Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 91 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tableau : portrait de Jacques Dubois ( 1478-1555)
    Tableau : portrait de Jacques Dubois ( 1478-1555) Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    siècle par Pierre Létard (âgé de 36 ans). Jacques Dubois dit Jacobus Sylvius (1478-1555), médecin à Paris
    Représentations :
    Portrait de Jacques Dubois. Le portrait du donateur, Pierre Létard, figure au milieu du tableau
    Auteur :
    [donateur] Létard Pierre
  • Orphelinat, actuellement immeuble (70 rue Paul Deschanel)
    Orphelinat, actuellement immeuble (70 rue Paul Deschanel) Nogent-le-Rotrou - 70 rue Paul Deschanel - en ville
    Historique :
    travées, la présence d’un mur de refend et d'un pignon découvert à rampants en pierre de taille s’opposant ainsi être le résultat de la réunion de plusieurs bâtiments. En 1714, l’édifice est possédé par Pierre
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    découvert doté de rampants et de crossettes en pierre de taille au sud. Le comble est percé de cinq lucarnes
    Auteur :
    [donateur] Guerrier Pierre
  • Porte
    Porte Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
    Représentations :
    saint Pierre -relief, représentant saint Pierre délivré de ses chaînes.
    Localisation :
    Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
  • Tableau : saint Jérôme
    Tableau : saint Jérôme Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
    Historique :
    Ce tableau décorait la chapelle de l'Officialité : il a été transféré à Saint-Pierre-du Martroi
    Localisation :
    Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
  • Hôtel de Bailli dit Maison du Bailli, actuellement collège Arsène Meunier (47 rue Saint-Laurent)
    Hôtel de Bailli dit Maison du Bailli, actuellement collège Arsène Meunier (47 rue Saint-Laurent) Nogent-le-Rotrou - 47 rue Saint-Laurent - en ville
    Historique :
    La date de construction de l’édifice, ainsi que ses commanditaires Pierre Durant et son épouse porte l'inscription suivante : "DE PIERRE BLANCHE DURANT FEVRIER JE FU FAICTE 1542". Pierre Durant était (fille de Pierre Durand) à Jacqueline du Bellay, dame de la Reine et de la Chesneliere. Il est alors
    Référence documentaire :
    . Paris : de l'imprimerie de Pierre Le-Mur, 1620. p. 251-263. GARRUS, Anne-France. Pierre Durand, Bailli célèbre, écrivain oublié. Bulletin de
    Description :
    disposés en deux U irréguliers et accolés. Sa façade antérieure est composée d'un moyen appareil de pierre de taille, tandis que les façades postérieures sont constituées de moellons et d'un enduit à pierre
    Auteur :
    [commanditaire] Durand Pierre
    Annexe :
    cinq cent quatre vingts et onze zn la maison du [lieu] après midi.fut présent honnorable homme Pierre sa devant Pierre Barbier et Samuel Guillot Tabellions [...] [...]cognud et confessa avoir vendu cedde succession a elle venue sucedde et echue a la mort et tres pas de deffunct honorable homme m[aitre] Pierre Renaissance, principalement du milieu du XVIe siècle un certain nombre de maisons en pierre d'un caractère importance et sa conservation en est le plus bel exemple. Construite par Pierre Durant Bailli de St. Denis ainsi qu'en fait foi un cartouche situé au-dessus de la porte, dans lequel on lit : Pierre Blanche logis contenant diverses pièces sans grand intérêt et un escalier en pierre avec noyau central formant présente un intérêt. Cette façade assez sobre, très bien construite en pierre est en bon état de
    Texte libre :
    -dessus de son portail d’entrée. Celui-ci porte l’inscription suivante : "DE PIERRE BLANCHE DURANT FEVRIER JE FU FAICTE 1542". Au-delà de la date portée, la phrase indique les noms du commanditaire "Pierre lecture. Pierre Durant est à la fois connu pour son titre de bailli de la seigneurie de Saint-Denis , fille de Pierre Durand, vend la "Grande Maison" à Jacqueline du Bellay, dame de la reine et de la maison était alors occupée par Pierre de Vieupont, mari de Catherine de Dampierre, capitaine, conseiller bâtiments 5, 6 et 8 (du rez-de-chaussée jusqu’au comble), et par un escalier tournant en pierre de taille prenant place sous des toits à deux versants de hauteur différente. Le parement est composé de pierres l’inscription « DE PIERRE BLANCHE DURANT FEVRIER JE FU FAICTE 1542 ». L’ensemble est marqué par deux coups de rampants à crossettes en pierre de taille. Le comble est éclairé par une lucarne (L-1131) encadrée de surmonté d’une coquille sculptée, il est accolé par deux pierres laissées nues. La fenêtre de la lucarne
  • Grenier à sel (détruit, 59 rue Saint-Laurent)
    Grenier à sel (détruit, 59 rue Saint-Laurent) Nogent-le-Rotrou - 59 rue Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 1990 BO 100
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    murs sont construits en pierre de taille dont le gabarit varie du moyen appareil régulier au premier
  • Abbaye Saint-Euverte, puis fabrique de salpêtre, filature de coton, actuellement lycée professionnel Saint-Euverte
    Abbaye Saint-Euverte, puis fabrique de salpêtre, filature de coton, actuellement lycée professionnel Saint-Euverte Orléans - 28 rue de l'Ételon - en ville - Cadastre : 1981 BN 354
    Référence documentaire :
    Orléans, plan d'alignement du boulevard Aristide-Briand / Pierre-Charles Thuillier. 14 mars 1830 BIMBENET, Eugène. Épiscopats de saint Euverte et de saint Aignan ou l'église d'Orléans aux IVe et p. 91-98 BIMBENET, Eugène. Histoire de la ville d'Orléans. Orléans : Imprimerie Georges Michau et BIMBENET, Eugène. Recherches sur la Justice de Saint-Euverte. Mémoires de la Société Archéologique -pierre-le-Puellier. 16 mai-23 août 2009]. Orléans, une ville de la Renaissance. Tours : CESR, 2009. DUCHATEAU, Eugène Abbé. Histoire du diocèse d'Orléans depuis l'origine jusqu'à nos jours. Orléans DUMUYS, Léon. Note sur une découverte de tombes en pierre trouvées au pied de l'église Saint p. 254-259 LEPAGE, Eugène. Les rues d'Orléans. Recherches historiques sur les rues, places et POTHIER, Pierre (prieur de Saint-Euverte de 1562 à 1596). Journal (extrait). Bulletin de la Société
    Murs :
    pierre maçonnerie enduit
    Description :
    L'abbatiale en maçonnerie de pierre de taille, adopte un plan en croix latine qui semble être celui est construit en pierre d'Apremont, de même l'était le dôme qui fut démonté en 1988. La charpente du
    Illustration :
    ). Eau-forte reproduite dans "Le vieil Orléans", recueil de trente eaux-fortes gravées par Eugène Merlin
  • Couvent des Grands Minimes du Plessis-lès-Tours
    Couvent des Grands Minimes du Plessis-lès-Tours La Riche - Saint-François - en écart
    Précisions sur la protection :
    conventuel du 17e siècle ; la tour octogonale en pierre, du 17e siècle, située au bord de la voie communale
  • Suite de 17 tableaux de médecins et chirurgiens
    Suite de 17 tableaux de médecins et chirurgiens Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Référence documentaire :
    décembre 1999]. A l'Ombre des Rois Le Grand Siècle d'Orléans. Sulpice Morel, Pierre Poncet, Jean Senelle
    Auteur :
    [peintre] Poncet Pierre II
  • Maison à boutique (51 rue des Carmes)
    Maison à boutique (51 rue des Carmes) Orléans - 51 rue des Carmes - en ville
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    appareillage en pierre. En réalité, sans un examen précis des encadrements de fenêtres, il est très délicat de savoir si le matériau utilisé est de la pierre, du plâtre ou du bois. Un bandeau séparateur plat
  • Écurie (7 rue Louis XI)
    Écurie (7 rue Louis XI) Amboise - 7 rue Louis-XI - en ville
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    si le pignon et la maçonnerie sont bien contemporains l'un de l'autre. Le mur gouttereau en pierre de
  • Hôtel : cave (20 rue de la Concorde)
    Hôtel : cave (20 rue de la Concorde) Amboise - 20 rue de la Concorde - en ville
    Murs :
    pierre de taille
  • Maison (34 rue Nationale)
    Maison (34 rue Nationale) Amboise - 34 rue Nationale - en ville
    Historique :
    Les façades du 34 rue Nationale sont enduites à l'exception des encadrements en pierre. Leur
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    première bâtisse donnant sur la rue Nationale. La cave construite en pierre de taille de tuffeau présente
    Illustration :
    Aquarelle de la façade brique et pierre, par Anne-Marie Bonnard (Région centre-Val de Loire
  • Hôtel (10 rue de Rhône)
    Hôtel (10 rue de Rhône) Nogent-le-Rotrou - 10 rue de Rhône - en ville
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    pierre de taille et ornés de crossettes sculptées. L’aile en retour sur cour est couverte d’un toit en baguettes ainsi que d’un toit à deux pans avec rampants et crossettes en pierre de taille.
  • Hôtel (15 rue de l'Île d'Or)
    Hôtel (15 rue de l'Île d'Or) Amboise - 15 rue de l'Île d'Or - en ville
    Historique :
    hôtel dont le corps de logis principal est en pierre et les communs en pan de bois. Mais en l'absence de
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'édifice présente un plan en L. Le corps de logis en pierre, dans un style plus ou moins gothique , présente cependant un mur gouttereau en pierre de taille de tuffeau dont le soubassement semble ancien, les pierres de restauration se distinguant des pierres d'origine par leur blancheur. Le corps de bâtiment en pan de bois semble être une extension du premier corps de logis en pierre. Ces bois sont toutefois type à Amboise. Du côté de la rue Émile Gounin, le corps en pan de bois présente un pignon en pierre second pignon implique sans doute une construction similaire en pierre. D'un côté comme de l'autre relative des campagnes de construction. Le logis en pierre est couvert d'ardoises tandis que celui en bois la construction en pierre - qui reviendrait à un personnage au statut relativement important - ait sont connus à Angers et Orléans -, auquel cas la partie en pierre de taille, antérieure, correspondrait
    Illustration :
    Vue générale du 15 rue de l'Île d'Or, composé de deux corps de logis, l'un en pierre de taille Vue de la façade arrière de l'aile en pan de bois donnant côé Loire, avec son pignon en pierre de
  • Maison (123 rue Saint-Hilaire)
    Maison (123 rue Saint-Hilaire) Nogent-le-Rotrou - 123 rue Saint-Hilaire - en ville
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    larges plates-bandes en pierre de taille, au-dessus desquelles les vestiges de doubles linteaux sont
    Annexe :
    jacques charpentier anthoyne prelat me lancelot pesseau nottaire pierre lallemant elye sainxot me devant la grosse pierre soulloit pendre lenseigne de limage sainct hubert et a une autre dans la dicte
  • Hôtel de voyageurs du Dauphin, actuellement immeuble (39 rue Villette-Gâté)
    Hôtel de voyageurs du Dauphin, actuellement immeuble (39 rue Villette-Gâté) Nogent-le-Rotrou - 39 rue Villette-Gâté - en ville
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    pierre de taille indiquant une élévation antérieure, à deux niveaux sur rue. La façade est montée en pierre de taille. Elle est composée de six travées ordonnancées par des pilastres supportant un plates-bandes et en plein-cintre dont le chambranle forme un bandeau. Des abreuvoirs en pierre sont
    Illustration :
    Face nord, vue du nord-ouest, détail du mur pignon, rampants en pierre de taille
  • Maison (18 rue Giroust)
    Maison (18 rue Giroust) Nogent-le-Rotrou - 18 rue Giroust - en ville
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    raison de deux portes (chanfreinées) par niveau. La façade sur rue est montée en pierre de taille et pierre de taille. La façade sur cour est construite de moellons de calcaire. Ses ouvertures ont fait
    Annexe :
    , et d’autre bout a une maison qui fut a pierre michelet et de present a jean godin lesne et autres qui
  • Hôtel dit Hôtel Carpentin, actuellement immeuble (6 rue du Paty)
    Hôtel dit Hôtel Carpentin, actuellement immeuble (6 rue du Paty) Nogent-le-Rotrou - 6 rue du Paty - en ville - Cadastre : 1990 BO 56
    Historique :
    le toit à crossettes en pierres de taille témoignent d’une origine ancienne, on peut attribuer au 17e
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    encadrements des ouvertures sont en pierre de taille calcaire, les toitures sont couvertes de tuiles plates.
  • Maison (6 rue des Tanneurs)
    Maison (6 rue des Tanneurs) Nogent-le-Rotrou - 6 rue des Tanneurs - en ville - Cadastre : 1990 BP 41
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    construite en pierre de taille, elle possède deux travées percées par deux fenêtres à double linteau mouluré retombant sur des colonnettes à bases polygonales. Le toit est couronné par des rampants en pierre de taille dont les piédroits sont chanfreinés. Le rampant sud est appareillé en pierre de taille et à crossette
1 2 3 4 5 Suivant