Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 33 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église Saint-Étienne (détruite, enceinte château Saint-Jean)
    Église Saint-Étienne (détruite, enceinte château Saint-Jean) Nogent-le-Rotrou - Château Saint-Jean - en ville - Cadastre : BM 83
    Historique :
    église dédiée à Saint-Étienne avant 1100. Si la datation de la charte VII est remise en question par K l’église Saint-Étienne avant 1099. Néanmoins, rien n’indique que la création du chapitre de clercs soit castrum (Saint-Jean et Saint-Etienne, en 1194), Saint-Étienne n’est plus mentionnée comme ecclésia, mais chapelle Saint-Étienne et ses archives sont brûlées. En 1467, la remise en état du pôle seigneurial
    Référence documentaire :
    p.182 sq. FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre
    Description :
    La date de destruction ainsi que l’emplacement de la chapelle Saint-Étienne sont inconnus. Les -Étienne.
    Titre courant :
    Église Saint-Étienne (détruite, enceinte château Saint-Jean)
    Vocables :
    Saint-Etienne
    Texte libre :
    Fondation La fondation du chapitre Saint-Étienne est connue grâce à l’Obituaire du chapitre Saint première moitié du 12e siècle. Localisation Le collège prend place dans l’église Saint-Etienne (in ecclesia -Denis mentionnent l’existence d’une église dédiée à Saint-Étienne avant 1100. Si la datation de la ) permet d’attester de l’existence de l’église Saint-Étienne avant 1099. Néanmoins, rien n’indique que la probable qu’une église Saint-Étienne ait existé dans le castrum de Nogent avant le12e siècle. A titre -1012. Si tel était le cas à Nogent, la fondation du chapitre de Saint-Étienne serait à interpréter -Étienne aux moines de Saint-Denis. Le don fut effectué par le comte Geoffroy II, avant 1099. L’église est seigneur de Nogent dispose d’un droit de nomination sur les chapelains de Saint-Étienne. Fonction : si l’on s’en réfère à l’article de Florian Mazel, l’église collégiale et plus tard la chapelle Saint-Étienne chapitres Saint-Étienne et Saint-Jean L’Obituaire de Saint-Jean fait mention de la création par Geoffroy V
    Illustration :
    Château Saint-Jean, plan de distribution, avec emplacement supposé de la chapelle Saint-Etienne
  • Maison Saint-Étienne (détruite, 2 rue du Paty)
    Maison Saint-Étienne (détruite, 2 rue du Paty) Nogent-le-Rotrou - 2 rue du Paty - en ville
    Historique :
    La maison Saint-Étienne tient son nom d’une scène figurant sur l’un de ses poteaux cornier. Située Saint-Étienne afin d’éviter la déviation de la route nationale passant par Nogent-le-Rotrou. L’édifice
    Référence documentaire :
    . Protections : maison Saint-Etienne, (projets, lettres et minutes), lettre. 1930-1984. Maison Saint-Etienne /J. Trouvelot. 1947. Photographies. (Médiathèque de l’architecture et du Maison Saint-Étienne / G. Massiot. 1947 et 1950. Aquarelles. (Château-Musée Saint-Jean. Fonds
    Titre courant :
    Maison Saint-Étienne (détruite, 2 rue du Paty)
    Appellations :
    Saint-Etienne
    Annexe :
    Aveu de 1648, Maison Saint-Etienne (Archives nationales) et Classement Monument historique Protections : maison Saint-Étienne, (projets, lettres et minutes), 1930-1984. Proposition d’inscription de la maison Saint-Étienne (1930) : […] Cette très belle maison ornée de pan de bois dans sa partie supérieure inférieure, le groupe important placé à l'angle de la maison représente la lapidation de Saint-Étienne qui -Arts, le 1er octobre 1951. La maison Saint-Étienne est édifiée à l'angle de deux rues et comprend un lapidation de Saint Etienne.[...] Au-dessus dans la hauteur de l'étage, le pan de bois est très simple et ne de : 1 000 000 frs pour l'acquisition et la démolition de la maison Saint-Etienne à Nogent le Rotrou n'est plus possible de prévoir le remontage de la maison Saint-Étienne, la plus grande partie des
    Illustration :
    Relevés de la Maison Saint-Etienne, coupes, profils et planchers, 1950. (Musée-château Saint-Jean
  • Église paroissiale Notre-Dame-des-Marais (détruite, 68 rue Saint-Laurent)
    Église paroissiale Notre-Dame-des-Marais (détruite, 68 rue Saint-Laurent) Nogent-le-Rotrou - 68 rue Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 1990 BH 187, 259
    Référence documentaire :
    p.193 FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre
    Vocables :
    Saint-Etienne
  • Nogent-le-Rotrou : statue du général Jules de Saint-Pol (détruite)
    Nogent-le-Rotrou : statue du général Jules de Saint-Pol (détruite) Nogent-le-Rotrou - place Saint-Pol - en ville
    Auteur :
    [sculpteur] De Bay Jean-Baptiste Joseph
  • Nogent-le-Rotrou : maquette de la statue du général Jules de Saint-Pol
    Nogent-le-Rotrou : maquette de la statue du général Jules de Saint-Pol Nogent-le-Rotrou - rue du Château - en ville
    Auteur :
    [sculpteur] De Bay Jean-Baptiste Joseph
  • Château Saint-Jean
    Château Saint-Jean Nogent-le-Rotrou - rue du Château - en ville
    Référence documentaire :
    p 268-269. DECAENS, Joseph. La motte comme moyen de conquête du sol et comme instrument de la DECAENS, Joseph. La construction du comté du Perche. In : LECUYER-CHAMPAGNE, Françoise. Le roman p. 189. FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre
    Texte libre :
    -Étienne. Le château comtal Le château accueille le palais comtal, le lieu de résidence de la famille et de chanoines dans l’église Saint-Étienne . Le château Philippien En 1194, le chapitre Saint-Jean est fondé sous l’initiative du comte Geoffroy IV (1191-1202). Le chapitre de Saint-Etienne est alors réuni à Montaigu, reprennent la Normandie. L’église Saint-Etienne est incendiée lors de la prise du château. En d'Anjou Au sortir de la guerre de Cent ans, la tour maîtresse et l’église Saint-Étienne sont ruinées. La mention de la chapelle Saint-Etienne indique qu’elle est déjà détruite lors de la rédaction du document siècle, amènent à considérer l’hypothèse de l’existence d’un château à Nogent, avant Geoffroy III. Joseph et/ou de l’enceinte. Si l’on retient la chronologie admise par Joseph Decaen, le château aurait été potentiellement contemporains. L’église Saint-Etienne, attestée à partir de 1080, est située à l’intérieur de imposant au sud de la tour maîtresse, qui pourrait être le vestige de l’église Saint-Etienne. A la fin du
  • L'opération d'Inventaire de Nogent-le-Rotrou, du Moyen Age au début de l'époque moderne
    L'opération d'Inventaire de Nogent-le-Rotrou, du Moyen Age au début de l'époque moderne Nogent-le-Rotrou -
    Référence documentaire :
    FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre d'histoire
    Texte libre :
    , sans relation avec le sujet des ouvrages publiés. A titre d’exemple, Louis Joseph Fret est prêtre monuments nogentais qu’elles proposent. Nous retiendrons ainsi celles de Louis Joseph Fret qui décrit à la Joseph Decaens qui, en se fondant sur la morphologie du site castral et le cartulaire de Saint-Père de
  • L'habitat civil de Nogent-le-Rotrou (12e au 16e siècle)
    L'habitat civil de Nogent-le-Rotrou (12e au 16e siècle) Nogent-le-Rotrou
    Référence documentaire :
    FAISANT, Etienne. L’Hôtel particulier à Caen aux XVe et XVIe siècles. In Actes du colloque
    Illustration :
    Maison Saint-Etienne en pan de bois, détruite. IVR24_20172800715NUCA
  • École chrétienne de filles, actuellement maison (62 rue Gouverneur)
    École chrétienne de filles, actuellement maison (62 rue Gouverneur) Nogent-le-Rotrou - 62 rue Gouverneur - en ville
    Référence documentaire :
    p.230 FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre
  • Chapelle de chanoines, actuellement maison (7 rue de la Collégiale)
    Chapelle de chanoines, actuellement maison (7 rue de la Collégiale) Nogent-le-Rotrou - - 7 rue de la Collégiale - en ville
    Référence documentaire :
    p.182 FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre
  • Maison dite La Tour d'Ardenay (17 rue de Rhône)
    Maison dite La Tour d'Ardenay (17 rue de Rhône) Nogent-le-Rotrou - 17 rue de Rhône - en ville
    Référence documentaire :
    p.161 FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre
  • Cimetière de Notre-Dame, actuellement place Sully
    Cimetière de Notre-Dame, actuellement place Sully Nogent-le-Rotrou - - place Sully - en ville
    Référence documentaire :
    p. 193 FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre
  • Les caves de Nogent-le-Rotrou
    Les caves de Nogent-le-Rotrou Nogent-le-Rotrou
    Référence documentaire :
    p. 87-90 SANDRON, Dany. Les Caves Médiévales. In HAMON, Étienne, WEISS, Valentine. La Demeure
  • Église collégiale Saint-Jean (détruite, enceinte du château Saint-Jean)
    Église collégiale Saint-Jean (détruite, enceinte du château Saint-Jean) Nogent-le-Rotrou - Saint-Jean (quartier) - en ville - Cadastre : 1990 BD 1, 2, 3, 4, 5,10, 11
    Historique :
    chapitre de Saint-Étienne, la fondation du chapitre Saint-Jean nous est connue par l’obituaire du même nom -Étienne du château de Nogent, alors composé de cinq chanoines et quatre chapelains. Le chapitre est fondé
    Référence documentaire :
    FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre d'histoire
  • Couvent de Capucins
    Couvent de Capucins Nogent-le-Rotrou - rue de la Touche - en ville - Cadastre : 1990 BS 120
    Référence documentaire :
    p. 222 FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre
  • Enceinte
    Enceinte Nogent-le-Rotrou - - rue du Château - en ville
    Référence documentaire :
    p .233. FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre p. 9-13. DECAENS, Joseph. La construction du comté du Perche. In : LECUYER-CHAMPAGNE, Françoise
  • Orphelinat, actuellement immeuble (70 rue Paul Deschanel)
    Orphelinat, actuellement immeuble (70 rue Paul Deschanel) Nogent-le-Rotrou - 70 rue Paul Deschanel - en ville
    Historique :
    établir un asile d’orphelins placé sous l’invocation de Saint-Joseph et l’administration de l’évêque de
  • Donjon
    Donjon Nogent-le-Rotrou - rue du Château - en ville
    Référence documentaire :
    pp. 9-13. DECAENS, Joseph. La construction du comté du Perche. In : LECUYER-CHAMPAGNE, Françoise p. 233. FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre
  • Eglise paroissiale Saint-Hilaire
    Eglise paroissiale Saint-Hilaire Nogent-le-Rotrou - avenue du Maréchal Foch - en ville - Cadastre : AH 38
    Historique :
    lourds travaux qui ont lieu au cours du 19e siècle sont attestés par Joseph Fret. L’abside alors masquée
    Référence documentaire :
    p. 190 FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre
    Texte libre :
    également couverts d’une voûte en plâtre, certainement après 1840, puisque Joseph Fret décrit encore à cette
  • La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne
    La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne Nogent-le-Rotrou
    Référence documentaire :
    DECAENS, Joseph. La construction du comté du Perche. In : LECUYER-CHAMPAGNE, Françoise. Le roman DECAENS, Joseph. La motte comme moyen de conquête du sol et comme instrument de la seigneurie p.15-35 DECAENS, Joseph. Les lieux de pouvoir dans les seigneuries du Perche aux XIe et XIIe DECAENS, Joseph. [Notices sur les châteaux de Arques, Caen, Conches, Domfront, Falaise, Château FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre d'histoire
    Texte libre :
    dédicace des églises Saint-Étienne et Saint-Hilaire, toutes deux attestées au 11e siècle, suggère une
    Illustration :
    Maison Saint-Étienne, détruite, 2 rue du Paty. Vue ancienne et aquarelle. IVR24_20172800715NUCA