Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 161 à 178 sur 178 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tours : maquette de la statue de Descartes
    Tours : maquette de la statue de Descartes Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Historique :
    Ce plâtre exécuté après 1846 par le comte de Nieuwerkerke constitue un moulage de la maquette ayant dans le traitement du manteau et des attributs.
  • Palais des congrès (non réalisé)
    Palais des congrès (non réalisé) Tours - Quartier sinistré nord - place Anatole-France - en ville - Cadastre : 2010 EK non cadastré
    Historique :
    capital touristique avant la Seconde Guerre mondiale. La tenue régulière de congrès, dont le plus célèbre tourangeau par l'édification d'un palais des congrès voit le jour au sein du conseil municipal. La d'autre du pont Wilson, jouissent d'une position privilégiée. En 1950, le pavillon est est affecté à la toutefois, le palais des congrès reste au stade de projet. Un tel édifice n'existant pas avant 1940, la Ville ne perçoit en effet pas de dommages de guerre pour le réaliser. Cette absence de financement grève a été inauguré en 1993. Le site réservé au pendant de la bibliothèque municipale est quant à lui
    Référence documentaire :
    LEVEEL, Pierre. Le palais de la Loire. L'Echo de Touraine, 13 décembre 1957.
    Description :
    Figurant sur les plans et les maquettes de l'entrée nord, le projet de palais des congrès, non . Le projet laisse penser que les mêmes principes et matériaux de construction y auraient été appliqués salle de congrès (1200 places au premier étage et 450 places en balcon au deuxième étage). Le troisième
  • École maternelle Suzanne-Kleiber
    École maternelle Suzanne-Kleiber Tours - Quartier du Sanitas - 8 rue du Hallebardier - en ville - Cadastre : 2010 CR 80
    Historique :
    d'enfants ne pouvant être accueillis dans le groupe déjà existant, composé de l'école maternelle Marie-Curie et de l'école primaire Pascal-Diderot. La première, en particulier, réalisée dans le cadre de la seconde école maternelle, baptisée Suzanne-Kleiber, sur le terrain de la crèche de la rue du Hallebardier , dont le programme avait été revu à la baisse. Après plusieurs avant-projets, la ville retint, par souci de maîtrise des coûts et des délais, l'utilisation de procédés standardisés de préfabrication. Le
    Description :
    L'école maternelle Suzanne-Kleiber, localisée sur une parcelle située entre le pôle petite enfance du Hallebardier et la cité universitaire, suit un plan au sol en forme de V. Le principal corps de dédié à la circulation. Le deuxième corps de bâtiment, plus petit, forme un retour suivant l'alignement de l'allée de desserte de la cité universitaire. Il abrite le hall d'entrée de l'école, les
  • Immeuble de norme HLM en R+4 (ensemble de 5)
    Immeuble de norme HLM en R+4 (ensemble de 5) Tours - Quartier du Sanitas - rue Jean-Aubry rue Maurice-Bedel rue Jules-Guesde - en ville
    Historique :
    construit dans le cadre de l'opération Pasteur. Prenant place au sud des deuxième, troisième et quatrième et 12 furent in fine réalisés, laissant une importante emprise libre au sud de ceux-ci. Le lancement portiques sur le modèle des bâtiments 21 à 25. L'opération fut totalement reprise à l'hiver 1967, suite à l'extension vers le nord de son périmètre. Le nombre de bâtiments en R+4 prévus passa à treize, la moitié programme du collège Pasteur, à l'été 1967, bouleversa une fois de plus, dans sa partie sud, le plan-masse l'année 1969 dans le cadre de la première tranche de l'opération Pasteur. La réalisation de la deuxième
    Description :
    Les cinq immeubles en R+4 (quatre étages au-dessus du rez-de-chaussée) réalisés dans le cadre de de refend en béton, ils offrent une façade presque entièrement libre, le seul élément porteur conséquent un total de 140 logements. Les façades du rez-de-chaussée, encadrant le hall d'entrée, sont des troisième et quatrième tranches du Sanitas. Aux quatre niveaux d'étages, le hall d'entrée est premier étage étant remplacé par une porte-fenêtre. Les façades arrières reprennent la même typologie, le trumeau encore existant sur le modèle de la troisième et de la quatrième tranche disparaissant. Seuls les filantes. Les pignons présentent une plus grande variété d'ouvertures que sur le modèle antérieur, offrant
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Tours)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Tours) Tours - place Anatole France - en ville
    Historique :
    promenade longeant le port ajoutée à la fin du XXe siècle.
    Illustration :
    Partie amont du port de Tours, vue prise vers l'amont depuis le pont de pierre. Une cale abreuvoir Rive gauche, cale abreuvoir simple située en amont du pont de pierre (on voit le pont suspendu de Rive gauche, cale abreuvoir simple située en amont du pont de pierre (on voit le pont suspendu de
  • Îlot R
    Îlot R Tours - Quartier sinistré nord - rue des Halles rue Marceau rue Richelieu rue de Jérusalem - en ville - Cadastre : 2010 DZ 258 à 270
    Historique :
    l'implantation de l'îlot R, un premier plan parcellaire a été établi en décembre 1948. Le remembrement qu'il permis de construire en octobre de la même année. Le chantier débute dans les premiers mois de 1960 et
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 30 novembre 1949. Par Braulard (dessinateur). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 19 juin 1959, modifié les 30 juin et 23 septembre 1959. Par Labadie, Pierre Tirage : plan dressé le 20 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 19
    Description :
    occupent le rez-de-chaussée des constructions et se doublent, en cœur d'îlot, d'une rangée de garages et d'arrière-boutiques à toit-terrasse. Le gros-œuvre de l'ensemble associe une ossature en béton armé et une , notamment dans la conception des formes et le choix des matériaux. Les façades alignées sur les rues Marceau balconnets disposant d'un garde-corps en ferronnerie. De manière très homogène, les façades donnant sur le retrait significatif. Un transformateur commun s'insère dans le bâti sur cour, au centre du côté ouest
    Illustration :
    Vue aérienne du quartier des Halles (à droite, le terrain arasé de l'îlot R), [1959]. (service Façades postérieures nord et est, vues depuis le coeur d'îlot. IVR24_20113701662NUCA
  • Hôtel du Faisan, puis université Stanford in France, actuellement établissement administratif de l'université François-Rabelais
    Hôtel du Faisan, puis université Stanford in France, actuellement établissement administratif de l'université François-Rabelais Tours - Quartier sinistré nord - 3 place Anatole-France - en ville - Cadastre : 2010 DZ 18
    Historique :
    débutait en 1956, parallèlement à la démolition d'immeubles non sinistrés et présents sur le parcellaire remembré. L'entrée de ville en chantier n'incitant pas les voyageurs à séjourner au Faisan, le nouvel syndicale de reconstruction, le permis fut refusé. C'est vraisemblablement dans l'incapacité de régler ses l'université Stanford, la section française de cette université américaine investissait le bâtiment, transformé
    Référence documentaire :
    p. 26-30 WEELEN, Jean-Edmond. L'hôtel du Faisan. In Notre vieux Tours (première série). Le quartier
    Description :
    étage de comble et un sous-sol ouvrant sur le cœur d'îlot et accueillant un restaurant universitaire . Les étages supérieurs sont occupés par les bureaux des services administratifs de l'université. Le l'ensemble de la place Anatole-France. Le rez-de-chaussée surélevé est éclairé par de larges fenêtres à le recul de la façade et ceinturée d'un garde-corps à balustres en béton. L'avant-corps de deux
  • École primaire Claude-Bernard
    École primaire Claude-Bernard Tours - Quartier du Sanitas - 2 rue Eugène-Pic-Paris - en ville - Cadastre : 2010 CV 295
    Historique :
    centaines d'enfants ne pouvant être accueillis dans les groupes déjà existants, et en particulier dans le groupe Pascal-Diderot, réalisé dans le cadre de la première tranche. Connu comme "groupe SNCF II", un centrale. L'école maternelle Pauline-Kergomard était quant à elle transférée dans le secteur de la Rotonde , l'utilisation de procédés standardisés de préfabrication. Le modèle proposé par l'entreprise GEEP fut retenu à
    Description :
    , ouvrant en miroir sur une cour centrale. Les salles de classe sont orientées à l'est pour le bâtiment occidental, et à l'ouest pour le bâtiment oriental. Au sud de la cour commune, un petit bâtiment à un niveau , sont réalisés en parpaings enduits, le rez-de-chaussée recevant un bardage en ardoise identique à celui
  • Immeuble (2 rue des Fusillés)
    Immeuble (2 rue des Fusillés) Tours - Quartier sinistré nord - 2 rue des Fusillés - en ville - Cadastre : 2010 DZ 77
    Historique :
    chantier de l'îlot E. Le certificat de conformité est rédigé en mai 1955.
    Description :
    du Commerce et des Fusillés. Le traitement particulier de ses façades l'individualise nettement des comble. Le gros-œuvre associe une ossature en béton armé et une maçonnerie de moellons. De la pierre de simple enduit ciment est apposé sur les façades sur cour. Coiffant l'étage de comble, le toit à longs
  • Étagères-bibliothèques
    Étagères-bibliothèques Tours - Quartier sinistré nord - 2bis avenue André-Malraux - en ville
    Historique :
    . Un appel d'offres pour le petit mobilier et les rayonnages en bois est lancé au mois d'août. Deux premières propositions se révèlent trop onéreuses et ne sont pas retenues. Le préfet autorise alors un candidats) et à concurrence aux établissement Négroni d'Argenteuil. Le lot n°22 est accordé à ces derniers
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port du canal de jonction Cher Loire)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port du canal de jonction Cher Loire) Tours - quai de la Loire - en ville
    Historique :
    cale abreuvoir simple orientée vers l'amont. L'ensemble est établi en avancée sur le lit du fleuve.
    Illustration :
    Plan des quais de Tours dressé le 16 juillet 1866 par les ingénieurs ordinaires Descombes et de
  • Place de l'allée de la Belle-Fille
    Place de l'allée de la Belle-Fille Tours - Quartier du Sanitas - place de la Belle-Fille - en ville - Cadastre : 2010 CV 373
    Historique :
    Prévue dès le premier plan-masse de la seconde tranche du Secteur Industrialisé, daté du 18 juillet d'aménagement et de construction de Tours) au milieu de la décennie 1990. Le passage sous le bâtiment 3 a été passage piéton, plus étroit que les autres du quartier du Sanitas, a à l'inverse été ouvert sous le
    Description :
    discontinus d'arbres. Le cœur de la place, propriété foncière de l'OPAC de Tours, est occupé par des jeux pour
  • Immeuble de norme HLM en R+6 (ensemble de 3)
    Immeuble de norme HLM en R+6 (ensemble de 3) Tours - Quartier du Sanitas - rue Maurice-Bedel rue Jules-Guesde rue Théophane-Vénien - en ville
    Historique :
    Le principe d'une échelle intermédiaire entre les bâtiments bas, en R+4, et les tours, en R+15 rues, éloigné des grandes compositions aux tracés peu perceptibles depuis le sol. Les bâtiments 18 et +6, permettant de conjuguer l'obligation de densité, nécessaire au regard du prix du foncier, avec le d'orientation est-ouest en R+6. Le principe en fut pourtant provisoirement abandonné dans la première étude de , prévoyait quatre immeubles en R+6 ; l'un d'entre eux, le bâtiment g, étant déjà à son emplacement final . L'implantation définitive des bâtiments j et m fut elle fixée au début de l'année 1968. Premier lancé, le bâtiment g fut achevé en 1970, et les deux autres l'année suivante. Le bâtiment c, enfin, prévu à
    Description :
    Les trois immeubles en R+6 réalisés dans le cadre de l'opération Pasteur sont conçus sur un modèle le reste de l'opération Pasteur, parées de carreaux de grès-cérame gris-bleu. Les murs pignons, parés
  • Réseau de chauffage urbain du Sanitas
    Réseau de chauffage urbain du Sanitas Tours - Quartier du Sanitas - 29 rue Jacques-Marie-Rougé - en ville - Cadastre : 2010 CR 65
    Historique :
    tranche de 811 logements. Le bâtiment est alors envisagé à l'aplomb du bâtiment M, au sud de la rue
    Description :
    chaufferie. Le corps principal du bâtiment, qui abritait les silos à charbon, est revêtu de panneaux de tôle nord reprenant, quant à elle à l'étage, le dessin de baie filante déjà employé pour le centre de vie de
  • Tours : projet (?) pour la statue d'Alfred de Vigny
    Tours : projet (?) pour la statue d'Alfred de Vigny Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Historique :
    Peut-être s'agit-il d'une première idée, probablement exécutée entre 1897 et 1909, pour le monument
  • Tours : esquisse de la statue d'Alfred de Vigny
    Tours : esquisse de la statue d'Alfred de Vigny Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Historique :
    ville de Loches et inauguré le 15 août 1909, place du palais de Justice. Elle est probablement un don de
  • Tours : esquisse du monument Pour la Patrie
    Tours : esquisse du monument Pour la Patrie Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Historique :
    Esquisse pour le monument Pour la Patrie commandé en 1898 à François Sicard par l'Association des
  • Ensemble de tables de bibliothèque
    Ensemble de tables de bibliothèque Tours - Quartier sinistré nord - 2bis avenue André-Malraux - en ville
    Historique :
    Le lot n°19 de l'appel d'offres, concernant les tables de la bibliothèque, est remporté en 1956 par
    Description :
    en suivant strictement le compartimentage dessiné par les architectes. L'ensemble présente également