Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 42 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison Jean Pallu (11 rue du Paty)
    Maison Jean Pallu (11 rue du Paty) Nogent-le-Rotrou - 11 rue du Paty - en ville
    Historique :
    aurait précédemment appartenu à Jean Pallu. Les voûtes des salles basses présentes en rez-de-chaussée de
    Référence documentaire :
    CLABAUT, Jean-Denis. Les caves médiévales de Lille. Villeneuve-d'Ascq : Presses universitaires du
    Description :
    cave à cellules creusée dans le coteau du plateau Saint-Jean. Le bâtiment visible depuis la rue
    Auteur :
    [propriétaire] Pallu Jean
    Titre courant :
    Maison Jean Pallu (11 rue du Paty)
    Appellations :
    Maison Jean Pallu
    Texte libre :
    appartenu à Jean Pallu. Sur le cadastre de 1811, l’édifice est composé d’un bâtiment sur rue, accolé à un dessinées à sa suite, elles prennent place sur les pentes du plateau Saint-Jean. DESCRIPTION Situation et du château Saint-Jean. Deux de ces parcelles, les plus à l’est, sont ainsi disposées sur les pentes du plateau Saint-Jean. La rue du Paty est un des tronçons qui compose l’axe principal de Nogent-le arrière, à laquelle succède un jardin implanté sur les pentes du plateau Saint-Jean. La cour antérieure plateau Saint-Jean. Le bâtiment 2 possède une salle unique (2.3) accessible depuis la cour. Cette salle
  • Maison (7 rue Jean-Jacques Rousseau)
    Maison (7 rue Jean-Jacques Rousseau) Amboise - 7 rue Jean-Jacques-Rousseau - en ville
    Historique :
    Jean-Jacques Rousseau, notamment sur cette maison. Cette maison est la seule de la rue susceptible
    Localisation :
    Amboise - 7 rue Jean-Jacques-Rousseau - en ville
    Titre courant :
    Maison (7 rue Jean-Jacques Rousseau)
    Illustration :
    Vue générale du pignon sur cour, en pan-de-bois, du 7 rue Jean-Jacques Rousseau depuis l'hôtel de
  • Huvetière : ferme
    Huvetière : ferme Frazé - La Huvetière - isolé - Cadastre : 1813 B2 173 2016 B2 183
    Historique :
    . Les matrices cadastrales font mention de la reconstruction de l'habitation en 1842 pour Jean Manceau
    Auteur :
    [commanditaire] Manceau Jean
  • La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne
    La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne Nogent-le-Rotrou
    Historique :
    -comte situé au pied de l’éperon Saint-Jean. L’espace est occupé par la curia et les milites comtale. Le
    Référence documentaire :
    Saint-Jean], 2004. JOUSSET DE BELLÊME, Georges. Le château féodal de Saint-Jean. Mamers : Impr. Fleury, 1912. MATAOUCHEK, Victorine. Le château Saint-Jean à Nogent-le-Rotrou. Rapport de fouilles. 1998. MESQUI, Jean. Châteaux et enceintes de la France médiévale. Paris : Picard, 1991. MOUTON, Benjamin. Château Saint-Jean, donjon. Restauration et mise en valeur, avant-projet détaillé SIGURET, Philippe. Le château Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou. Cahiers Percherons, 1957, n°2. Saint-Jean], 2004. municipal du château Saint-Jean] , 2004. p. 32-37. -Rotrou] : [Musée municipal du château Saint-Jean], 2004.
    Texte libre :
    siècle, au-delà du château Saint-Jean, du prieuré Saint-Denis et de leurs bourgs, des établissements . Le château Saint-Jean est alors le siège du pouvoir administratif et judiciaire des Rotrou léproserie Saint-Lazare, le chapitre Saint-Jean et la Maison-Dieu. La création du vicus novus et la manne alors prendre place sur les pentes du plateau Saint-Jean, au revers de la route allant du Mans à l’attraction des maisons de Bretagne puis de Flandres séjournant au Château Saint-Jean. Le contexte change à blocus imposé sur cette dernière. Au-delà de la ruine du château et du doyenné Saint-Jean, l’impact de la affichent un certain recul. A l’image du chapitre Saint-Jean, de l’hôtel-Dieu, de la maladrerie Saint-Lazare Saint-Jean et du Doyenné de Saint-Denis qui eux perdent leurs fonctions judiciaire et juridique. Dans un
    Illustration :
    Le château Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou, vuedu donjon et du châtelet d'entrée
  • Grand Essard : demeure dite Château
    Grand Essard : demeure dite Château Frazé - Le Grand Essart - - isolé - Cadastre : 1813 I1 13 2016 ZV 37
    Historique :
    manoir, une ferme ainsi qu'un moulin à vent. En 1725, l'ensemble appartient à Jean-Robert Bonnart l'époque. D'après Jean-François Pitard, le 26 juillet 1842 la famille Thiroux de Gervilliers (propriétaire
    Auteur :
    [propriétaire] Bonnart Jean-Robert
  • Moulins d'A-Haut, actuellement bureau d'études (5b rue de Ruet)
    Moulins d'A-Haut, actuellement bureau d'études (5b rue de Ruet) Nogent-le-Rotrou - 5b rue de Ruet - en ville - Cadastre : 1990 AS 117
    Référence documentaire :
    Moulins d'en-Haut. Peinture. (Musée Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). Saint-Jean, Nogent-Le-Rotrou). . Impr. photoméc. Carte postale. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-Le-Rotrou). FAUQUET, Remy. Les moulins à eau - Le Colombier de Saint-Jean (Nogent-le-Rotrou). Cahiers
    Illustration :
    Peinture : moulins, vue du sud-est (datation inconnue, Musée Château Saint-Jean. Archives du Musée Château Saint-Jean). IVR24_20162801921NUCA Carte postale : les moulins d'en-Haut, vue de l'ouest (1905, Château Musée Saint-Jean Carte postale, manufacture de pianos, vue de l'ouest (entre 1905-1925, Château Musée Saint-Jean
  • Coudray : maison
    Coudray : maison Tournon-Saint-Martin - Le Coudray - 22 - en écart - Cadastre : 2013 E 658 1812 E 823
    Référence documentaire :
    Le Coudray./Jean-Louis Soubrier, 1968. (Musée archéologique de Martizay, photo n°859). Le Coudray./Jean-Louis Soubrier, 1968. (Musée archéologique de Martizay, photo n°860).
    Illustration :
    Le Coudray. Jean-Louis Soubrier, 1968. (Musée archéologique de Martizay, photo n°859 Le Coudray (mur-pignon et cadran solaire). Jean-Louis Soubrier, 1968. (Musée archéologique de
  • Prinçais : château
    Prinçais : château Tournon-Saint-Martin - Prinçais - isolé - Cadastre : 2013 C 1197, 1198, 1205, 1206, 1207, 1613
    Référence documentaire :
    Ruines du château de Prinçais./Jean-Louis Soubrier, septembre 1957. (Musée archéologique de Ruines du château de Prinçais./Jean-Louis Soubrier, septembre 1957. (Musée archéologique de
    Illustration :
    Ruines du château de Prinçais. Jean-Louis Soubrier, 1957. (Musée archéologique de Martizay, photo n Vue de cheminées (démantelées) du château de Prinçais. Jean-Louis Soubrier, 1957. (Musée
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "La Pêcherie" (9 rue des Carnaux) Azay-sur-Cher - La Pecherie - 9 rue des Carnaux - en village - Cadastre : 2019 AC 79
    Référence documentaire :
    Azay-sur-Cher, plan cadastral de 1826./exécuté par Jean-Baptiste Louis Lecoy, géomètre, sous la
  • Bourg : maison (18 place de l'Église)
    Bourg : maison (18 place de l'Église) Lureuil - Bourg - 18 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 441, 442 1812 B 90,91
    Référence documentaire :
    Maison du bourg de Lureuil. /Jean-Louis Soubrier, photographie n. et bl., c.1970. (Musée
  • Coudon : prieuré puis demeure
    Coudon : prieuré puis demeure Tournon-Saint-Martin - Coudon - en écart - Cadastre : 2013 D 2045, 2053, 2054 1812 D 2061, 2062, 2063
    Référence documentaire :
    Sous-sol du couvent, Coudon./Jean-Louis Soubrier, 1968. (Musée archéologique de Martizay, photo n Chapelle du couvent, Coudon./Jean-Louis Soubrier, 1968. (Musée archéologique de Martizay, photo n Chapelle du couvent, Coudon./Jean-Louis Soubrier, 1968. (Musée archéologique de Martizay, photo n Coudon./Jean-Louis Soubrier, 1968. (Musée archéologique de Martizay, photo n°866).
    Illustration :
    Ouvertures condamnées (12e et 15e siècles de la chapelle du couvent, Coudon. Jean-Louis Soubrier Sous-sol voûté sous la maison de notable, Coudon. Jean-Louis Soubrier, 1968. (Musée archéologique , Coudon. Jean-Louis Soubrier, 1968. (Musée archéologique de Martizay, photo n°863). IVR24_20133600417NUC2B Porte en arc brisé du pavillon de jardin. Coudon. Jean-Louis Soubrier, 1968. (Musée archéologique
  • Chemalé : manoir
    Chemalé : manoir Courçay - Chemalé - isolé - Cadastre : 1827 E3 1750 2019 YL01 35
    Historique :
    appartenait à Jean Berthelot. Louis de Gannes est seigneur de Chemalé de 1575 à 1579, et le domaine reste dans existait au 17e siècle une chapelle dédiée à saint Jean-Baptiste et un pigeonnier qui se trouvait au-dessus
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, G 785. Fondation par Jeanne de Gannes d’une messe tous
  • Bourg : château de Frazé
    Bourg : château de Frazé Frazé - le Bourg - 1 place du Château - en village - Cadastre : 1813 E2 312, 344, 345, 346 2016 AB 202
    Référence documentaire :
    p. 61-67 BROSSARD, Jean. Joseph Dulong de Rosnay (1876-1939) et son chef-jardinier Charles Brossard p. 33-35 BROSSARD, Jean. La petite histoire des jardins de Frazé. In : Bulletin de la société p. 14 LELIEVRE, Jean. Châteaux de l'Eure-et-Loir. Paris : Nouvelles éditions latines, 1991, 31 p.
    Annexe :
    Lettre de Jean, duc de Nemours, en date du 29 avril 1493, pour réparer les ravages commis par les Jean seigneur de Moulhard moyennant la somme de 800 écus d'or. En 1490, Florentin Girard de Barenton Jean Micheau, le Grand Mesnil, le Moulin de l'Étang, la Bigottière, la Ferrière, les Grandes Ouelles
    Texte libre :
    anglaises allant assiéger Orléans. Propriété d’Anne Gaudin, veuve de Jean seigneur de Moulhard, la terre et même Florentin Girard adresse une demande à son seigneur suzerain, Jean, duc de Nemours, comte de 1584 et 1586, Jacqueline Girard de Barenton, femme de Charles d’O de Vérigny, fait appel à Jean drouaise de maîtres maçons et maîtres d’œuvre, Jean Métézeau est chargé de la construction (ou passé avec Jean Pinson, demeurant à Illiers [-Combray], le 4 mars 1669 (réalisation de portes, de majeurs locaux construits quelques années auparavant tels que le château Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou ou Girard de Barenton (réalisée par Jean Métézeau, maître maçon à Dreux) - Réaménagement du "pavillon du
  • Fonterland : prieuré de bénédictins, puis ferme
    Fonterland : prieuré de bénédictins, puis ferme Tournon-Saint-Martin - Fonterland - isolé - Cadastre : 2013 C 1487, 1488 1812 C 1798, 1799
    Référence documentaire :
    Chapelle du prieuré de Fonterland. Jean-Louis Soubrier, septembre 1967. (Musée archéologique de Chapelle du prieuré de Fonterland. /Jean-Louis Soubrier, septembre 1957. (Musée archéologique de
    Illustration :
    Chapelle du prieuré de Fonterland. Jean-Louis Soubrier, 1957. (Musée archéologique de Martizay Chapelle du prieuré de Fonterland. Jean-Louis Soubrier, 1967. (Musée archéologique de Martizay
  • Rairie : ferme
    Rairie : ferme Néons-sur-Creuse - La Rairie - isolé - Cadastre : 2015 A 476, 477 1812 A 2048, 2049, 2050
    Référence documentaire :
    p.41 SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse
  • Bourg : maison (3 rue du Pigeonnier)
    Bourg : maison (3 rue du Pigeonnier) Lureuil - Bourg - 3 rue du Pigeonnier - en village - Cadastre : 2015 B 565, 566 1812 B 458, 459, 460, 461
    Référence documentaire :
    AUDE, André-Félix, DURANDEAU Jean-Claude, GROSJEAN, Patrick, VOISIN, Pierre. Lureuil, commanderie
  • Ensemble de trois maisons, actuellement magasin de commerce (128 rue Saint-Hilaire)
    Ensemble de trois maisons, actuellement magasin de commerce (128 rue Saint-Hilaire) Nogent-le-Rotrou - 128 rue Saint-Hilaire - en ville
    Annexe :
    pierre michelet et de present a jean godin lesne et autres qui faict le reste de ladicte rue entrant au
  • Amboise : rue Malebranche
    Amboise : rue Malebranche Amboise - rue Malebranche - en ville
    Description :
    qu'une seule maison au sein de cette rue. Le quartier (compris entre cette rue, la rue Jean-Jacques
  • Gloisière : ferme
    Gloisière : ferme Neuillé-le-Lierre - La Gloisière - en écart - Cadastre : 1819 C2 289, 290, 291, 292 2011 ZN 5
    Historique :
    échu par héritage de Renée Cousture sa mère, et Jean Cousture son oncle. Les deux corps de bâtiments
  • Bourg : château de Lureuil puis demeure, actuellement maison (2 rue du Pigeonnier)
    Bourg : château de Lureuil puis demeure, actuellement maison (2 rue du Pigeonnier) Lureuil - Bourg - 2 rue du Pigeonnier - en village - Cadastre : 2015 B 340, 561, 563, 564, 614 1812 B 866 à 871
    Historique :
    -Jean de Jérusalem (puis de l'Ordre de Malte) est mentionné au début du 16e siècle (Archives
    Référence documentaire :
    AUDE, André-Félix, DURANDEAU Jean-Claude, GROSJEAN, Patrick, VOISIN, Pierre. Lureuil, commanderie BENARROUS, Renaud, DURANDEAU, Jean-Claude, GAUTHIER, Damien, GUILLEMOT, Hélène. [Exposition : AUDE, André-Félix, GROSJEAN, Patrick, DURANDEAU, Jean-Claude, VOISIN, Pierre. Lureuil, commanderie de
1 2 3 Suivant