Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Nohant-Vic : jardin d'agrément de George Sand
    Nohant-Vic : jardin d'agrément de George Sand Nohant-Vic - 2 place Sainte-Anne - en village - Cadastre : 2016 0C 342 à 358
    Historique :
    Dupin, plus connue sous le pseudonyme de George Sand. Marie-Aurore de Saxe, comtesse de Horn, puis Madame Dupin de Francueil, grand-mère de George Sand, acquiert la propriété du domaine le 23 août 1793 George Sand et séjourne fréquemment à Nohant. Ayant une très bonne connaissance de la botanique, elle feuillages colorés, etc. En 2004, à l’occasion du bicentenaire de la naissance de George Sand, un tulipier
    Observation :
    de la Culture. Le label de Maison des illustres lui a été attribué. Les arbres du domaine de George
    Référence documentaire :
    AURICOSTE, Isabelle, FOULON, Anne. Parc de la Maison de George Sand à Nohant étude préalable de la CAMBIUM. Domaine de la maison de George Sand : Étude Technique du patrimoine arboré. Ministère de DE BREM, Anne-Marie. La Maison de George Sand à Nohant. Paris : Centre des monuments nationaux Domaine de Georges Sand. APJRC. Avril 2008. [dossier]. -Vic, Parc de George Sand. Union Régionale des CAUE pour l'APJRC. Septembre 1994. [dossier].
    Description :
    la serre. Au nord-ouest du mur d’enceinte, une porte permet d’accéder au cimetière familial où George
    Titre courant :
    Nohant-Vic : jardin d'agrément de George Sand
    Appellations :
    Jardin du domaine de George Sand
    Illustration :
    Vue aérienne du domaine de George Sand, orthophotographie en 2010-2011 de Géo-Centre La demeure de George Sand depuis la cour d’entrée. Des massifs d'Hydrangea fleurissent les abords La tombe de George Sand dans le cimetière familial, séparé du cimetière communal, prend place sous Les deux cèdres plantés à la naissance des enfants de George Sand, à l'arrière de la demeure
  • 2 chandeliers d'autel (cathédrale Saint-Louis)
    2 chandeliers d'autel (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Localisation :
    Blois - place Saint Louis - en ville
    Titre courant :
    2 chandeliers d'autel (cathédrale Saint-Louis)
  • Lunule
    Lunule Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Inscriptions & marques :
    Poinçon du fabricant orléanais Louis Marie Noël Lesguillon : losange vertical portant MN et L, un
    Historique :
    . Celle-ci fut exécutée entre 1820, année d'insculpation du poinçon de Louis Lesguillon, fabricant
    Auteur :
    [orfèvre] Lesguillon Louis Marie Noël
  • Moulin-Fort : moulin dit Moulin Fort
    Moulin-Fort : moulin dit Moulin Fort Chisseaux - Le Moulin-Fort - isolé - Cadastre : 1824 C 479
    Texte libre :
    Entre 1540 et 1542, Adam de Hodon, ambassadeur de Renée de France (seconde fille de Louis XII et d’Anne de Bretagne) acquiert les terres de la Chervière à Chisseaux et Vrigny à Saint-Georges-sur-Cher acquiert les eaux et pêcheries du Cher depuis le ruisseau de Bray (commune de Saint-Georges) jusqu’au
  • Bourg : ferme à logements multiples (La Fuye)
    Bourg : ferme à logements multiples (La Fuye) Margon - La Fuye - en ville - Cadastre : 1811 D 26, 30, 31 1990 AA 112 à 117
    Historique :
    Louis Bigeard) et en 1866 (construction d'un autre logis pour Léon Sillon).
    Auteur :
    [commanditaire] Bigeard Louis
  • Richelieu : monument au cardinal de Richelieu
    Richelieu : monument au cardinal de Richelieu Richelieu - place du Cardinal - en ville
    Historique :
    La statue du cardinal de Richelieu est commandée par ordonnance royale de Louis XVIII, en date du 18 février 1816, pour le pont Louis-XVI à Paris, au sein d'un programme de douze figures historiques vocable en pont de la Concorde. En 1836, Louis-Philippe déplace la statue dans la cour d'honneur du
    Annexe :
    Louis XVI (devenu pont de la Concorde en 1830) sont les suivants en 1830 : Côté Occidental, à partir du
    Texte libre :
    quatre statues sont effectivement terminées, les autres restant à des stades variés d'avancement. Louis père. Il sera l'un des derniers réalisés, mais sera quand même achevé pour être posé sur le Pont Louis -XVI en 1828 (vocable du pont de la Concorde jusqu'en 1830). Louis-Philippe donne l'ensemble des
  • Fontaine-les-Coteaux : jardin botanique dit arboretum de La Fosse
    Fontaine-les-Coteaux : jardin botanique dit arboretum de La Fosse Fontaine-les-Coteaux - - La Fosse - isolé - Cadastre : 2016 0D 74 ; 642 ; 644 à 645; 1144 à 1145 ; 1290 à 1298
    Annexe :
    . 1699 : Le domaine est saisi à Joseph-Louis Le Boucher. Le manoir comprend alors « la maison
  • Chapelle Saint-Jacques dite de l'aumône ou de la Maison-Dieu, église paroissiale Notre-Dame
    Chapelle Saint-Jacques dite de l'aumône ou de la Maison-Dieu, église paroissiale Notre-Dame Nogent-le-Rotrou - rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BH 103
    Référence documentaire :
    FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre d'histoire
  • Quai dit quai de Gien
    Quai dit quai de Gien Gien - quai Lestrade quai Lenoir quai Joffre - en ville
    Historique :
    Un premier projet établi en 1767 par l'ingénieur des turcies et levées de Régemortes (Noël ou Louis
1