Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 15 sur 15 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Moulin-Fort : moulin dit Moulin Fort
    Moulin-Fort : moulin dit Moulin Fort Chisseaux - Le Moulin-Fort - isolé - Cadastre : 1824 C 479
    Historique :
    Chenonceau, racheté par Claude Dupin. Celui-ci fait construire un pont en bois pour relier le moulin à la rive droite du Cher. En 1794, la commission des Bien Nationaux ne le saisit pas. En 1825, le comte de Villeneuve, propriétaire du Chenonceau, transforme le Moulin Fort en moulin à tan. Il s'arrête en 1840 lorsque le barrage à écluse en rive droite du Cher construit. Vers 1910, le moulin est partie détruit ; il d'une baie. Reconstruit dans les années 1920, le moulin transformé en habitation est restauré vers 1985
    Hydrographies :
    le Cher
    Observation :
    le Cher.
    Référence documentaire :
    bâtiments de France. Paris : Picard/Le Passage/Cité de l'architecture et du patrimoine, 2010.
    Description :
    Le Moulin Fort est édifié en contrebas de l’église paroissiale, dans le cours du Cher, entre deux reconstruite en pierre de taille de tufeau et couverte d’un toit conique en ardoise. Le corps de logis est qu’une autre tourelle, à laquelle est accolée une souche de cheminée en brique, traverse le pan nord de
    Localisation :
    Chisseaux - Le Moulin-Fort - isolé - Cadastre : 1824 C 479
    Texte libre :
    . Ayant constitué un domaine suffisamment vaste, il envisage, en 1544, de le doter d’un moulin banal , situé sur une île du Cher entre le bourg de Chisseaux et Vrigny, où un moulin à foulon avait été installé auparavant. Le projet est soumis à l’approbation de la communauté des marchands "fréquentant la acquiert les eaux et pêcheries du Cher depuis le ruisseau de Bray (commune de Saint-Georges) jusqu’au domaine de Chenonceau. Le Port Olivier en est exclu. Le Moulin Fort est alors construit, sans que l’on du château antérieur à 1576, puisque la construction de la galerie sur le pont n’est pas commencée ). Le 23 février 1556, Adam de Hodon cède par contrat sa seigneurie de Chisseaux à Diane de Poitiers qui Médicis à Diane de Poitiers, le Moulin Fort fait toujours partie de celle de Chenonceau mais il brûle devient la propriété de Claude Dupin lorsque ce dernier achète Chenonceau. Le moulin semble être en mauvais état, puisque Claude Dupin le fait reconstruire et relier à Chisseaux par un pont de bois. Ce pont
    Illustration :
    Le Cher en amont du moulin, vue prise depuis la terrasse est. IVR24_20123701900NUCA Le Cher en amont du moulin ; vue prise depuis la pointe Est de l'île. IVR24_20123701902NUCA
  • Autel et retable dit retable de saint Gilles
    Autel et retable dit retable de saint Gilles Le Boulay
    Inscriptions & marques :
    "Justus ut palma florebit" ("les justes croissent comme le palmier", ps 92,12). "IHS". "G"(illes).
    Représentations :
    Colombe du Saint-Esprit et soleil sur le devant d'autel. Tabernacle encadré de quatre colonnes à
    Localisation :
    Le Boulay
  • Ciboire des malades
    Ciboire des malades Chançay
    Inscriptions & marques :
    Poinçon d'association des orfèvres (intérieur du couvercle) ; poinçon de titre (sur le bord de la coupe) ; poinçon de garantie (sur le bord du pied) ; poinçon de maître (sous le pied et intérieur du
    États conservations :
    La croix surmontant le couvercle est cassée.
    Illustration :
    Détail du poinçon de fabricant sous le pied. IVR24_20113702532NUCA Détail du poinçon de grosse garantie de Paris 1819-1838 sur le bord du pied. IVR24_20113702533NUCA Détail du poinçon de 1er titre Paris 1819-1838 sur le bord de la coupe. IVR24_20113702534NUCA
  • Autel et retable dit retable de la Vierge
    Autel et retable dit retable de la Vierge Le Boulay
    Historique :
    première moitié ou au milieu du 19e siècle. L'inscription a probablement été ajoutée sur le retable et une
    Représentations :
    Agneau de Dieu, bible et soleil sur le devant d'autel. Retable architecturé à deux pilastres
    Localisation :
    Le Boulay
  • Fonts baptismaux
    Fonts baptismaux Reugny
    Historique :
    actuel) dans le dernier quart du 20e siècle.
    Description :
    Fonts baptismaux en marbre noir veiné de blanc, constitués d'une cuve ovale reposant sur un pied en forme de balustre carré en poire. Le couvercle en métal (cuivre ?) peint est bombé et sommé d'une boule
  • Ciboire, ciboire des malades
    Ciboire, ciboire des malades Chisseaux - bourg (le) - en village
    Inscriptions & marques :
    Ciboire : 1er titre Paris 1819-1838, grosse garantie Paris 1819-1838 sur le bord de la coupe ; ciboire des malades : 1er titre Paris 1819-1838, moyenne garantie Paris 1819-1838 sur le bord de la coupe.
    Représentations :
    Ciboire : Décor à motifs végétaux porté sur le pied, le nœud et le couvercle. Absence de décor sur le ciboire des malades.
    Localisation :
    Chisseaux - bourg (le) - en village
    États conservations :
    Le bord de la coupe du ciboire est légèrement déformé. La croix sommitale du ciboire des malades a
  • Coulaines : moulin (ancien moulin cavier) puis abri dit loge de vigne
    Coulaines : moulin (ancien moulin cavier) puis abri dit loge de vigne Saint-Martin-le-Beau - Coulaines - isolé - Cadastre : 2015 ZS 0051
    Historique :
    Cet ancien moulin cavier ne figure pas sur le premier plan cadastral. Construit après 1810, il appartenait au meunier Jean Carré en 1850, qui était également propriétaire du moulin de Battereau. Le moulin transformé en loge de vigne. Un moulin analogue existait près du lieu-dit "le Gros-Buisson" (parcelle C 2452
    Description :
    L'ancien moulin de CoulaIne est l'un des rares moulins caviers présents sur le canton, avec celui des Aigremonts à Bléré, mais il n'en reste que des vestiges. Le couloir d'accès à l'intérieur de la masse cavière, long d'environ 2 mètres et voûté en berceau, subsiste. Le massereau est conservé ; il anciennes. Une petite excroissance surmonte le cône à l'endroit où l'arbre traversait le massereau . Construit en moellons de tufeau local, le moulin a été enduit au ciment. L'intérieur n'a pas été vu lors de
    Localisation :
    Saint-Martin-le-Beau - Coulaines - isolé - Cadastre : 2015 ZS 0051
    Illustration :
    Le Clos des vignes du moulin à vent, propriété de Monsieur Félix Béry. IVR24_19783700842XB
  • Ciboire (n°2)
    Ciboire (n°2) Saint-Martin-le-Beau - Place de l'Église - en ville
    Inscriptions & marques :
    titre départements 1819-1838. Les mêmes sur le bord de la coupe à l'exception du poinçon de maître.
    Description :
    . Pied bombé ; nœud piriforme entre deux collerettes ; croix surmontant le couvercle renflé dans sa
    Localisation :
    Saint-Martin-le-Beau - Place de l'Église - en ville
  • Nitray : moulin puis platinerie d'acier puis usine électrique, actuellement maison
    Nitray : moulin puis platinerie d'acier puis usine électrique, actuellement maison Saint-Martin-le-Beau - Nitray - isolé - Cadastre : 1810 D 1015 2015 ZC 133
    Historique :
    Le moulin a été construit avant le 16e siècle et appartenait en 1518 à la seigneurie de Nitray. Il reste moulin banal jusqu'à la Révolution. Jusqu'en 1822, le moulin est utilisé pour la fabrication de , abritent alors les logements des martineurs, un hangar et une écurie. Le barrage éclusé du Cher canalisé est construit vers 1840. L'activité de l'usine à étirer le fer cesse vers 1857 et les marteaux-pilons ingénieur démonte le châssis de la roue dite "par en-dessous" et installe une turbine destinée à produire de l'électricité. La turbine produira du courant jusqu'en 1933. Un incendie détruit en grande partie le moulin en
    Référence documentaire :
    Extrait du plan cadastral ancien de la commune de Saint-Martin-le-Beau, section D, 1810. (Archives commune de Saint-Martin-le-Beau appartenant à Monsieur de St-Bris. 1823. commune de Saint-Martin-le-Beau, 1823. Moulin de Nitray. Encre et lavis sur papier. échelle 1/1000e
    Description :
    Actuellement à usage d'habitation, le moulin comprend deux bâtiments orientés nord-sud accolés en
    Localisation :
    Saint-Martin-le-Beau - Nitray - isolé - Cadastre : 1810 D 1015 2015 ZC 133
    Illustration :
    Plan géométral du moulin de Nitray situé commune de Saint-Martin-le-Beau appartenant à Monsieur de Plan géométral du moulin de Nitray situé commune de Saint-Martin-le-Beau appartenant à Monsieur de Plan géométral du moulin de Nitray situé commune de Saint-Martin-le-Beau appartenant à Monsieur de commune de Saint-Martin-le-Beau, 1823. Moulin de Nitray. Encre et lavis sur papier. échelle 1/1000. (Tours Le moulin avant l'incendie de 1942. IVR24_19993701352XB Vue du moulin avec le barrage à aiguilles monté. IVR24_20203700010NUCA
  • Calice
    Calice Azay-sur-Cher - Bourg - en village
    Historique :
    ce calice de la première moitié du 19e siècle. La fausse coupe semble avoir été ajoutée après le
    Représentations :
    Le dessus du pied est orné de bouquets de fleurs à trois pétales alternant avec des feuilles plates . Ces motifs se retrouvent sur le nœud. La fausse-coupe, fondue, est ornée de trois médaillons : la
    Description :
    métal argenté, comme le pied, le nœud et la tige. Le pied circulaire bombé est surmonté d'un nœud ovoïde . Absence de poinçon sur le pied.
  • Ensemble de 3 tableaux
    Ensemble de 3 tableaux Reugny
    Historique :
    d'exécution et l'emplacement initial sont inconnus. Le style (drapé des vêtements, bras musculeux, regards
    Représentations :
    Scène figurant le Recouvrement de Jésus au Temple : Marie et Joseph arrivant au Temple où Jésus
    Description :
    Ensemble de cinq panneaux de bois peints figurant trois scènes du Nouveau Testament : le
  • Calice et patène n°2
    Calice et patène n°2 Reugny
    Inscriptions & marques :
    , balance à deux plateaux, nom du fabricant (mal insculpté) ; absence de poinçon sur le calice.
    Historique :
    Patène fabriquée par un atelier parisien entre 1819 et 1838. Le calice date du 19e siècle.
  • Bourg : maison (5-6 place des Martyrs-de-la-Résistance)
    Bourg : maison (5-6 place des Martyrs-de-la-Résistance) Villedômer - 5-6 place des Martyrs-de-la-Résistance - en village - Cadastre : 1835 D2 410 2012 D 1722
    Historique :
    Un bâtiment, présent sur le plan cadastral napoléonien de 1835, est augmenté en 1881. La partie
    Description :
    la séparation entre le rez-de-chaussée et l'étage. La façade est encadrée par des chaînes d'angle et
  • Beauchêne : château de Beauchêne
    Beauchêne : château de Beauchêne Luzillé - Beauchêne - isolé - Cadastre : 2009 OH 1408
    Historique :
    la carte de Cassini. En 1849, le domaine appartenait à François Nicou, avocat à Blois, qui le met en vente. le domaine est décrit comme "belle habitation, fraîchement décorée, bâtiments d'exploitation Fabvier, veuve du maréchal Duroc, en 1850. Elle le vendit en 1865 à l’homme de lettres Pierre-François (voir p. XX) et en resta propriétaire jusqu'en 1896. A cette date le domaine fut racheté par M. Decaudin -Labesse. A partir de 1939 Beauchêne est la propriété de la famille Hatton. Le plan cadastral de 1826 située dans le deuxième quart du XIXe siècle. On sait seulement qu’au moment de la mise en vente en 1849
    Description :
    ne voit plus rien. Le château actuel est bâti selon un plan régulier en L, orienté nord-sud pour la plus longue partie du corps de logis et ouest-est pour l'autre. Le château est construit en moellon niveaux y compris sur le corps central légèrement en retrait, tandis que des pilastres doriques soulignent
  • Abri dit loge de vigne
    Abri dit loge de vigne Sublaines - bâti isolé
    Description :
    dans le mur gouttereau de la façade antérieure. Construit en moellons de calcaire partiellement enduits pierre de taille également. Une corniche moulurée se poursuit sous forme de bandeau sur les pignons. Le sont appareillés aux angles. Le toit à deux pans est couvert en tuile plate. A l’intérieur, la cheminée
1