Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 10 sur 10 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Tours)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Tours) Tours - place Anatole France - en ville
    Historique :
    du port de Tours établi de part et d'autre du pont de pierre (voir le dossier du port de Tours pour plus de détails). Elle a été construite en avancée sur le fleuve et assurait un passage direct du aux dispositions du port précédent coupé en deux par le pont. Les travaux réalisés aux abords du pont
    Description :
    environ 350 mètres de long. Le tablier est légèrement incliné vers le fleuve. Depuis la cale en tablier béton construite en avancée sur le fleuve à la fin du XXe siècle longe la cale en tablier et masque le municipale et par un grand escalier depuis le côté aval de la culée du pont (cet escalier avait son pendant
    Typologies :
    cale en tablier à quai incliné : pavement en pente douce vers le fleuve ne descendant pas jusqu'à
    Illustration :
    Chaland à vapeur sur le port de Tours, avant 1904. Carte postale ancienne. (archives Le port de Tours, amont du pont de pierre. Carte postale ancienne. (archives départementales Le port de Tours en 1938, vue prise vers l'amont. Photographie aérienne. (N° 51 031 Le port de Tours en 1955, vue prise vers l'amont. Photographie aérienne. (N° 19 245 Le port de Tours en 1965-1966, vue prise vers l'amont. Photographie aérienne. IVR24_19873702120N Vue d'ensemble vers l'amont depuis le pont Wilson. IVR24_20113703058NUCA Vue d'ensemble vers l'amont (vue prise depuis le pont Wilson). IVR24_20113703064NUCA
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné du pont Napoléon
    Cale dite cale en tablier à quai incliné du pont Napoléon Tours - quai du Port-Bretagne quai du Pont-Neuf - en ville
    Historique :
    doute été détruite au moment de la construction du pont suspendu Bonaparte en 1855. Le plan illustrant l'avant projet des quais de Tours dressé par l'ingénieur Cormier le 26 décembre 1852 montre que le pont absente du premier projet figure sur le plan de 1866). La cale en tablier actuelle est donc déjà projetée achevé. Le pont Bonaparte est remplacé par un autre du même type en 1872 (pont de Saint-Cyr) puis par . Aujourd'hui, la cale en tablier est doublée d'une plateforme construite en avancée sur le lit du fleuve et
    Description :
    ) de cinq mètres de large et est accessible depuis le quai par deux rampes (une de chaque côté du pont
    Typologies :
    cale en tablier à quai incliné : pavement en pente douce vers le fleuve ne descendant pas jusqu'à
    Illustration :
    Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire (Service spécial Loire), années 1840 . Détail sur le port de Tours et la section située en aval de ce port. (archives municipales de Tours, 3 O Plan des quais de Tours dressé le 16 juillet 1866 par les ingénieurs ordinaires Descombes et de
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port du canal de jonction Cher Loire)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port du canal de jonction Cher Loire) Tours - quai de la Loire - en ville
    Historique :
    incliné et d'une cale abreuvoir simple orientée vers l'amont. L'ensemble est établi en avancée sur le lit du fleuve. Un plan daté de 1895 désigne le port de "cale de débarquement".
    Typologies :
    cale en tablier à quai incliné : pavement en pente douce vers le fleuve ne descendant pas jusqu'à
    Illustration :
    Plan des quais de Tours dressé le 16 juillet 1866 par les ingénieurs ordinaires Descombes et de Accès à la cale en tablier depuis le quai (escalier et rampe), vue prise vers l'amont. Carte Rampe permettant d'accéder à la cale en tablier depuis le quai de la ville. IVR24_20113703078NUCA
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné de la passerelle Saint-Symphorien
    Cale dite cale en tablier à quai incliné de la passerelle Saint-Symphorien Tours - avenue André Malraux - en ville
    Historique :
    Le pont suspendu de Saint-Symphorien est construit en 1847. La cale en tablier du même nom apparaît pour la première fois sur un plan dressé par l'ingénieur Cormier le 26 décembre 1852. Il semble que aval seulement) et 1866 montrent l'ouvrage achevé. Côté rive gauche, le pont de Saint-Symphorien est
    Description :
    chaque extrémité) et est accessible depuis le quai par deux rampes (une de chaque côté du pont). La cale
    Typologies :
    cale en tablier à quai incliné : pavement en pente douce vers le fleuve ne descendant pas jusqu'à
    Illustration :
    Plan des quais de Tours dressé le 16 juillet 1866 par les ingénieurs ordinaires Descombes et de
  • Cale dite cale abreuvoir simple de la Bretèche (port de Portillon)
    Cale dite cale abreuvoir simple de la Bretèche (port de Portillon) Tours - Portillon - en ville
    Historique :
    L'ouvrage ne figure pas sur le cadastre napoléonien de 1833 mais il est mentionné sur la carte de
    Description :
    mesure cinq mètres de large. Le perré haut est vertical.
    Illustration :
    Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, Service spécial de la Loire, milieu XIXe Port de Portillon, état des lieux dressé par le conducteur le 28 janvier 1912. (archives
  • Cale dite cale abreuvoir simple de la rue du 501e régiment de chars de combat
    Cale dite cale abreuvoir simple de la rue du 501e régiment de chars de combat Tours - avenue Proudhon - en ville
    Historique :
    La cale figure sur le cadastre napoléonien (1833) et a probablement été construite au début du XIXe siècle. Lors d'une délibération en 1838, le conseil municipal proteste contre le projet de rejeter les eaux de la Loire en aval de l'île Simon, du côté de Saint-Cyr (rive droite). Selon le conseil municipal de la rive gauche. Au XIXe siècle, la cale dessert le quartier du Champ de Mars, de l'Abattoir et de
    Illustration :
    Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire (Service spécial Loire), années 1840. Détail Plan des quais de Tours dressé le 16 juillet 1866 par les ingénieurs ordinaires Descombes et de
  • Cale dite cale abreuvoir simple de Saint-Cyr (port de Saint-Cyr)
    Cale dite cale abreuvoir simple de Saint-Cyr (port de Saint-Cyr) Tours - la Péraudière - en ville
    Historique :
    1822 sous le nom de port embarcadère. Plusieurs documents figurent deux autres cales à proximité : une ouvrages n'ont pas été repérés sur le terrain. L'abordage du bac s'effectuait à la cale de Saint-Cyr au
    Description :
    . Elle mesure quatre mètres de large sur 65 mètres de long. Le pavage de l'ouvrage a été totalement
    Illustration :
    Plan du cours de la Loire par l'ingénieur en chef Cormier, 12 mars 1822. Détail sur le port Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, Service Spécial de la Loire, milieu XIXe
  • Cale dite cale abreuvoir simple de Marmoutier
    Cale dite cale abreuvoir simple de Marmoutier Tours - Marmoutier - en agglomération
    Historique :
    Un port sur la Loire est mentionné en 852, 968, et en 1064 près de l'abbaye de Marmoutier. Le bourg . Il est d'ailleurs possible que le port ait été un peu déplacé vers l'amont lors de la construction de désigne précisément, sans doute une simple cale comparable à celle observée aujourd'hui sur le terrain. Le
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Tours)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Tours) Tours - place Anatole France - en ville
    Historique :
    promenade longeant le port ajoutée à la fin du XXe siècle.
    Illustration :
    Partie amont du port de Tours, vue prise vers l'amont depuis le pont de pierre. Une cale abreuvoir Rive gauche, cale abreuvoir simple située en amont du pont de pierre (on voit le pont suspendu de Rive gauche, cale abreuvoir simple située en amont du pont de pierre (on voit le pont suspendu de
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port du canal de jonction Cher Loire)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port du canal de jonction Cher Loire) Tours - quai de la Loire - en ville
    Historique :
    cale abreuvoir simple orientée vers l'amont. L'ensemble est établi en avancée sur le lit du fleuve.
    Illustration :
    Plan des quais de Tours dressé le 16 juillet 1866 par les ingénieurs ordinaires Descombes et de
1