Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 150 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : église paroissiale Saint-Pierre (place de l'Église)
    Bourg : église paroissiale Saint-Pierre (place de l'Église) Neuillé-le-Lierre - place de l'Église - en village - Cadastre : 1819 D1 196 2011 OD 281
    Historique :
    La première mention de l'église paroissiale, placée sous le vocable de saint Pierre, remonte au 11e , 1854, 1861), maçonnerie (1844, 1861, 1867, 1895). A l'intérieur, une voûte en pierre reposant sur deux
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'édifice est de plan allongé, construit en moellon enduit et pierre de taille. La nef construite contreforts. Au-dessus de cette porte d'entrée, se trouve une niche concave voûtée en cul-de-four en pierre de pierre de taille et couverte d'un toit en appentis en tuile plate et ardoise. A l'intérieur, la nef est
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Pierre (place de l'Église)
  • Couvent des Grands Minimes du Plessis-lès-Tours
    Couvent des Grands Minimes du Plessis-lès-Tours La Riche - Saint-François - en écart
    Historique :
    Fondé en 1489 par Saint-François-de-Paul, avec l'aide de Louis XI et de son fils Charles VIII sur siècle. Saint-François-de-Paul fondateur de l'ordre mendiant des Minimes est décédé au couvent du
    Précisions sur la protection :
    La chapelle néo-gothique édifiée au-dessus du tombeau de Saint-François de Paule ; le bâtiment conventuel du 17e siècle ; la tour octogonale en pierre, du 17e siècle, située au bord de la voie communale compris ce mur (cad. AS 85, 86, 141, 240, lieudit Saint-François) : inscription par arrêté du 30 mai 2007.
    Auteur :
    [personnage célèbre, habitant célèbre] Saint-François-de-Paule
    Localisation :
    La Riche - Saint-François - en écart
  • Statue : saint Mammès
    Statue : saint Mammès Cigogné - Bourg - en village
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    Statue en pierre calcaire.
  • Statue : saint Fiacre
    Statue : saint Fiacre Cigogné - Bourg - en village
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    Statue en pierre polychrome. La terrasse est peinte en noir.
  • Statue : sainte Barbe
    Statue : sainte Barbe Cigogné - Bourg - en village
    Matériaux :
    pierre (?)
    Description :
    La statue semble être en pierre polychrome. Cependant, compte tenu de la hauteur à laquelle est
  • La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne
    La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne Nogent-le-Rotrou
    Historique :
    propriété des Ducs de Condé sous le nom d'"Anghien-le-François" et des ducs de Sully sous le nom de "Nogent
    Référence documentaire :
    BRGM, DESSANDIER, David. Mémento des pierres du patrimoine bâti de la région Centre. Rapport morphologiques. Tours : Presses universitaires François-Rabelais, Maison des sciences de l'homme "villes et architecturales et morphologiques. Thèse de doctorat : Histoire de l'art : Tours, Université François Rabelais morphologiques. Tours : Presses universitaires François-Rabelais, Maison des sciences de l'homme "villes et
    Appellations :
    Enghien-le-François
  • Clôture de choeur ou Tour du choeur
    Clôture de choeur ou Tour du choeur Chartres - 16 cloître Notre-Dame - en ville
    Historique :
    La décision de construire une clôture de choeur monumentale en pierre est prise dans la première Jehan Soulas, puis en 1542-1544 ceux de François Marchand. Les groupes ultérieurs par Thomas Boudin , Jean Dedieu, Pierre 1er Legros, Jean-Baptiste II Tuby et Simon Mazière sont installés progressivement
    Description :
    , François marchand, Pierre Legros, Jean-Baptiste Tuby et Simon Mazière), en pierre de Saint-Aignan (Loiret Le Tour du chœur constitue une véritable muraille de pierre sculptée. Il se dresse à plus de six groupes sculptés. A la partie supérieure, les dais d'architecture, véritable dentelle de pierre habitée de craie de Vernon (Eure), fine et blanche, pour les parties basses et la pierre de Saint-Leu (Oise), plus jaune, pour les parties hautes. Les groupes sont en pierre de Tonnerre (Yonne) (groupes de Jehan Soulas ). La pierre choisie pour l'exécution des premiers groupes du côté nord n'est pas identifiée. La différentes teintes de pierre. Aspect d'origine Le Tour du chœur a été conçu pour être traversé et éclairé par base de pierre, mortier et brique rouge.
    Auteur :
    [sculpteur] Marchand François [sculpteur] Legros Pierre Ier
    États conservations :
    , brisures, éclats, innombrables graffitis) et par endroits, désagrégation de la pierre ; ce qui a permis de
    Annexe :
    se sont efforcés de respecter les principes de la conception initiale. Le marché passé avec François naissance. Ces quatre groupes sont exécutés par Jehan Soulas en pierre de Tonnerre. Le contrat passé le 2 travée. Le sculpteur François Marchand en a reçu la commande le 12 septembre 1542 ; l'exécution est sculptés en pierre de Saint-Aignan par Thomas Boudin en 1611-1612. Il est le seul sculpteur à travailler Pierre Ier Legros, Chartrain de naissance. La scène de l'Entrée du Christ à Jérusalem par Jean-Baptiste médiévale. Elles furent de fait les premières sculptées, probablement par l’un des tailleurs de pierre ayant les influences rapportées d'Italie par Louis XII et François Ier. Dans le projet initial de la Chartres. Ms 1016, détruit en 1944 (registres capitulaires). Notes prises par Léger François Brillon . ALIBERT, Sophie. François Marchand et la sculpture à Chartres et à Orléans dans la première moitié du XVIe siècle. Tours : Maîtrise d'histoire de l'art, Université François-Rabelais, Centre d'Études Supérieures
    Texte libre :
    1514, les travaux sont bien avancés : François Dugué, tailleur de pierre qui a travaillé au clocher gardiens. Le 7 octobre 1482, Pierre Patin, un peintre, est mentionné, qui s'engage à en parfaire la prise de construire une clôture en pierre par les soins d'un maître-d'œuvre ; quelques mois plus tard , deux groupes sculptés par François Marchand, la Présentation de Jésus au Temple et le Massacre des Boudin. En 1678-1679, Jean Dedieu, puis en 1681-1683 Pierre Ier Legros réalisent les groupes de la Femme
    Illustration :
    Présentation au Temple (François Marchand, 1542-1543). IVR24_19992800166V
  • Fonts baptismaux, placard-clôture des fonts baptismaux
    Fonts baptismaux, placard-clôture des fonts baptismaux Épeigné-les-Bois - Bourg - en village
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    Fonts baptismaux réalisés en pierre calcaire. La cuve, soutenue par une colonne à fût polygonal
  • Ville : château fort (rue du château)
    Ville : château fort (rue du château) Château-Renault - rue du château - en ville - Cadastre : 1835 B 172 1835 B 173 1835 B 176 1835 B 186 1835 B 187 2014 AD 14 2014 AD 16 2014 AD 19 2014 AD 24 2014 AD 26 2014 AD 27 2014 AD 28 2014 AD 29
    Historique :
    Rousselet, à laquelle appartient François-Louis Rousselet (1637-1716) vice-amiral de la marine royale et
    Auteur :
    [propriétaire] Rousselet François Louis
  • Demeure dite Fief de la Fuye Bizeul (89 rue du Château)
    Demeure dite Fief de la Fuye Bizeul (89 rue du Château) Nogent-le-Rotrou - 89 rue du Château - en ville
    Historique :
    noble françois gouyn, écuyer et sieur des chapizeaux. Il est composé d’un colombier en pierre couvert de
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    pierre de taille. L’espace intérieur est divisé en deux niveaux par un plancher. Les murs sont intégralement recouverts de trous de boulins en pierre de taille. Le bâtiment est doté d’une charpente à
    Auteur :
    [propriétaire] Gouyn François
    Annexe :
    appatgenances assis devant Le chasteau dudict nogent tenu par noble françois gouyn escuyer sieur des chapizeaux nogent en la paroisse de nostre dame dudict lieu contenant un bastiment de pierre et [mathiere] convert
  • Statue : Vierge à l'Enfant
    Statue : Vierge à l'Enfant Le Boulay
    Matériaux :
    pierre peint doré
    Description :
    Statue en pierre, peinte et dorée.
  • Autel et retable dit retable de Saint-Gilles
    Autel et retable dit retable de Saint-Gilles Villedômer
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    . L'autel en forme de tronc de pyramide renversée est en pierre et bois peint. Le panneau central est orné
  • Autel et retable dit retable de la Vierge
    Autel et retable dit retable de la Vierge Vernou-sur-Brenne
    Matériaux :
    pierre
  • Orphelinat, actuellement immeuble (70 rue Paul Deschanel)
    Orphelinat, actuellement immeuble (70 rue Paul Deschanel) Nogent-le-Rotrou - 70 rue Paul Deschanel - en ville
    Historique :
    travées, la présence d’un mur de refend et d'un pignon découvert à rampants en pierre de taille s’opposant ainsi être le résultat de la réunion de plusieurs bâtiments. En 1714, l’édifice est possédé par Pierre
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    découvert doté de rampants et de crossettes en pierre de taille au sud. Le comble est percé de cinq lucarnes
    Auteur :
    [donateur] Guerrier Pierre
  • Tableau : portrait de Jacques Dubois ( 1478-1555)
    Tableau : portrait de Jacques Dubois ( 1478-1555) Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    siècle par Pierre Létard (âgé de 36 ans). Jacques Dubois dit Jacobus Sylvius (1478-1555), médecin à Paris
    Représentations :
    Portrait de Jacques Dubois. Le portrait du donateur, Pierre Létard, figure au milieu du tableau
    Auteur :
    [donateur] Létard Pierre
  • Porte
    Porte Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
    Représentations :
    saint Pierre -relief, représentant saint Pierre délivré de ses chaînes.
    Localisation :
    Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
  • Tableau : saint Jérôme
    Tableau : saint Jérôme Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
    Historique :
    Ce tableau décorait la chapelle de l'Officialité : il a été transféré à Saint-Pierre-du Martroi
    Localisation :
    Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
  • Couvent d'ursulines, actuellement établissement pour les handicapés physiques André Beulé
    Couvent d'ursulines, actuellement établissement pour les handicapés physiques André Beulé Nogent-le-Rotrou - 86 rue Gouverneur - en ville - Cadastre :
    Référence documentaire :
    BNF. Fiche monographique : André-François Beulé. data.bnf.fr. Accès internet :
    Murs :
    calcaire brique et pierre à assises alternées
    Description :
    matériaux mis en œuvre sur les façades sur rue contrastent avec ceux sur cour où le parement de pierre de taille de Nogent laisse place à une association de brique et de pierre.
    Auteur :
    [commanditaire] Beulé André-François
    Texte libre :
    -François Beulé (1766-1839), prêtre réfractaire et principal du collège de Nogent-le-Rotrou. En 1808, il . Si la corniche en doucine, la généralisation de la pierre de taille et l’utilisation de plates-bandes brique et de pierre en encadrement des fenêtres, lesquels se prolongent au niveau des allèges créant des moellons enduits, l'utilisation de la pierre de taille se limite aux encadrements des portes et des fenêtres. Seule la travée ouest est intégralement construite en pierre de taille. Les fenêtres sont consoles en S. Les vestiges d'une croisée, la présence de reprises et l’utilisation de pierre de taille sur brique et de pierre. Conclusion Une fondation "protestante" La création du couvent d’Ursulines s’inscrit l’utilisation du couple brique/pierre. L’aile sud est également composée de plusieurs ensembles hétérogènes la pierre de taille et de plusieurs reprises en façade permettent d’attester la présence d’un état brique et pierre dans lequel sont construites la chapelle et la galerie du cloitre sont à rapprocher de
  • Bourg : maison (9 rue Aristide-Briand)
    Bourg : maison (9 rue Aristide-Briand) Vernou-sur-Brenne - 9 rue Aristide-Briand - en ville - Cadastre : 1817 F 227 2009 AC 86
    Observation :
    Niche concave en pierre de taille, couverte en cul-de-four, encadrée de moulures et d'une corniche
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    l'autre côté. Il est construit en moellon enduit avec chaînes d'angles en pierre de taille. Côté jardin
  • Grenier à sel (détruit, 59 rue Saint-Laurent)
    Grenier à sel (détruit, 59 rue Saint-Laurent) Nogent-le-Rotrou - 59 rue Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 1990 BO 100
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    murs sont construits en pierre de taille dont le gabarit varie du moyen appareil régulier au premier
1 2 3 4 8 Suivant