Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de la Bonde
    Port dit port de la Bonde Saint-Michel-sur-Loire - la Bonde - en écart
    Historique :
    On trouve une première mention du port de la Bonde en 1843. Ce port remplace alors le port de construction d'un barrage destiné à combler le bras secondaire nord afin de diriger les eaux vers la rive gauche (Bréhémont). Ce barrage doit condamner le seul port de la commune situé à la Bonde. La décision de supprimer ce bras est prise en octobre 1846 et le barrage figure effectivement sur la carte de Coumes de 1848. Le port de la Bonde perdure néanmoins durant la seconde moitié du XIXe siècle (sans doute n'est Bonde consistent en bois, chanvre, chènevis, vins, briques et blé. Le port de la Bonde se composait au construction des banquettes insubmersibles pour protéger le val contre les inondations, on projette de refaire le pavage de la rampe du port. L'ouvrage, détruit lors de la crue de 1856, est remplacé par une cale d'abordage (de quel type ?) vers 1876, date à laquelle le conseil municipal de Saint-Michel vote un budget de
    Description :
    Situé rive droite, le port de la Bonde se compose d'une cale d'abordage non identifiée et non repérée sur le terrain.
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Saint-Michel-sur-Loire (Indre-et-Loire)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Saint-Michel-sur-Loire (Indre-et-Loire) Saint-Michel-sur-Loire
    Historique :
    est mentionné dans un courrier adressé à Trudaine par M. Givaud de Planchoury. Le texte précise que dommage que la rivière le mange, on pense le sauver par des pilotis et perrés et continuer le pavé de la qu'il n'y a pas d'autre embarcadère à moins de deux lieues (9 kilomètres) et que le port nécessite des réparations. Le port de Planchoury figure encore sur le cadastre napoléonien de Bréhémont (1813) mais plus sur la traversée de la Loire au tout début du XIXe siècle. Côté rive droite le bac aborde vis à vis de Planchoury (voir cadastre de 1813). Côté rive gauche, il accoste au lieudit "le Passage". En 1844, le maire
    Référence documentaire :
    AD Indre-et-Loire, S 2037. Pétition du 10 juin 1846 des habitants de Saint-Michel contre le barrage sur le bras de la Loire (ce côté du fleuve sera comblé et le port de la Bonde sera condamné). , 20 août 1846 : le conseil se positionne contre la suppression du seul port de la commune (la Bonde). présentée par le sieur Marchand, propriétaire à la Bonde, 29 avril 1850.
1