Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 21 à 24 sur 24 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison (12 rue Newton)
    Maison (12 rue Newton) Amboise - 12 rue Newton - en ville
    Historique :
    Moyen Âge, en particulier son étage en pan-de-bois et sa charpente. Le soubassement en moellon et la
    Description :
    Comme toutes les maisons de la rue Newton - anciennement rue basse des Tanneries -, le rez-de -chaussée est construit en tuffeau jaune, pierre dure. Le pan-de-bois n'aurait pu résister à la proximité de la Masse qui coule à quelques mètres au sud. Il est possible que le rez-de-chaussée de cette maison Newton et la Masse. Les parcelles sont donc tout aussi étroites que celles qui bordent le côté impair de la rue mais disposées en sens inverse. Le niveau supérieur de cette façade en pan-de-bois à grille , était un rez-de-chaussée au Moyen Âge. Ce niveau se trouve à peine 1 m sous le niveau de la rue et doit être juste un peu au-dessus de celui de la Masse. Le sol est resté en terre battue. Un puits plis symétriques et profonds attestent le travail d'un menuisier averti. La façade en pan-de-bois est poteau liant le faîtage à l'entrait, le faux-entrait étant constitué de deux éléments. Les poutres
  • Bourg : maison (5 rue du Paradis)
    Bourg : maison (5 rue du Paradis) Villedômer - 5 rue du Paradis - en village - Cadastre : 1835 D4 1019 2012 440 1081
    Description :
    l'encadrement des baies, en pierre de taille et en brique. Un cordon en brique marque la séparation entre le soubassement et le rez-de-chaussée (côté sud). L'étage de soubassement, servant de cave, en moellon enduit, est
  • Maison (20-22 rue Newton)
    Maison (20-22 rue Newton) Amboise - 20-22 rue Newton - en ville
    Historique :
    Au 20 et 22 rue Newton, deux maisons placées sur le bord de la Masse ont été réunies en une seule
    Description :
    . Par endroit, le hourdis en brique est visible ainsi que des pointes clouées dans les colombes pour tenir l'enduit. Les ouvertures donnant sur le jardin présentent un encadrement à double cavet qui orienterait la datation vers le XVIIe siècle. Au rez-de-chaussée, un mur de refend, placé au centre de la dernière reçoit les solives du plafond couvrant tout le rez-de-chaussée. Côté jardin, dans la cuisine . Chaque ferme dispose d'un poteau liant le faît à l'entrait. Ce dernier reçoit l'about des solives de
  • Maison (42 rue de la Concorde)
    Maison (42 rue de la Concorde) Amboise - 42 rue de la Concorde - en ville
    Description :
    élargi orné d'une colonnette engagée, à gauche, c'est une épaisse console en calcaire, dont le profil égales qui montent jusque sous le toit. Les premier et second étages sont placés en encorbellement l'un par rapport à l'autre. Le surplomb naît de la superposition de la sablière de chambrée sur la sablière centimètres d'épaisseur, et les entretoises de cordons moulurés rectangulaires. Enfin, le dernier niveau se trouve à l'aplomb du second étage. Il se compose de potelets qui signalent que le comble d'origine était -bois à grille). Ces éléments suggèrent un commanditaire plus aisé, ce que confirme le décor. La recherche esthétique se lit dans la disposition symétrique des bois, des baies comme dans le hourdis de d'un potelet accentuent le verticalisme de la façade. Les pilastres jouent sur les reliefs et les berceau surbaissé ont récemment été compartimentées en six petites pièces dont le sol est resté en terre
    Illustration :
    Détail d'une colonne habillant le poteau élargi Est de la façade. IVR24_20073700851NUCA