Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 8 sur 8 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble du mobilier religieux
    Ensemble du mobilier religieux Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Benoît François XII Hanappier (1753-après 1793) et un calice et une patène par Pierre Leplain déjà connu
    Annexe :
    liturgiques (d'après les listes établies en 1984-1985 et après 1997), tous non localisés. Chape en damas de
    Illustration :
    Dais de chaire à prêcher (?), placé au bas de la nef après 2006. IVR24_20124500538NUC4A
  • Ancien hôtel-Dieu
    Ancien hôtel-Dieu Orléans
    Historique :
    legs successifs et des aménagements urbains, en particulier après la destruction de la première étant alitées ensemble. Après la visite, en 1818, de la comtesse de Choiseul d'Aillecourt, épouse du
    Référence documentaire :
    noire et aquarelle. État avant et après travaux (retombe) (AN. E/2088, fol. 253).
    Description :
    . L'organisation des bâtiments au 18e siècle est connue par les plans de Jacques V Gabriel dressés en 1728 après la
    Annexe :
    , c'est-à-dire une fosse commune. Le cimetière fut fermé après la publication du décret du 10 mars 1786 chapitre après le doyen. La stèle stipule la fondation d'une apothicairerie pourvue de médicaments et
    Illustration :
    Plan de l'hôtel Dieu et plan partiel de la cathédrale. Etat après les travaux projetés en 1728 Place de l'Etape. Lithographie d'après un dessin de Jacques Salmon daté de 1820 (propriété de Elévation méridionale de l'ancien hôtel-Dieu : façade de la salle Saint-Lazare, d'après un dessin
  • Tableau : portrait de Jean Pitard (v. 1248-ap. 1328)
    Tableau : portrait de Jean Pitard (v. 1248-ap. 1328) Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    un dénommé Guillon. Jean Pitard (vers 1248-après 1328) fut le premier chirurgien des rois Louis IX
  • Couvent des Grands Minimes du Plessis-lès-Tours
    Couvent des Grands Minimes du Plessis-lès-Tours La Riche - Saint-François - en écart
    Historique :
    . Chapelle inachevée construite d'après les plans de Charles et Gustave Guérin dans la 2e moitié du 19e
  • Hôpital Porte-Madeleine
    Hôpital Porte-Madeleine Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville - Cadastre : 1994 AY 2
    Illustration :
    par Lemercier d'après un dessin de Charles Pensée (1799-1871) daté de 1842 et conservé au musée Plan d'ensemble des Hospices civils à la fin du 19e siècle, d'après le plan dressé le 25 mars 1899
  • Abbaye Saint-Euverte, puis fabrique de salpêtre, filature de coton, actuellement lycée professionnel Saint-Euverte
    Abbaye Saint-Euverte, puis fabrique de salpêtre, filature de coton, actuellement lycée professionnel Saint-Euverte Orléans - 28 rue de l'Ételon - en ville - Cadastre : 1981 BN 354
    Historique :
    12e siècle par des chanoines réguliers de Saint-Victor. Après sa destruction par un incendie qui reconstruite entre 1513 à 1527 puis, après une nouvelle destruction pendant les Guerres de Religion, est à la fabrication de poudre de canon, jusqu'en 1818. Après le Concordat de 1801, l'église est
    Annexe :
    réguliers de Saint-Victor s'établissent à Saint-Euverte. Après sa destruction par un incendie qui ravage le 23 octobre. Après le siège et les années suivantes où règne toujours un climat d'insécurité dû aux (5 mai 1801). Après le Concordat de 1801, l'église est rattachée à l'église Sainte-Croix. Vers 1802 Sainte-Croix. Après avoir servi d'entrepôt de bois, l'église devient, en 1832, entrepôt des douanes par ) longeant le boulevard Saint-Euverte. Après la publication de la loi du 27 février 1880 relative au Conseil collège. La dépose du dôme menaçant ruine et la pose d'une toiture provisoire sont décidées après
    Illustration :
    Charles Inselin (1673-après 1715), daté de la fin du 17e siècle. IVR24_19764500222X cavalière dressé dans les années 1840, présentant les bâtiments principaux, d'après le "Plan pittoresque de "L'église Saint-Euverte et la tour à Pinguet vers 1824" (d'après une peinture de Jacques Salmon en 1877 d'après des documents inédits). IVR24_19904500932X Plan de l'église Saint-Euverte (d'après un plan figurant dans "L'église Saint-Euverte d'Orléans Chronologie des bâtiments (d'après le plan cadastral de 1969, remis à jour en 1981, section BN
  • Clôture de choeur ou Tour du choeur
    Clôture de choeur ou Tour du choeur Chartres - 16 cloître Notre-Dame - en ville
    Description :
    , plus étroite, sur une chambre de marguillier. Aux deux premières travées nord après la croisée, les briques rouges. Dans l'épaisseur des murs, après la strate de briques rouges, a été employé un remblai à
    Annexe :
    Couronnement au Ciel et son Triomphe aux côtés de la Sainte Trinité. Après la Nativité, la vie du Christ vient Mages, scène après laquelle la Vierge va s'effacer derrière son Fils, sont les premiers moments de la Vie terrestre du Christ. Après une interruption d'une dizaine d'années, la Présentation de Jésus au et de sculpture. Publiés d’après les manuscrits conservés à l’École Impériale par Louis DUSSIEUX , 1998. TRICHET, Louis. Le Costume du clergé : ses origines et son évolution en France, d’après les
    Texte libre :
    essentiellement concerné l'abandon, après 1521, du style gothique adopté dans les deux premières travées au profit , après la mort de Louis XIV. Ce fait est exceptionnel, compte tenu de l'ampleur de la réalisation et de , percée sous le cadran à la troisième travée, mène au mécanisme de l'horloge astrolabique. D'après une septentrionale se trouvant sensiblement en face de la porte de la sacristie. Après l'installation des nouvelles
  • Suite de 17 tableaux de médecins et chirurgiens
    Suite de 17 tableaux de médecins et chirurgiens Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    du collège en furent enlevés après la disparition de l'Ecole de chirurgie en 1793, et transférés à
1