Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de Pouilly
    Port dit port de Pouilly Pouilly-sur-Loire - le Bourg - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    La présence d'un port sur la Loire à Pouilly remonte au moins au début du XIVe siècle puisqu'en en aval du port ont été, ou pas, réalisées durant la campagne de 1811-1813. Ces deux ouvrages figurent sur la carte de 1834 et sur le plan d'alignement dressé en 1845 pour fixer les alignements du quai de Pouilly. La troisième cale double (en amont) est construite plus tard, après 1859. Il semble que une lettre au préfet de la Nièvre dans lequel il rejette le projet de construire deux épis pour , une digue basse reliée à la levée Napoléon (rive gauche). On ne sait pas quels ont été les travaux finalement réalisés. Les vestiges d'un duit (?) dans le lit de la Loire vis à vis de la cale double amont du port correspondent probablement à un ouvrage destiné à rabattre les eaux du fleuve vers la rive droite années 1790, période durant laquelle une adjudication en cours a pour objet la construction d'un "ensemble en duits noyés dont l'objet est de rejeter la rivière sur Pouilly". Le port de Pouilly est le
    Hydrographies :
    la Loire
    Référence documentaire :
    . Par Biard (ingénieur). (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20125800191NUCA). (ingénieur). (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20125800193NUCA). la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20121800708NUCA).
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve. Il n'y a pas de levée
    Illustration :
    Extrait du plan de la seigneurie de Saint-Bouize, vers 1770. Mention du port de Pouilly côté rive Carte de la Loire dressée par l'ingénieur Coumes en 1852 complétée à l'encre rouge au début du XXe siècle. Détail sur Pouilly. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). IVR24_20125800193NUCA Plan général de la Loire, défense des rives entre le Bec d'Allier et Briare, 19 avril 1859 , ingénieur ordinaire Biard. Détail sur Pouilly. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). IVR24_20125800191NUCA Carte de la Loire entre Pouilly et Couargues (les Vallées), 24 octobre 1898. Mention du passage du bac et de trois cales doubles. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). IVR24_20121800708NUCA
  • Port dit port de Charenton
    Port dit port de Charenton Pouilly-sur-Loire - Charenton - en écart
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Le port de Charenton est mentionné à partir de la fin du XVIIIe siècle : en 1789, on y embarque jusqu'au port de Charenton et de , par eau, jusqu'à Cosne. L'embarquement de pierres de Malvaux est expose que par suite de la corrosion exercée par les eaux et du défaut de défense des berges, le halage la navigation et pour la décharge des matériaux (pierres des carrières de Malvaux, Bulcy et Narcy ) dont cette partie de rive est toujours encombrée. Selon lui, depuis les dégâts causés par la crue de équipée de deux cales de 25 m x 5 m. La longueur de 150 mètres est suffisante pour assurer le chargement document d'archive n'atteste la réalisation effective de ces travaux et aucun ouvrage n'a été repéré sur le
    Hydrographies :
    la Loire
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve. Il n'y a pas de levée
    Illustration :
    Carte de la Loire (entre Marseilles-les-Aubigny et Sancerre) avec mention des bacs, dressée le 11 Extrait du cadastre napoléonien de 1839 : le lieudit Charenton, la tuilerie de Charenton et mention
1