Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : manoir de Châtillon (rue du Repos)
    Bourg : manoir de Châtillon (rue du Repos) Courçay - Bourg - rue du Repos voie communale V.C. n°2 - en village - Cadastre : 1827 C1 698-699 2019 C1 2230
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    Châtillon est un ancien fief qui appartenait en 1522 à Gilles Descartes, maire de Tours. Bien que qui atteste de sa construction au 16e siècle, sans qu'on puisse l'attribuer avec certitude à Gilles Descartes. Les bâtiments situés sur les parcelles attenantes au nord-ouest du logis forment de nos jours une l'est a été construit au cours de la seconde moitié du 19e siècle.
    Référence documentaire :
    et de l'ancienne province de Touraine. Tours : Rouillé-Ladevèze, 1878. CARRE DE BUSSEROLLES, J.-X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire
    Description :
    Le logis de plan rectangulaire comprend un étage carré, éclairé en pignon (à l'est) par une fenêtre à meneau et croisillon. La façade antérieure (au sud) possède un appareil en brique et pierre de taille de tufeau posé en damier, en partie conservé. Les proportions du logis ont été diminuées : le mur gouttereau en brique et pierre reçoit sur la moitié de sa longueur le versant sud du toit, tandis que l'autre partie du mur donne dans le vide. L'entrée s'effectue par perron de trois marches et une porte chanfreinée dont la plate-bande est moderne. Une construction adventice s'appuie sur une partie de la façade sud du logis, tandis qu'à l'est un corps de bâtiment abrite une étable en rez-de-chaussée surmontée
    Titre courant :
    Bourg : manoir de Châtillon (rue du Repos)
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral ancien, section C1, 1826. Chatillon. (Archives départementales d'Indre-et -Loire, Tours, 3 P). IVR24_20123700198NUCA
  • Bourg : église paroissiale Saint-Urbain
    Bourg : église paroissiale Saint-Urbain Courçay - Bourg - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    L'église a été construite au cours de la seconde moitié du 11e siècle, comme en témoignent le petit appareil de moellons et l’emploi d’une variété de tuf karstique, utilisé pour l’encadrement de la porte nord et pour les contreforts, issu d’une carrière locale exploitée par les moines de Cormery entre 1050 siècle mais la flèche actuelle a été élevée au 15e siècle. Le chœur et l’abside voûtée en cul de four datent de la première moitié du 12e siècle ; la postériorité du chevet par rapport au clocher est visible surélevée lors d'une réfection de sa charpente au cours de la seconde moitié du 15e siècle ou au début du 16e siècle. Les baies ont été agrandies à une date indéterminée, à l’exception de la baie nord de la première travée et de celle qui surmonte la porte sud. La charpente du chœur a été refaite au cours du 15e devis prévoit également la réfection du carrelage, la pose de gouttières et le rehaussement de la porte du clocher donnant sur le mail. Faute de moyens, la commune ne donne pas suite et demande, en octobre
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O/85. Réparations de l’église : avis de l’architecte formation des territoires. 34e supplément à la Revue archéologique du Centre de la France. Tours : FERACF Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O/85. Devis estimatif des travaux à exécuter pour les Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O/ 85. Église : plan pour la réfection du carrelage p. 108-110. DEREYS, Marcel. Belles églises de Touraine. Chambray : C.L.D, 1979. CHAPU, Philippe. Courçay. La Sauvegarde de l'Art Français, cahier 22, 2009, p. 46-47. RANJARD, Robert. La Touraine archéologique. Guide du touriste en Indre-et-Loire. Tours, 1930. p. 51-52 ZADORA-RIO, Élisabeth (dir.). Des paroisses de Touraine aux communes d'Indre-et-Loire : la
    Représentations :
    La corniche du chevet est ornée de demi-cercles que l'on observe également sur les tablettes des
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille grès moellon sans chaîne en pierre de taille silex moellon sans chaîne en pierre de taille
    Description :
    L'église est construite en petit appareil de moellons mêlant des roches de diverses nature clocher et la flèche sont également construits en moellons. L'absence de pierre de taille en renfort aux angles avait déjà été soulignée dès le milieu du 19e siècle par l'architecte Gustave Guérin chargé de l'entretien de l'église. Dotée d'un plan très simple, l'église comprend une nef d'un seul vaisseau dont les murs gouttereaux sont renforcés au moyen de contreforts plats et percés de petites fenêtres en plein cintre sans décor. Le chœur comprend deux travées voûtées en berceau brisé et une abside voûtée en cul de four, éclairée par trois fenêtres en plein cintre. Le clocher de plan carré est renforcé par des contreforts plats au milieu de chaque face et aux angles. Le beffroi, également de plan carré, comprend deux niveaux ; chaque face est percé de deux baies en plein cintre, non jumelées, pourvues d'abat-sons. La quatre petites baies en saillie surmontées de gâbles. Les trous de boulin sont apparents sur le clocher
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Couvrements :
    cul-de-four
    Illustration :
    Plan pour la réfection de la couverture ; non signé, daté 1928. (Archives départementales d'Indre Extrait du plan cadastral ancien, section C2, 1826. (Archives départementales d'Indre-et-Loire , Tours, 3 P). IVR24_20123700202NUCA Vue de volume au nord-est. IVR24_20123700737NUCA Vue d'ensemble de la façade sud avec la place au premier plan. IVR24_20123700740NUCA Vue intérieure de la nef vers le choeur. IVR24_20123700738NUCA Vue intérieure de la nef depuis le choeur. IVR24_20123700739NUCA Vue de la façade nord. IVR24_20123700769NUCA Mur nord de la nef. IVR24_20123701864NUCA Vue d'ensemble de la façade ouest. IVR24_20123700763NUCA
  • Chemalé : manoir
    Chemalé : manoir Courçay - Chemalé - isolé - Cadastre : 1827 E3 1750 2019 YL01 35
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    Chemalé est une ancienne possession de la collégiale Saint-Martin de Tours. En 1477, le manoir appartenait à Jean Berthelot. Louis de Gannes est seigneur de Chemalé de 1575 à 1579, et le domaine reste dans cette famille jusqu'à la première moitié du 18e siècle. Louis du Trochet est seigneur de Chemalé en 1749 et le cède en 1766 à Martin René Guimier, lieutenant général du bailliage de Loches. Juste avant la portail à deux arcs brisés datant possiblement de la seconde moitié du 14e siècle, et un corps du logis du
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, E 110. Déclarations de la seigneurie du Grand-Chemallé Archives départementales d'Indre-et-Loire, G 785. Fondation par Jeanne de Gannes d’une messe tous p. 74-76. MONTOUX, André. Courçay, Chemalé. In : Vieux logis de Touraine, 1ère série. Chambray-les -Tours : CLD, 1974. , rendues : au fief de la prévôté de Courçay et mairie de La Couture, en dépendant, par Georges et Louis de Gannes, écuyers, seigneurs de Montdidier et de Chemallé. [XVIe-XVIIe s.]. les mercredis, dans une chapelle que doit faire construire à Chemallé, Louis de Gannes, chevalier
    Murs :
    tufeau pierre de taille
    Description :
    ouest par une pièce d'eau. Le corps de logis occupe la partie sud-est de la cour. Au sud, l'entrée est défendue par un porche constitué de deux portails en pierre de taille en arc brisé. Le porche est encadré à l'est par une maison en rez-de-chaussée et à l'ouest par une grange couverte en tuile plate. Le corps de logis élevé d'un étage carré est éclairé par des fenêtres à meneau et croisillon. On note l'absence de toit à longs pans couvert en ardoise. Il n'a pas été possible d'entrer dans ce manoir lors de l'enquête.
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral ancien, section E3, 1826. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 3P Vue d'ensemble depuis la route avec le toit de la grange à gauche du portail. IVR24_20123701548NUCA Portail : vue d'ensemble depuis la route montrant la façade postérieure de la maison située entre
  • Grande Couture : manoir
    Grande Couture : manoir Courçay - La Grande Couture - isolé - Cadastre : 2012 YM 9 1826 E3 1791
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    Couture, conseiller du Roy, trésorier de France à Tours". Les ouvertures de la façade du logis ont ont été Le site est déjà mentionné dans le cartulaire de l'abbaye de Cormery dès le 11e siècle sous le nom de Cultura. Il constituait, avec le domaine de Petite-Couture situé dans le bourg, un fief relevant du château de Loches. Au 16e siècle, le manoir appartenait à Jean Hubaille. La famille Drouin en devient propriétaire à partir de 1627 ; un acte de 1642 cite "noble homme Charles Drouin, seigneur de la remaniées à de nombreuses reprises, comme en attestent plusieurs baies murées. La grosse tour cylindrique l'accès principal à la haute cour avant le morcellement de la propriété. Le plan cadastral de 1826 montre bien qu'il existait au sud-ouest du logis Renaissance une ferme composée de plusieurs bâtiments et d'une mare au centre de la cour ; cette ferme a disparu en totalité. Par ailleurs, une troisième tour (peut-être un pigeonnier) se dressait à l'angle nord-est du domaine qui était clos de murs. Il a
    Référence documentaire :
    illustration à l'aquarelle. Par Reille, Karl (dessinateur). (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours). Archives départementales d'Indre-et-Loire, G 164. Déclarations rendues au chapitre et au prévôt de Archives départementales d'Indre-et-Loire, E 110. Transaction entre Louis de Gannes, seigneur de Deux cents châteaux et gentilhommières d'Indre-et-Loire, Tours 1934. Reproduction d'une Courcay par Charles Drouin, pour son fief et mairie de la Couture. [vers 1642]. Chemallé et de la mairie de Geay, paroisse de Courçay, et Étienne Drouin, chevalier, seigneur de La Couture et de la mairie de Courçay, au sujet des droits honorifiques de l’église de Courçay. [vers 1642]. p. 24-25 DUBREUIL-CHAMBARDEL, Louis. Les cadrans solaires tourangeaux. Mémoires de la société archéologique de Touraine, Tome LI, 1922, p. 24-25. MONTOUX, André. Courçay, La Grande Couture. In : Vieux logis de Touraine, 1ère série. Chambray-les
    Murs :
    calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille
    Description :
    Le corps de logis de plan rectangulaire est construit en moellons de calcaire et comprend un étage carré. Les angles sont renforcés en partie seulement par des pierres de taille et en partie par des . Le haut toit à longs pans et croupes est couvert en ardoise ; la charpente n'a pas été vue lors de l'enquête. Une tour cylindrique avec tourelle demi hors œuvre accolée communique avec le corps de logis logis. Les deux sont couvertes d'un toit conique en ardoise. Les étages de la tour du logis sont éclairés par deux oculus en pierre de taille ; la tour de la ferme en possède un au nord.
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    Vue de la façade antérieure primitive précédée d'une cour, devenue façade postérieure. (Archives Vue prise du nord-ouest avec le corps de logis et les deux tours rondes. Le bâtiment au premier Extrait du plan cadastral ancien, section E3, 1826. (Archives départementales d'Indre-et-Loire , Tours, 3 P). IVR24_20123700208NUCA départementales d'Indre-et-Loire, Tours). IVR24_19793700593Z Vue d'ensemble de la façade nord-est. IVR24_20123701531NUCA plan fait partie de la ferme. IVR24_20123701533NUCA Vue d'ensemble de la façade sud-ouest. IVR24_20123701380NUCA Vue de la tour ouest. IVR24_20123701392NUCA Vue d'ensemble de la façade nord-est. IVR24_20123701393NUCA
1