Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 37 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Roblinière : ferme 02
    Roblinière : ferme 02 Néons-sur-Creuse - La Roblinière - en écart - Cadastre : 2015 A 302, 303, 304 1812 A 80 à 84, 1520, 1521
    Historique :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini (vers 1765). Des bâtiments sont portés sur le plan
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury
    Description :
    logement, à l’est, et une grange, à l’ouest. Le logement, orienté nord-sud, est enduit et en rez-de
    Illustration :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini (vers 1765). IVR24_20153600048NUC2B La ferme semble en partie figurer sur le plan cadastral de 1812, en bas à gauche de l'image Vue générale de la ferme depuis le nord IVR24_20163600448NUC2A Vue du logement depuis le nord IVR24_20163600443NUC2A
  • Fondebert : ferme
    Fondebert : ferme Lureuil - Fondebert - isolé - Cadastre : 2015 A 7 1812 A 21, 22
    Historique :
    -1737 dans le terrier de Lureuil (Archives départementales ; 36 H 616). Elle figure également ("Fonte -bert") sur la carte de Cassini (vers 1760). Des bâtiments portés sur le plan cadastral de 1812 ne reste 20e siècle. Le hangar a été ajouté dans le second quart du 20e siècle. Le logement a fait l’objet
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury
    Description :
    -étable, une étable à vaches et une seconde étable. Le logement, orienté nord-sud, est implanté
    Illustration :
    Une ferme est portée sur le plan cadastral de 1812 (section A). (Archives départementales de Vue générale de la ferme depuis le sud-est. IVR24_20163600053NUC2A Vue du logement et du hangar agricole depuis le sud-est. IVR24_20163600049NUC2A Vue de la grange-étable et de la grande étable depuis le sud-ouest. IVR24_20163600050NUC2A Vue de l'étable (et toit à porcs) située au nord de la cour depuis le sud. IVR24_20163600051NUC2A
  • Hérault : ferme
    Hérault : ferme Néons-sur-Creuse - L'Hérault - isolé - Cadastre : 2015 A 368, 369, 370, 371 1812 A 2064 à 2074
    Historique :
    Des bâtiments, notamment de ferme, sont portés sur le plan cadastral de 1812. Ils ont tous disparu ou se trouvent à l'état de ruines, notamment le logement. Les bâtiments agricoles actuels ont été construits au 20e siècle. La métairie de l'Hérault est citée à la fin du 18e siècle (Plaux s.d.). Le lieu-dit
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury
    Description :
    Subsistent de la ferme, une étable-fénil et un hangar agricole. Le logement et d'autres bâtiments
    Illustration :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini, vers 1765. IVR24_20153600048NUC2B Seuls le logement (parcelle A 2064) et un bâtiment agricole (commune de Vicq-sur-Gartempe), tous deux en ruines, subsistent encore de la ferme figurée sur le plan cadastral de 1812 (section A Vue de l'étable-fenil depuis le sud-est. IVR24_20153600380NUC2A Vue de la remise agricole depuis le sud-est. IVR24_20153600381NUC2A
  • Grève : ferme 01
    Grève : ferme 01 Néons-sur-Creuse - La Grève - en écart - Cadastre : 1812 A 1258, 1260, 1266, 1268 2015 ZM 109 2015 A 255
    Historique :
    Une ferme est portée sur le plan cadastral de 1812, il n’en subsiste que le bâtiment abritant le , pour l'essentiel, mise en place dans la première moitié du 20e siècle. Le logement principal a été bâti (informations orales fournies par l’ancien propriétaire et exploitant). Le reste des bâtiments remonterait à Grèves". Bien que le domaine soit cité à la fin du 18e siècle, le lieu-dit n'est pas associé au symbole
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury
    Description :
    , en ardoise). Le logement principal, implanté sur la pente d’un versant, est orienté nord-sud. Il est cellier et d’un poulailler-étable. Le logement, implanté sur une légère pente, est en rez-de-chaussée et à
    Annexe :
    place ont été échantillonnés manuellement à la sonde finlandaise (diamètre du prélèvement 5 mm), le 27
    Illustration :
    Le lieu-dit figure sur la carte de Cassini, vers 1765. IVR24_20153600048NUC2B Une ferme est figurée sur le plan cadastral de 1812, dans le centre de l'image Vue du logement principal depuis le nord-ouest IVR24_20153600279NUC2A Vue du logement principal de la ferme depuis le nord-est IVR24_20153600265NUC2A Vue du logement secondaire depuis le sud-est IVR24_20153600267NUC2A Vue du mur-pignon du logement secondaire depuis le sud IVR24_20153600274NUC2A le nord IVR24_20153600278NUC2A Vue de l'étable à vaches depuis le sud IVR24_20153600268NUC2A Vue du toit à porcs et four depuis le nord-est IVR24_20153600280NUC2A
  • Verrerie : ferme
    Verrerie : ferme Lureuil - La Verrerie - isolé - Cadastre : 2015 B 215, 512, 513 1812 B 344, 345
    Historique :
    dans le terrier de Lureuil (Archives départementales de l'Indre ; 36 H 616). De la ferme portée sur le plan cadastral de 1812, il ne reste peut-être que la grange. Le lieu "la Verrie" est également indiqué -cercle de la grande étable porte la date de 1901. Le logement a été agrandi (bâtiment accolé à l’ouest
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury
    Description :
    étable (à vaches et à chevaux). Le logement est enduit et en rez-de-chaussée (légèrement surélevée) à toiture en tuile plate se prolonge en appentis au dessus du toit à porcs implanté le long de l’élévation ouest du bâtiment. Les murs, partiellement enduits, sont en moellons de grès. Le mur-pignon sud montre
    Illustration :
    Le lieu-dit "la Verrie" figure sur la carte de Cassini (vers 1760). IVR24_20153600435NUC2A Une ferme est portée sur le plan cadastral de 1812 (parcelles B 344 et 345), dans la gauche de Vue générale de la ferme depuis le nord. IVR24_20163600089NUC2A Vue du logement depuis le sud. IVR24_20163600085NUC2A Vue des étables à vaches et à chevaux depuis le nord. IVR24_20163600092NUC2A
  • Pazereux : demeure et ferme
    Pazereux : demeure et ferme Lureuil - Pazereux - isolé - Cadastre : 2015 C 115, 116, 120, 182-186 1812 C 164-169
    Historique :
    Le logis (sans la maison à étage qui a été construite en 1893) est porté sur le plan cadastral de
    Référence documentaire :
    Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury
    Description :
    part d'une ferme (non visitée). Le logis comprend une partie en rez-de-chaussée et une partie à un
    Illustration :
    La ferme de Pazereux est portée sur le plan cadastral de 1812 (parcelles C 164 à 169), dans la Vue du logement principal depuis le sud-ouest. IVR24_20163600029NUC2A Vue du logement à étage depuis le sud. IVR24_20163600028NUC2A
  • Montaigu : demeure et ferme
    Montaigu : demeure et ferme Lureuil - Montaigu - isolé - Cadastre : 2015 B 247, 249, 584, 585
    Historique :
    celui de Pouligny, lequel était un fief relevant de la seigneurie de la Forêt (le Blanc) sous l’Ancien est alors agrandie (groupe de bâtiments au nord des communs, le long d’un chemin d’exploitation). Le hangar agricole date du second quart du 20e siècle. Il ne faut pas confondre le Montaigu de Lureuil avec
    Description :
    l’ouest) et d’une ferme, installée en partie dans le prolongement des bâtiments de communs, à l’ouest. La son mur-pignon sud. Le bâtiment nord, plus bas, montre plusieurs oculi en mur gouttereau. Les communs logement d’ouvrier. Le linteau triangulaire de l’entrée de l’écurie porte la date de 1834. Par ailleurs , les deux trous d’envol d’un pigeonnier sont visibles dans le haut de mur. La ferme compte quatre , en tuile mécanique). Dans le prolongement ouest des communs, se trouvent, au sud, des étables, au grand surcroît. Au nord, le long d’un chemin d’exploitation, se dressent un hangar agricole, une grande
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20163600116NUC2A Vue de la maison de notable depuis le sud. IVR24_20163600125NUC2A Vue d'un logement de la ferme et d'étables (moitié ouest des communs nord) depuis le sud Vue des étables (moitié ouest des communs sud) depuis le nord. IVR24_20163600111NUC2A Vue du hangar agricole depuis le sud-ouest. IVR24_20163600114NUC2A Vue de toits à porcs depuis le sud. IVR24_20163600112NUC2A Vue du four en brique dans le fournil effondré. IVR24_20163600118NUC2A
  • Grande Mairie : ferme
    Grande Mairie : ferme Trizay-Coutretot-Saint-Serge - La Grande Mairie - isolé - Cadastre : 1811 B2 167 2019 OC 126
    Historique :
    Le fief de la Mairie de Queux est cité dès 1460 comme dépendance du chapitre cathédral de Chartres départementales, mais non retrouvé lors de l'étude). De l'époque du marché semble remonter le logis de la ferme d'angle du bâtiment d'exploitation nord. En 1759, la Grande Mairie apparaît sur le plan de Canüel comme . L'ensemble est vendu comme bien national le 19 octobre 1791 à Denis de Foisy de Trémon, pour 39 000 livres période, le bâtiment abritant le logis de ferme est transformé (agrandissement des ouvertures
    Référence documentaire :
    Souancé/dressé en 1759 par Canüel pour le compte du Chapitre Cathédral de Chartres. (Archives
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    cinq bâtiments répartis autour d'une cour ouverte. Le bâtiment d'habitation se trouve au sud de -canonnières, dont une obstruée entre la fenêtre chanfreinée et le chaînage d'angle à l'étage, témoignent d'une ancienne fonction défensive. Comme la tour, le corps d'habitation s'élève sur un rez-de-chaussée et un haut millésimes 1932 et 1935 montrent que le bâtiment a été construit en deux temps. Un vaste comble à usage de
    Illustration :
    Bâtiment d'habitation, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20192800141NUCA Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20192800142NUCA Tour, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20192800143NUCA Bâtiment d'exploitation est, date 1935 portée sur une plaque cimentée dans le parement Bâtiment d'exploitation nord, vue générale depuis le sud-est. IVR24_20192800155NUCA
  • Vieille Cour : Ferme
    Vieille Cour : Ferme Trizay-Coutretot-Saint-Serge - La Vieille Cour - isolé - Cadastre : 1811 A 39 2019 OB 28
    Historique :
    -Marie Courtin, officier au régiment d'Enghien, en est le propriétaire à la Révolution. Émigré, son bien est vendu comme bien national le 7 fructidor an II (24 août 1794) à François Chèvre pour 12 000 livres vis-à-vis de part et d'autre d'une large cour. De ces deux bâtiments, seul le logis semble nous être la commune (de 1871 à 1888). Il est très certainement le commanditaire de la campagne de travaux , fait transformer le bâtiment d'exploitation sud-est en étable et remise. Au milieu du 20e siècle, le
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    composent la ferme. Au nord-ouest se situe le logis. Sa façade principale est orientée au sud-est et il
    Illustration :
    Vue de situation de la ferme depuis le nord (vallée de la Berthe au premier plan Vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR24_20192800093NUCA Vue générale, depuis le sud-est. IVR24_20192800094NUCA Vue d'ensemble des dépendances depuis le sud. IVR24_20192800096NUCA Dépendance (étable, grange, écurie), vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR24_20192800098NUCA Remise, étable et hangar, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20192800100NUCA Écurie, étable et puits, vue générale depuis le nord. IVR24_20192800102NUCA
  • Trémont : ferme
    Trémont : ferme Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Trémont - isolé - Cadastre : 1811 A 2, 4, 5, 6, 7 2019 OC 110, 214, 215
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    mètres du château du même nom. Le grand bâtiment à usage d'écuries dont la façade principale donne à l'ouest. La ferme comporte donc quatre bâtiments répartis en U autour d'une cour fermée par un portail. Le baies et les chaînages d'angle sont majoritairement en brique (sauf pour le logis et la partie ouest de
    Illustration :
    Bâtiment est (étables et logement de vacher), vue générale depuis le sud-ouest Bâtiments nord (remise, hangar et écurie), vue générale depuis le sud-est. IVR24_20192800290NUCA
  • Maisons et fermes à La Croix-du-Perche
    Maisons et fermes à La Croix-du-Perche La Croix-du-Perche
    Texte libre :
    fermes et trois maisons). Repères historiques : Situées pour l’essentiel dans le bourg, les maisons sont construites entre le 16e siècle (vestiges dans la cave du logis probable du prieur au bourg) et les années sur l´ensemble de la commune. Celle-ci compte une trentaine de lieux-dits : le bourg, deux hameaux (Les Charonnières et Le Parcouvert) et plus de 25 fermes isolées et moulins. Structure et composition toit le logis et les dépendances agricoles. C’est le cas notamment à La Blotière, aux Écoles ou au Gros ). C’est le cas notamment aux Charonnières. Cinq ont des bâtiments en "L" (Le Bois Martin, La Briche), sept s’est agrandie au fil du temps. Le type prédominant de ces fermes à cour semble être la ferme en "U " dont l’exemple des Charmois est très représentatif : au nord de la cour se trouve le bâtiment principal , qui abrite entre autres le logis (salle et chambre(s)), et dont la façade principale est orientée au trois travées. Certaines fermes isolées fonctionnent quasiment en autarcie, c’est le cas notamment de
    Illustration :
    Le bourg, rue Principale, alignement de maisons. IVR24_20132800456NUC2A Le bourg, 25 rue Principale, maison à pièce unique. IVR24_20132800466NUC2A Le Charmois, ferme en "U" IVR24_20172800290NUCA Le Charmois, mise en oeuvre en moellons de silex, encadrements en brique. IVR24_20132800303NUC2A
  • Grand Écossé : ferme
    Grand Écossé : ferme Frazé - Le Grand Écossé - isolé - Cadastre : 1813 I2 292 2016 ZX 10
    Historique :
    D'après Édouard Lefèvre, Le Grand Écossé est mentionné pour la première fois en 1475 comme fief dépendant de la seigneurie de Frazé. Le bâtiment le plus ancien conservé semble être le logis secondaire , qui pourrait remonter au 17e siècle, comme le montre son ossature en pan de bois. La partie centrale sont présents sur le plan cadastral de 1813. Les travaux d'agrandissement de la ferme débutent
    Description :
    comprend six bâtiments : - Le bâtiment principal se trouve au nord-ouest de la ferme. Il comprend sous un même toit deux écuries, deux dépendances (?) et le logis (salle et chambre). - En face et de l'autre dans sa partie ouest l'ancienne aire à battre, dont le pavage circulaire est encore visible. - À
    Localisation :
    Frazé - Le Grand Écossé - isolé - Cadastre : 1813 I2 292 2016 ZX 10
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20162800256NUCA Vue partielle de la ferme depuis le nord-est. IVR24_20162800257NUCA Bâtiment principal, vue générale depuis le sud-est. IVR24_20162800259NUCA Logis secondaire, poulailler et toit à porcs, vue générale depuis le nord-est Logis secondaire, poulailler et toit à porcs, vue générale depuis le sud-ouest Bâtiment secondaire (grange, étable et bergerie), vue partielle depuis le sud-ouest Bâtiment secondaire, vue partielle depuis le sud. IVR24_20162800265NUCA Fournil, vue générale depuis le nord. IVR24_20162800268NUCA
  • Maisons et fermes à Frazé
    Maisons et fermes à Frazé Frazé
    Texte libre :
    Parmi les 207 édifices repérés (158 fermes, 49 maisons) sur le territoire de la commune de Frazé question ci-contre). Repères historiques : Les maisons se situent pour l’essentiel dans le bourg. Seules 14 ). (Les lotissements construits à partir des années 1980 ne sont pas pris en compte dans cette étude) Le 15 d’entre elles, dont le But, le Petit Essart, la Petite Pihourdière, la Touche). Elles disposent de cheminées, planchers avec anciens chevêtres de cheminées, etc... Le logis de la ferme du Petit Essart a fait seconde moitié du 19e siècle et le début du 20e siècle) à différents niveaux : ajout ou transformation de communal. La commune compte plus de 70 lieux-dits : le bourg, quelques gros hameaux (dont Le Boulay, La rectangulaire abritant sous un même toit le logis et les dépendances. C’est le cas notamment au Boulay, aux le cas notamment aux Houdraises, à La Leu ou au bourg (ferme du château). Les bâtiments se répartissent de manière plus ou moins ordonnée : 21 ont des bâtiments en vis-à-vis (qui se font face). C’est le
    Illustration :
    Mise en oeuvre du grison et du silex, sur le pignon d'une dépendance de la ferme de L'Orme
  • Bessardière : ferme
    Bessardière : ferme Néons-sur-Creuse - La Bessardière - 14, 17 - en écart - Cadastre : 2015 A 143, 159
    Historique :
    La ferme date de la toute fin du 19e siècle ou de la première moitié du 20e siècle. Le logement a
    Description :
    murs gouttereaux. Le logement, orienté est-ouest, est enduit et en rez-de-chaussée à comble à surcroît . Sa toiture, en ardoise, est à longs pans pour le corps de bâtiment principal et en appentis pour
    Illustration :
    Vue du logement depuis le sud. IVR24_20163600692NUC2A Vue de l'étable depuis le sud-ouest. IVR24_20163600693NUC2A Vue de la grange depuis le nord. IVR24_20163600714NUC2A
  • Maisons et fermes à Thiron-Gardais
    Maisons et fermes à Thiron-Gardais Thiron-Gardais
    Texte libre :
    marchands ou des artisans, profitant de l’effervescence occasionnée par le monastère pour commercer. De pan de bois, etc. Le logis de la ferme de la Chalopinière a fait l’objet d’une analyse modifications durant cette période (surtout la seconde moitié du 19e siècle et le début du 20e siècle) à trentaine de lieux-dits : le bourg, trois hameaux (Coudelée, le Plessis et les Sècheraies) et plus de 25 " simple : un bâtiment rectangulaire abritant sous un même toit le logis et les dépendances. C’est le cas répartissent de manière plus ou moins ordonnée : 4 ont des bâtiments en vis-à-vis (qui se font face). C’est le cas notamment à la Morlière. 8 ont des bâtiments en "L" (le Bois Margot, la Bougardière), 7 ont des ". L’exemple du Plessis est très représentatif : au nord de la cour se trouve le bâtiment principal dont la façade est orientée au sud et qui abrite sous un même toit le logis (salle et chambre) et des dépendances distribution, la majorité des maisons sont à 2 pièces (par niveau dans le cas de maisons à étage) généralement
  • Bourg : ferme, actuellement maisons (14 rue de la Vieille Croix)
    Bourg : ferme, actuellement maisons (14 rue de la Vieille Croix) Néons-sur-Creuse - Bourg - 14 rue de la Vieille Croix - en village - Cadastre : 2015 B 55
    Historique :
    Le logement de cette ferme remaniée a été construit dans la première moitié du 20e siècle. La
    Description :
    pignons couverts (sauf le logement). Au sud de la cour, le logement, enduit, est à un étage carré. Il est
    Illustration :
    Vue du logement depuis le sud-est. IVR24_20153600184NUC2A Vue de l'ancienne grange et de l'étable depuis le sud-est. IVR24_20163600168NUC2A
  • Bourg : ferme (9 rue de la Mairie)
    Bourg : ferme (9 rue de la Mairie) Lureuil - Bourg - 9 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2015 B 406
    Historique :
    » (le fournil ?). Le logement semble avoir été modifié dans la première moitié du 20e siècle. Au milieu du 20e siècle, le four a servi à la fabrication de macarons et de berlingots (information orale).
    Description :
    bâtiments sont partiellement enduits. Le corps principal de bâtiment du logement, aligné à la rue de la forme un retour d’équerre tirant vers l’est. L’accès principal s'effectue par le mur-pignon sud-ouest du
    Illustration :
    Vue de la maison depuis le nord. IVR24_20153600532NUC2A Vue de la grange depuis le nord-ouest. IVR24_20163600340NUC2A Vue du logement d'ouvriers depuis le sud-ouest. IVR24_20163600341NUC2A Vue des étables depuis le sud. IVR24_20163600342NUC2A Vue du toit à porcs depuis le nord. IVR24_20163600343NUC2A Vue du fournil depuis le nord. IVR24_20163600339NUC2A
  • Bessardière : ferme
    Bessardière : ferme Néons-sur-Creuse - La Bessardière - 45 - en écart - Cadastre : 2015 A 125
    Historique :
    Une ferme, aujourd'hui disparue, est portée sur le plan cadastral de 1812. Les matrices cadastrales
    Illustration :
    Vue de la ferme depuis le nord-est IVR24_20163600680NUC2A Vue de la ferme depuis le nord (voie publique) IVR24_20163600681NUC2A
  • Champagne : ferme, actuellement maison
    Champagne : ferme, actuellement maison Néons-sur-Creuse - Champagne - 4 - en écart - Cadastre : 2015 A 439
    Illustration :
    Vue de la maison depuis le sud-est. IVR24_20163600477NUC2A
  • Petit-Roche : ferme
    Petit-Roche : ferme Néons-sur-Creuse - Petit-Roche - 34-36 - en écart - Cadastre : 2015 C 238, 239, 240 1812 C 1261
    Historique :
    Le logement est porté sur le plan cadastral de 1812. Il a toutefois été remanié à la fin du 19e ou
    Description :
    La ferme se compose d’un logement double et d’une grange. Le logement, orienté nord-sud, est , à longs pans, est en tuile plate. Lucarne et houteaux éclairent les combles. Le contrepoids d’un
    Illustration :
    Le logement est porté sur le plan cadastral de 1812 (parcelle C 1261), dans le centre de l'image Vue du logement depuis le nord IVR24_20163600637NUC2A Vue de la grange depuis le nord-ouest IVR24_20163600635NUC2A