Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 118 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Buste à l'antique de Pierre Patout
    Buste à l'antique de Pierre Patout Tours - Quartier sinistré nord - 2bis avenue André-Malraux - en ville
    Historique :
    Ce buste de Pierre Patout a été exécuté par le sculpteur parisien Alfred-Auguste Janniot (1889-1969 technique nettement moins monumentale, le portrait de Pierre Patout reflète un autre pan important et tout
    Observation :
    Unique représentation sculptée de Pierre Patout, oeuvre méconnue d'Alfred Janniot, ce buste pierre de la bibliothèque, à une hauteur trop importante pour être correctement lisible.
    Représentations :
    L'architecte Pierre Patout est portraitisé de face, en buste nu, de manière particulièrement
    Auteur :
    [personnage célèbre] Patout Pierre
    Emplacement dans l'édifice :
    surmonte la première pierre dans le hall monumental du premier étage de la bibliothèque
    Titre courant :
    Buste à l'antique de Pierre Patout
    Appellations :
    buste de Pierre Patout
    Illustration :
    Buste installé au-dessus de la première pierre de la bibliothèque, côté ouest du hall du premier
  • Service de pose de première pierre
    Service de pose de première pierre Tours - place Saint-Eloi - en ville
    Historique :
    cérémonies officielles de pose de première pierre : celle du nouvel Hôtel de Ville de Tours le 25 mai 1896
    Référence documentaire :
    AC Tours. 1 I Police locale. Inaugurations et poses de premières pierres, 1878-1980. AC Tours. 472 W 2. Pose de la première pierre de la bibliothèque municipale, 1954-1959. [Le ministre André Marie scellant la première pierre de la nouvelle bibliothèque municipale de Demain, M. Vincent Auriol posera la première pierre rue Nationale avec la même truelle qu'utilisa Une première pierre symbole de la renaissance tourangelle. La Nouvelle République, 8 mai 1949.
    Description :
    Ce service de pose de première pierre est composé d'une auge en bois, d'un marteau et d'une truelle pierre de la nouvelle bibliothèque municipale.
    Titre courant :
    Service de pose de première pierre
    Appellations :
    service de pose de première pierre
    Annexe :
    AYANT SERVI / A MR FELIX FAURE / PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE / POUR LA POSE DE LA PREMIERE PIERRE / DU / PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE / POUR LA POSE DE LA PREMIERE PIERRE / D'UN ILOT RUE NATIONALE / LE 7 MAI 1949 POSE DE LA PREMIERE PIERRE / DU NOUVEL HOTEL DE VILLE / LE 25 MAI 1896" "VILLE DE TOURS / MARTEAU AYANT SERVI / A MR VINCENT AURIOL / PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE / POUR LA POSE DE LA PREMIERE PIERRE / D'UN / PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE / POUR LA POSE DE LA PREMIERE PIERRE / DU NOUVEL HOTEL DE VILLE / LE 25 MAI 1896 DE LA PREMIERE PIERRE / D'UN ILOT RUE NATIONALE / LE 7 MAI 1949"
    Illustration :
    Le ministre André Marie scellant la première pierre de la bibliothèque municipale le 29 mai 1954 Vue de la première pierre de la bibliothèque municipale dans le hall du premier étage Vue du service de pose de première pierre. IVR24_20103700975NUC2A
  • Tours : statue de Michel Colombe
    Tours : statue de Michel Colombe Tours - square François Sicard - en ville
    Historique :
    Statue sculptée par Pierre Dandelot et mise en place en 1944, en remplacement d'un bronze
    Matériaux :
    pierre
    Représentations :
    Le sculpteur Michel Colombe est représenté en pied, en appui sur un bloc de pierre en attente et
    Description :
    Statue en pierre.
    Auteur :
    [sculpteur] Dandelot Pierre
  • Tours, Lycée Paul-Louis Courier : monument aux morts de la Première Guerre mondiale
    Tours, Lycée Paul-Louis Courier : monument aux morts de la Première Guerre mondiale Tours - 2 place Grégoire-de-Tours - en ville
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    , il manque un élément. L'ensemble qui mesure environ 2.7 mètre de hauteur est sculpté dans une pierre
    États conservations :
    La pierre blanche est ternie par des altérations biologiques.
  • Tours : monument au sénateur Belle
    Tours : monument au sénateur Belle Tours - place du Quatorze-Juillet - en ville
    Historique :
    et remplacé par une copie en pierre en 1995 (exécutée par un élève de l'Ecole des Beaux-Arts de Tours).
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    Buste en pierre sur un haut socle.
  • Tours : monument Aux céramistes rénovateurs de l'Art de Bernard Palissy
    Tours : monument Aux céramistes rénovateurs de l'Art de Bernard Palissy Tours - rue François Clouet - en ville
    Matériaux :
    pierre
  • Tours, Lycée François Clouet : revêtement mural en mosaïque
    Tours, Lycée François Clouet : revêtement mural en mosaïque Tours - 8 rue Lepage - en ville
    Historique :
    des travaux de décoration des édifices publics mais le projet de l'artiste Pierre Lebasque n'avait pas
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    ² et consiste en une composition décorative en mosaïque de pierre et d'émaux sur mortier de chaux foncé
    Dimension :
    pierre : 5x5 cm environ ; émaux : 3x4 cm environ
  • Immeuble (18 rue Marceau)
    Immeuble (18 rue Marceau) Tours - Quartier sinistré nord - 18 rue Marceau - en ville - Cadastre : 2010 DZ 134
    Historique :
    Propriétaire d'une parcelle remembrée au sein de l'îlot L, Mlle Delaunay fait appel à Eugène l'édification du bâtiment à l'été 1949. L'utilisation de la seule pierre de taille en façade principale est
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 17 octobre 1948. Par Devernois, Eugène (architecte). (archives municipales Tirage : plan dressé le 17 octobre 1948. Par Devernois, Eugène (architecte). (archives municipales Îlot L. Mademoiselle S. Delaunay. Parcelle n°174 / Eugène Devernois. 1:20 et 1:50. 17 octobre 1948
    Murs :
    pierre parement
    Description :
    moellons couplé à l'utilisation de chaînes d'angle et de jambes harpées en pierre de taille. Cette façade
    Auteur :
    [architecte] Devernois Eugène
  • Immeuble (7 rue de Jérusalem)
    Immeuble (7 rue de Jérusalem) Tours - Quartier sinistré nord - 7 rue de Jérusalem - en ville - Cadastre : 2010 DZ 254
    Historique :
    Propriétaire d'une parcelle remembrée au sein de l'îlot S, monsieur Dinzart fait appel à Pierre par de la pierre de taille. L'immeuble est déclaré conforme aux normes de construction en 1955. Il n'a
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 20 octobre 1949. Par Boille, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours. Îlot S. Parcelle 262. Monsieur Dinzart / Pierre Boille. 1/50. 20 octobre 1949. 1 tirage
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    immeubles mitoyens, la façade sur rue est réalisée en pierre calcaire, taillée et disposée en assises
    Auteur :
    [architecte] Boille Pierre
    Typologies :
    façade en pierre de taille
    Illustration :
    Elévation de la façade principale, Pierre Boille arch., 20 octobre 1949. (archives municipales de
  • Chambre des métiers d'Indre-et-Loire, actuellement Centre de soins spécialisés pour toxicomanes Port-Bretagne (26 rue Richelieu)
    Chambre des métiers d'Indre-et-Loire, actuellement Centre de soins spécialisés pour toxicomanes Port-Bretagne (26 rue Richelieu) Tours - Quartier sinistré nord - 26 rue Richelieu - en ville - Cadastre : 2010 DZ 230
    Historique :
    poser la première pierre du futur établissement. Les locaux de la Chambre des métiers sont inaugurés en
    Référence documentaire :
    Dans "l'îlot T" M. Chapel a posé la première pierre de la Chambre des Métiers qui célébrait en même
    Murs :
    pierre de taille plaquis
    Description :
    ciment. De la pierre de taille est disposée en assises régulières sur les deux façades sur rue. On encadrements verticaux en pierre qui regroupent les baies des deux étages-carrés. Le niveau de soubassement
    Typologies :
    façade en pierre de taille
  • Tours, Lycée Grandmont : groupe sculpté,
    Tours, Lycée Grandmont : groupe sculpté, "L'Indre et la Loire" Tours - avenue de Sévigné - en ville
    Matériaux :
    pierre taillé
    Description :
    une pierre calcaire, probablement de la pierre de Chauvigny. La signature de l'artiste est visible sur
  • Tours, Lycée Grandmont : statue,
    Tours, Lycée Grandmont : statue, "La jeunesse" Tours - avenue de Sévigné - en ville
    Matériaux :
    pierre taillé
    Description :
    pierre blanche. L'artiste a inscrit sa signature en bas de la jupe près du pied gauche.
  • Îlot G
    Îlot G Tours - Quartier sinistré nord - rue Colbert rue Jules-Favre jardin de Beaune-Semblançay rue Berthelot rue Nationale - en ville - Cadastre : 2010 DY 185 à 202, 240
    Historique :
    architecte chef de groupe, Pierre Labadie débute les études de l'îlot G à la fin de l'année 1951. Les plans l'architecte en chef Pierre Patout. Le lancement du chantier est envisagé pour le mois d'août 1952, mais les
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 30 juin 1954 et modifié le 1er août 1956. Par Labadie, Pierre (architecte Tirage : plan dressé le 30 mars 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 30 mars 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 30 mars 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 30 juin 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 30 juin 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 30 juin 1954. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 30 juin 1954. Par Patout, Pierre (architecte) ; Labadie, Pierre (architecte Tirage : plan [1954]. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de Tirage : plan [1954]. Par Labadie, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de
    Murs :
    pierre plaquis
    Description :
    Pierre Patout, et composent un front bâti homogène, tandis que les façades donnant sur les rues Berthelot de trois étages-carrés présentant un plaquis de pierre blanche. Les toits à longs pans et croupes , positionné dans l'angle sud-est de l'îlot, reprend le parement de pierre blanche rencontré rue Nationale et terrasses délimitées par des balustrades en pierre. Également soignées, les façades ouvrant sur le jardin
    Auteur :
    [architecte] Labadie Pierre [architecte] Patout Pierre
  • École primaire Claude-Bernard
    École primaire Claude-Bernard Tours - Quartier du Sanitas - 2 rue Eugène-Pic-Paris - en ville - Cadastre : 2010 CV 295
    Historique :
    frères Pierre et Jacques Boille. Lancées au début de l'année 1960, les études retinrent la réalisation de
    Auteur :
    [architecte] Boille Pierre
    Localisation :
    Tours - Quartier du Sanitas - 2 rue Eugène-Pic-Paris - en ville - Cadastre : 2010 CV 295
  • Rue Nationale
    Rue Nationale Tours - Quartier sinistré nord - 15 à 49, 26 à 64, 71 rue Nationale - en ville - Cadastre : 2010 DW 5 2010 DY 151 à 158, 168, 169, 175 à 179, 192 à 197, 277 2010 DZ 84 à 92, 101 à 107, 179 à 189
    Historique :
    l'architecte Pierre Patout, chargé en 1946 par le ministère de la Reconstruction de diriger les opérations de toitures d'ardoise et des façades de pierre blanche rappelant le tuffeau des maisons anciennes. Les
    Référence documentaire :
    Calque : plan dressé en novembre 1946. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Calque : esquisse, [1947]. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W Calque : plan dressé le 27 avril 1953. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Calque : plan dressé le 10 octobre 1951. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Calque : plan dressé le 9 octobre 1947. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Calque : plan dressé en novembre 1946. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé en novembre 1947. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Calque : esquisse réalisée en juillet 1946. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales Calque : esquisse réalisée en juillet 1946. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales Calque : esquisse réalisée en juillet 1946. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales
    Murs :
    pierre
    Description :
    , revêtu d'un plaquis de pierre ; au deuxième étage, une série de balcons individuels avec garde-corps en . Ces six îlots disposent en façade sur la rue Nationale d'un parement de pierre blanche, découpé en . Les quatre autres pavillons font partie de la placette imaginé par Pierre Patout au carrefour des rues
    Auteur :
    [architecte] Patout Pierre
    Texte libre :
    . En 1946, le ministère de la Reconstruction charge l'architecte Pierre Patout de diriger les style tourangeau revisité des ensembles coiffés de toitures d'ardoise, des façades de pierre blanche
  • Ensemble de 5 immeubles dit îlot Colbert (24 à 32 rue Colbert)
    Ensemble de 5 immeubles dit îlot Colbert (24 à 32 rue Colbert) Tours - Quartier sinistré nord - 24 à 32 rue Colbert - en ville - Cadastre : 2010 DY 206 à 210
    Historique :
    Colbert, à l'est de l'église Saint-Julien. C'est sur cette base que l'architecte Pierre Patout élabore les
    Référence documentaire :
    Calque : plan dressé en avril 1956. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours Calque : plan dressé le 17 juillet 1956. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Calque : plan dressé en juillet 1958. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Calque : plan dressé le 25 juillet 1958. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Calque : plan dressé le 8 mars 1956. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Calque : plan dressé le 8 mars 1956. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours. Rue Colbert / Pierre Patout. 1:200 et 1:500. Mars et juillet 1956, juillet 1958. 6 calques
    Murs :
    pierre plaquis
    Description :
    ou d'un plaquis de pierre calcaire. Un long balcon filant en béton enduit surplombe le rez-de , répartis sur la longueur de l'ensemble. Côté jardin, le même plaquis de pierre calcaire revêt l'étage de
    Auteur :
    [architecte] Patout Pierre
  • Ensemble de 13 immeubles (2 à 14 place Anatole-France ; 1 à 6 avenue André-Malraux)
    Ensemble de 13 immeubles (2 à 14 place Anatole-France ; 1 à 6 avenue André-Malraux) Tours - Quartier sinistré nord - 2 à 14 place Anatole-France 1 à 6 avenue André-Malraux - en ville - Cadastre : 2010 DY 228 à 239
    Historique :
    . L'architecte en chef Pierre Patout est l'auteur des plans généraux annexés aux deux permis de construire. La
    Référence documentaire :
    Tirage : plan, [février 1952]. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours Tirage : plan dressé en février 1952. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé en février 1952. Par Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Association syndicale de reconstruction Tours-Nord. Îlot V / Pierre Patout et André Le Roy. 1:100
    Murs :
    pierre plaquis
    Description :
    place Anatole-France et l'avenue André-Malraux sont recouvertes d'un plaquis de pierre calcaire, suivant l'ordonnance architecturale fixée par l'architecte Pierre Patout. Leur rez-de-chaussée surélevé est éclairé par de pierre. Pour les autres immeubles, leurs façades sur jardin reprennent en soubassement et en rez -de-chaussée le parement de pierre et sont revêtues d'un simple enduit ciment aux niveaux supérieurs
    Auteur :
    [architecte] Patout Pierre
  • Ensemble de 8 immeubles dit îlot rue du Commerce (3 à 25 rue du Commerce)
    Ensemble de 8 immeubles dit îlot rue du Commerce (3 à 25 rue du Commerce) Tours - Quartier sinistré nord - 3 à 25 rue du Commerce - en ville - Cadastre : 2010 DZ 30 à 38, 48
    Historique :
    reconstruction en 1950. L'architecte en chef Pierre Patout en dresse les plans généraux dès mars 1952, et ceux-ci
    Référence documentaire :
    Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 23, îlot Constantine, S 787). (cf Patout, Pierre (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 23, îlot Constantine, S 786). (cf Ville de Tours. Îlot Commerce / Pierre Patout. 1:200. 12 mars 1952, rectifié les 15 décembre 1952
    Murs :
    pierre plaquis
    Description :
    moellons. Un enduit ciment recouvre les façades sur rue. Côté jardin, un plaquis de pierre calcaire revêt corniche en béton et surmonté d'un bandeau d'attique. Leur façade sur rue présente un plaquis de pierre passage se distingue des immeubles mitoyens par son parement en plaquis de pierre. Il relie la rue du
    Auteur :
    [architecte] Patout Pierre
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Tours)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Tours) Tours - place Anatole France - en ville
    Historique :
    de part et d'autre du pont de pierre. Sa partie basse a été englobée dans les maçonneries de la
    Murs :
    pierre
    Illustration :
    Partie amont du port de Tours, vue prise vers l'amont depuis le pont de pierre. Une cale abreuvoir Rive gauche, cale abreuvoir simple située en amont du pont de pierre (on voit le pont suspendu de Rive gauche, cale abreuvoir simple située en amont du pont de pierre (on voit le pont suspendu de Rive gauche, partie amont du port de Tours (en amont du pont de pierre). A droite, la cale
  • Quai dit quais de Tours
    Quai dit quais de Tours Tours - avenue André Malraux place Anatole France quai du Pont-Neuf quai du Port-Bretagne - en ville
    Historique :
    d'autre du pont de pierre, deux fois 170 mètres de quais en maçonnerie couronnés par un bahut de même constitué d'un mur vertical et d'un parapet en pierre bordé d'un large trottoir depuis la place Foire le Roi complètement les quais en amont (depuis l'entrée du canal) et en aval du pont de pierre (jusqu'à l'entrée du seulement de remplacer la banquette en terre existante par un parapet en moellon couronné en pierre de de la cavalerie (Champ de Mars) : 1,75 m en amont du pont de pierre et 1,50 m en aval de ce pont On marchands de poterie de Saint-Pierre-des-Corps réclamant l'établissement d'un abordage supplémentaire au (situés rive gauche, à l'entrée du pont de pierre) afin de terminer les travaux des quais. Durant les
    Murs :
    pierre
    Illustration :
    -Pierre-des-Corps jusqu'au pont Sainte-Anne, vers 1775, détail : cale au niveau de la tour Heugon -Pierre-des-Corps jusqu'au pont Sainte-Anne, vers 1775, détail : cale au niveau de la place Foire le Roi -Pierre-des-Corps jusqu'au pont Sainte-Anne, vers 1775, détail : abords du nouveau pont de pierre -Pierre-des-Corps jusqu'au pont Sainte-Anne, vers 1775, détail : cales au niveau de la rue de l'Ecouerie -Pierre-des-Corps jusqu'au pont Sainte-Anne, vers 1775, détail : cale au niveau de la rue Saint-Martin -Pierre-des-Corps jusqu'au pont Sainte-Anne, vers 1775, détail : cale en amont du ruau Sainte-Anne Extrait du cadastre napoléonien de Tours, 1833, partie située en amont du pont de pierre. (archives Extrait du cadastre napoléonien de Tours, 1833, partie située en aval du pont de pierre. (archives pierre, quai de la Poissonnerie (profil 3). (archives municipales de Tours, 3 O 1). IVR24_20113703099NUCA Rive gauche, les quais situés entre le pont de pierre et le pont Saint-Symphorien, vue prise vers
1 2 3 4 6 Suivant