Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 13 sur 13 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : église paroissiale Saint-Pierre
    Bourg : église paroissiale Saint-Pierre Argenvilliers - Bourg - rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 H 1 44 1992 G 51
    Historique :
    D'après Bart des Boulais, une église dédiée à saint Pierre existe au 11e siècle. Possession des et ruiné le rond-point ou pignon de pierre au-dessus de la sacristie [qui se trouvait derrière
    Observation :
    L'église paroissiale Saint-Pierre a connu plusieurs campagnes de construction. Sa structure du 15e
    Référence documentaire :
    BIZEAU, Pierre (abbé). Chroniques du Perche - Argenvilliers. Cahiers percherons, 4e trim., 1967, pp
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    pierre. Elle abritait autrefois une chapelle dédiée à saint Côme et saint Damien, mais elle sert de nos jours de sacristie. Les murs sont en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit à pierre vue , à l'exception de la base de la tour-clocher, construite en pierre de taille de calcaire. Les uniquement les murs du chœur) sont en pierre de taille de calcaire, plus rarement de grès. Les toits sont à
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Pierre
    Vocables :
    Saint-Pierre
  • La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne
    La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne Nogent-le-Rotrou
    Historique :
    propriété des Ducs de Condé sous le nom d'"Anghien-le-François" et des ducs de Sully sous le nom de "Nogent
    Référence documentaire :
    BRGM, DESSANDIER, David. Mémento des pierres du patrimoine bâti de la région Centre. Rapport morphologiques. Tours : Presses universitaires François-Rabelais, Maison des sciences de l'homme "villes et architecturales et morphologiques. Thèse de doctorat : Histoire de l'art : Tours, Université François Rabelais morphologiques. Tours : Presses universitaires François-Rabelais, Maison des sciences de l'homme "villes et
    Appellations :
    Enghien-le-François
  • Maison (26 rue Villette-Gâté)
    Maison (26 rue Villette-Gâté) Nogent-le-Rotrou - 26 rue Villette-Gâté - en ville
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    U autour d’une cour centrale couverte. La façade est (bâtiment 1) est montée en pierre de taille , la pierre de taille est réservée aux éléments porteurs. L’élévation est surmontée d’une corniche pierre doté de quatorze marches. Le premier niveau de cave est composé d’une salle voûtée en berceau de silex, les voûtes sont montées en pierre de taille de calcaire. Les escaliers sont accessibles par
  • Moulins d'A-Haut, actuellement bureau d'études (5b rue de Ruet)
    Moulins d'A-Haut, actuellement bureau d'études (5b rue de Ruet) Nogent-le-Rotrou - 5b rue de Ruet - en ville - Cadastre : 1990 AS 117
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    pignon est. Les bâtiments sont construits en moellons pour les murs ainsi qu’en pierre de taille pour les
  • Maison des marches (9 rue des Marches-Saint-Jean)
    Maison des marches (9 rue des Marches-Saint-Jean) Nogent-le-Rotrou - 9 rue des Marches-Saint-Jean - en ville
    Murs :
    calcaire pierre de taille
  • Château Saint-Jean
    Château Saint-Jean Nogent-le-Rotrou - rue du Château - en ville
    Référence documentaire :
    BRGM, DESSANDIER, David. Mémento des pierres du patrimoine bâti de la région Centre. Rapport
    Texte libre :
    , d’abord rendu à Pierre II en 1361, est restitué à Robert et Yolande de Flandres en 1362. Le Comte de d’Enghien-le-François en 1612. Il effectue plusieurs séjours à Nogent, où il se plait à pratiquer le jeu de rappelle sa fonction judiciaire. François de Béthune (1602-1678) succède à son père mort en 1641. Le comte plateau est constitué dans sa partie ouest de craie blanche à silex, dite "pierre de Nogent" et d’argile à meulière. La pierre de Nogent affleure à l’ouest du coteau sur environ trois kilomètres. A l’est, il est fois l’eau de carrière évacuée, la pierre durcit à l’air. Elle est à la fois facile à tailler et solide provenance est inconnue. En partie haute, les tours sont mises en œuvre dans une craie à silex dite "pierre pérennité d’une implantation castrale. Les ressources en pierres et en bois de construction sont facilement la tour maîtresse, elle lui est certainement postérieure. En l’absence d’un relevé pierre à pierre par la pierre sa victoire sur le duc d’Alençon. La maison Bourbon-Condé (16e siècle) Malgré des
  • Bourg : église abbatiale de la Sainte-Trinité, actuellement église paroissiale de la Sainte-Trinité
    Bourg : église abbatiale de la Sainte-Trinité, actuellement église paroissiale de la Sainte-Trinité Thiron-Gardais - Bourg - rue de l'Abbaye - en village - Cadastre : 1814 B1 Non cadastré 2014 AB 65
    Historique :
    -Rotrou), reconstruction de l'escalier en pierre qui donne accès à l'église en 1875-1876 (plan réalisé par
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    tour-clocher. Un escalier composé de quatorze marches en pierre de taille de roussard (grès de Saint niveau supérieur, le pignon ouest - à l'origine découvert (qui conserve des vestiges de pierre de taille . Le mur de clôture nord conserve d'ailleurs des pierres sculptées (frises ou autres) provenant moellons de roussard, essentiellement, et de calcaire couvert d'un enduit à pierre vue, à l'exception de ceux du pignon ouest (en pierre de taille de roussard) et de la tour-clocher (en pierre de taille de chaînages d'angle, et les contreforts d'angle sont en pierre de taille de calcaire ou de roussard. Les toits
    Illustration :
    Élévation nord, détail de pierres scuptées remployées dans le mur obstruant le passage vers Élévation nord, détail de pierres scuptées remployées dans le mur obstruant le passage vers
  • Maison Jean Pallu (11 rue du Paty)
    Maison Jean Pallu (11 rue du Paty) Nogent-le-Rotrou - 11 rue du Paty - en ville
    Description :
    sont constituées de pierre de taille calcaire disposée en petit et moyen appareil. La toiture est
    Annexe :
    a me pierre motté et en apres a odard saussereau et de present partye a ses heritiers et lautre
    Texte libre :
    petits piliers carrés. Elle est construite en pierre calcaire de petit et moyen appareil. Les murs pierre de taille calcaire de moyen appareil. Il est doté d’un ébrasement interne, conduisant à une arcade pierre calcaire de moyen appareil. Le volume ouest est couvert par un plafond en brique creuse, tandis 2.2 du bâtiment 2 par une porte à linteau en pierre portant des traces de reprises. La salle 2.1 est de la salle. Les murs sont construits en moellons de silex, la voûte est montée en pierre de taille pierres de taille qui composent les arcades des cellules. Les voûtes sont construites en pierre de taille d’élévation. Le bâtiment 1 est accessible par un escalier extérieur droit en pierre rose, disposé dans la cour ), construites en pierre blanche. Celles-ci sont percées dans un mur composé de moellons de silex (M-1211 ouvertures construites en pierre de taille, deux d’entre elles sont bouchées. La fenêtre O-1221 est à linteau en pierre. Elle communique avec le niveau de la cour grâce à un escalier extérieur droit. Le passage
  • Bourg : église paroissiale Saint-Martin
    Bourg : église paroissiale Saint-Martin Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Bourg - en village - Cadastre : 1811 A 71 2019 B 280, 331
    Historique :
    . Suite à la Révolution, les paroisses de Coutretôt, Saint-Serge et Saint-Jean-Pierre-Fixte sont réunies à quelques 600 fidèles des trois anciennes paroisses (celle de Saint-Jean-Pierre-Fixte ayant retrouvé son clocher. Le cahier des charges prévoit des conditions particulières d’exécution : « […] la pierre de
    Description :
    similaire. L'ensemble reçoit un décor néo-gothique (badigeon à fausse pierre de taille, fausse voûte plâtrée (roussard) couverts d'un enduit à pierre vue. Les chaînages d'angle sont essentiellement en pierre de taille de roussard, à l'exception du pignon nord-ouest en pierre de taille calcaire - même matériau utilisé
    Illustration :
    Élévation nord-est, chaînage d'angle en pierre de taille de roussard et de calcaire en partie
  • Bourg d'Argenvilliers
    Bourg d'Argenvilliers Argenvilliers - Bourg - en village
    Historique :
    exister au moins dès le 12e siècle, époque à laquelle l'église paroissiale Saint-Pierre est cédée aux
  • Petit Champrond : église paroissiale Saint-Aubin, actuellement ruine
    Petit Champrond : église paroissiale Saint-Aubin, actuellement ruine Champrond-en-Perchet - Le Petit Champrond - isolé - Cadastre : 1811 C1 1987 C 68
    Description :
    enduit à pierre vue ; les encadrements des baies (ceux qui subsistent), les chaînages d'angle et les contreforts sont en pierre de taille de calcaire. Le toit (entièrement détruit) était à longs pans et à croupe
    Annexe :
    pierre soutenue en arrière par un massif de maçonnerie et, en avant, par deux colonnettes simples, mais
  • Maladrerie Saint-Lazare dite maison des lépreux, actuellement grange
    Maladrerie Saint-Lazare dite maison des lépreux, actuellement grange Nogent-le-Rotrou - 63-73 rue Saint-Lazare - en ville - Cadastre : 1990 BN 1-6,8-10, 225, 234.
    Description :
    moellons de calcaire, la pierre de taille est limitée aux ouvertures. La couverture est en tuiles plates
    Texte libre :
    Historique La maison des lépreux François Pitard fixe la fondation de la maison des lépreux à
  • Bourg : abbaye de la Sainte-Trinité
    Bourg : abbaye de la Sainte-Trinité Thiron-Gardais - Bourg - en village
    Illustration :
    Remploi de pierres provenant de l’abbaye dans le pignon d’une ferme à la Brosse
1