Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune d'Onzain (Loir-et-Cher)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune d'Onzain (Loir-et-Cher) Onzain
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    importantes comme Orléans/Tours ou Paris/Bordeaux. L'endroit était d'ailleurs pourvu de six auberges en 1740 notamment de la présence d'un relais de la poste royale avant 1584 et de sa situation sur des routes Ecures. Il a fontionné jusqu'en 1858, date de la construction d'un pont suspendu. Outre la cale
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, feuille de 101 x 71, Ech. 1/2000e, détail. (archives départementales AD Loir-et-Cher, 3 S 109. Séance extraordinaire du Conseil municipal d'Onzain au sujet de Carte postale ancienne. (archives départementales du Loir-et-Cher, 29 Fi 1777). (cf. illustration n Carte postale ancienne. (archives départementales du Loir-et-Cher, 29 Fi 1755). (cf. illustration n Encre sur papier, détail, 1848-1858. Par Coumes (ingénieur) ; Collin (ingénieur). (archives Encre et aquarelle sur papier, tableau d'assemblage, Ech. 1/20 000e, détail, 1819. (archives Joly Raymond, "Le terrier d'Onzain", in : Bulletin municipal d'Onzain, 2001, n° 57, pp 34-35. AD Loir-et-Cher, 3 S 4. Passages établis sur la Loire en aval de la ville de Blois, procès verbal de visite du 10 décembre 1810. Joly Raymond, "Ecures, le village, les ponts", in : Bulletin municipal d'Onzain, 1997, n° 50, pp 14
    Description :
    l'extrémité de la route reliant le bourg à la Loire (il y a un peu moins de deux kilomètres entre Ecures et le
    Titre courant :
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune d'Onzain (Loir-et-Cher)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Extrait du cadastre napoléonien de 1819. (archives départementales du Loir-et-Cher, 3 P 2/168/1 Chantier de dragage à Ecures au début du XXe siècle. Carte postale ancienne. (archives Extrait de la carte de l'ingénieur Coumes (1848) complétée en 1858 par l'ingénieur Collin . (archives départementales du Loiret, Liasse 30936). IVR24_20104100383NUCA Carte de la Loire dans la traversée du département du Loir-et-Cher, non datée (vers 1850). Détail . (archives départementales du Loir-et-Cher, 116 Fi feuille 6). IVR24_20104100480NUCA Le pont suspendu reliant Onzain et Chaumont-sur-Loire vers 1903. Carte postale ancienne. (archives
  • Port dit port d'Ecures
    Port dit port d'Ecures Onzain - Ecures - en écart
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    d'amarrage. L'établissement en 1846 du chemin de fer Orléans/Tours et d'une gare à 600 mètres environ jusqu'en 1858, date de la construction d'un pont suspendu. En 1816, le bac d'Ecures bénéficie d'un bateau passe-cheval de 11,34 m x 1,15 m pourvu d'un gouvernail, de deux bourdes ferrées et d'une corde d'Ecures modifie sans doute les habitudes du pays. Le bac est probablement de plus en plus emprunté à partir de la fin des années 1840 et jusqu'à la construction du pont suspendu (1858). En 1849, les marchandises embarquées au port d'Ecures sont le fer, le vin, le bois, et les écorces. Une carte de la Loire datée de 1812 figure trois cales à Ecures (existantes ou à construire) mais l'ouvrage visible aujourd'hui n'est pas mentionné. Le cadastre napoléonien de 1819 ne représente aucune cale sur la commune au bout de la route reliant Ecures au bourg ainsi que deux autres cales abreuvoirs simples, une en praticable par les voitures. La grande crue de 1856 ouvre une brèche dans la levée à Ecures. On peut
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, feuille de 101 x 71, Ech. 1/2000e, détail. (archives départementales ). (archives départementales du Loir-et-Cher, 3 S 334). (cf. illustration n° IVR24_20104100384NUCA). Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2000e, feuille n° 6, planche de 107 x 70 cm, détail . (archives départementales du Loiret, Carte Loire 41 : 12 Fi 7-26). (cf. illustration n Encre et aquarelle sur papier, détail. (archives départementales du Loiret, Liasse 30 933). (cf Encre et aquarelle sur papier, détail, 1812. Par Cabaille (ingénieur). (archives nationales, F 14 Encre sur papier, détail, 1848-1858. Par Coumes (ingénieur) ; Collin (ingénieur). (archives Encre et aquarelle sur papier, section N, Ech. 1/2500e, détail, 1819. (archives départementales du Encre et aquarelle sur papier, section M, Ech. 1/2500e, détail, 1819. (archives départementales du
    Précision dénomination :
    port de levée
    Typologies :
    port de levée : port situé au pied du perré de la levée
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Extrait du cadastre napoléonien de 1819. (archives départementales du Loir-et-Cher, 3 P 2/168/17 Extrait du cadastre napoléonien de 1819. (archives départementales du Loir-et-Cher, 3 P 2/168/18 Carte de la Loire, non datée (entre 1844 et 1858). Détail sur Ecures. (archives départementales du Plan du cours de la Loire dans l'étendue du département du Loir-et-Cher, 2 mai 1812 par l'ingénieur Cabaille. Détail. (archives nationales, F 14 608/1). IVR24_20104100381NUCA Plan de la Loire entre Candé-sur-Beuvron et la limite Indre-et-Loire/Loir-et-Cher, début du XIXe siècle. Détail. (archives départementales du Loiret, Liasse 30 933). IVR24_20104100382NUCA Extrait de la carte de l'ingénieur Coumes (1848) complétée en 1858 par l'ingénieur Collin . (archives départementales du Loiret, Liasse 30936). IVR24_20104100383NUCA Carte de la Loire dans la traversée du département du Loir-et-Cher, non datée (vers 1850). Détail
  • Cale dite cale abreuvoir simple d'Ecures (port d'Ecures)
    Cale dite cale abreuvoir simple d'Ecures (port d'Ecures) Onzain - Ecures - en écart
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Une rampe existe au bout de la route reliant le bourg d'Onzain à Ecures depuis la première moitié du XIXe siècle sans qu'il soit possible de préciser la date de sa construction (première mention connue : carte de Coumes de 1848). L'ouvrage sert à l'abordage du bac reliant Onzain et Chaumont-sur -Loire. En 1849, on projette d'élargir la rampe d'Ecures (de 1,60 mètre à 5 mètres) qui ne peut servir que pour les piétons ou d'abreuvoir pour les chevaux mais le conseil municipal d'Onzain estime ses ressources insuffisantes pour assurer ces travaux. La grande crue de 1856 ouvre une brèche dans la levée à sûr c'est que la cale est déplacée un peu vers l'aval lors des travaux de construction du pont suspendu en 1858 (voir la carte de la Loire dans la traversée du Loir-et-Cher). L'endroit a en outre été bouleversé lors des destructions et reconstructions de l'ouvrage d'art en 1870, 1932, 1940 et 1967 . L'ouvrage actuel date donc probablement de la fin des années 1850, période de construction du pont suspendu.
    Observation :
    Numéro de l'ouvrage dans la base DIREN : 41167-1.
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, feuille de 101 x 71, Ech. 1/2000e, détail. (archives départementales ). (archives départementales du Loir-et-Cher, 3 S 334). (cf. illustration n° IVR24_20104100384NUCA). Encre et aquarelle sur papier, Ech. 1/2000e, feuille n° 6, planche de 107 x 70 cm, détail . (archives départementales du Loiret, Carte Loire 41 : 12 Fi 7-26). (cf. illustration n Encre et aquarelle sur papier, détail. (archives départementales du Loiret, Liasse 30 933). (cf Encre sur papier, détail, 1848-1858. Par Coumes (ingénieur) ; Collin (ingénieur). (archives
    Description :
    mètres de large) et orientée vers l'aval. Le perré haut n'est pas pentu comme habituellement. Il est constitué de deux gradins construits en gros moellons.
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Carte de la Loire, non datée (entre 1844 et 1858). Détail sur Ecures. (archives départementales du Plan de la Loire entre Candé-sur-Beuvron et la limite Indre-et-Loire/Loir-et-Cher, début du XIXe siècle. Détail. (archives départementales du Loiret, Liasse 30 933). IVR24_20104100382NUCA Extrait de la carte de l'ingénieur Coumes (1848) complétée en 1858 par l'ingénieur Collin . (archives départementales du Loiret, Liasse 30936). IVR24_20104100383NUCA Carte de la Loire dans la traversée du département du Loir-et-Cher, non datée (vers 1850). Détail . (archives départementales du Loir-et-Cher, 116 Fi feuille 6). IVR24_20104100385NUCA 1851. Détail. (archives départementales du Loir-et-Cher, 3 S 334). IVR24_20104100384NUCA Vue d'ensemble prise de la rive gauche. IVR24_20104100372NUCA
1