Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Imprimerie Mame, actuellement École des beaux-arts (49 boulevard Preuilly)
    Imprimerie Mame, actuellement École des beaux-arts (49 boulevard Preuilly) Tours - Quartier sinistré nord - 49 boulevard Preuilly - en ville - Cadastre : 2010 EL 33
    Historique :
    aluminium devant couvrir les ateliers. Le gros-œuvre est achevé en 1952, date à laquelle la couverture des ateliers est mise en œuvre sur le chantier même. Ceux-ci reçoivent également un décor peint conçu par Edgard Pillet, artiste affilié au groupe Espace. Il intervient également dans le hall d'entrée. En lien partie des bâtiments accueille l’École supérieure des beaux-arts Tours Angers Le Mans.
    Observation :
    regrouper, après d'importants travaux de restructuration, l'école régionale des beaux-arts, le département , seule l'école supérieure des beaux-arts a rejoint le site en 2014.
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 30 septembre 1949. Par Zehrfuss, Bernard (architecte) ; Drieu la Rochelle Tirage : plan dressé le 26 novembre 1997. Par Le Bihan, Hervé (architecte). (archives privées du Tirage : plan dressé le 30 septembre 1949. Par Zehrfuss, Bernard (architecte) ; Drieu la Rochelle Tirage : plan dressé le 30 septembre 1949. Par Zehrfuss, Bernard (architecte) ; Drieu la Rochelle Tirage : plan dressé le 30 septembre 1949. Par Zehrfuss, Bernard (architecte) ; Drieu la Rochelle Tirage : plan dressé le 30 septembre 1949. Par Zehrfuss, Bernard (architecte) ; Drieu la Rochelle Tirage : plan dressé le 30 septembre 1949. Par Zehrfuss, Bernard (architecte) ; Drieu la Rochelle Tirage : plan dressé le 30 septembre 1949. Par Zehrfuss, Bernard (architecte) ; Drieu la Rochelle Tirage : plan dressé le 30 septembre 1949. Par Zehrfuss, Bernard (architecte) ; Drieu la Rochelle Tirage : plan dressé le 30 septembre 1949. Par Zehrfuss, Bernard (architecte) ; Drieu la Rochelle
    Description :
    -chaussée situé à l'entrée du site, le long du boulevard Preuilly. Elle se divise en deux espaces : les plan sensiblement carré. Le dernier niveau est traité de manière particulière, réunissant quatre petits pavillons préfabriqués en aluminium sur le toit-terrasse du deuxième étage. Le hall monumental du rez-de
    Appellations :
    Ecole supérieure des beaux-arts Tours Angers Le Mans
    Texte libre :
    Les destructions de 1940 Institution tourangelle renommée, l'imprimerie Mame occupait depuis le matériel mécanique, des stocks d'encre et de papier. Alors que les bureaux de l'administration occupent le architectes de la Maison Mame, Roger et Jean Marconnet, le dossier de dommages de guerre est directement traité par le ministère de la Reconstruction, qui soutient le rétablissement de l'imprimerie en dirigeants de Mame, le ministère et la Ville de Tours, sur le choix d'un site propice à la reconstruction de . La Reconstruction Afin d'édifier une nouvelle usine à la pointe de la modernité, Alfred Mame, le place et le suivi du chantier. Les plans qu'ils dressent en septembre 1949 témoignent d'une grande fonctionnalité qui distingue nettement les ateliers de production des espaces de bureaux. Fin décembre 1949, le , immédiatement suivi par le démarrage du chantier. L'intervention de Jean Prouvé en 1950 va cependant bouleverser , usinés dans les ateliers Prouvé de Maxéville, acheminés à Tours et assemblés directement sur le chantier
    Illustration :
    Façade sud du bâtiment administratif vue depuis le toit des ateliers. IVR24_20103702596NUCA Façade est du bâtiment administratif vue depuis le toit des ateliers. IVR24_20103702597NUCA
  • École des beaux-arts, actuellement Centre de création contemporaine Olivier Debré
    École des beaux-arts, actuellement Centre de création contemporaine Olivier Debré Tours - Quartier sinistré nord - jardin François-1er - en ville - Cadastre : 2010 DZ 366
    Historique :
    avant-projet de reconstruction proche du site originel, sur un nouvel îlot délimité par le quai, la place Foire-le-Roi, la rue Voltaire et la rue Benjamin-Constant. La reprise du plan de reconstruction et beaux-arts est achevée en octobre 1960. Le site a connu quelques réaménagements entre 1960 et 2014 : le plus important a été la transformation des espaces d'exposition au rez-de-chaussée et au premier sud formé par deux corps de bâtiment, l'entrée actuelle de l'établissement est située dans le d'enseignement au sein des anciens locaux de l'imprimerie Mame et d'aménager à son emplacement le centre de création contemporaine Olivier Debré, l'agence Aires Mateus remporte le concours d'architecture organisé en
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 20 mai 1957. Par Boille, Maurice (architecte) ; Boille, Pierre (architecte Tirage : plan dressé le 20 mai 1957. Par Boille, Maurice (architecte) ; Boille, Pierre (architecte Tirage : plan dressé le 20 mai 1957. Par Boille, Maurice (architecte) ; Boille, Pierre (architecte Tirage : plan dressé le 20 mai 1957. Par Boille, Maurice (architecte) ; Boille, Pierre (architecte Tirage : plan dressé le 20 mai 1957. Par Boille, Maurice (architecte) ; Boille, Pierre (architecte Tirage : plan dressé le 20 mai 1957. Par Boille, Maurice (architecte) ; Boille, Pierre (architecte Tirage : plan dressé le 20 mai 1957. Par Boille, Maurice (architecte) ; Boille, Pierre (architecte Tirage : plan dressé le 6 novembre 1954. Par Patout, Pierre (architecte) ; Dorian, Jean (architecte Tirage : plan dressé le 20 février 1957. Par Boille, Maurice (architecte) ; Boille, Pierre Tirage : plan dressé le 20 février 1957. Par Boille, Maurice (architecte) ; Boille, Pierre
    Description :
    constituent le gros-œœuvre de l'édifice. Son plan adopte une forme de L, les deux parties présentant des gabarits différents. Le corps de bâtiment principal, ouvrant sur l'est, se présente comme un informatiques occupent actuellement le premier étage, surmontés de laboratoires et de salles de cours au deuxième étage. Le troisième étage, en retrait, est celui de l'ancien appartement du directeur. Ces différents niveaux sont reliés par deux escaliers et un ascenseur. Le traitement des façades de cette aile . Au rez-de-chaussée sont regroupés l'accueil, le secrétariat, une salle des professeurs, une salle de , les étudiants disposent d'ateliers pour le dessin, la peinture, le modelage et la gravure ; au sud pour le chargement et le déchargement des matériaux. Très peu du mobilier d'origine a été conservé
    Illustration :
    Elévation de la façade sud et coupe longitudinale sur le bâtiment est, Boille arch., 20 mai 1957 Elévation de la façade ouest et coupe transversale sur le bâtiment des classes, Boille arch., 20
1