Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Savigny-en-Véron (Indre-et-Loire)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Savigny-en-Véron (Indre-et-Loire) Savigny-en-Véron - Bertignolles - en écart
    Historique :
    La commune a bénéficié d'un bac reliant le lieudit "le Petit Chouzé" (rive gauche) à Chouzé-sur Coumes (1848) indique que le passage s'effectuait en deux fois, de part et d'autre de l'île de Chouzé "port" sur le cadastre de 1837. En 1873, le conseil municipal de Chouzé-sur-Loire vote l'acquisition de deux bacs (bateaux) afin de conserver le passage entre son territoire et Savigny-en-Véron. En 1827 ) a des conséquences importantes sur le cours naturel du fleuve. Ils craignent de voir leurs sont pas aussi importants que les habitants veulent le faire croire, que les pétitionnaires n'ont pas
    Référence documentaire :
    AD Indre-et-Loire, 2 O 74 Chouzé n° 23. Le conseil municipal de Chouzé vote l'acquisition de deux bacs pour conserver le passage entre Chouzé et Savigny, 1896.
    Illustration :
    lieudit le Petit Chouzé (commune de Savigny) et des ports Boulet et d'Ablevois (commune d'Avoine hameau de Bretignoles et du lieudit le Petit Chouzé. (collection particulière). IVR24_19803700801X Extrait du cadastre napoléonien de Chouzé-sur-Loire, 1830 : mention du bac reliant le port de et le Petit Chouzé. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/242/1). IVR24_20113702732NUCA Extrait du cadastre napoléonien de Savigny-en-Véron, 1837 : le Petit Chouzé. (archives Extrait du cadastre napoléonien de Savigny-en-Véron, 1837 : le bac reliant le Petit Chouzé (Savigny
  • Cale dite cale abreuvoir simple de Bertignolles
    Cale dite cale abreuvoir simple de Bertignolles Savigny-en-Véron - Bertignolles - en écart
    Historique :
    Le cadastre napoléonien de 1837 et la carte de Coumes (1848) signalent une percée dans la levée
1