Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : maison dite Beauregard, dite ancien hôtel de la Boule d'or (24 rue de Chenonceaux)
    Bourg : maison dite Beauregard, dite ancien hôtel de la Boule d'or (24 rue de Chenonceaux) Saint-Martin-le-Beau - 24 rue de Chenonceaux - en ville - Cadastre : 2015 AI 0724
    Historique :
    siècle et la seconde au cours du 18e siècle. La date 1776 est portée à l'étage. Les lambris de revêtement de la salle à manger sont réputés provenir du château de Chanteloup, détruit en 1823. Les lambris de
    Référence documentaire :
    p. 188-190 MONTOUX, André. Vieux logis de Touraine. Cinquième série, 1982. Chambray-lès-Tours
    Description :
    un rez-de-chaussée à baies cintrées surmonté d'un étage de comble. Les toits sont à longs pans et couverts en ardoise sur les deux bâtiments.
  • Maison à boutique (68 rue des Carmes)
    Maison à boutique (68 rue des Carmes) Orléans - 68 rue des Carmes - en ville
    Description :
    recouverte d'enduit maçonné gris a été fortement remaniée. Elle reçoit deux ouvertures sur les deux étages et du toit construite en bois est sommée d'un arc segmentaire mouluré typique du 18e siècle. Ses jouées
  • Maison (Le Saugé)
    Maison (Le Saugé) La Riche - Saugé (le) - isolé
    Référence documentaire :
    disposition de la turcie demandée par les habitants de La Riche et de St Genouph pour la conservation du terrain qui est entre la levée et la rivière. A Tours ce 9 novembre 1784. Dimensions approximative du plan . Levé dans le cours de l'année 1788 à la requeste de Messieurs de l'Eglise de Tours, dimensions
  • Maison (92 rue Victor Hugo)
    Maison (92 rue Victor Hugo) Amboise - 92 rue Victor-Hugo - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    Cette maison a été construite le long de l'ancienne rue de Montrichard, dans sa partie hors les murs. La façade a été épargnée par les travaux d'alignements de rue du XIXe siècle ; une photographie
    Référence documentaire :
    universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.
    Description :
    moulure n'apparaît sur les sablières en partie masquées. À l'aplomb de la sablière de chambrée, le pan-de surcroît. Les deux potelets des extrémités sont légèrement inclinés vers le centre de la façade jouant le l'entrait repose sur les sablières longeant les murs gouttereaux, et reçoit arbalétriers et poinçon. Ce . Une baie éclaire ce comble, dont le poinçon joue le rôle de montant à droite. Le mur gouttereau celles du 78 rue Victor Hugo. Il est fort probable que la plupart des maisons implantées hors les murs du en rez-de-jardin servant alors de cave ou d'écurie. Les passages conservés entre les maisons garantissaient un accès à la Masse. Faisant ici office de cave, le rez-de-jardin est un espace plafonné. Les fois dans les niveaux en contrebas de la rue Victor Hugo, aucun soupirail ne donne sur la rue. Au rez pignon de façade et l'autre au centre du comble. Les bois de charpente s'encastrent dans la maçonnerie est le chêne. Les bois sont assez rectilignes avec peu de flaches mais de nombreux noeuds. Les bois de
  • Bourg : maison (11 rue de Bléré)
    Bourg : maison (11 rue de Bléré) Cigogné - 11 rue de Bléré - en village - Cadastre : 1823 D1 238-243 2010 D 0160
    Historique :
    Au Moyen Age, le fief du prieuré, appartenait à l'abbaye Saint-Julien de Tours et relevait du été pour moitié démoli et les bâtiments ouest prolongés vers le nord. L'un des logis porte la date 1721. Les bâtiments sont très remaniés, ce qui rend leur datation délicate. Cependant, le premier logis
    Description :
    , comprenant également un simple rez-de-chaussée surmonté d'un comble sans surcroît. Les toits à longs pans un édicule abrite les vestiges d'un four à pain ; il est logé dans le contre-coeur d'une cheminée dont il ne reste que les piédroits et les corbeaux en tuffeau.
  • Maison, restaurant (22 place du Général-Saint-Pol)
    Maison, restaurant (22 place du Général-Saint-Pol) Nogent-le-Rotrou - 22 place du Général-Saint-Pol - en ville
    Historique :
    Les marqueurs stylistiques observés (linteaux moulurés en chanfrein et escalier en vis circulaire à moitié du 16e siècle. Néanmoins le fait que celui-ci dispose de deux tours d’escaliers, dont l’une (3 charpente du bâtiment 1. Les modes d’assemblage de la porte (gros claveaux chanfreinés), comme de la
    Description :
    vis desservant les étages du bâtiment 1, et une cave située sous le bâtiment 2. Celle-ci est voûtée en
1