Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 125 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Chapelle Saint-Charles
    Chapelle Saint-Charles Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville - Cadastre : 1994 AY 2
    Historique :
    1717, sous le vocable de saint Charles Borromée, en mémoire du dévouement exemplaire de l'évêque , l'administration des Hospices civils d'Orléans décida son achèvement ; les travaux furent confiés à Pierre-Charles
    Référence documentaire :
    p. 142 BEAUVAIS DE PRÉAU, Charles-Nicolas. Essais historiques sur Orléans. Orléans : Couret de BRUNEAU, Olivier. La chapelle Saint-Charles : restauration, réhabilitation, conservation et d'Orléans, illustrée par 60 lithographies de Charles Pensée. Paris : Victor Didron, 1849. (Réédition dans la . Ensemble de 90 clichés concernant la chapelle Saint-Charles réalisés en 1975, 1983 et 1984 par Daniel
    Auteur :
    [architecte] Thuillier Pierre-Charles
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Charles
    Annexe :
    son fils. Pierre-Charles Thuillier fut nommé architecte des Hospices civils le 17 mai 1828. Il fut le chapelle Saint-Charles. Il donna sa démission le 29 mai 1863 en demandant à ne résigner sa charge qu'au 1er janvier 1864 et reçut alors le titre d'architecte honoraire. René Demond, successeur de Pierre-Charles
    Vocables :
    Saint-Charles
  • Orléans : monument à Charles Péguy
    Orléans : monument à Charles Péguy Orléans - square Charles-Péguy - en ville
    Inscriptions & marques :
    avant du socle) : "CHARLES PEGUY/ 1873-1914" ; inscription concernant l'histoire du monument (sur la
    Historique :
    Le comité pour l'érection du monument à Charles Péguy (1873-1914), placé sous la présidence du Compagnie des Tramways, proche du domicile de la mère de Charles Péguy. Le devis de 42 000 francs se , 2 000 f. pour le socle réalisé par Charles Million (orné lors de l'inauguration de vers tirés de son du faubourg-Bourgogne (square Charles-Péguy).
    Référence documentaire :
    22 avril 1930. Projet d'érection d'un monument à Charles Péguy. Le monument de Charles Péguy. L'Illustration, n°4557, 5 juillet 1930 (non paginé). (Bibliothèque
    Auteur :
    [architecte] Million Charles
    Localisation :
    Orléans - square Charles-Péguy - en ville
    Titre courant :
    Orléans : monument à Charles Péguy
    Annexe :
    département) : "(...) Buste de Charles Péguy Ce buste, d'un poids de 100 kgs, a été élevé à la mémoire de Charles Péguy à quelques pas de sa maison natale. Péguy est certes, une gloire locale incontestable, mais la commission estima de plus, que dans les circonstances présentes, Charles Péguy doit être considéré
    Illustration :
    Le Monument de Charles Péguy, avec photographie du buste. (Article de l'Illustration, n°4557, 5 Vue d'ensemble du monument, avec le square Charles-Péguy en second plan. IVR24_20114501153NUC4A
  • Les mobiliers culturels du Lycée Charles Péguy
    Les mobiliers culturels du Lycée Charles Péguy Orléans - 1 cours Victor-Hugo - en ville
    Historique :
    Parmi ses mobiliers culturels, le Lycée Charles Péguy possède une sculpture de l'artiste Frank
    Titre courant :
    Les mobiliers culturels du Lycée Charles Péguy
  • Orléans, Lycée Charles Péguy : sculpture-clôture
    Orléans, Lycée Charles Péguy : sculpture-clôture Orléans - 1 cours Victor-Hugo - en ville
    Titre courant :
    Orléans, Lycée Charles Péguy : sculpture-clôture
  • Tableau : saint Charles Borromée pendant la peste de Milan
    Tableau : saint Charles Borromée pendant la peste de Milan Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Charles Borromée (1528-1584), archevêque de Milan, cardinal de l’Église fut loué pour sa conduite
    Représentations :
    saint Charles Borromée, secours, communion, peste : Milan, angelot : encensoir, architecture
    Titre courant :
    Tableau : saint Charles Borromée pendant la peste de Milan
  • Port dit port Saint Charles ou port des Augustins
    Port dit port Saint Charles ou port des Augustins Orléans - quais des Augustins - en ville
    Historique :
    siècle pour trouver la dénomination "port Saint Charles ou des Augustins" sur deux plans (carte de Coumes
    Référence documentaire :
    Lithographie, 50 x 70, 1829. Par Pensée, Charles (dessinateur). (musée historique et archéologique
    Titre courant :
    Port dit port Saint Charles ou port des Augustins
    Illustration :
    Vue d'Orléans prise de la rive gauche, en amont du pont Royal, par Charles Pensée, 1829. (musée
  • Tableau : saint Jean-Baptiste
    Tableau : saint Jean-Baptiste Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
    Représentations :
    saint Jean-Baptiste au désert figure biblique
    Titre courant :
    Tableau : saint Jean-Baptiste
  • Statue : Jeanne d'Arc
    Statue : Jeanne d'Arc Orléans - 12 rue Notre-Dame-de-Recouvrance - en ville
    Titre courant :
    Statue : Jeanne d'Arc
  • Statuette équestre : Jeanne d'Arc
    Statuette équestre : Jeanne d'Arc Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Inscriptions & marques :
    JEANNE D'ARC (sur une plaque rapportée sur le socle).
    Représentations :
    Jeanne d'Arc, armure, cavalier, cheval, drapeau
    Titre courant :
    Statuette équestre : Jeanne d'Arc
  • Orléans : statue de Jeanne d'Arc
    Orléans : statue de Jeanne d'Arc Orléans - quai du Fort des Tourelles - en ville
    Historique :
    Pitié, de Charles VII et de Jeanne d'Arc. A la fois souhait de la Ville d'Orléans de rétablir l'hommage réalisations de David d'Angers : statue en pied en bronze (fondue par Honoré Gonon et Jean-Charles Rousseau Ce monument constitue le premier grand hommage en statuaire publique rendu à Jeanne d'Arc, dans la région. Le monument historique de la Pucelle qui consistait en un calvaire au pied duquel Jeanne d'Arc et Charles VII étaient agenouillés en prière, est érigé à partir de 1502 sur le pont des Tourelles sculpté à Jeanne d'Arc et du Premier Consul, sans doute sensible à l'image de la guerrière repoussant les l'Intérieur souscrit lui-même pour 5 000 Francs le 13 pluviôse an XI (02/02/1803). La statue de Jeanne d'Arc . Plusieurs caractéristiques font de cette Jeanne d'Arc un archétype du monument public du 19e siècle : une
    Observation :
    plus ancien de la Région, Jeanne d'Arc (et l'un des plus anciens de France) sous la forme qui s'est
    Référence documentaire :
    Jeanne d'Arc par Gois : Érection, souscription, an XI-XIII. Jeanne d'Arc, Notice historique servant d'explication aux bas-reliefs du Monument élevé sur la Archives municipales d'Orléans. Dossier documentaire sur la statue de Jeanne d'Arc. Réalisé par AUFRERE-DUVERNAY, Charles. Notice historique et critique sur les monuments érigés à Orléans en l'honneur de Jeanne d'Arc. Orléans, 1855. HERLUISON, H. et LEROY, P. Le sculpteur Gois fils et sa statue de Jeanne d'Arc. Mémoires de la KLINKA-BALLESTEROS, Isabelle (et alii). Jeanne d’Arc dans les collections des musées d’Orléans MICHAUD-FRÉJAVILLE, Françoise. Jeanne aux panaches romantiques. Cahiers de recherches médiévales et HEIMANN, Nora. The Art of Politics in Early Nineteenth-Century France : E.-E.-F. Gois's Jeanne
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc au combat Jeanne d'Arc est représentée debout, en guerrière représentative des sentiments de la République
    Description :
    bronze représentant Jeanne d'Arc guerrière est placée sur un piédestal de grand format de granite rose
    Auteur :
    [fondeur] Rousseau Jean-Charles
    Titre courant :
    Orléans : statue de Jeanne d'Arc
    Annexe :
    Réédification du monument de Jeanne d'Arc dans la ville d'Orléans..., 1801. Réédification du monument de Jeanne d'Arc dans la ville d'Orléans par le citoyen Gois, FIls, artiste-statuaire, ancien -neveux. M. Gois a saisi dans la vie de Jeanne d'Arc l'action la plus glorieuse et la plus décisive ; le couchant, La Pucelle reçoit l'épée des mains de Charles VII ; Au Levant, on voit la face du Roi dans
    Illustration :
    Proposition de démolition du monument de la Pucelle (monument à Charles VII) - recto de la lettre Proposition de démolition du monument de la Pucelle (monument à Charles VII) - verso de la lettre Prospectus de la souscription pour la réédification d'un monument à Jeanne d'Arc. (Archives Liste des destinataires des médailles frappées à l'occasion de l'érection du monument à Jeanne Plan de la modification du terre-plein de la statue de Jeanne d'Arc de l'avenue Dauphine, début du Dessin d'un projet d'aménagement de la rue des Tourelles pour le déplacement de la statue de Jeanne
  • Raffinerie de sucre, actuellement école primaire Charles Pensée (36 rue du Bourdon-Blanc)
    Raffinerie de sucre, actuellement école primaire Charles Pensée (36 rue du Bourdon-Blanc) Orléans - 36 rue du Bourdon-Blanc 23bis, 25 rue des Pensées - en ville - Cadastre : 1823 B 1091 2012 BN 306
    Historique :
    chrétienne ou encore de Saint-Bonose, qui sont issus de l'institution fondée par saint Jean-Baptiste de La
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. Série M : 11 M 252. Bâtiments municipaux. École primaire Charles Archives municipales d'Orléans. Série M : M 3425. École primaire Charles Pensée, 36 rue du Bourdon
    Titre courant :
    Raffinerie de sucre, actuellement école primaire Charles Pensée (36 rue du Bourdon-Blanc)
    Appellations :
    Charles Pensée
  • Cale dite cale abreuvoir en long simple (port Saint Charles ou des Augustins)
    Cale dite cale abreuvoir en long simple (port Saint Charles ou des Augustins) Orléans - quai des Augustins - en ville
    Historique :
    La cale abreuvoir en long simple du port Saint-Charles a été construite au début du XIXe siècle
    Référence documentaire :
    Lithographie, 50 x 70, 1829. Par Pensée, Charles (dessinateur). (musée historique et archéologique
    Titre courant :
    Cale dite cale abreuvoir en long simple (port Saint Charles ou des Augustins)
    Illustration :
    Vue d'Orléans prise de la rive gauche, en amont du pont Royal, par Charles Pensée, 1829. (musée
  • Orléans : statue équestre de Jeanne d'Arc
    Orléans : statue équestre de Jeanne d'Arc Orléans - place du Martroi - en ville
    Inscriptions & marques :
    " ; inscription concernant l'iconographie (face avant du socle) : "A JEANNE D'ARC/ LA VILLE D'ORLEANS/ AVEC LE
    Historique :
    ) et six en 1861 (Entrée de Jeanne d'Arc dans Orléans, Sacre de Charles VII à Reims, Jeanne blessée Le premier hommage à Jeanne d'Arc sur la petite place du Martroy apparaît assez vite anachronique deux temps : quatre en 1860 (Les voix de Jeanne d'Arc, Jeanne d'Arc quittant Vaucouleurs, Entrevue de Jeanne d'Arc avec le Dauphin à Chinon, et Prise du Fort des Tourelles - Délivrance de la ville d'Orléans devant Paris, Jeanne prisonnière près de Compiègne, Jeanne en prison, Le Supplice de Jeanne d'Arc). Deux épisodes particulièrement rares (Jeanne faite prisonnière devant Compiègne et Jeanne en prison) et un unique (Jeanne blessée devant Paris) dans l'iconographie sculptée de Jeanne d'Arc sont à remarquer. La
    Observation :
    l'iconographie de Jeanne d'Arc.
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. 8M ; 20. Statue de Jeanne d'Arc par Foyatier. Les fêtes de Jeanne d'Arc à Orléans les 7, 8 et 9 mai. in L'Illustration : journal universel, 12 Inauguration des bas-reliefs du monument de Jeanne d'Arc à Orléans. in L'Illustration : journal Les bas-reliefs de la statue de Jeanne d'Arc. in L'Illustration : journal universel. Mai 1861, p Archives nationales. F21; 4380. Loiret-Orléans-Statue de Jeanne d'Arc. Archives municipales d'Orléans. Dossier documentaire sur la statue de Jeanne d'Arc. Réalisé par MICHAUD-FRÉJAVILLE, Françoise. Jeanne aux panaches romantiques. Cahiers de recherches médiévales et PINGEOT, Anne. Cent Ans de Jeanne d'Arc sculptées. Images de Jeanne d'Arc. Paris : Hôtel de la [Exposition. Paris, Hôtel de la Monnaie, juin-septembre 1979]. Images de Jeanne d’Arc : hommage KLINKA-BALLESTEROS, Isabelle (et alii). Jeanne d’Arc dans les collections des musées d’Orléans
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc équestre Jeanne d'Arc est représentée à cheval et en armure, rendant grâce après le combat, le bras droit
    Description :
    armes de Jeanne d'Arc ; deux reliefs en résine de dimensions moyennes sur les bases des faces avant et
    Auteur :
    [architecte] Jumelin Jean-Paul-Auguste-Anthelme
    Titre courant :
    Orléans : statue équestre de Jeanne d'Arc
    Annexe :
    s'agit de célébrer la France victorieuse, la France délivrée du joug étranger par Jeanne d'Arc Jeanne d'Arc. Art.2 – la ville d'Orléans souscrira pour vingt mille francs Art.6 – l'exécution de la immédiatement avec M. Foyatier de l'exécution du monument à élever à Jeanne d'Arc tel qu'il a été présenté par que possible, le type de la figure de Jeanne d'Arc d'après les plus anciens monuments et notamment la
    Illustration :
    Prospectus de la souscription nationale pour la statue de Jeanne d'Arc à élever sur la grande place Affiche de la loterie Jeanne d'Arc de 1855 destinée à couvrir les frais du monument. (Archives Plan du piédestal de la statue de Jeanne d'Arc sur la place du Martroi, échelle de 0.02 par mètre monument à Jeanne d'Arc pendant les fêtes Johanniques de 1855. 12 mai 1855, p. 296 et 297. (Bibliothèques Prise du fort des Tourelles, délivrance de la ville d'Orléans par Jeanne d'Arc (relief situé au Sacre de Charles VII à Reims (relief situé au sommet de la face nord du socle
  • Tableau : portrait de Jean Fernel ( 1497-1558)
    Tableau : portrait de Jean Fernel ( 1497-1558) Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    moitié du 17e siècle par Pierre Poncet II (1612-après 1659) et offert par Jean Pelletier, chirurgien âgé de 45 ans. Jean Fernel (1497-1558) philosophe, humaniste et premier médecin de Henri II, fit la
    Référence documentaire :
    [base de données en ligne]. Paris : Ministère de la culture et de la communication, 1997. Jean Fernel.
    Représentations :
    Portrait de Jean Fernel. Le portrait en médaillon du donateur, Jean Pelletier, chirurgien, figure
    Auteur :
    [donateur] Pelletier Jean
    Titre courant :
    Tableau : portrait de Jean Fernel ( 1497-1558)
  • Les mobiliers culturels du Lycée Jean Zay
    Les mobiliers culturels du Lycée Jean Zay Orléans - 2 rue Ferdinand-Buisson - en ville
    Historique :
    Parmi ses mobiliers culturels, le Lycée Jean Zay possède une sculpture de Jean-Paul Moscovino. La
    Titre courant :
    Les mobiliers culturels du Lycée Jean Zay
    Illustration :
    L'oeuvre de jean-Paul Moscovino. IVR24_20104500349NUC2A
  • Orléans, Lycée Jean Zay : tapisserie (disparue)
    Orléans, Lycée Jean Zay : tapisserie (disparue) Orléans - 2 rue Ferdinand-Buisson - en ville
    Historique :
    Jean Zay avait vu deux artistes sollicités entre 1972 et 1976. Premièrement Hauberpin, artiste-peintre
    Référence documentaire :
    AD45. 1068 W 82179 Lycée Jean Zay, extension, travaux de décoration : projets Hauberpin et Fleury
    Titre courant :
    Orléans, Lycée Jean Zay : tapisserie (disparue)
  • Les céramiques de l'atelier Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou
    Les céramiques de l'atelier Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou Orléans - 182 rue du Faubourg-Bannier - en ville
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle Céramiques de l'atelier Le Clos de Joÿe - Jeanne Champillou
    Historique :
    Jeanne Champillou (1897-1978) a voué sa vie à la création artistique. Simultanément professeur de (école du Poutyl à Olivet, mairie de Saint-Jean-de-Braye...), religieux (église Sainte-Jeanne-d'Arc de Gien, église de Brinon-sur-Sauldre, église Saint-Jean-Baptiste de Dunkerque, chapelle des Blossières et
    Référence documentaire :
    JOUANNEAUX, Françoise. Jeanne Champillou - Céramiques - Orléans et sa région. Lyon : Lieux-Dits , 2012. (Parcours du patrimoine, n°372). 80 p. JOUANNEAUX, Françoise. Jeanne Champillou - Céramiques
    Auteur :
    [céramiste] Champillou Jeanne
    Titre courant :
    Les céramiques de l'atelier Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou
    Annexe :
    . Registre du commerce. Archives départementales du Loiret. Registre d’État Civil de Saint-Jean-le-Blanc 2M1 Cie, 1855. BERNARD, Roger, RENARD, Jean-Claude. La Faïence de Gien. Paris : Sous le vent, 1981 : Atlas, 1977, 2 volumes. BOUZY, Alain. Jeanne Champillou, La grand'place. Catalogue raisonné de son ). Paris : J. Rouam, 1884. CHAMPILLOU, Jeanne. Jeanne Champillou - Le Clos de Joÿe, autoportrait d'un arts du feu. Paris : Dunod, 1968. Jeanne Champillou. L'Oeuvre gravé (ouvrage collectif). Orléans : Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou, 1994. LECOMTE, Maurice. La Céramique. Paris : Librairie Alphonse volumes. MARCHAND, François. Saint-Jean de Braye par ses Rues et ses Lieux-dits. Saint-Jean de Braye, 1986 - L’Objet d’Art, Dijon : Faton, n° 402, mai 2005, p. 44-53. MARCHAUX, Yves. Jeanne Champillou (1897-1978 d’inventaire a été créé ont été considérées comme représentatives de la production de Jeanne Champillou Hostelleries, accompagnée d’une effigie de Jeanne d’Arc à cheval, vers 1973, h = 30,5 la = 24,5, pr = 1,5
    Texte libre :
    architecturale de l'artiste orléanaise Jeanne Champillou (1897-1978) a été conduite de 2005 à 2008 par Françoise Loire, en collaboration avec l'Association Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou créée immédiatement après création de l'atelier du Clos de Joÿe, fondé par Jeanne Champillou en 1947, essentiellement conservés dans Rueil-Malmaison). La connaissance des oeuvres a été essentiellement enrichie par les souvenirs de Jeanne Azambourg, collaboratrice de Jeanne Champillou de 1947 à 1978, et l'étude de la documentation conservée par la page). Une publication est parue en 2012 : Jeanne Champillou - Céramiques - Orléans et sa région . Lyon : Lieux Dits, 2012. (Collection Parcours du patrimoine, n° 372). 2/ Jeanne Champillou Jeunesse (1897-1913) Jeanne Champillou naît le 4 avril 1897 à Saint-Jean-le-Blanc, village situé près d’Orléans petite enfance, Jeanne garde un souvenir heureux qui influencera ses choix d’artiste : "C’était la vraie la frontière française. Jeanne suit en Belgique les religieuses avec sa sœur Hélène et restera en
    Illustration :
    "Jeanne Champillou - Céramiques - Orléans et sa région", ouvrage publié en 2012 aux éditions Lieux Situation des oeuvres de Jeanne Champillou visibles dans le domaine public. IVR24_20190000011NUDA Jeanne Champillou assise dans sa salle à manger (fin des années 1960). IVR24_20064500003NUCAB Jeanne Champillou dans son atelier (1977). IVR24_20064500025NUCAB Signature de Jeanne Champillou et monogramme de l'atelier. IVR24_20054500249NUCA Les Faneuses : haut-relief conservé au musée Jeanne Devos à Wormhout (d'après "La Fenaison" de Saint Louis : statue dans l'église Sainte-Jeanne-d'Arc de Gien (1958). IVR24_20094500754NUC2A Jeanne d'Arc en prière : bas-relief dans la chapelle Notre-Dame des Miracles à Orléans (1972
  • Orléans : statue de Jeanne d'Arc par la princesse Marie d'Orléans
    Orléans : statue de Jeanne d'Arc par la princesse Marie d'Orléans Orléans - 2 place de l'Etape - en ville
    Inscriptions & marques :
    PARIS 1840 (sur le côté gauche de la plinthe) - Inscription et dédicace : JEANNE D'ARC / PAR LA de la plinthe) - Plaque rapportée sur la palme fixée sur le socle : A JEANNE D'ARC / La VILLE
    Référence documentaire :
    KLINKA-BALLESTEROS, Isabelle (et alii). Jeanne d’Arc dans les collections des musées d’Orléans [Exposition. Paris, Hôtel de la Monnaie, juin-septembre 1979]. Images de Jeanne d’Arc : hommage
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc en pied Jeanne d'Arc est représentée en méditation, en pied et en armure, la tête baissée, serrant son épée
    Auteur :
    [fondeur] Soyer Louis Charles Ferdinand
    Titre courant :
    Orléans : statue de Jeanne d'Arc par la princesse Marie d'Orléans
    Illustration :
    L'inscription sur la face avant de la plinthe : JEANNE D'ARC / PAR LA PRINCESSE MARIE D'ORLÉANS
  • Tableau : portrait de Jean Pitard (v. 1248-ap. 1328)
    Tableau : portrait de Jean Pitard (v. 1248-ap. 1328) Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    un dénommé Guillon. Jean Pitard (vers 1248-après 1328) fut le premier chirurgien des rois Louis IX
    Référence documentaire :
    p. 95-111 THOMAS, Antoine. Jean Pitart, chirurgien et poète. In : Comptes-rendus des séances de
    Représentations :
    Représentation de Jean Pitard.
    Titre courant :
    Tableau : portrait de Jean Pitard (v. 1248-ap. 1328)
  • Tableau : portrait de Jean Tagaut (1517 ou 1519-1560)
    Tableau : portrait de Jean Tagaut (1517 ou 1519-1560) Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    siècle et offert par un dénommé Authon, chirurgien, lors de l'obtention de son diplôme. Jean Tagaut ou
    Référence documentaire :
    [base de données en ligne]. Paris : Ministère de la culture et de la communication, 1997. Jean Tagaut.
    Représentations :
    Portrait de Jean Tagaut ou Tagault. Le portrait en médaillon du donateur, Authon, chirurgien
    Titre courant :
    Tableau : portrait de Jean Tagaut (1517 ou 1519-1560)
1 2 3 4 7 Suivant