Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel, manoir dit Le Sauvage ou Le Sevrage (rue du Sevrage)
    Hôtel, manoir dit Le Sauvage ou Le Sevrage (rue du Sevrage) Amboise - rue du Sevrage - en ville
    Historique :
    Charles VIII (1483-1498). Le lieu est par ailleurs connu par les écrits de Louise de Savoie, mère de
    Référence documentaire :
    BOSSEBOEUF, Louis-Auguste. Amboise, le château, la ville et le canton. Tours : Société Archéologique de Touraine, 1897. notes de Louis Palustre, 616 p.
    Description :
    Sauvage comprend un grand corps de logis élevé, dans le style Louis XI, dont la façade a été refaite de réellement ce qu'entend l'auteur par « style Louis XI ». La situation excentrée du Sauvage est bien conforme
  • Hôtel dit Château-Gaillard (29 allée du Pont Moulin)
    Hôtel dit Château-Gaillard (29 allée du Pont Moulin) Amboise - 29 allée du Pont Moulin - en ville
    Historique :
    est juste, Château-Gaillard, datant du règne de Louis XII (1498-1515) et commandité par René de Savoie
    Référence documentaire :
    BOSSEBOEUF, Louis-Auguste. Amboise, le château, la ville et le canton. Tours : Société Archéologique de Touraine, 1897. notes de Louis Palustre, 616 p.
    Annexe :
    planta l'oranger sur les bords de la Loire. À la mort de Charles VIII, le roi Louis XII, attiré vers , auxquelles correspondent quatre lucarnes élégantes. La partie de l'est se rapporte au règne de Louis XII France. À l'intérieur, on remarquait les armes de France entourées des lettres L et A, initiales de Louis terrasse et en face du mur du jardin. René, dit le grand bâtard de Savoie - frère consanguin de Louise de Anne de Lascaris, fille de Jean-Antoine de Lascaris, comte de Tende, et veuve de Louis de Clermont de Mayeux, qui fut dominicain, confesseur d'Anne de Bretagne, de Charles VIII et de Louis XII, évêque Françoise de la Marck, dans un accès de jalousie, et en 1577, épousa Louise de Savonnières. À leur tour, ses
1