Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 13 sur 13 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Vendôme : oeuvre préparatoire pour la statue de Ronsard
    Vendôme : oeuvre préparatoire pour la statue de Ronsard Vendôme - rue du cloître - en ville
    Inscriptions & marques :
    Daté et signé : Irvoy 186. (sur la plinthe de la statuette, dernier chiffre illisible).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Maquette du monument complet, exécutée vers 1867 par Aimé-Charles Irvoy, de la statue inaugurée à Vendôme le 23 juin 1872. Un moulage en plâtre de la statue seule est conservé au musée des Beaux-Arts de
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Vendôme : oeuvre préparatoire pour la statue de Ronsard
    Dates :
    1867 porte la date
    Illustration :
    Vue de face de la statuette avec le socle (Poésie à gauche, Muse et Cupidon à droite), et Vue de profil droit de la statuette, du socle (Muse Cupidon à gauche, Figure de la Résurrection à Vue arrière de la statuette, avec socle (Figure de la Résurrection à gauche et paysage à droite) et Vue de profil gauche de la statuette, avec socle (paysage à gauche et Poésie à droite) et emmarchement. La signature et la date sont visibles sur la plinthe gauche de la statuette, le dernier chiffre
  • Vendôme : oeuvre préparatoire pour la statue de Rochambeau
    Vendôme : oeuvre préparatoire pour la statue de Rochambeau Vendôme - rue du cloître - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Oeuvre préparatoire pour la statue du maréchal de Rochambeau exécutée par Fernand Hamar et
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    , carte de Yorktown tenue à la main).
    Titre courant :
    Vendôme : oeuvre préparatoire pour la statue de Rochambeau
    Dimension :
    la 30.0 centimètre
  • Vendôme : statue de Ronsard
    Vendôme : statue de Ronsard Vendôme - rue Poterie - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Le principe de l'exécution de la statue de Ronsard, par souscription publique, est adopté en 1867 par le conseil municipal ; Aimé-Charles Irvoy, natif de la ville, propose d'offrir son travail. La fonte n'étant pas terminée, c'est le plâtre bronzé qui est inauguré le 23 juin 1872 dans la cour du piédestal en pierre est sculpté sous la direction de MM. Bioret et Crinière, entrepreneurs, et la surveillance de l’architecte de la ville, Edouard Marganne. Le 28 janvier 1942, la statue est descendue de son piédestal pour être envoyée à la fonte. Le 17 mars 2012, elle est remplacée par la fonte actuelle réalisée à partir du plâtre original conservé dans les réserves du château de Blois. Un moulage en plâtre de la
    Statut :
    propriété de la commune
    Emplacement dans l'édifice :
    devant la bibliothèque municipale
    Dimension :
    la 150.0 centimètre socle
    Illustration :
    Enlèvement de la statue le 28 janvier 1942 : reportage photographique. (Association Images et Sons Enlèvement de la statue le 28 janvier 1942 : reportage photographique. (Association Images et Sons Enlèvement de la statue le 28 janvier 1942 : reportage photographique. (Association Images et Sons Enlèvement de la statue le 28 janvier 1942 : reportage photographique. (Association Images et Sons Enlèvement de la statue le 28 janvier 1942 : reportage photographique. (Association Images et Sons Vue d'ensemble du monument avec la statue en bronze réalisée en 2011. IVR24_20124100428NUC4A
  • Vendôme : statue de Rochambeau
    Vendôme : statue de Rochambeau Vendôme - place Saint-Martin - en ville
    Inscriptions & marques :
    " ; inscription concernant l'iconographie (sur la face avant du socle, au-dessus des armoiries -d'argent, au lion d'azur couronné, et un chef de gueules) : "ROCHAMBEAU" ; inscription concernant l'iconographie, la date et les donateurs du monument (sur la face arrière du socle, en-dessous des armoiries de Rochambeau -d'azur, au chevron d'or, accompagné de 3 molettes d'éperon, d'argent, 2 ; 1 avec la devise "VIVRE EN haut de la face arrière du socle) : 'E. BOUE ARCH./ P. PORTEL MARB." ; inscription concernant le OFFERTE/ A LA VILLE DE VENDÔME/ PAR LA SOCIETE DES CINCINNATI/ LE 5 JUIN 1974."
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Fourdrinoy et de Saint-Venant, qui induise une certaine méfiance de la préfecture en 1899 concernant le (la Ville de Philadelphie offre ainsi 1 000 Dollars). L'exécution de la statue est confiée à Fernand réalise d'abord la maquette en plâtre (musée de Vendôme) qui porte la mise aux points. La fonte est élève des Beaux-Arts de Paris, et la première pierre est posée le 27 mars 1900. L'inauguration a lieu le (inauguration de la statue de Washington par Daniel C. French place d'Iéna le lendemain). L'ambassadeur des augmente en 1902 sa statue d'un tiers et lui adjoint une grande figure de la Liberté pour le piédestal ). Deux autres statues selon le modèle vendômois et à la même taille sont exécutées au début des années -Unis. Le bronze est fondu en janvier 1942 et la Société des Cincinnati finance une nouvelle fonte en 1974, prise par Blanchet sur le bronze de la place d'Iéna épargné sous l'Occupation, ce qui explique la date de 1933 visible sur la plinthe.
    Observation :
    futur monument du Lafayette Square de Washington (D.C., États-Unis), envoi à la fonte sous l'Occupation et nouveau bronze offert par la Société des Cincinnati. - Représentativité du modèle statue en pied sur socle pour un grand homme dans une sous-préfecture dans la période faste pour la statuaire
    Référence documentaire :
    Carte postale ancienne : le monument à Rochambeau sur la place Saint-Martin de Vendôme. (collection
    Représentations :
    sur chaque face de cartouches néo-Renaissance, des armoiries de la ville de Vendôme (sur la face avant ) et de la famille de Rochambeau (sur la face arrière).
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le monument est situé au nord-est de la place Saint-Martin, sur un axe légèrement décalé au nord par rapport à la tour Saint-Martin. La statue en bronze est posée sur un piédestal de plan carré en
    Dates :
    1900 porte la date 1933 porte la date 1974 porte la date
    Annexe :
    accompagné à Vendôme le dévoilement de la statue de Rochambeau ont eu, dans cet ordre d'idées, une éloquence Vendôme un « Comité pour l'érection de la statue du Maréchal de Rochambeau », Comité dont le bureau d'honneur : M. Le Myre de Vilers (G.O. *), député de la Cochinchine. Président : M. De Sachy de Fourdrinoy chasseurs à pied. (...) Cette souscription eut un succès rapide en France, comme en Amérique. Dès la première nouvelle de son ouverture, la ville de Philadelphie, le sanctuaire, le tabernacle des traditions l'érection du monument furent couverts rapidement. L'inauguration avait été fixée au 4 juin, lundi de la général de Butler et l'amiral Bayle de Jessé, représentant les ministres de la Guerre et de la Marine Michaels et Deering, M; et Mme Rosengarten, de Philadelphie, Stickney, trésorier de la section de Paris des Fils de la Révolution américaine et Stanton, délégué de la Presse américaine de Paris, et de nombreux invités de l'ambassade des États-Unis. (...) A onze heures quarante,arrêt en gare de Vendôme, la musique
    Illustration :
    Fernand Hamar travaillant à l'aggrandissement de la statue de Rochambeau de Vendôme pour Washington Carte postale ancienne du début du XXe siècle : le monument sur la place Saint-Martin. (collection Photographie de l'enlèvement le 27 janvier 1942 de la statue en bronze (Images et sons en Vendômois Photographie de l'enlèvement le 27 janvier 1942 de la statue en bronze (Images et sons en Vendômois Détail de la signature sur la plinthe. IVR24_20124100818NUC4A
  • Vendôme : statue, L'Espoir déçu
    Vendôme : statue, L'Espoir déçu Vendôme - rampe du Château - en ville
    Inscriptions & marques :
    Marque de fondeur : "A. DURENNE / MAITRE DE FORGES / SOMMEVOIRE (HAUTE-MARNE)" (sur la plinthe).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    C'est une statue fondue par Antoine-Aubin Durenne, dans la seconde moitié du 19e siècle.
    Représentations :
    La femme figurant l'Espoir déçu est représentée en pied, à l'antique, la tête baissée.
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    h 160.0 centimètre hauteur de la statue seule
    Illustration :
    Détail de la marque de fondeur sur la plinthe avant : "A. DURENNE/ MAITRE DE FORGES/ SOMMEVOIRE (He
  • Vendôme, Lycée André Ampère : sculpture,
    Vendôme, Lycée André Ampère : sculpture, "Le cheval" Vendôme - 11 rue Jean-Bouin - en ville
    Inscriptions & marques :
    L’œuvre est signée, sur la patte arrière gauche, à la soudure : "c. téchouèyres".
    Historique :
    Lors de sa séance du 25 mai 1977, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics émet un avis favorable au projet de sculpture de Christian Téchouèyres. La somme de 57 798 francs
    Référence documentaire :
    de mécanique agricole de Vendôme. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    ciment enterrée recouverte d'un plaque d'acier. La sculpture représente un cheval cabré, dressé sur la
    Illustration :
    Vue de détail : signature de l'artiste sur la patte arrière gauche. IVR24_20154100094NUCA
  • Vendôme, Lycée André Ampère : sculpture,
    Vendôme, Lycée André Ampère : sculpture, "TeNdRe" Vendôme - 11 rue Jean-Bouin - en ville
    Historique :
    est de 5 000 euros. Elle a été achetée après sélection par le Comité artistique de la Région Centre
    Statut :
    propriété de la région
    États conservations :
    L'éclairage ne fonctionne pas : appareillage débranché à la suite de chocs reçus.
    Annexe :
    "TeNdRe" : descriptif par l'artiste. "La pièce "TeNdRe" s'articule autour de l'enseigne, faisant d'abord sur la vitrine, collé au mur le mot "TeNdRe", écrit au néon fluo, appelle le passant, le sur deux, image un aller-retour entre le lieu de la majuscule et de la minuscule. C'est un va-et-vient entre le début de la phrase, un non propre et un non commun. Cette typographie est pliée dans son dessin tient, qui garantit, qui enseigne, qui transmet. C'est aussi signaler le lieu de la parole, du dialogue , supporte en transparence à se rapprocher au plus près du but. Arrivé très près, ce mot évoque la limite , placé en hauteur il oblige à lever la tête. Il laisse le regard le traverser dans son dessin, dans sa
  • Vendôme, Lycée André Ampère : haut-relief (déposé et cédé)
    Vendôme, Lycée André Ampère : haut-relief (déposé et cédé) Vendôme - 11 rue Jean-Bouin - en ville
    Historique :
    Le 16 octobre 1958, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics émet un Maurice Savin. L'arrêté est signé le 19 février 1959 et la somme de 2 000 000 francs est consacrée à cette réalisation. L’œuvre a été déposée à l'occasion de la destruction du bâtiment support de l’œuvre (gymnase).
    Référence documentaire :
    masculin de Vendôme. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1951-1960.
    États conservations :
    Œuvre déposée à l'occasion de la destruction du bâtiment support de l’œuvre.
  • Vendôme, Lycée Ronsard : ensemble décoratif
    Vendôme, Lycée Ronsard : ensemble décoratif Vendôme - Rue Joliot-Curie - en ville
    Historique :
    Lors de sa séance du 13 mai 1970, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices un crédit de 53 200 francs est accordé au titre de la première tranche, le devis total s'élève à 89
    Référence documentaire :
    commercial de Vendôme. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1961-1970.
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    Cette œuvre, implantée dans la cour du lycée, consiste en un ensemble décoratif composé de trois
    Dimension :
    la composition : l=342 cm , h=238 cm, Pr=39 cm, à sa droite : l=450 cm, h=203 cm, Pr=32 cm, à sa
    États conservations :
    de la pergola métallique ajoutée à l’œuvre originelle.
    Illustration :
    Revêtement : dégradation ponctuelle de la mosaïque. IVR24_20154100116NUCA
  • Vendôme, Lycée André Ampère : bas-relief formant cloison,
    Vendôme, Lycée André Ampère : bas-relief formant cloison, "Les moissonneurs" Vendôme - 11 rue Jean-Bouin - en ville
    Historique :
    Le 16 octobre 1958, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics émet un avis favorable au projet d'Henri Navarre. L'arrêté est signé le 19 février 1959 et la somme de 1 050 l'origine située dans le bâtiment 1 d'administration, face à la rue Ampère. Elle a été déplacée dans la
    Référence documentaire :
    masculin de Vendôme. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1951-1960.
    Statut :
    propriété de la région
    Illustration :
    Vue générale à son emplacement initial, bâtiment administratif, face à la rue Ampère
  • Vendôme, Lycée André Ampère : photographie,
    Vendôme, Lycée André Ampère : photographie, "Paysages" Vendôme - 11 rue Jean-Bouin - en ville
    Historique :
    . Elle a été achetée après sélection par le comité artistique de la Région Centre dans le cadre du 1
    Statut :
    propriété de la région
  • Les mobiliers culturels du Lycée André Ampère
    Les mobiliers culturels du Lycée André Ampère Vendôme - 11 rue Jean-Bouin
    Historique :
    . Ces quatre œuvres sont issues de la commande publique dite du 1% artistique. Le lycée possédait un
    Illustration :
    La sculpture dite "Le cheval" de Christian Téchouèyres. IVR24_20154100092NUCA La photographie dite "Paysages" de Thierry Fontaine. IVR24_20164100028NUCAB La sculpture dite "TeNdRe" de Rémi Uchéda. IVR24_20154100098NUCA
  • Les mobiliers culturels et patrimoniaux du Lycée Ronsard
    Les mobiliers culturels et patrimoniaux du Lycée Ronsard Vendôme - rue Joliot-Curie - en ville
    Historique :
    François Bertrand issus de la commande publique dite du 1% artistique, un buste de Ronsard donné par la
    Illustration :
    Un instrument parmi la collection d'instruments scientifiques du lycée Ronsard
1