Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 16 sur 16 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : maison (12 impasse de la Fontaine)
    Bourg : maison (12 impasse de la Fontaine) Néons-sur-Creuse - Bourg - 12 impasse de la Fontaine - en village - Cadastre : 2015 B 35 1812 B 548
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    escalier d’accès à la maison était perpendiculaire au mur gouttereau (Archives municipales de Néons, 1 O). La maison semble en grande partie figurer sur le plan cadastral de 1812. Possiblement attribuable du 18e siècle pour ses parties les plus anciennes, elle a été modifiée à partir de la première moitié
    Observation :
    Observations réalisées uniquement de la voie publique. Propriété inaccessible.
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit en maçonnerie
    Description :
    enduite et en rez-de-chaussée surélevé avec un possible étage de soubassement (ou un sous-sol). Un lucarne à linteau délardé, couverte en bâtière. Une étable est accolée au nord, en retrait de l’élévation ouest de la maison. Elle est partiellement enduite et couverte de tuiles plates.
    Étages :
    en rez-de-chaussée surélevé étage de soubassement
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Bourg - 12 impasse de la Fontaine - en village - Cadastre : 2015 B 35 1812 B
    Titre courant :
    Bourg : maison (12 impasse de la Fontaine)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    de l'image. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). IVR24_20153600028NUC2A La maison est en grande partie portée sur le plan cadastral de 1812 (parcelle B 548), dans le haut Vue de la ferme depuis le sud-ouest. IVR24_20153600164NUC2A Vue de la ferme depuis le sud. IVR24_20153600154NUC2A
  • Bourg : maison (48 place de l'Église)
    Bourg : maison (48 place de l'Église) Lureuil - Bourg - 48 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 388 1812 A 1316
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    La maison est exactement portée sur le plan cadastral de 1812. Ses caractères morphologiques
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de première classe et M. Boistard, géomètre des Eaux et Forêts. (Archives départementales de l'Indre Plan cadastral parcellaire de la commune de Lureuil, terminé en 1812/par M. Démontureux, géomètre de diminution.
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit en maçonnerie
    Murs :
    grès moellon sans chaîne en pierre de taille enduit partiel calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit partiel
    Description :
    La maison, partiellement enduite, est à un étage carré. Les murs sont en moellons de grès et de calcaire visiblement sans chaînage d’angle, en pierre de taille. L’espace d’habitation, à étage, est l’accès au logement est en mur gouttereau, celui du rez-de-chaussée (étable ou cellier), est en mur-pignon ouest. Ce dernier est également percé d’un oculus, en rez-de-chaussée, et d’une baie à encadrement en dressent à l’ouest de la maison.
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 48 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 388 1812 A 1316
    Titre courant :
    Bourg : maison (48 place de l'Église)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    . (Archives départementales de l'Indre). IVR24_20153600439NUC2A La maison semble figurer sur le plan cadastral de 1812 (parcelle A 1316), dans le bas de l'image Vue de la maison depuis l'ouest. IVR24_20153600550NUC2A Vue du mur-pignon ouest de la maison. IVR24_20153600548NUC2A Vue d'une baie à encadrement en cavet et à appui mouluré du mur-pignon ouest de la maison
  • Bourg : maison (20 place de l'Église)
    Bourg : maison (20 place de l'Église) Lureuil - Bourg - 20 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 439 1812 B 500, 507
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    La maison ainsi qu'un bâtiment agricole (aligné à l'ouest) sont portés sur le plan cadastral de 1812. La maison a été reconstruite ou a fait l'objet de modifications dans la seconde moitié du 19e
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Lureuil ; 1 G 3 ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et de première classe et M. Boistard, géomètre des Eaux et Forêts. (Archives départementales de l'Indre Plan cadastral parcellaire de la commune de Lureuil, terminé en 1812/par M. Démontureux, géomètre de diminution.
    Description :
    moellons en grès). Elle est en rez-de-chaussée à comble à surcroît. L'accès s'effectue par le mur
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Lureuil - Bourg - 20 place de l'Église - en village - Cadastre : 2015 B 439 1812 B 500, 507
    Titre courant :
    Bourg : maison (20 place de l'Église)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    ), dans la gauche de l'image. (Archives départementales de l'Indre). IVR24_20153600439NUC2A Une maison et un autre bâtiment sont portés sur le plan cadastral de 1812 (parcelles B 500 et 507 Vue de la maison depuis le nord-est. IVR24_20153600569NUC2A
  • Bourg : maison (7 rue de la Vieille Croix)
    Bourg : maison (7 rue de la Vieille Croix) Néons-sur-Creuse - Bourg - 7 rue de la Vieille Croix - en village - Cadastre : 2015 C 50 1812 C 112, 113, 114, 116, 117
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    du 19e siècle. La dépendance est un cellier en 1886 (Archives municipales de Néons, 1 O). La maison figure sur le plan cadastral de 1812. Elle a été modifiée certainement à partir de la fin
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse. 1 O. Voirie-rues, chemins, routes. (24 dossiers). . Terminé en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse/par M. Alisard, géomètre du cadastre , sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur
    Description :
    La maison, orientée nord-ouest/sud-est, est perpendiculaire à la rue de la Vieille Croix. Elle est enduite, en rez-de-chaussée et à accès en mur gouttereau. Sa toiture, à longs pans, est en tuile plate . Une dépendance, enduite et couverte de tuiles mécaniques, est alignée à la rue.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Bourg - 7 rue de la Vieille Croix - en village - Cadastre : 2015 C 50 1812 C
    Titre courant :
    Bourg : maison (7 rue de la Vieille Croix)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    de l'image. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). IVR24_20153600028NUC2A Les bâtiments sont portés sur le plan cadastral de 1812 (parcelle 112,113,114,116,117), dans le bas Vue de la maison depuis le sud-ouest. IVR24_20153600111NUC2A Vue du mur-pignon de la maison depuis l'ouest. IVR24_20153600150NUC2A Vue de la petite dépendance (cellier) de la maison. IVR24_20153600151NUC2A
  • Les maisons et immeubles de Blois
    Les maisons et immeubles de Blois Blois - Cadastre : 1980 DN DO
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Référence documentaire :
    . (Archives départementales de Loir-et-Cher). p. 129-132 COSPEREC, A. L'évolution de l'espace foncier au XVIe siècle. In : Blois, la forme d'une p. 218-219 COSPEREC, A. Les demeures de la seconde moitié du XVIe siècle. In : Blois, la forme p. 332-338. COSPEREC, A. Demeures et lotissements de la première moitié du XIXe siècle. In DAUDIN, P. Dans le quartier au bas de la cathédrale. Brochure dactylographiée, s. d. vers 1960 p. 154-189. LESUEUR, F. Les anciennes maisons. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à p. 180-186. LESUEUR, F. Les maisons du règne de François Ier. Congrès Archéologique de France, 88e p. 154-180. LESUEUR, F. Les maisons du règne de Louis XII. Congrès Archéologique de France, 88e
    Murs :
    pierre de taille pan de bois
    Titre courant :
    Les maisons et immeubles de Blois
    Texte libre :
    cas, avait déjà été mise en évidence à Tours à la maison dite de "Tristan" (105). S'il nous semble chronologiques ont déjà été faits à Tours pour des constructions à décor gothique : la maison dite "de Tristan Les maisons n'offrent pas la variété de plans et de distributions, caractéristiques de l'hôtel, car Blésois découvrent, à tous les échelons de la société, un art nouveau et adoptent une mode jusque-là réservée à un milieu restreint. La forme de la parcelle, le plan, et l'élévation de la façade sur rue La forme de la maison dépend essentiellement des dimensions de la parcelle et de son implantation par rapport à la rue. Bien qu'il soit, en ce domaine, difficile de cerner des types rigoureux, un simple examen du cadastre permet d'isoler deux formes de parcelles, perpendiculaire ou parallèle à la rue ; les largeur moyenne se situe entre quatre et cinq mètres, et atteint rarement plus de sept mètres ; le développement s'effectue alors en coeur d'îlot, sur une profondeur de dix à quatorze mètres, parfois plus, dans
    Illustration :
    Maisons, rue de la Grève. IVR24_19924100760XA Maisons, rue de la Grève. IVR24_19924100756XA Maison détruite rue de la Croix Boissée IVR24_19924100754XA Maison, 15 rue des Carmélites et rue Rochefort. Plan du rez-de-chaussée. IVR24_19814101043X Maison détruite, rue Chemonton. Plan du rez-de-chaussée avant transformations. IVR24_19814101040X Maison détruite, rue Chemonton. Projet de transformation : plan du rez-de-chaussée, plan du 1er étage, élévation de la façade, coupe. IVR24_19814101039X Maison 18 rue du Commerce ; pilastre, chapiteau, corps de moulures provenant de la façade nord Maison 18 rue du Commerce ; pilastre et chapiteau provenant de la façade nord. Détruite en 1940 maison 18 rue du Commerce ; pilastre et chapiteau provenant de la façade sud. Détruite en 1940
  • École chrétienne de filles, actuellement maison (62 rue Gouverneur)
    École chrétienne de filles, actuellement maison (62 rue Gouverneur) Nogent-le-Rotrou - 62 rue Gouverneur - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Genre :
    de filles
    Historique :
    mention d’une école chrétienne de filles à Nogent dans l’inventaire des archives anciennes, comme la plate Les marqueurs stylistiques observés sur les bâtiments 1 et 2 permettent de les dater entre le 17e , escalier en fer à cheval et cheminée). La différence de niveau entre les deux bâtiments et l’autonomie de rapports chronologiques. Le second bâtiment est doté de marqueurs stylistiques plus anciens mais il est plaqué sur le premier bâtiment qui comporte de nombreuses traces de reprises. Les bâtiments sont déjà réunis au sein d’une même parcelle en 1811, le bâtiment 3 n’est alors pas encore construit. L’absence de -bande délardée donnant sur la rue Gouverneur, amènent à replacer l’installation de l’école au cours du
    Référence documentaire :
    d'histoire, 2001. (fac-similé de l'édition de 1838). p. 64. JOUSSELIN, Bruno, PIGRAY, Gérard. Nogent-le-Rotrou et son canton, tome 2. Tours : éditions p.3 MERLET, Lucien. Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790, Eure-et
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier en fer-à-cheval
    Description :
    L’édifice est composé de trois bâtiments disposés selon un plan en L entre la rue Gouverneur et une rue. Il dispose de deux niveaux côté rue, pour trois côtés cour. L’étage de soubassement est voûté en berceau plein-cintre, il est accessible depuis la cour tandis que le rez-de-chaussée surélevé est chrétiennes de Filles » au-dessus d’un décor végétal sculpté. Les façades du bâtiment 2 sont dotées de deux travées sur cour pour trois travées sur rue. Elles sont percées de plates-bandes. Celles-ci prennent place rue. Le second niveau du bâtiment 1 conserve une cheminée en marbre dont le manteau est composé de
    Titre courant :
    École chrétienne de filles, actuellement maison (62 rue Gouverneur)
    Illustration :
    Plans de situation. IVR24_20162801990NUDA Face ouest (bâtiment 1), vue de l'ouest. IVR24_20162801788NUCA Face est, porte sur rue (bâtiment 1), vue de l'est. IVR24_20162801790NUCA Face est, pavillon (bâtiment 2), vue de l'est. IVR24_20162801791NUCA Face est, vue de l'est, oculus (bâtiment 2). IVR24_20162801792NUCA Vue intérieure, aile sur rue, rez-de-chaussée surélevé, cheminée (bâtiment 1
  • Bourg : maison (19 impasse du Charron ; 11 rue de l'École)
    Bourg : maison (19 impasse du Charron ; 11 rue de l'École) Néons-sur-Creuse - Bourg - 19 impasse du Charron 11 rue de l'École - en village - Cadastre : 2015 C 23
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    construit vers 1900. A l'origine, il ne s'agit pas d'une habitation (Archives municipales de Néons, 1 O). Ce L'aile ouest de la maison, peut-être portée sur le plan cadastral de 1812, pourrait être antérieure au 19e siècle même si elle a été modifiée. Le reste de l'édifice (à toiture en ardoise) a été
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse. 1 O. Voirie-rues, chemins, routes. (24 dossiers). . Terminé en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse/par M. Alisard, géomètre du cadastre , sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Bourg - 19 impasse du Charron 11 rue de l'École - en village - Cadastre : 2015 C
    Titre courant :
    Bourg : maison (19 impasse du Charron ; 11 rue de l'École)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    droite de l'image. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). IVR24_20153600028NUC2A L'aile ouest de la maison est portée sur le plan cadastral de 1812 (parcelles C 72, 73), dans la Vue de la maison, depuis l'extrémité de l'impasse du Charron. IVR24_20153600127NUC2A Vue de la partie de la maison alignée à l'impasse du Charron, depuis le nord-ouest Vue du petit bâtiment en face de la maison. IVR24_20153600126NUC2A Vue de la baie à linteau délardé de l'étage. IVR24_20153600125NUC2A
  • Bourg : moulin dit moulin Garnier (21 route de Château-Renault)
    Bourg : moulin dit moulin Garnier (21 route de Château-Renault) Vernou-sur-Brenne - 21 route de Château-Renault - en ville - Cadastre : 1817 F 341, 343 2009 AN 119, 116
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Deux moulins étaient situés de part et d'autre de la Brenne : le moulin Garnier et le moulin Griard . Le moulin Garnier, à l'ouest de la Brenne, était un moulin à foulon au 16e siècle : il fut transformé en moulin à blé en l'an V. Il est prolongé par un corps de logis du milieu du 18e siècle et un pavillon du milieu du 20e siècle. L'ensemble sert aujourd'hui de maison d'habitation et chambres d'hôtes . Le moulin Griard, situé à l'est de la Brenne, probablement construit au 18e siècle, fut utilisé comme en 1962, a été remis en eau en 1986. D'après les titres de propriété, il semble qu'en réalité le
    Référence documentaire :
    Moulins de la Brenne, plans. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5575). JEANSON, Denis. Sites et monuments du Val de Loire. vol. 1. Tours : chez l'auteur, 1977. Vernou-sur-Brenne, plan cadastral dit cadastre napoléonien. 1817. (Archives départementales d'Indre Archives départementales d'Indre-et-Loire. S 5575. Moulin Garnier. VAGNINI, Hélène. Naissance d'un bourg ligérien au coeur de la Touraine, Vernou-sur-Brenne. Monts
    Description :
    Le moulin Garnier se compose d'un bâtiment principal, situé à l'ouest de la Brenne, prolongé à l'ouest par un corps de logis et un pavillon construits en moellon enduit. Le bâtiment principal, à étage carré et étage de comble, est couvert d'un toit à longs pans à pignon couvert et à croupe en tuile mécanique. A l'intérieur se trouvent deux cheminées de la fin du 16e siècle. Le corps de logis est couvert
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Vernou-sur-Brenne - 21 route de Château-Renault - en ville - Cadastre : 1817 F 341, 343 2009 AN
    Titre courant :
    Bourg : moulin dit moulin Garnier (21 route de Château-Renault)
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral napoléonien, section F, 1817. (Archives départementales d'Indre-et-Loire Plan du moulin, 1852. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, S 5575). IVR24_20103702213NUC1A Le moulin Garnier. Détail. Vue de la roue et des vannes. IVR24_20103700524NUC2A
  • Bourg : école primaire, actuellement maison (13 rue des Écoles)
    Bourg : école primaire, actuellement maison (13 rue des Écoles) Chançay - 13 rue des Écoles - en village - Cadastre : 1816 A2 1722 2009 AD 219
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    En 1833, le conseil municipal décide d'acquérir une portion de maison appartenant à Pierre Fillet départementale. En 1877, le conseil municipal propose de transférer l'habitation de l'instituteur (qui est pour la somme de 1 600 francs, afin d'y établir une école primaire et le logement de l'instituteur. Des travaux de restauration et de construction d'un premier étage sont réalisés en 1842-1843 par Guillaume Lebègue, maître maçon à Vernou, pour la somme de 3 275,52 francs. Le rez-de-chaussée est alors divisé en deux pièces (classe de filles et classe de garçons) par une cloison, dans laquelle est placée l'estrade permettant à l'instituteur de surveiller les deux classes. Le premier étage est construit pour accueillir le logement de l'instituteur. L'école primaire de Chançay reste une école mixte jusqu'à la construction d'une école de filles entre 1869 et 1872. A partir de cette date, elle n'accueille plus que les garçons. La même année, une cour est créée pour empêcher les garçons de continuer de jouer sur la route
    Référence documentaire :
    École mixte de Chançay. Plans et élévation. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 052 36). Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 052 35. Mairie et école de garçons. Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 052 38. École de garçons. Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 052 36. École mixte.
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier en équerre
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Il s'agit d'une maison comprenant un étage carré et étage de comble, construite en moellon enduit et pierre de taille (premier étage côté jardin), couverte d'un toit à longs pans et croupes en ardoise. L'étage de comble est éclairé par une lucarne haute couverte d'un toit à deux pans. La distribution intérieure se fait par un escalier situé dans un corps de bâtiment en retour d'équerre par rapport à la façade. Un escalier extérieur en pierre permet d'accéder au jardin depuis le rez-de-chaussée.
    Étages :
    étage de comble
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Plan de localisation des bâtiments de l'école, réalisé à partir d'un extrait du plan cadastral de , Pallu, 1833. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 052 36). IVR24_20113700116NUC2A Projet de réparations et de constructions à l'école. Extrait du plan du rez-de-chaussée, Gayard , 1842. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 052 36). IVR24_20113700117NUC1A Projet de réparations et de constructions à l'école. Extrait du plan du premier étage, Gayard, 1842 . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 052 36). IVR24_20113700118NUC1A Projet de réparations et de constructions à l'école. Extrait du plan en élévation du côté de la rue , Gayard, 1842. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 052 36). IVR24_20113700119NUC2A
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "Le Prieuré" (7 rue Aristide-Briand) Vernou-sur-Brenne - 7 rue Aristide-Briand - en ville - Cadastre : 1817 F 220, 221, 222 2009 AC 84
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    la seconde moitié du 18e siècle, le premier étage de la maison a accueilli une étude de notaire. La
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P2. Plan cadastral napoléonien de 1817. Section F. JEANSON, Denis. Sites et monuments du Val de Loire. vol. 1. Tours : chez l'auteur, 1977. Vernou sur-Brenne, extrait du plan cadastral napoléonien, section F. 1817. (Archives VAGNINI, Hélène. Naissance d'un bourg ligérien au coeur de la Touraine, Vernou-sur-Brenne. Monts
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Cette maison est en pierre de taille : la façade possède un cordon, une corniche et un balcon. Une
    Étages :
    étage de comble
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "Le Pavillon du Clos" (19 rue du Clos) Vernou-sur-Brenne - 19 rue du Clos - en ville - Cadastre : 2009 AL 437
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    de sa propriété du Clos, dont il a été séparé au milieu du 19e siècle. Une cheminée est construite au 18e siècle. Jean-Sully Mounet, dit Mounet-Sully, sociétaire de l'Académie française, en fut le
    Référence documentaire :
    JEANSON, Denis. Sites et monuments du Val de Loire. vol. 1. Tours : chez l'auteur, 1977. Vernou-sur-Brenne, plan cadastral dit cadastre napoléonien. 1817. (Archives départementales d'Indre VAGNINI, Hélène. Naissance d'un bourg ligérien au coeur de la Touraine, Vernou-sur-Brenne. Monts
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    ouest. Une ancienne fenêtre de la façade est a été murée lors de la construction de la cheminée.
    Étages :
    étage de comble
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral napoléonien, section G, 1817. (Archives départementales d'Indre-et-Loire
  • Monteboeuf : maison 01
    Monteboeuf : maison 01 Néons-sur-Creuse - Monteboeuf - - en écart - Cadastre : 2015 A 499 1812
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    d’un escalier extérieur en mur-pignon nord (Archives municipales de Néons-sur-Creuse, 1 O). La maison figure sur le plan cadastral de 1812 mais elle a vraisemblablement été reconstruite au milieu ou dans la seconde moitié du 19e siècle. Sur un plan de la voirie en 1901, la maison est équipée
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse. 1 O. Voirie-rues, chemins, routes. (24 dossiers). . Terminé en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse/par M. Alisard, géomètre du cadastre , sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur
    Description :
    et en rez-de-chaussée à comble à surcroît. La toiture, à longs pans, est en tuile plate. L'accès
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    . (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). IVR24_20153600042NUC2A La maison est portée sur le plan cadastral de 1812 (parcelle A 1208), dans le haut de l'image Vue de la maison depuis le sud-est. IVR24_20163600668NUC2A Vue de la maison depuis l'est. IVR24_20163600669NUC2A Vue de la pierre d'évier et placard extérieur. IVR24_20163600670NUC2A Vue de la cheminée. IVR24_20163600671NUC2A
  • Plessis : demeure
    Plessis : demeure Néons-sur-Creuse - Le Plessis - - en écart - Cadastre : 2015 D 290 1812 D 1439 à 1448
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    d’éléments provenant d'un édifice antérieur : linteau à accolade de l’entrée principale, encadrements chanfreinés de l’intérieur, corbeaux d'une cheminée). L’aile orientale porte la date de 1779. Un bâtiment aux dimensions des communs figure sur le plan cadastral de 1812. Il a pu être tout ou partie reconstruit à la fin semblent dater du début du 20e siècle. Le portail, provenant de la ferme de la Chauvellerie (cf. dossier du Plessis de Néons, qui relevait de la châtellenie d’Angles en Poitou, serait cité dès le 13e siècle . De la famille du Plessis, est issu Armand Jean du Plessis (1585-1642), futur cardinal de Richelieu
    Référence documentaire :
    Archives municipales de Néons-sur-Creuse ; 1 G 4. Matrices cadastrales, tableaux d'augmentation et . Terminé en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). : Comité Municipal d'Animation de Néons-sur-Creuse, 1994 (seconde édition augmentée en 2019 par Carte de la France dite Carte de Cassini, feuille 31 [Le Blanc]/par César-François Cassini de Thury Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse/par M. Alisard, géomètre du cadastre , sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur de diminution. de la Brenne, Association touristique de Néons-sur-Creuse, 2013. p.253 DU POUGET, Marc, PECHERAT, René, DE MONTIGNY, Arnaud (dir.) / TREZIN, Christian. collab SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse
    Description :
    logement de domestiques. Toutes les toitures, à longs pans, sont en tuile plate, à l’exception de celle du lavoir, en tuile mécanique. La maison, en rez-de-chaussée, est partiellement enduite. Son corps principal de bâtiment est orienté est-ouest. Son aile orientale est implantée en retour d’équerre à l’extrémité , abritait l’ancien four. La toiture du corps principal de bâtiment est, à pignons couverts, celle de l’aile orientale est à croupes, celle de l’aile nord est à pignon couvert et en appentis à l’emplacement de l’ancienne chambre du four. Huit lucarnes à fronton éclairent les combles de la maison : quatre dans la toiture du corps principal de bâtiment, et quatre dans celle de l’aile orientale. L’élévation sud du corps linteau à décor en accolade (réemploi supposé). Les ouvertures de l’aile orientale ont quant à elles des linteaux cintrées et feuillurées. L’un d’eux porte la date de 1779. Dans la maison, trois portes présentent -1970). Dans une autre pièce de l’aile orientale, se trouve une cheminée de style Louis XV qui était
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    de l'image. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). IVR24_20153600039NUC2A Le lieu-dit, indiqué château (avec le pennon d'une gentilhommière), est porté sur la carte de Des bâtiments sont portés sur le plan cadastral de 1812 (parcelles D 1439 à 1448), dans le centre Vue de la maison depuis le sud-ouest. IVR24_20163600736NUC2A Vue de la maison depuis le sud. IVR24_20163600737NUC2A Vue de l'aile nord à la maison (ancien four) depuis l'est. IVR24_20163600733NUC2A Vue de la maison (extrémité aile ouest) depuis le sud IVR24_20163600738NUC2A Vue de l'aile est de la maison depuis l'est. IVR24_20163600732NUC2A Vue de l'aile est de la maison depuis l'ouest. IVR24_20163600721NUC2A Vue de l'élévation nord de l'ancien logement des domestiques, devenu un temps chai
  • Maisons, fermes
    Maisons, fermes Luzillé
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Référence documentaire :
    . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, Série 2 O). Plan de situation d'une cave nouvellement construite au lieu-dit La Rabottière. Février 1910
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    . (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, Série 2 O). IVR24_20103702026NUCA Pigeonnier aménagé en haut de la tourelle. IVR24_20093701222NUCA Maison, rue du Temple : lucarne avec piédroits accostés de volutes. IVR24_20093701225NUCA Maison dite le Chalet, rue de l'Eglise. IVR24_20103700714NUCA Le bourg. Rue de l'Eglise. IVR24_20093700573NUCA Plate-bande de la baie d'une maison du bourg portant la date 1896. IVR24_20093700576NUCA Ferme à l'angle de la rue Bretonneau et de la rue de la Mairie. Grange : façade sur cour Ferme à l'angle de la rue Bretonneau et de la rue de la Mairie. Pignon de la grange Ferme à l'angle de la rue Bretonneau et de la rue de la Mairie. Détail du pignon portant la date Maison en rez-de-chaussée avec comble à surcroît. IVR24_20103700704NUCA
  • Thais : maison dite du Gabelou
    Thais : maison dite du Gabelou Néons-sur-Creuse - Thais - 39 route de Marigny - en écart - Cadastre : 2015 A 27, 28 1812 A 1, 2, 3
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    Selon la tradition locale, cette maison aurait été un dépôt de sel et un poste de Gabelous, gens d’armes surveillant le faux-saunage à la frontière entre les pays rédimés (Poitou) et les pays de Grande siècle, puis dans la seconde moitié du 20e siècle. Les bâtiment sont figurés sur le plan cadastral de
    Observation :
    La propriété étant inaccessible toutes les observations ont été faites de la voie publique
    Référence documentaire :
    . Terminé en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137). : Comité Municipal d'Animation de Néons-sur-Creuse, 1994 (seconde édition augmentée en 2019 par Plan cadastral parcellaire de la commune de Néons-sur-Creuse/par M. Alisard, géomètre du cadastre , sous la direction de M. Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur SECHERESSE, Jean (dir.). Chroniques historiques de Saint-Vincent de Néons. Néons-sur-Creuse l'Association touristique de Néons-sur-Creuse).
    Description :
    -pignon montrent des pleins-de-travée en partie appareillés. Trois ouvertures du rez-de-chaussée possèdent . Le bâtiment au sud du corps de bâtiment principal, également à toit en tuile plate, sert d’espace d’habitation et de remise. Un portail à piliers (chapeaux moulurés) ferme la propriété au nord. Les autres bâtiments n’étaient pas visibles de la voie publique.
    Localisation :
    Néons-sur-Creuse - Thais - 39 route de Marigny - en écart - Cadastre : 2015 A 27, 28 1812 A 1, 2
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    la droite de l'image de l'image. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 137 Les bâtiments de la propriété sont portés sur le plan cadastral de 1812 (parcelles A 1 à 3), dans Vue de la maison depuis le sud (voie publique). IVR24_20183600693NUCA Vue de la maison depuis le nord-est. IVR24_20183600691NUCA Vue de l'élévation ouest de la maison, depuis le nord. IVR24_20163600556NUC2A
  • Bourg : maison (rue du Campanile)
    Bourg : maison (rue du Campanile) Preuilly-la-Ville - Bourg - rue du Campanile - en village - Cadastre : 1812 B 102, 103 1987 B 48
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Parc naturel régional de la Brenne
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    bâtiment est a servi de maison d'école (augmentations et diminutions des matrices cadastrales).
    Référence documentaire :
    . (Archives départementales de l'Indre, 2 O 167-4). Archives départementales de l'Indre, 3 P 167-2. Preuilly-la-Ville, matrices cadastrales, tableaux . Lepeintre, directeur des contributions, M. Dauvergne, ingénieur vérificateur. (Archives départementales de d'augmentation et de diminution. 1837-1912. Plan cadastral, commune de Preuilly-la-Ville, sections A, B, C, D, 1812. /sous la direction de M Poitou, le canton du Blanc, Indre. (Images du patrimoine n°202). Tours : AREP-Centre Éditions/Parc naturel régional de la Brenne, 2005, 72 p.
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    La maison sur le plan cadastral de 1812, au centre de l'image. (Archives départementales de l'Indre Plan dressé lors de l'acquistion par la commune de la maison en 1851. (Archives départementales de
1