Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Clôture de choeur ou Tour du choeur
    Clôture de choeur ou Tour du choeur Chartres - 16 cloître Notre-Dame - en ville
    Historique :
    , Jean Dedieu, Pierre 1er Legros, Jean-Baptiste II Tuby et Simon Mazière sont installés progressivement
    Représentations :
    songe de Joseph ange
    Description :
    , François marchand, Pierre Legros, Jean-Baptiste Tuby et Simon Mazière), en pierre de Saint-Aignan (Loiret
    Auteur :
    [sculpteur] Dedieu (sculpteur) Jean [sculpteur] Tuby Jean-Baptiste II
    Annexe :
    del Primo Rinascimento), Pavie,1983, p. 207-212. GUILLAUME, Jean, DECAENS, Joseph. La Première Mariage avec Joseph et de l'Annonciation de la naissance du Christ, commandés le 3 mars 1520 de nouveau à entre 1521 et 1535. Avec la Visitation et le Songe de Joseph s'achève la période d'attente de la adultère réalisé par Jean Dedieu en 1678-1679. Il est étonnant que cet Arlésien ait été appelé à Chartres Pierre Ier Legros, Chartrain de naissance. La scène de l'Entrée du Christ à Jérusalem par Jean-Baptiste de la Renaissance, 1995. BABELON, Jean. La Civilisation française de la Renaissance. Paris -Lô : Conseil général de la Manche, collection Patrimoine, 2004, 2 volumes. BEUVIER, Jean. Forme , Université François-Rabelais, Centre d'Études Supérieures de la Renaissance, 2016. BEUVIER, Jean. Forme , avril 2015. CASTEX, Jean, GUILHOT, Jean Olivier. Renaissance, baroque et classicisme : histoire de , André, GUILLAUME, Jean. Architecture et vie sociale à la Renaissance. Paris : Picard, 1994. CHASTEL
    Texte libre :
    chapelle Saint-Guillaume est terminée pour la fête de Pentecôte de 1515 et la suivante, dédiée à Saint-Jean Boudin. En 1678-1679, Jean Dedieu, puis en 1681-1683 Pierre Ier Legros réalisent les groupes de la Femme Jérusalem par Jean-Baptiste II Tuby et les groupes de la Passion du Christ par Simon Mazière, quelques
    Illustration :
    chapelle Saint-Jean l'Evangéliste et sur les pilastres adjacents (quatorzième travée nord La Femme adultère (Jean Dedieu, 1678-1679). IVR24_19992800195X Clefs de voûte ornées de têtes d'ange, voûte de la niche des "Saintes Femmes au Tombeau" (treizième
  • Château d'Amboise
    Château d'Amboise Amboise - Montée de l'Emir Abd el Kader - en ville
    Historique :
    ainsi : Sulpice II succède à Hugue Ier ; viennent ensuite Hugues II (1190), Sulpice III (1218), Jean de Berri (1218-1274), Jean II (1274-1301 ou 1303), Pierre Ier (1303-1322), Ingelger (1322-1373), Pierre II , dans les archives communales et dans sa correspondance avec Jean Bourré. Pour autant, les lieux des principale de Charlotte de Savoie, d'Anne de France (jusqu'à son mariage avec Pierre de Bourbon), de Jeanne
    Référence documentaire :
    Archives Nationales ; KK 66. Compte de Jean Bourcien, compte des offrandes et aumônes du roi Louis Plan géométral du château d'Amboise/ Jean-Bernard Jacquemin, 1800, plume et lavis à l'encre de de la main de Jean Bourré. Général des finances du Roy Louis XI et lettres de luy escrites. Bibliothèque nationale de France, ms. fr. 20488, f°10, 28 et 121. Lettres de Jean Bourré, général lettres ou ordres du roy Louis XI ou expéditions la plus part de la main de Jean Bourré, général des Jean Bourré. Général des finances du roy Louis XI et lettres de luy escrites. 1471. f°38, 41 et 89. Vue du château d'Amboise, en descendant la Loire/ Jean Philippe Sarazin. Dessin à la plume et lavis Plan géométral du château d'Amboise/Jean-Bernard Jacquemin. Plume et lavis à l'encre de Chine Amboise. Dessins de l'architecte Jean Trouvelot (1913). (Médiathèque de l'Architecture et du des restaurations de la chapelle Saint-Jean (1963).
    Texte libre :
    : Jean Guillaume a exposé le caractère privatif des galeries, généralement accessibles depuis la chambre Verger ». Mais, demeure à Amboise le bâtiment de la grande salle qualifiée par Jean Guillaume de pourrait ne pas être étrangère à la présence du canonnier du roi sur le chantier, Jean de Bayne, mais il VIII mais les travaux initiés par les colloques dirigés par Jean Guillaume, ont nuancé cette thèse . Pourtant le rapprochement entre les tours cavalières et le château Saint-Ange de Rome, tant pour la rampe
1