Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cité universitaire du Sanitas
    Cité universitaire du Sanitas Tours - Quartier du Sanitas - boulevard de-Lattre-de-Tassigny rue du Hallebardier - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    En 1955, en l'absence de logements dédiés aux étudiants, la municipalité de Tours demanda qu'une Marconnet, sous la direction de Jacques Henri-Labourdette. Les premiers rendus prévoyaient que l'ensemble de l'îlot situé entre la rue des Hallebardiers, le boulevard de Lattre-de-Tassigny et l'avenue du Général-de , respectivement par la construction d'une crèche et d'une école maternelle, et par celle de logements. Le restaurant et une résidence de 264 chambres en R+4 (quatre étages au-dessus du rez-de-chaussée) furent livrés . Enfin, un nouveau bâtiment de 200 chambres en R+4, la "résidence Europa", fut achevé en 1991. Au moment de l'enquête (2011), le premier bâtiment en R+4 (situé entre le boulevard de Lattre-de-Tassigny et la
    Référence documentaire :
    (Archives communales de Tours, section contemporaine). (cf. illustration n° IVR24_20113701118NUC2A). Archives communales de Tours. Série M : 3 M 325. Archives communales de Tours. Série W : 1257 W 19. Études de la cité universitaire. photog. n. et b. Par Arsicaud Robert (photographe). (Archives départementales d'Indre-et-Loire , section contemporaine, Chambray-lès-Tours, Série Fi, cote 5Fi-P35, 27581-3). (cf. illustration n
    Canton :
    Tours-Sud
    Description :
    boulevard de Lattre-de-Tassigny, dont elle est séparée par la friche située à l'emplacement du bâtiment en R +4 détruit. D'une capacité de 200 chambres, la résidence est composée de quatre plots de 50 chambres l'accueil des véhicules des étudiants. D'un volume cubique, les plots en R+4 sont marqués par de légers décrochements de façade, altérant l'impression de planéité. Situé immédiatement au nord, le restaurant universitaire (désaffecté) suit le même alignement et le même recul par rapport au boulevard de Lattre-de -Tassigny. D'un plan au sol carré, il accueille au rez-de-chaussée les cuisines et des bureaux servant de afin de faire profiter les étudiants du cadre arboré pendant leur repas. Toujours suivant le même alignement, la tour en R+8, d'une capacité de 147 chambres initialement destinées aux étudiantes, marque la limite nord de la cité universitaire. Un bâtiment administratif en R+1, utilisé par les services du CROUS , complète l'ensemble à la pointe nord-est. L'ouest de l'emprise de la cité universitaire, enfin, est occupé
    Localisation :
    Tours - Quartier du Sanitas - boulevard de-Lattre-de-Tassigny rue du Hallebardier - en ville
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Texte libre :
    La ville de Tours ne comptait, lors du lancement du secteur industrialisé en 1954, aucun études furent confiées par l'OPAC (Office public d'aménagement et de construction de Tours) de Tours à hébergement spécifiquement destiné aux étudiants des écoles de droit et de médecine, qui préexistaient à la création de l'université en 1971. Cette situation portait préjudice au développement de l'enseignement supérieur. La municipalité réclama ainsi, dès 1955, de réserver plusieurs hectares des emprises ferroviaires pour l'hébergement et la restauration des étudiants. L'étude de la cité universitaire fut rapidement confiée au tourangeau Michel Marconnet, sous la direction de Jacques Henri-Labourdette. Chronologie de la construction des différents bâtiments Initialement délimité par le boulevard de Lattre-de-Tassigny, l'avenue du Général-de-Gaulle et par la rue du Hallebardier, le projet d'implantation de la cité universitaire vit son périmètre restreint par l'ajout au programme de la crèche, de l'école maternelle Suzanne Kleiber à l'ouest
    Illustration :
    Plan-masse préliminaire (10 janvier 1959). (Archives communales de Tours, section contemporaine gauche de l'image a été détruit au début des années 2000. (Archives départementales d'Indre-et-Loire Plan de situation. IVR24_20113702269NUDA Vue aérienne des bâtiments de la cité universitaire au second plan à gauche de la photo (vers 1965 Vue générale de la cité universitaire, du bâtiment 20 et de la tour U - 1972. Le bâtiment en R+4 à , section contemporaine, Chambray-lès-Tours, Série Fi, cote 5Fi-P35, 27581-3). IVR24_20103701528NUC1A Vue générale de la tour et du restaurant universitaire. IVR24_20103701475NUC1A Façade Ouest de la tour. IVR24_20103701474NUC1A Vue de l'angle Sud-Est des plots. IVR24_20103701483NUC1A Vue de la façade Est des deux plots centraux. IVR24_20103701485NUC1A
1