Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tours : fontaine dite monument François Sicard (partiellement détruite)
    Tours : fontaine dite monument François Sicard (partiellement détruite) Tours - 26 boulevard Heurteloup - en ville - Cadastre : 2012 DW 601
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    ) du Conseil municipal de Tours et du Conseil général, est inauguré en juillet 1938 dans le jardin de la Préfecture de Tours (angle nord-est). Il constitue l'un des rares ensembles à ne pas être touché au premier étage de l'hôtel de ville de Tours (palier Anatole France), Apollon et les médaillons au éditeur australien, afin de commémorer l'alliance franco-australienne pendant la Première Guerre Mondiale . La volonté d'honorer la mémoire de François Sicard (1862-1934) par l'une de ses oeuvres-phare est forte et le projet voit le jour à peine deux ans après la mort de l'artiste : ses amis, en accord avec sa famille, choisissent les modèles au tiers de la fontaine Archibald de Sydney (1932), augmentés de médaillons en bronze exécutés par Marcel Gaumont, élève de Sicard. Le piédestal-bassin des groupes est dessiné par l'architecte Emmanuel Pontremoli, directeur de l'École nationale des Beaux-Arts de Paris musée des Beaux-Arts, et les pierres du bassin dans les ateliers municipaux.
    Référence documentaire :
    Fontaine Sicard. Photographie ancienne. (Archives municipales de Tours, 117 Fi-Album 14). Salon de 1930 : fontaine Archibald élevée à Sidney. L'Illustration, n° 4550, 88e année, 17 mai 1930.
    Représentations :
    Au centre de la composition, Apollon, portant la lyre, se dressait au sommet d'un haut pylône central d'où rayonnaient les trois groupes de Diane, Pan et Thésée et le Minotaure, posés sur des socles médaillons portant un portrait de François Sicard et une liste de ses œuvres.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Archibald de Sydney. De plus modestes dimensions à Tours (au tiers), elle présentait également des La fontaine, connue par des plans et des photographies, est exécutée sur le modèle de la fontaine
    Localisation :
    Tours - 26 boulevard Heurteloup - en ville - Cadastre : 2012 DW 601
    Précision localisation :
    Jardin de la préfecture
    Titre courant :
    Tours : fontaine dite monument François Sicard (partiellement détruite)
    Origine :
    lieu de provenance jardin de la Préfecture de Tours
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    (Archives municipales, Tours). IVR24_20173700288NUCB Vue d'ensemble de la fontaine dans le jardin de la Préfecture à Tours. Photographie ancienne Salon de 1930 : détail des groupes en bronze destinés à la fontaine Archibald élevée à Sidney (photographies reproduites dans L'Illustration, n° 4550, 88e année, 17 mai 1930. Bibliothèque municipale, Blois Salon de 1930 : la fontaine Archibald élevée à Sydney (gravure reproduite dans L'Illustration, n ° 4550, 88e année, 17 mai 1930, p. 91. Bibliothèque municipale, Blois-Agglopolys). IVR24_20143703812NUC4A
1