Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : église paroissiale Saint-Urbain
    Bourg : église paroissiale Saint-Urbain Courçay - Bourg - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    L'église a été construite au cours de la seconde moitié du 11e siècle, comme en témoignent le petit appareil de moellons et l’emploi d’une variété de tuf karstique, utilisé pour l’encadrement de la porte nord et pour les contreforts, issu d’une carrière locale exploitée par les moines de Cormery entre 1050 siècle mais la flèche actuelle a été élevée au 15e siècle. Le chœur et l’abside voûtée en cul de four datent de la première moitié du 12e siècle ; la postériorité du chevet par rapport au clocher est visible surélevée lors d'une réfection de sa charpente au cours de la seconde moitié du 15e siècle ou au début du 16e siècle. Les baies ont été agrandies à une date indéterminée, à l’exception de la baie nord de la première travée et de celle qui surmonte la porte sud. La charpente du chœur a été refaite au cours du 15e devis prévoit également la réfection du carrelage, la pose de gouttières et le rehaussement de la porte du clocher donnant sur le mail. Faute de moyens, la commune ne donne pas suite et demande, en octobre
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O/85. Réparations de l’église : avis de l’architecte formation des territoires. 34e supplément à la Revue archéologique du Centre de la France. Tours : FERACF Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O/85. Devis estimatif des travaux à exécuter pour les Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O/ 85. Église : plan pour la réfection du carrelage p. 108-110. DEREYS, Marcel. Belles églises de Touraine. Chambray : C.L.D, 1979. CHAPU, Philippe. Courçay. La Sauvegarde de l'Art Français, cahier 22, 2009, p. 46-47. RANJARD, Robert. La Touraine archéologique. Guide du touriste en Indre-et-Loire. Tours, 1930. p. 51-52 ZADORA-RIO, Élisabeth (dir.). Des paroisses de Touraine aux communes d'Indre-et-Loire : la
    Représentations :
    La corniche du chevet est ornée de demi-cercles que l'on observe également sur les tablettes des
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille grès moellon sans chaîne en pierre de taille silex moellon sans chaîne en pierre de taille
    Description :
    L'église est construite en petit appareil de moellons mêlant des roches de diverses nature flèche sont également construits en moellons. L'absence de pierre de taille en renfort aux angles avait déjà été soulignée dès le milieu du 19e siècle par l'architecte Gustave Guérin chargé de l'entretien de gouttereaux sont renforcés au moyen de contreforts plats et percés de petites fenêtres en plein cintre sans décor. Le chœur comprend deux travées voûtées en berceau brisé et une abside voûtée en cul de four ronde sur le chevet, le tout couvert en ardoise. Le clocher de plan carré est renforcé par des contreforts plats au milieu de chaque face et aux angles. Le beffroi, également de plan carré, comprend deux niveaux ; chaque face est percé de deux baies en plein cintre, non jumelées, pourvues d'abat-sons. La quatre petites baies en saillie surmontées de gâbles. Les trous de boulin sont apparents sur le clocher
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Couvrements :
    cul-de-four
    Illustration :
    Plan pour la réfection de la couverture ; non signé, daté 1928. (Archives départementales d'Indre Extrait du plan cadastral ancien, section C2, 1826. (Archives départementales d'Indre-et-Loire , Tours, 3 P). IVR24_20123700202NUCA Vue de volume au nord-est. IVR24_20123700737NUCA Vue d'ensemble de la façade sud avec la place au premier plan. IVR24_20123700740NUCA Vue intérieure de la nef vers le choeur. IVR24_20123700738NUCA Vue intérieure de la nef depuis le choeur. IVR24_20123700739NUCA Vue de la façade nord. IVR24_20123700769NUCA Mur nord de la nef. IVR24_20123701864NUCA Vue d'ensemble de la façade ouest. IVR24_20123700763NUCA
  • Bourg : église paroissiale Saint-Romain (rue Principale)
    Bourg : église paroissiale Saint-Romain (rue Principale) Athée-sur-Cher - rue Principale - en village - Cadastre : 2011 D01 64
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    , l'église actuelle fut édifiée au XIIe siècle sur un terrain dépendant du fief de Chesnaie. De cette époque subsistent le mur sud de la nef et la tour carrée du clocher. D’importants travaux exécutés au cours du XVIe , une chapelle seigneuriale de plan carré est bâtie à la fin du XVe siècle ou au cours de la première moitié du XVIe siècle. Durant la première moitié du XVIe siècle, mais après 1506 en raison de la présence des vestiges des armoiries de la famille Bohier, seigneurs de la Chesnaie à partir de cette date , l’église est agrandie au sud par la construction d’un collatéral de trois travées et d’une chapelle de deux travées dans son prolongement (actuelle chapelle de la Vierge). Au cours du XVIe siècle, le vaisseau principal de la nef est rehaussé, la charpente et le pignon ouest sont repris. Il était initialement prévu de voûter le collatéral ainsi que le vaisseau principal de la nef. Les amorces des ogives sont siècle. L’historien Carré de Busserolle indique que l'église fut restaurée vers 1635 à la demande de
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 8/32. Plan, coupe et élévation de l'église, dressés Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 8/32. Restauration de l'église ; entreprise du sieur Archives départementales d'Indre-et-Loire. Association pour le développement de la recherche François Rabelais, Tours). Étude de l'église Saint-Romain d'Athée-sur-Cher. 1992. 41p. et de l'ancienne province de Touraine. Tours : Rouillé-Ladevèze, 1878. Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 8/32.. Devis estimatif des travaux à exécuter pour la restauration de l'église. Par Gustave Guérin et Auguste Alizon, architectes. 20 mai 1863. Borie Joseph demeurant à la Croix : procès verbal de réception. 20 octobre 1867. Athée-sur-Cher. La Sauvegarde de l'Art français ; cahier 9, 1995, p. 54-55. CARRE DE BUSSEROLLES, J.-X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'église de plan allongé est construite en moellon de calcaire. Elle comprend une nef éclairée au sud par deux baies et doublée au nord par un collatéral de trois travées déterminant à l'extérieur couvertes de voûtes d'ogives barlongues et une abside à cinq pans voûtée d'ogives, éclairée par trois baies ardoise. Une sacristie est édifiée dans le prolongement de cette chapelle, à l'est, et une seconde sacristie est construite en pendant au nord, contre le chœur et la chapelle de la Vierge. La façade ouest en moellon enduit est percée d'un portail en plein cintre surmonté de deux baies en plein cintre accolées. Le inférieur est éclairé sur chaque face par des baies jumelées en plein cintre, séparées par une paire de colonnes à chapiteaux à crochets ; un bandeau orné de billettes court sur les quatre faces de la tour et ce niveau que se concentrent les éléments de décor ; bien que restaurés pour la plupart, il en reste quelques-uns d’origine. Le niveau supérieur de la chambre des cloches, couronné d’une corniche à gros
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    Plan de l'église par Gustave Guérin et Auguste Alizon, 20 mai 1864. (Archives départementales Extrait du plan cadastral ancien. Plan d'alignement du bourg, section D2, 1826. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours). IVR24_20113702144NUCA d'Indre-et-Loire, Tours.) IVR24_20163700228NUCA Vue de volume au sud-ouest. IVR24_20123700098NUCA Vue de volume au sud. IVR24_20123700101NUCA Clocher : détail de la façade ouest de la chambre des cloches. IVR24_20153700870NUCA Pignon de la chapelle nord-est. IVR24_20193700641NUCA Vue intérieure de la nef en direction du choeur. IVR24_20113703226NUCA Partie nord du choeur avec la porte d'entrée de la sacristie nord surmontée d'un gâble
  • Bourg : église paroissiale Saint-Médard
    Bourg : église paroissiale Saint-Médard Dierre - rue de Chenonceaux place du Général De Gaulle - en village - Cadastre : 1823 B 740 2014 OE 0691
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O. Devis de réparations à faire aux croisées de Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O. Procès-verbal d'estimation de plusieurs objets à Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 96.2. Procès-verbal de réception de la sacristie en et de l'ancienne province de Touraine. Tours : Rouillé-Ladevèze, 1883. (3 vol.). l'église suite aux orages du mois de juin 1839. Par Boutier, agent-voyer, 26 octobre 1839. vendre dans la commune de Dierre en date du 17 juin 1841, dressé par l'agent-voyer Boutier. Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O. Devis des travaux à faire pour la couverture et le carrelage de l'église, de la sacristie et du porche. Par Boutier, agent-voyer. 6 mai 1843. Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O. Devis estimatif des réparations à faire au clocher Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O. Procès verbal d'adjudication pour la vente du
    Représentations :
    A l’ouest, le portail central de la façade et la maçonnerie en petit appareil de moellons qui lui est associée constituent les parties les plus anciennes de l’église. Le portail, sans tympan, très d’archivolte orné d’une ligne de zigzags et de dents de scie. Le décor des impostes reprend le motif en zigzag , surmonté de croix entre deux cordons. La construction du vaisseau sud a été en partie financée par la corporation des bouchers d’Amboise, en échange d’un droit de pacage pour leurs animaux. Ainsi s’explique la curieuse représentation qui figure à la clé de voûte de la première travée : un animal hybride à tête de chèvre est entouré des principaux attributs de la boucherie : couperet, couteau et fusil à aiguiser.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Localisation :
    Dierre - rue de Chenonceaux place du Général De Gaulle - en village - Cadastre : 1823 B 740 2014
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Texte libre :
    d’un fief tenu par Tescelin de Pithiviers qui le vendit à l’abbaye Saint-Julien de Tours. La cure était Historique Le cartulaire de la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans nous apprend que l’église de à la présentation alternative des abbés de Saint-Julien et de Beaulieu, cette abbaye détenant le portail central de la façade et la maçonnerie en petit appareil de moellons qui lui est associée constituent les parties les plus anciennes de l’église. Le chœur, construit en pierre de taille , postérieurement à la nef, date de la fin du XIIe siècle. Le vaisseau sud a été ajouté au XVe siècle. Au XVIe siècle, un second collatéral de deux travées communiquant avec le clocher placé à l’angle nord-ouest de (vraisemblablement en bois) dont on connaît l'existence par un plan sommaire daté de 1841 longeait la façade ouest de la sacristie a eu lieu en 1852 selon les plans de Gustave Guérin. Description Telle qu’elle se présente aujourd’hui, l’église s’inscrit dans un plan presque carré de 19 mètres de long sur environ 17,50
    Illustration :
    cimetière, du calvaire et de la galerie-porche avant démolition. (Archives départementales d'Indre-et-Loire Plan d'alignement du bourg issu du plan cadastral de 1823, section B, montrant l'emplacement du cimetière. 1841. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2O). IVR24_20193700651NUCA Plan de l'église levé en 1966. (Ministère de la Culture, STAP Indre-et-Loire Plan et coupe de la sacristie à construire, dressé le 20 mai 1852 par Gustave Guérin, agent-voyer . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O). IVR24_20173701116NUCA Vue de volume à l'ouest. IVR24_20143703724NUC4A Clé de voûte de la première travée du vaisseau sud. IVR24_20143703737NUC4A Clé de voûte de la troisième travée du vaisseau sud. IVR24_20143703736NUC4A Clé de voûte de l'abside du vaisseau central. IVR24_20143703735NUC4A
  • Château-Renault : église paroissiale Saint-André
    Château-Renault : église paroissiale Saint-André Château-Renault - rue Martin Gardien - en ville - Cadastre : 1835 B 572 2014 AN 72
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    En 1066, le seigneur de Château-Renault donne aux moines de l'abbaye Saint-Julien de Tours une partie de la façade (trace de l’ancien pignon) de l'ancien édifice pourraient cependant avoir été caractérisé par de nombreuses campagnes de restauration. En 1807, il est jugé urgent d'intervenir sur les vitraux, le lambris, les enduits et les parements extérieurs. En 1830, des travaux de réparation du clocher, de la chapelle et de la couverture de la nef sont achevés pour la somme de 5 300 francs. Par une délibération du 4 janvier 1841, le conseil de fabrique constate que "placée à plus d'un mètre au-dessous du reste de l'église, la sacristie présente un danger réel pour ceux qui y descendent et ce qui est source placées dans l'église et qui sont loin par conséquent d'offrir les garanties de sûreté désirables" et déclare que des travaux "d'assainissement et d'agrandissement de la sacristie sont urgents". Entre 1841 et 1846, les travaux de rehaussement de la rue de la République accentuent l'encaissement naturel de
    Référence documentaire :
    Cartes postales de Touraine : Château-Renault. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 63). Château-Renault, église paroissiale Saint André. Projet de clocher. (Archives départementales Église de Château-Renault, Projet de restauration. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 29 J Église de Château-Renault, Clocher, flèche. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 29 J 250 Église de Château-Renault. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 63 47). 1807-1888. Château-Renault, église Saint-André. Photographie ancienne. (Archives départementales d'Indre-et Château-Renault, église paroissiale Saint André. Élévation. (Archives départementales d'Indre-et Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P2. Plan cadastral napoléonien. 1835-1836. Archives départementales d'Indre-et-Loire. 29 J 229. Fonds Guérin. Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 63 47. Église. 1807-1888.
    Représentations :
    Le portail à arc en anse de panier est accosté de colonnes architecturées terminées par des
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    collatéral (entre les deux rampes de l'escalier de l'ancien transept nord de l'église gothique), construit en moellon enduit et pierre de taille. La nef, la deuxième travée du collatéral et la chapelle Saint-Roch sont couverts de toits à longs pans en ardoise à pignons découverts. La première travée du collatéral est couverte d'un toit à longs pans et une croupe en ardoise. La chapelle de la Vierge est couverte la charpente sont couverts de toits polygonaux en ardoise. Le clocher est couvert d'une flèche en les angles de la chapelle Saint-Roch, sur le chevet, la façade ouest et le mur sud de la nef. Ces contreforts sont surmontés de pinacles (chapelle Saint-Roch) et de frontons triangulaires ornés de losanges en ardoise (chevet). Le mur sud de la nef, éclairé par de très grandes baies (conçues à l’origine pour être des arcades), conserve la trace de l'amorce d'un collatéral non réalisé. La façade ouest conserve la trace de l'ancien pignon et d'une ancienne baie. A l'intérieur, l'ensemble de l'édifice est couvert de
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Projet de porte, élévation dressée par Guérin, le 14 novembre 1851. (Archives départementales Projet de clocher (non réalisé), dressé par Guérin, le 25 juillet 1875. (Archives départementales Projet de clocher, élévation dressée par Guérin, le 31 janvier 1887. (Archives départementales Photographie prise lors de l'édification du clocher en 1888. (Archives départementales d'Indre-et Plan, dressé par Guérin, le 28 mars 1878. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 63 47 Elévation, dressée par Guérin, le 28 mars 1878. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 63 Coupe longitudinale face nord, dressée par Guérin, le 28 mars 1878. (Archives départementales Coupe longitudinale face sud et coupe transversale, dressées par Guérin, le 28 mars 1878. (Archives Projet de clocher, coupes transversale et longitudinale, dressées par Guérin, le 31 janvier 1887 . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 63 47). IVR24_20143703415NUC4A
1