Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Prieuré Saint-Cosme
    Prieuré Saint-Cosme La Riche - Saint-Cosme - isolé
    Référence documentaire :
    p. 32 [Prieuré Saint-Cosme]. Extrait de "Parure de Tours, Vignes, jardins, perspectives". Laurence FERRANDON, Jean-Marc (réd.). Petite histoire originale, incongrue et méconnue du prieuré de Saint -Cosme aux XIXe et XXe siècles. Quand Saint-Cosme était un village. La Riche : Conseil général d'Indre-et données en ligne]. SAINT-MANDÉ : Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), 2015. NOBLET, Julien. La Riche : le "logis" du prieuré de Saint-Cosme, une construction inédite du XIVe DUFAY, Bruno., GAULTIER M. Premier bilan des fouilles archéologiques du prieuré Saint-Cosme à La DUFAŸ, Bruno, CAPRON F., LAURENS-BERGE M. Prieuré Saint Cosme à la Riche (37). Rapport de
    Localisation :
    La Riche - Saint-Cosme - isolé
    Titre courant :
    Prieuré Saint-Cosme
    Illustration :
    Saint-Cosme (à gauche) sur une carte de 1619 (BNF, Gallica) IVR24_20143703760NUCA Saint-Cosme vers 1755 IVR24_20153700004NUC Saint-Cosme d'après un plan de 1757 IVR24_20143703764NUCA Le domaine de Saint-Cosme sur une carte de 1770 (Archives municipales d'Amboise, II 1417 L'environnement du prieuré Saint-Cosme en 1784 (?) (Archives départementales d'Indre-et-Loire G524 Saint-Cosme en 1784 (?) (Archives départementales d'Indre-et-Loire G524) IVR24_20153700764NUCA
  • Grais : prieuré Saint-Jean-du-Grais
    Grais : prieuré Saint-Jean-du-Grais Azay-sur-Cher - Le Grais - isolé
    Historique :
    présence des deux hommes aux lieux-dits la Chapelle Paissonnel, le Petit Grais et le marché Saint-Jean ; en entre ainsi dans la mouvance de l’abbaye Saint-Paul de Cormery. En 1163, l’abbé Barthélemy, doyen du chapitre de Saint-Martin de Tours, donne aux ermites la terre du Grais jouxtant celle du Petit-Grais : il connaissons. Les moines reconnaissent la tutelle de Saint-Martin et observent la règle bénédictine. L’abbaye de Cormery conteste le rattachement du prieuré à la collégiale Saint-Martin, mais doit finalement l’autorité du Saint-Siège et la vingtaine de religieux qui y résident suivent désormais la règle de Saint
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, H656. Plan du fief de Saint-Jean-du-Grais en la fresche p. 143-151 EYDOUX, Paul-Henri. Le prieuré Saint-Jean-du-Grais. In : Monuments méconnus, Pays de la LALOUX, Micheline. L'histoire d'un prieuré tourangeau du XIIe siècle : Saint-Jean-du-Grais MENARD, Odile. Prieuré de Saint-Jean-du-Grais. Chronique d'un secret bien gardé. Association des Amis de Saint-Jean-du-Grais, 2002. 48 p. OURY, Dom Guy-Marie. Le prieuré de Saint-Jean du Grais. 10 p. sl, sd. p. 206-212 RANJARD, Robert. Saint-Jean-du-Grais. Congrès archéologique de France, 106e session
    Titre courant :
    Grais : prieuré Saint-Jean-du-Grais
    Vocables :
    Saint-Jean-du-Grais
1