Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 55 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Pouligny-Saint-Pierre : église, verrières
    Pouligny-Saint-Pierre : église, verrières Pouligny-Saint-Pierre - en village
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Pierre : Édifiée dans la seconde moitié 12e siècle, l'église Saint-Pierre du 19e siècle. Les vitraux : L'église Saint-Pierre de Pouligny possède des vitraux à losanges
    Localisation :
    Pouligny-Saint-Pierre - en village
    Titre courant :
    Pouligny-Saint-Pierre : église, verrières
    Illustration :
    Pouligny-Saint-Pierre, église Saint-Pierre, vue intérieure. IVR24_20093603293NUCA Pouligny-Saint-Pierre, église Saint-Pierre, baie 0 : le Sacré-Coeur. IVR24_20093603294NUCA Pouligny-Saint-Pierre, église Saint-Pierre, baie 1 : saint Pierre. IVR24_20093603295NUCA
  • 4 verrières figurant saint Pierre, sainte Jeanne d'Arc, saint Blaise et sainte Radegonde
    4 verrières figurant saint Pierre, sainte Jeanne d'Arc, saint Blaise et sainte Radegonde Pouligny-Saint-Pierre - en village
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Pierre : Édifiée dans la seconde moitié 12e siècle, l'église Saint-Pierre
    Représentations :
    saint Pierre
    Localisation :
    Pouligny-Saint-Pierre - en village
    Titre courant :
    4 verrières figurant saint Pierre, sainte Jeanne d'Arc, saint Blaise et sainte Radegonde
    Illustration :
    Pouligny-Saint-Pierre, église Saint-Pierre, baie 1 : saint Pierre. IVR24_20093603295NUCA Pouligny-Saint-Pierre, église Saint-Pierre, baie 2 : sainte Jeanne d'Arc. IVR24_20093603296NUCA Pouligny-Saint-Pierre, église Saint-Pierre, baie 3 : saint Blaise. IVR24_20093603297NUCA Pouligny-Saint-Pierre, église Saint-Pierre, baie 4 : sainte Radegonde. IVR24_20093603298NUCA
  • Orléans : monument à Étienne Dolet
    Orléans : monument à Étienne Dolet Orléans - rue d'Escures - en ville
    Historique :
    une copie en pierre réalisée par le sculpteur Edmond Van Den Noorgaete.
    Matériaux :
    pierre
    Illustration :
    Vue d'ensemble du monument. Le buste en pierre a remplacé l'original en bronze en 1955
  • Dreux : statue, Lion au serpent
    Dreux : statue, Lion au serpent Dreux - parc Alexandre-de-Yougoslavie - en ville
    Matériaux :
    pierre
    Illustration :
    Détail de la patte avant droite : altérations de la pierre et de l'armature métallique
  • Dreux : groupe sculpté, Trois petits satyres
    Dreux : groupe sculpté, Trois petits satyres Dreux - Les Rochelles - en ville
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    Le groupe en pierre repose sur un socle de forme carrée placé au centre d'un parterre à bordure circulaire en pierre.
  • Dreux : statue, chien d'après un modèle antique
    Dreux : statue, chien d'après un modèle antique Dreux - Les Rochelles - en ville
    Matériaux :
    pierre
  • Dreux : banc de jardin, Nymphe et satyre
    Dreux : banc de jardin, Nymphe et satyre Dreux - 73 rue Saint-Martin - en ville
    Matériaux :
    pierre
  • Vieille Cour : Ferme
    Vieille Cour : Ferme Trizay-Coutretot-Saint-Serge - La Vieille Cour - isolé - Cadastre : 1811 A 39 2019 OB 28
    Historique :
    Courtin, seigneur de la Pousseraye, du Petit Plessis et de la Vieille Cour. Un de ses descendants, Pierre est vendu comme bien national le 7 fructidor an II (24 août 1794) à François Chèvre pour 12 000 livres 1870 pour Jules-François Robbé, propriétaire et cultivateur à la Vieille Cour mais également maire de
    Description :
    sur deux niveaux : rez-de-chaussée et étage de comble. Leurs ouvertures, majoritairement en pierre de certaines dépendances. Les murs sont en moellons de calcaire couverts en d'un enduit plein ou à pierre vue . Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont pour l'essentiel en pierre de taille calcaire
    Auteur :
    [commanditaire] Robbé Jules-François
  • Jeu-Maloches : église Saint-Sulpice, verrières
    Jeu-Maloches : église Saint-Sulpice, verrières Jeu-Maloches - en village
    Illustration :
    Jeu-Maloches, baie 1, saint François de Sales. IVR24_20093601051NUCA Jeu-Maloches, baie 2, saint Pierre. IVR24_20093601052NUCA
  • Dreux : statue, Victoire de Samothrace
    Dreux : statue, Victoire de Samothrace Dreux - Les Rochelles - en ville
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    La sculpture en bronze repose sur un haut socle en pierre.
  • Bourg : château de Frazé
    Bourg : château de Frazé Frazé - le Bourg - 1 place du Château - en village - Cadastre : 1813 E2 312, 344, 345, 346 2016 AB 202
    Historique :
    Le châtelet, la tour Saint-François et la galerie sont construits à la fin du 15e siècle ou au
    Murs :
    grison pierre de taille grès pierre de taille calcaire pierre de taille
    Description :
    cour comprend le châtelet, la galerie ouest, la tour Saint-François, une tour nord-ouest (reconstruite parterres de buis). Les matériaux employés pour la construction des murs sont la pierre de taille de grison (soubassement des bâtiments de la haute cour), la pierre de taille de grès roussard (soubassement du pavillon du bourg), la pierre de taille calcaire et la brique. Les toits sont en tuile plate ou en ardoise.
    Texte libre :
    Saint-François (en référence à la cordelière en pierre sculptée de Saint-François d’Assise qui ceinture , Catherine Charlotte de Gramont hérite de ses parents du domaine de Frazé. Elle épouse Louis François duc de . Proviennent de la démolition 31 700 ardoises, 33 000 briques, 132 pieds cubes de pierre dure et 2 500 pieds cubes de pierre tendre. En 1765, devant maître Clos, notaire à Paris, M. de Villeroi vend le domaine de cuite en partie inférieure ; de même pour la pierre de taille calcaire plus calibrée en partie concernent quelques parties de murs en brique ainsi que les encadrements d’ouverture en pierre de taille linteau d’une porte). Les pierres d’encadrements des baies en calcaire et les frontons triangulaires, trop trois autres angles - dont la tour Saint-François au sud-est -, l’imposant logis seigneurial occupant le galerie ouest, la tour nord-ouest reconstruite en 1780, la tour Saint-François et une échauguette en lieu de passage, est occupé par la salle du portier chauffée par une cheminée monumentale en pierre de
    Illustration :
    Anciens communs, châtelet et tour Saint-François, vue générale depuis le sud-ouest Châtelet et tour Saint-François, vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR24_20162801083NUCA Tour Saint-François et église paroissiale Notre-Dame. IVR24_20172800412NUCA Tour Saint-François, corps nord du pavillon du bourg et jardin au premier plan, vue générale depuis Tour Saint-François et tourelle d'escalier, vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162801031NUCA Tour Saint-François, vue de détail des mâchicoulis et de la mise en oeuvre. IVR24_20162801036NUCA Tour Saint-François, vue de détail des mâchicoulis. IVR24_20162801034NUCA Tour Saint-François, vue de détail de la mise en oeuvre et de la cordelière de saint François Tour Saint-François, intérieur, vue de la cheminée. IVR24_20162801051NUCA Tour Saint-François, intérieur, vue de détail du piédroit de la cheminée. IVR24_20162801052NUCA
  • Ville :  hôpital (boulevard Jules Joran)
    Ville : hôpital (boulevard Jules Joran) Château-Renault - boulevard Jules Joran - en ville - Cadastre : 2014 AM 176
    Historique :
    les accueillent sont détruits pour faire place à un nouvel édifice, dont la première pierre est posée
    Murs :
    pierre moellon
  • Maison (20 rue Fernand Rabier ; 3 rue Alsace Lorraine)
    Maison (20 rue Fernand Rabier ; 3 rue Alsace Lorraine) Orléans - 20 rue Fernand Rabier 3 rue d'Alsace Lorraine - en ville - Cadastre : 1981 BP 18
    Murs :
    pierre de taille
  • Bourg : église paroissiale Notre-Dame-de-Carmel (rue de l'Église )
    Bourg : église paroissiale Notre-Dame-de-Carmel (rue de l'Église ) Margon - Bourg - rue de l'Église - en village - Cadastre : 1811 C 73 1990 AB 54
    Historique :
    pierre" à la tour de l'église (un escalier en vis). Les travaux prévoyaient également la démolition de pierre pour y mettre les "trois images" placées sur l'ancien autel. La sculpture ornant le rampant, la
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    par un escalier à vis en pierre compris dans une tourelle carrée hors-oeuvre. Le portail occidental de colonnes engagées. Le choeur est voûté en cul-de-four. L'autel en pierre est orné de huit colonnes et . A l'exception d'une partie du bas-côté nord en pierre de taille de calcaire, les murs sont en moellons de calcaire et de meulière couverts d'un enduit à pierre vue. Les contreforts, les chaînages , denticulées au sud) sont en pierre de taille. Les toits sont à longs pans (nef et bas-côté), en pavillon (tour
  • Maison de chanoines dite la Chevecerie, actuellement maison (11-15 rue de la Chevesserie)
    Maison de chanoines dite la Chevecerie, actuellement maison (11-15 rue de la Chevesserie) Nogent-le-Rotrou - 11, 15 rue de la Chevesserie - en ville
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    sont construits en moellons recouverts d’enduit, la pierre de taille est réservée aux ouvertures. La
  • Maison dite La Tour d'Ardenay (17 rue de Rhône)
    Maison dite La Tour d'Ardenay (17 rue de Rhône) Nogent-le-Rotrou - 17 rue de Rhône - en ville
    Représentations :
    La voûte de l'escalier droit en pierre située dans la maçonnerie du mur pignon sud est décorée d'un
    Description :
    nord est entièrement enduit en ciment, tandis que son étage est construit en pierre de taille, sa les ouvertures sur rue sont encadrées de pierre de taille, tandis que la façade postérieure compte tournant en bois, l'autre droit en pierre prend place au sein de la maçonnerie du mur pignon sud. Ce
    Texte libre :
    escalier droit en pierre situé dans le mur pignon sud. L’escalier susnommé est accessible par la salle 1.7 escalier droit en pierre par une seconde porte sur coussinets. La salle 1.6 possède deux espaces percés la salle 1.12, ce mur est construit selon deux appareils de pierre différents : un appareil de pierres de réemploi sur plusieurs de leurs assises. Les angles de ces dernières sont moulurés de tores. Un , le mur est monté en pierres de taille calcaire rapidement dégrossies. Un enduit semblable à celui deux massifs de maçonneries évasés. L’un d’entre eux possède une chaine d’angle en pierre de taille de premier niveau est composé de plusieurs appareils de pierre différents. Le mur M-1311, également visible construit en pierre de taille calcaire rapidement dégrossie et de gabarits différents. L’appareil est pierre de taille. Il est éclairé par deux fenêtres à plates-bandes moulurées de fasces, au-dessus les façades sud et est (murs M-1311 et M-1411). Le premier niveau est assis sur un solin en pierre de
  • Hôtel, actuellement magasin de commerce (108 rue Saint-Hilaire)
    Hôtel, actuellement magasin de commerce (108 rue Saint-Hilaire) Nogent-le-Rotrou - 108 rue Saint-Hilaire - en ville
    Murs :
    calcaire pierre de taille enduit
    Description :
    au jardin se fait depuis un escalier en fer-à-cheval (pierre et métal) compris dans le bâtiment 6. Ce moellons enduits pour les murs et pierre de taille pour les chaînages et les ouvertures. L’examen des croupe, le bâtiment 1 a un toit à forte pente souligné par des rampants en pierre de taille. La charpente
    Annexe :
    de Nogent-le-Rotrou (1648) fol n°12. " [...] la suyvante detempteur ysabeau guybert veufve pierre
  • Rues : maison
    Rues : maison Lureuil - Les Rues - 6 - en écart - Cadastre : 2015 A 593 1812 A 492-493
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille enduit partiel
    Description :
    pierre de taille.
  • Pazereux : calvaire
    Pazereux : calvaire Lureuil - Pazereux - isolé - Cadastre : voie publique
    Référence documentaire :
    , Obterre, Oulches, Paulnay, Pouligny-Saint-Pierre, Sacierges-Saint-Martin, Saint-Michel-en-Brenne. Rapport
    Description :
    Croix en fer forgé avec personnages à sa base. Socle et piédestal en pierre calcaire.
  • Miermaux : manoir
    Miermaux : manoir Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Miermaux - isolé - Cadastre : 1811 A 184 2019 B1 435
    Historique :
    était, de 1548 à 1555, exploitée par Pierre le Mercier. Aucune trace de l’établissement métallurgique ne
    Référence documentaire :
    BELHOSTE, Jean-François, LECHERBONNIER, Yannick, ARNOUX, Mathieu, ARRIBET, Danielle, AWTY, Brian G de l'art sous la direction de Jean Guillaume : Université François Rabelais : Tours : 1992.
    Description :
    tardivement en pierre) et une charpente à cinq fermes d'origine. En retour d'équerre au nord-ouest se situe murs intérieurs sont aménagés pour recevoir les boulins (lits de pierre de taille calcaire pierre de taille calcaire (sauf certaines ouvertures de dépendances en briques, et plusieurs en béton sur
1 2 3 Suivant