale en tablier à quai incliné
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    N° de l'ouvrage dans la base Diren : n° 58194-3 (ouvrage dénommé par erreur cale abreuvoir double).
    Référence documentaire :
    départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). (cf. illustration n° IVR24_20125800559NUCA). Encre sur papier, 55,5 x 43 cm. Par Couppery (conducteur). (archives départementales de la Nièvre Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n
    Description :
    Située rive droite, depuis la Nièvre jusqu'en aval du pont de chemin de fer, la cale en tablier à quai incliné s'étendait sur environ un kilomètre. La section la plus en amont (environ 300 mètres) a été détruite lors des travaux de la déviation de la RN 7 entre 1958 et 1963. Côté Loire, la partie ). Le long de la cale en tablier, des organeaux assuraient l'amarrage des bateaux tous les 20 mètres
    Illustration :
    Plan relatif à la pétition tendant à obtenir l'autorisation d'établir une rampe d'accession à Plan général de la Loire aux abords de Nevers, 23 janvier 1854, ingénieur ordinaire Verdevoye . Détail. (direction départementale de l'équipement de la Nièvre, Nevers). IVR24_20125800559NUCA Plan général de la ville de Nevers par F. Marmet, avril 1856. Détail. (médiathèque de Nevers, I 3 Plan général de la ville de Nevers par Dumoulin, 1878. Détail. (médiathèque de Nevers, 15 A carton Les quais de Loire (entre les deux ponts sur la Loire), vue prise vers l'aval. Carte postale Vue d'ensemble prise depuis le pont vers l'aval. Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (Port Neuf)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (Port Neuf) Nevers - quai de Médine - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    La cale en tablier à quai incliné est l'ouvrage constituant le Port Neuf construit entre 1845 et s'agissait d'aménager un terrain composé de sables apportés par la Loire et situé en amont de la cale simple de Médine, le long de la levée de Médine. Le projet de port est approuvé par le sous-secrétaire
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    N° des ouvrages dans la base Diren : n° 58194-10 et 11.
    Description :
    Située rive droite, en amont de l'embouchure de la Nièvre et à l'emplacement de l'actuel hôtel Mercure, la cale en tablier à quai incliné est quasiment invisible aujourd'hui car totalement recouverte extrémité aval présente un plan triangulaire en raison de la présence de la cale abreuvoir simple de Médine simple orientée vers l'aval (voir plans de 1857 et 1870) mais cet ouvrage n'est plus apparent. La cale en
    Illustration :
    Linge séchant sur le port Neuf, vue prise vers l'aval. Au premier plan, la cale d'abordage séparant
  • Quai dit quais de Nevers
    Quai dit quais de Nevers Nevers - quai des Mariniers - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Rive droite, la Loire coule le long du coteau sur lequel s'est établie la ville. Jusqu'au XVIIIe destruction des murs de ville qu'il est décidé de construire des quais sur la rive droite (1731) et un nouveau pont (1770-1776). La ville connaît en outre d'autres transformations importantes au XVIIIe siècle : rectification de rues, construction de la Porte de Paris, ouverture d'une caserne, aménagement de promenades , transfert de cimetières en dehors de la ville. Le 31 août 1731, l'adjudication des quais de Nevers est attribuée au sieur Jean-Baptiste Moret. Il s'agit d'abaisser le mur de ville longeant la Loire et de construire des quais. Les matériaux de démolition des murailles sont utilisés pour la confection des quais x 4,8 m). En 1732, la tour Beauregard est détruite pour construire le quai. Les travaux sont sont aménagés, côté amont, jusqu'au-delà de l'embouchure de la Nièvre, près du pont Saint-Nicolas (au niveau de l'île des Pâtis). Côté aval, les travaux semblent s'étendre jusqu'à la tour Goguin. On ne sait
    Hydrographies :
    la Loire
    Référence documentaire :
    Photographie ancienne. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers 1158). (cf. illustration Photographie aérienne, non datée. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers 1572). (cf Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n Photographie d'une gouache de la collection Charpentier. Original daté vers 1843. Par Cutbert, R (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n° IVR24_20125800390NUCA). la Nièvre, S 634). (cf. illustration n° IVR24_20125800531NUCA). Encre sur papier, 55,5 x 43 cm. Par Couppery (conducteur). (archives départementales de la Nièvre de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n° IVR24_20125800532NUCA). Encre sur papier, Ech. 0,005 m pm, 88 x 43 cm. (archives départementales de la Nièvre, S 11001
    Description :
    Situés rive droite, depuis la Nièvre jusqu'en aval du pont de chemin de fer, les quais de Nevers : - le port de la Nièvre (de l'île des Pâtis au pont de Loire) - une cale abreuvoir double située la Nièvre jusqu'à la cale simple située immédiatement en aval du pont de chemin de fer - le port de pierre sur la Loire, le mur de quai n'est actuellement pas continu mais décalé du côté du fleuve en amont du pont. Cet état résulte des travaux de la déviation de la RN 7 entre 1958 et 1963 : le mur de quai situé en amont du pont a en effet été avancé vers la Loire d'une quinzaine de mètres.
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Nevers avec la localisation des ports reportés sur un fond de plan de Aspect de la ville episcopalle de Nevers capitalle de Nivernois, Claude Chastillon, 1645. (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Nevers 48B). IVR24_20125800473NUCA Vichy, levée entre 1727 et 1730 sous la conduite du sieur Matthieu. Détail sur la ville de Nevers Plan général des ponts de Nevers sur la Loire avec les chemins, quais, ports, levées et autres ouvrages à leurs abords, par l'ingénieur Coinchon, 8 janvier 1812. Détail sur la partie située en aval du Plan du pont de pierre sur la Loire à Nevers avec mention des quais bas et haut et du pont provisoire en bois, 8 janvier 1812, ingénieur Coinchon. (archives départementales de la Nièvre, S 634 Plan du dessus de la culée et de l'arche de halage du pont de Nevers avec mention du quai bas, 8 janvier 1812, ingénieur ordinaire Coinchon. (archives départementales de la Nièvre, S 635
1