Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de Tours
    Port dit port de Tours Tours - place Anatole France - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    La fin du XVIIIe siècle voit à Tours la réalisation de travaux importants aux abords du fleuve Tours ne subit pas de modification notable durant la première moitié du XIXe siècle. La partie située en , l'ingénieur Jégou estime que, de tous les ports d'Indre-et-Loire, celui de Tours est « le plus important et le , l'ingénieur Jégou réaffirme que le port de Tours est dans un très mauvais état. Il déplore que la ville ne fait durant les années suivantes malgré des descriptions alarmantes du port de Tours. En 1847 deux projets proposés pour le port de Tours : le premier (date et auteur inconnus) « avance en lit de plaint que l'Etat ne fait rien pour l'amélioration des ports de Tours alors que les études sont depuis de Tours : ils dénoncent la présence d'ensablement interdisant l'accès au port en eaux moyennes et reprochent la pente trop raide des rampes de service (12 à 14 cm par mètre). Le port de Tours ne connaît pas : construction d'un nouveau pont sur la Loire (1765-1778), percement de l'actuelle rue Nationale (perpendiculaire
    Observation :
    Numéro de l'ouvrage dans la base Diren : 37261-12.
    Référence documentaire :
    Encre sur papier, Ech. 1/1000e. Par Cormier (ingénieur). (archives municipales de Tours, 3 O 1 Photographie aérienne noir et blanc. Fonds IGN : A 231.7. (archives municipales de Tours, 102 Fi 10 Photographie aérienne noir et blanc. (archives municipales de Tours, Fonds Meunier, sous série 105 (G) (architecte de la ville de Tours). (archives municipales de Tours, 1 O 114). (cf. illustration n (G) (architecte de la ville de Tours). (archives municipales de Tours, 1 O 114). (cf. illustration n ). (bibiothèque municipale de Tours, Ms 1200/29). (cf. illustration n° IVR24_20123700855NUCA). ) ; Lemercier (imprimeur). (bibiothèque municipale de Tours, LC Tours place Choiseul est 1). (cf. illustration n (ingénieur) ; De Basire (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 4946). (cf. illustration n Encre et aquarelle sur calque, sans Ech., 30,5 x 7 xm, 1869. (archives départementales d'Indre-et ). (archives nationales, F 14 6612). (cf. illustration n° IVR24_20113703038NUCA).
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    long (entre l'université François Rabelais et la Bibliothèque municipale de Tours). Il est constitué Situé rive gauche, de part et d'autre du pont Wilson, le port de Tours mesure environ 500 mètres
    Localisation :
    Tours - place Anatole France - en ville
    Titre courant :
    Port dit port de Tours
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    novembre 1848, architecte de la ville de Tours Guérin.. (archives municipales de Tours, 1 O 114 . Détail sur le port de Tours et la section située en aval de ce port. (archives municipales de Tours, 3 O Abords du pont Wilson à Tours vers 1929-1930. Photographie aérienne. (archives municipales de Tours Abords du pont Wilson en 1946. Photographie aérienne. (archives municipales de Tours, Fonds Meunier Plan de la ville de Tours, entre 1765 et 1785 (présence des deux ponts). (bibiothèque municipale de port de Tours. (archives nationales, F 14 6612). IVR24_20113703038NUCA Plan du port de Tours depuis 1849 dressé par l'ingénieur Cormier, 12 décembre 1854. (archives , ingénieur ordinaire Pluyette, 27 octobre 1863 : le port de Tours. (archives départementales d'Indre-et-Loire Partie aval du port de Tours, vue vers l'aval. Carte postale ancienne. (archives départementales Partie aval du port de Tours, vue prise vers l'aval. Carte postale ancienne. (archives
  • Port dit port du canal de jonction Cher Loire
    Port dit port du canal de jonction Cher Loire Tours - quai de la Loire - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    des plans datés de 1787 et 1818. Le règlement des ports de Tours daté de 1830 précise qu'une portion Le canal de jonction du Cher à la Loire (2,4 kilomètres) est creusé entre 1824 et 1828. Au moment de son ouverture à la navigation, le canal est équipé de deux écluses (une à chaque bout) et d'une gare d'eau située à son extrémité nord, tout près de la Loire. Pour passer du canal au fleuve (et inversement), les bateaux empruntaient une ouverture large de 5,20 m (c'est la largeur d'une écluse du canal ) pratiquée dans la levée sud de la Loire et surmontée d'un pont. En 1828, il n'y a pas d'aménagement particulier du côté de la Loire. Seule une ancienne petite cale abreuvoir simple orientée vers l'aval est conservée. Située un peu en amont de l'entrée du canal, cette petite cale est en effet déjà mentionnée sur de la rive de la Loire située en amont du canal est réservée pour l'amarrage des bateaux à destination du canal de jonction. Cette consigne indique probablement un problème de stationnement à l'entrée
    Observation :
    Ouvrage non recensé par la Diren. Ouvrage situé sur deux communes : Tours et Saint-Pierre-des
    Référence documentaire :
    Carte postale ancienne. (bibiothèque municipale de Tours). (cf. illustration n Carte postale ancienne. (bibiothèque municipale de Tours, Collection B. Leveel). (cf. illustration (ingénieur) ; De Basire (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 4946). (cf. illustration n Encre sur calque, 118 x 37 cm, 1895. Par Faure (ingénieur) ; Prince (ingénieur). (archives Encre et aquarelle sur papier, 1787, détail. Par Mari. (archives nationales, F 14 1202). (cf . (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20073700123NUCA). Plume et lavis, 65 x 100 cm, détail, 1818. Par Bellisle, Jacquemin. (archives départementales Encre et aquarelle sur papier, 66 x 49 cm, vers 1926. (archives départementales d'Indre-et-Loire, S Encre et aquarelle sur papier, 55,5 x 44 cm, vers 1826. (archives départementales d'Indre-et-Loire . (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2/261/6). (cf. illustration n° IVR24_20113703033NUCA).
    Précision dénomination :
    port d'entrée de canal
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    Situé rive gauche sur les communes de Tours et de Saint-Pierre-des-Corps, à l'extrémité nord de l'ancien canal de jonction Cher /Loire, le port du canal de jonction est constitué d'une cale en tablier à
    Typologies :
    port d'entrée de canal : port aménagé à la jonction du fleuve et d'un canal. Le passage de l'un à
    Localisation :
    Tours - quai de la Loire - en ville
    Titre courant :
    Port dit port du canal de jonction Cher Loire
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    ). (bibiothèque municipale de Tours, Collection B. Leveel). IVR24_19763700134XB municipale de Tours). IVR24_20123700839NUCAB La traversée de la Loire à Tours avec localisation des ports sur un fond de plan de 1880 . Emplacement de la future entrée du canal de jonction Cher Loire (1824-1828). (archives nationales, F 14 1202 Plan général de la ville de Tours dressé par Jacquemin Bellisle en 1818, détail sur l'emplacement où sera établie la gare du canal de jonction Cher Loire en 1824-1828. (archives départementales . Détail sur l'entrée du canal de jonction Cher Loire. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28 . Détail sur l'entrée du canal de jonction Cher Loire. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28 Plan des quais de Tours dressé le 16 juillet 1866 par les ingénieurs ordinaires Descombes et de Basire, détail sur l'entrée du canal de jonction Loire Cher. (archives départementales d'Indre-et-Loire
  • Port dit port de Portillon
    Port dit port de Portillon Tours - Portillon - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    , lors du projet d'améliorer la navigation sur la Loire au moyen de digues et d'épis, entre Tours et établie du côté de la rive gauche pour maintenir le chenal contre le quai de Tours (la digue relie l'île Un lieu d'abordage (rampe de 8 m x 1 m) est mentionné à Portillon en l'an 7 (1799). En 1836-1837 Montlouis, les ingénieurs estiment que le trafic du port de Portillon est suffisamment important pour modifier le projet afin de maintenir à cet endroit un niveau d'eau satisfaisant les besoins du commerce proximité (fonderies, hauts-fourneaux et fours à chaux), un projet de construire un port pour le service exclusif de ces usines est présenté. L'administration demande à ce que les ouvrages présentent une pente de 0,25 m pm et qu'ils soient pavés sur toute leur surface. Des travaux sont réalisés : la carte de Coumes datée de 1848 figure un port équipé de deux cales abreuvoirs simples, une à l'aval et une à l'amont. Le port de Portillon est cité sur la liste des ports de Loire de 1857. En 1863, les industriels exposent
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, 118 x 31 cm, Ech. 2/1000e, 1873. (archives départementales d'Indre Encre et aquarelle sur papier tissé, Ech. 1/2500e, 1912. (archives départementales d'Indre-et-Loire (ingénieur). (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5038). (cf. illustration n° IVR24_20063700041NUCA). . (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). (cf. illustration n° IVR24_20073700149NUCA). Encre et aquarelle sur papier, 17e feuille, détail, Ech. de 300 toises, 87 x 22, XVIIIe siècle . (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 277). (cf. illustration n° IVR24_20063700016NUCA).
    Précision dénomination :
    port de levée
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    Situé rive droite, le port de Portillon comprend actuellement une cale abreuvoir simple dénommée cale de la Brétèche.
    Typologies :
    port de levée : port situé au pied du perré de la levée
    Localisation :
    Tours - Portillon - en ville
    Titre courant :
    Port dit port de Portillon
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Carte des levées de Tours à Langeais, XVIIIe siècle, détail sur Portillon. (archives La traversée de la Loire à Tours avec localisation des ports sur un fond de plan de 1880 Plan du port de Portillon et de l'île Simon, 25 juin 1852, ingénieur Cormier. (archives Projet de réfection de la rampe amont du port de Portillon, 1873. (archives départementales d'Indre Port de Portillon, état des lieux dressé par le conducteur le 28 janvier 1912. (archives Plan de la Loire dans le département d'Indre-et-Loire, Service spécial de la Loire, milieu XIXe siècle. Détail sur Portillon. (archives départementales du Loiret, 12 Fi 7-28). IVR24_20073700149NUCA
  • Port dit port de Saint-Cyr
    Port dit port de Saint-Cyr Tours - la Péraudière - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Le port de Saint-Cyr appartient au chapitre de Saint-Martin de Tours du début du XIIe au XVIIIe également aux religieux de Saint-Martin de Tours. On ne connaît pas son emplacement exact mais on sait que (carte de Coumes). En 1789, suite à la chute de quatre arches du pont de Tours, un pont flottant a été siècle. A partir du milieu du XVIIe siècle, les revenus de ce port sont partagés entre le chapitre de Saint-Martin et les religieux de la Clarté-Dieu (commune de Saint-Paterne Racan). On ne sait rien des construite en face de Saint-Cyr "pour la facilité du commerce" : l'ouvrage est dégradé et doit être réparé le bac reliant Saint-Cyr et la Riche accostait vis à vis du bourg de Saint-Cyr en l'an 12 et en 1848 mis en place un peu en aval du port de Saint-Cyr : l'ouvrage était, paraît-il, d'une solidité à toute épreuve et permettait de faire passer dix à douze voitures à la fois avec les chevaux. La traversée s'effectuait en sept à onze minutes, non compris le chargement. Le port de Saint-Cyr figure sur les listes des
    Référence documentaire :
    Encre et aquarelle sur papier, section A2, Ech. 1/2500e, détail, 1833. (archives départementales Document imprimé, 1848-1858, détail. Par Coumes (ingénieur) ; Collin (ingénieur). (archives (ingénieur). (archives nationales, CP F 14 100 66/1, pièce 3). (cf. illustration n° IVR24_20113701993NUCA).
    Précision dénomination :
    port de levée
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    Le port de Saint-Cyr est établi sur la rive droite, vis à vis du bourg de Saint-Cyr. Une seule cale
    Typologies :
    port de levée : port situé au pied du perré de la levée
    Localisation :
    Tours - la Péraudière - en ville
    Titre courant :
    Port dit port de Saint-Cyr
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Extrait du cadastre napoléonien de Tours, 1833. (archives départementales d'Indre-et-Loire, 3 P 2 La traversée de la Loire à Tours avec localisation des ports sur un fond de plan de 1880 Carte du tracé de la Loire de Briare à Nantes (étude relative à l'amélioration de la Loire), 1835 , ingénieur Lemière. Détail sur Saint-Cyr. (archives nationales, CP F 14 100 66/1, pièce 3 Extrait de la carte de Coumes (1848) complétée en 1858 par l'ingénieur Collin. Détail sur Saint-Cyr -sur-Loire. (archives départementales du Loiret, Liasse 30936). IVR24_20113701979NUCA
1