Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 21 à 22 sur 22 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Immeuble dit bâtiment 2 (1 à 7 avenue Saint-Lazare)
    Immeuble dit bâtiment 2 (1 à 7 avenue Saint-Lazare) Tours - Quartier du Sanitas - 1, 3, 5, 7 avenue Saint-Lazare - en ville - Cadastre : 2010 CV 505
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    Faisant partie de la seconde tranche opérationnelle du Sanitas, le bâtiment 2 apparaît pour la première fois au plan-masse du 18 juillet 1958. Il est situé sur une étroite bande de terrain entre d'implantation d'immeubles que dans le premier plan-masse de janvier 1955. Celui-ci ne prévoyait toutefois pas la réalisation de l'avenue Saint-Lazare, voie nouvelle ensuite intégrée au second modificatif du Plan d'Aménagement et de Reconstruction (PRA). Formant avec les bâtiments 3, 4, 5 et 6 la zone ouest de la seconde tranche du Sanitas, le bâtiment 2 voit son permis de construire accordé le 20 avril 1959. Sa construction , financée au titre de l'année 1960, débute à l'hiver. Elle s'achève au mois de janvier 1961. Il est à noter qu'aucun plan spécifique au bâtiment n°2 n'est présent au dossier de permis de construire. Néanmoins, les et des plans détaillés des appartements, de disposer de l'ensemble des documents nécessaires à la (couronnements, surélévations) intervenues sur d'autres bâtiments de la première et de la seconde tranche.
    Référence documentaire :
    Archives communales de Tours. Série W : 999 W 65. Permis de construire de la deuxième tranche de 1 Archives communales de Tours. Série W : 999 W 66. Deuxième tranche de 1 279 logements : avant
    Canton :
    Tours-2
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Appartenant à la catégorie des immeubles en R+10 (10 étages au-dessus du rez-de-chaussée) des l'ouest du Sanitas. Il vient ainsi clore la séquence du flanc sud de la place du commandant-Tulasne, dont l'homogénéité de volumes et de styles est remarquable en comparaison du côté opposé. Il s'agit du plus important bâtiment de l'opération du Sanitas, avec 110 mètres de longueur pour 29 mètres de hauteur ; c'est également celui comptant le plus de logements. Le bâtiment n°2 joue un rôle de signal d'entrée et de sortie du quartier, en contrepoids à celui, étiré en hauteur et non en longueur, de la tour U de l'autre côté de l'avenue du Général-De-Gaulle. La conception architecturale du bâtiment n°2 est directement issue de celle du bâtiment R, elle-même très proche des deux autres immeubles en R+10 conçus dans le cadre de la d'escalier supplémentaire, soit un module de 28,95 mètres entre joints de dilatation, comportant quatre appartements par étage. Ses caractéristiques constructives sont les mêmes que pour les autres immeubles de la
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Auteur :
    [commanditaire] Ville de Tours, OPMHLM
    Localisation :
    Tours - Quartier du Sanitas - 1, 3, 5, 7 avenue Saint-Lazare - en ville - Cadastre : 2010 CV 505
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    Plan de situation. IVR24_20113702246NUDA Vue générale depuis l'avenue du Général-de-Gaulle. IVR24_20103701518NUC1A Vue de la façade ouest depuis l'Allée des Sables. IVR24_20103701466NUC1A
  • Immeuble dit bâtiment h (9 rue Maurice-Bedel)
    Immeuble dit bâtiment h (9 rue Maurice-Bedel) Tours - Quartier du Sanitas - 9 rue Maurice-Bedel - en ville - Cadastre : 2010 CV 459
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    Tours à Nantes. Cette dernière devait en effet être déplacée de manière imminente. Cette esquisse fut prévoyait pas initialement la réalisation de tours, le plan-masse étant uniquement constitué de bâtiments Le principe de la réalisation d'une nouvelle tour à l'extrémité sud du Sanitas, après les cinq bâtiments identiques en R+15 (15 étages au-dessus du rez-de-chaussée) réalisés dans le cadre de la seconde Michel Marconnet était alors chargé de réaliser une esquisse indiquant les possibilités d'utilisation des terrains encore occupés par des industries pétrolières, situés de part et d'autre de la voie ferrée reliant cinquième tranche de l'opération du Sanitas. Par la suite dénommée opération Pasteur, cette étude ne . Contrairement à l'étude de Marconnet, elle n'est plus positionné sur un axe parallèle au boulevard de-Lattre-de -Tassigny, mais sur son axe médian, s'inscrivant ainsi en point de mire pour l'automobiliste venant du nord . L'emplacement exact de la tour h évolua encore légèrement au début de l'année 1968, pour se rapprocher de la rue
    Référence documentaire :
    (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série W, cote 999 W 297). (cf. illustration n (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série W, cote 999 W 297). (cf. illustration n (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série W, cote 999 W 297). (cf. illustration n Archives communales de Tours. Série W : 999 W 285. Pasteur : permis de construire, plans Archives communales de Tours. Série W : 999 W 296. Archives communales de Tours. Série W : 999 W 297. Pasteur : permis de construire modificatif.
    Canton :
    Tours-2
    Description :
    boulevard de Lattre-de-Tassigny, légèrement désaxée par rapport à l'alignement des cinq tours de la deuxième Tour-signal de l'opération Pasteur, le bâtiment h s'inscrit en point de mire de la perspective du pour l'observateur l'impression de monolithisme. A l'instar des autres immeubles de l'opération Pasteur , la pierre de taille est absente dans le bâtiment h, le béton de la structure porteuse n'étant paré que de grès-cérame. Deux teintes sont employées : beige pour les pignons et les trumeaux, et bleu-gris pour les allèges des baies. Celles-ci, en PVC blanc, reçoivent des persiennes de même matériau et de repris pour les quatorze niveaux d'élévation. Il est formé de deux doublets d'appartements de trois et escalier en vis est en outre adjoint à partir du dixième étage, et sert d'issue de secours pour les niveaux du type 3 (logement de trois pièces) orienté au nord-est. Les cuisines sont près de deux fois plus grandes que dans les bâtiments en R+4 et R+6 (respectivement quatre et six étages au-dessus du rez-de
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Auteur :
    [commanditaire] Ville de Tours, OPMHLM
    Localisation :
    Tours - Quartier du Sanitas - 9 rue Maurice-Bedel - en ville - Cadastre : 2010 CV 459
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    Plan des façades - 1969. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série W, cote 999 W Plan du rez-de-chaussée - 1969. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série W, cote Plan d'étage courant - 1969. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série W, cote Plan de situation. IVR24_20113702257NUDA Vue de la façade Sud. IVR24_20103701470NUC1A Vue de l'angle Sud-Est. IVR24_20103701469NUC1A