Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 82 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne
    La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne Nogent-le-Rotrou
    Historique :
    propriété des Ducs de Condé sous le nom d'"Anghien-le-François" et des ducs de Sully sous le nom de "Nogent
    Référence documentaire :
    BRGM, DESSANDIER, David. Mémento des pierres du patrimoine bâti de la région Centre. Rapport morphologiques. Tours : Presses universitaires François-Rabelais, Maison des sciences de l'homme "villes et architecturales et morphologiques. Thèse de doctorat : Histoire de l'art : Tours, Université François Rabelais morphologiques. Tours : Presses universitaires François-Rabelais, Maison des sciences de l'homme "villes et
    Appellations :
    Enghien-le-François
  • Vieille Cour : Ferme
    Vieille Cour : Ferme Trizay-Coutretot-Saint-Serge - La Vieille Cour - isolé - Cadastre : 1811 A 39 2019 OB 28
    Historique :
    Courtin, seigneur de la Pousseraye, du Petit Plessis et de la Vieille Cour. Un de ses descendants, Pierre est vendu comme bien national le 7 fructidor an II (24 août 1794) à François Chèvre pour 12 000 livres 1870 pour Jules-François Robbé, propriétaire et cultivateur à la Vieille Cour mais également maire de
    Description :
    sur deux niveaux : rez-de-chaussée et étage de comble. Leurs ouvertures, majoritairement en pierre de certaines dépendances. Les murs sont en moellons de calcaire couverts en d'un enduit plein ou à pierre vue . Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont pour l'essentiel en pierre de taille calcaire
    Auteur :
    [commanditaire] Robbé Jules-François
  • Bachelotière : ferme
    Bachelotière : ferme Argenvilliers - La Bachelotière - en écart - Cadastre : 1811 C2 293 à 296 1992 ZH 6, 7
    Historique :
    in situ en 1880 pour François Martin.
    Description :
    pan-de-bois, sont en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit à pierre vue. Les chaînages d'angle sont en pierre de taille de grès ferrugineux (roussard) ; les encadrements des baies sont soit en
    Auteur :
    [commanditaire] Martin François
  • Bourg : presbytère
    Bourg : presbytère Argenvilliers - Bourg - 8 rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 H 1 46 1992 G 52
    Historique :
    . Mais ce n'est qu'en 1860 que le conseil municipal choisit l'entrepreneur François-Boniface Boudet, de
    Description :
    plein (en partie détruit) pour le logis, à pierre vue pour les dépendances. Les encadrements des baies sont majoritairement en pierre de taille de calcaire. Les toits sont à longs pans couverts en tuile
    Auteur :
    [maçon] Boudet François-Boniface
  • Demeure dite Fief de la Fuye Bizeul (89 rue du Château)
    Demeure dite Fief de la Fuye Bizeul (89 rue du Château) Nogent-le-Rotrou - 89 rue du Château - en ville
    Historique :
    noble françois gouyn, écuyer et sieur des chapizeaux. Il est composé d’un colombier en pierre couvert de
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    pierre de taille. L’espace intérieur est divisé en deux niveaux par un plancher. Les murs sont intégralement recouverts de trous de boulins en pierre de taille. Le bâtiment est doté d’une charpente à
    Auteur :
    [propriétaire] Gouyn François
    Annexe :
    appatgenances assis devant Le chasteau dudict nogent tenu par noble françois gouyn escuyer sieur des chapizeaux nogent en la paroisse de nostre dame dudict lieu contenant un bastiment de pierre et [mathiere] convert
  • Gâtine : moulin et ferme
    Gâtine : moulin et ferme Thiron-Gardais - Le Moulin de la Gâtine - isolé - Cadastre : 1814 C1 52, 57, 58, 59, 60, 61 2013 ZD 32, 33, 34, 35
    Historique :
    certaines ouvertures en arc segmentaire, en briquette et/ou en pierre de taille calcaire (partie logis du moulin) ou uniquement en pierre de taille de calcaire (fournil). C'est également au 18e siècle que la pour François Suhard : démolition et reconstruction du mécanisme. A cette même période, un quatrième
    Description :
    sol par de grosses pierres. Quelques vestiges de sa structure en pan de bois subsistent notamment au de calcaire et roussard couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements des ouvertures, les l'exception des ouvertures du moulin où la pierre de taille calcaire alterne (ou non) avec la briquette plus
    Auteur :
    [commanditaire] Suhard François
  • Marchais : ferme puis alignement de maisons de journaliers
    Marchais : ferme puis alignement de maisons de journaliers Saint-Jean-Pierre-Fixte - La Bigotière - - en village - Cadastre : 1811 B 9, 10 2018 OB 259
    Historique :
    d'ouverture en pierre de taille calcaire, volume général). Comme le montre la superposition des cadastres de cadastre font état de "nouvelles constructions de maisons" en 1839 et en 1884 pour Pierre Champion et Louis
    Description :
    pu servir de troisième logis. Les murs sont en moellons de calcaire, couverts d'un enduit à pierre vue. Les chaînages d'angle et les encadrements d'ouvertures sont en pierre de taille calcaire (aile
    Auteur :
    [commanditaire] Champion Pierre
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - La Bigotière - - en village - Cadastre : 1811 B 9, 10 2018 OB 259
  • Couvent d'ursulines, actuellement établissement pour les handicapés physiques André Beulé
    Couvent d'ursulines, actuellement établissement pour les handicapés physiques André Beulé Nogent-le-Rotrou - 86 rue Gouverneur - en ville - Cadastre :
    Référence documentaire :
    BNF. Fiche monographique : André-François Beulé. data.bnf.fr. Accès internet :
    Murs :
    calcaire brique et pierre à assises alternées
    Description :
    matériaux mis en œuvre sur les façades sur rue contrastent avec ceux sur cour où le parement de pierre de taille de Nogent laisse place à une association de brique et de pierre.
    Auteur :
    [commanditaire] Beulé André-François
    Texte libre :
    -François Beulé (1766-1839), prêtre réfractaire et principal du collège de Nogent-le-Rotrou. En 1808, il . Si la corniche en doucine, la généralisation de la pierre de taille et l’utilisation de plates-bandes brique et de pierre en encadrement des fenêtres, lesquels se prolongent au niveau des allèges créant des moellons enduits, l'utilisation de la pierre de taille se limite aux encadrements des portes et des fenêtres. Seule la travée ouest est intégralement construite en pierre de taille. Les fenêtres sont consoles en S. Les vestiges d'une croisée, la présence de reprises et l’utilisation de pierre de taille sur brique et de pierre. Conclusion Une fondation "protestante" La création du couvent d’Ursulines s’inscrit l’utilisation du couple brique/pierre. L’aile sud est également composée de plusieurs ensembles hétérogènes la pierre de taille et de plusieurs reprises en façade permettent d’attester la présence d’un état brique et pierre dans lequel sont construites la chapelle et la galerie du cloitre sont à rapprocher de
  • Oursières : château
    Oursières : château Argenvilliers - Oursières - isolé - Cadastre : 1811 H1 22 à 25 1987 ZV 23
    Historique :
    Oursières. Plus particulièrement, il s'agit de François-Jacques de Mauduison, trésorier de la collégiale
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    ordonnancées à onze travées. La travée centrale est comprise dans un avant-corps légèrement saillant en pierre , avec des planches d'envol en pierre de taille de calcaire. - Située en sous-bois à quelques mètres de douves et de murs, le domaine est accessible par un portail encadré de deux piliers en pierre de taille de grès dit "roussard" (également appelée pierre de Saint-Denis d'Authou). La grille en fer forgée calcaire couverts d'un enduit plein, à l'exception de l'avant-corps central en pierre de taille de calcaire . Le soubassement du château est en pierre de taille de grès. Les chaînages d'angle, les encadrements des baies, les corniches (moulurées ou en doucine) sont en pierre de taille de calcaire. Les toits
    Auteur :
    [commanditaire] De Mauduison François-Jacques
  • Bourg : château de Frazé
    Bourg : château de Frazé Frazé - le Bourg - 1 place du Château - en village - Cadastre : 1813 E2 312, 344, 345, 346 2016 AB 202
    Historique :
    Le châtelet, la tour Saint-François et la galerie sont construits à la fin du 15e siècle ou au
    Murs :
    grison pierre de taille grès pierre de taille calcaire pierre de taille
    Description :
    cour comprend le châtelet, la galerie ouest, la tour Saint-François, une tour nord-ouest (reconstruite parterres de buis). Les matériaux employés pour la construction des murs sont la pierre de taille de grison (soubassement des bâtiments de la haute cour), la pierre de taille de grès roussard (soubassement du pavillon du bourg), la pierre de taille calcaire et la brique. Les toits sont en tuile plate ou en ardoise.
    Texte libre :
    Saint-François (en référence à la cordelière en pierre sculptée de Saint-François d’Assise qui ceinture , Catherine Charlotte de Gramont hérite de ses parents du domaine de Frazé. Elle épouse Louis François duc de . Proviennent de la démolition 31 700 ardoises, 33 000 briques, 132 pieds cubes de pierre dure et 2 500 pieds cubes de pierre tendre. En 1765, devant maître Clos, notaire à Paris, M. de Villeroi vend le domaine de cuite en partie inférieure ; de même pour la pierre de taille calcaire plus calibrée en partie concernent quelques parties de murs en brique ainsi que les encadrements d’ouverture en pierre de taille linteau d’une porte). Les pierres d’encadrements des baies en calcaire et les frontons triangulaires, trop trois autres angles - dont la tour Saint-François au sud-est -, l’imposant logis seigneurial occupant le galerie ouest, la tour nord-ouest reconstruite en 1780, la tour Saint-François et une échauguette en lieu de passage, est occupé par la salle du portier chauffée par une cheminée monumentale en pierre de
    Illustration :
    Anciens communs, châtelet et tour Saint-François, vue générale depuis le sud-ouest Châtelet et tour Saint-François, vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR24_20162801083NUCA Tour Saint-François et église paroissiale Notre-Dame. IVR24_20172800412NUCA Tour Saint-François, corps nord du pavillon du bourg et jardin au premier plan, vue générale depuis Tour Saint-François et tourelle d'escalier, vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162801031NUCA Tour Saint-François, vue de détail des mâchicoulis et de la mise en oeuvre. IVR24_20162801036NUCA Tour Saint-François, vue de détail des mâchicoulis. IVR24_20162801034NUCA Tour Saint-François, vue de détail de la mise en oeuvre et de la cordelière de saint François Tour Saint-François, intérieur, vue de la cheminée. IVR24_20162801051NUCA Tour Saint-François, intérieur, vue de détail du piédroit de la cheminée. IVR24_20162801052NUCA
  • Haudonnière : ferme
    Haudonnière : ferme Saint-Jean-Pierre-Fixte - La Haudonnière - - en village - Cadastre : 1811 C 72 2018 OC 77, 78
    Référence documentaire :
    la Houdonnière, paroisse de Saint-Jean-Pierre-Fixte.
    Description :
    moellons de calcaire, couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements sont majoritairement en pierre de
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - La Haudonnière - - en village - Cadastre : 1811 C 72 2018 OC 77, 78
  • Gouenneteries : ferme, actuellement maison
    Gouenneteries : ferme, actuellement maison Saint-Jean-Pierre-Fixte - Les Gouenneteries - - en village - Cadastre : 1811 A 92 2018 OA 320, 321
    Historique :
    aux encadrements en pierre de taille calcaire non calibré, sans décor particulier, ainsi que le volume
    Description :
    (provenance inconnue). Les murs sont en moellons de calcaire couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en pierre de taille calcaire, à l'exception des angles , couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en brique. - À sont en moellons de calcaire et de silex, couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en brique et en pierre de taille calcaire. La charpente repose à l'est
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - Les Gouenneteries - - en village - Cadastre : 1811 A 92 2018 OA 320
  • Bigotière : ferme, actuellement maison
    Bigotière : ferme, actuellement maison Saint-Jean-Pierre-Fixte - La Bigotière - - en village - Cadastre : 1811 B 9, 10 2018 OB 259
    Description :
    ou écuries, un cellier, le logis et un toit à porcs. Les encadrements d'ouverture sont en pierre de l'épaisseur du mur du comble (boulins en pierre de taille calcaire). Le bâtiment secondaire comprend des étables ou écuries et une remise au centre. Les encadrements d'ouverture sont en pierre de taille calcaire en pierre de taille de calcaire, couvert d'un toit conique, se situe au sud de l'ensemble. Les murs
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - La Bigotière - - en village - Cadastre : 1811 B 9, 10 2018 OB 259
  • Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu
    Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu Nogent-le-Rotrou - 1-3 rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BH 103, 265, 312
    Référence documentaire :
    DE BÉTHUNE, Maximilien, BASTIEN, Jean-François. Mémoires de Sully, principal ministre de Henri le
    Murs :
    pierre moellon enduit
    Texte libre :
    . Ce dernier est constitué à cet endroit de craie à silex dite pierre de Nogent. Le différentiel de entre dans une première salle couverte d’une voûte en berceau plein-cintre réalisée dans une pierre soubassement édifié en pierre calcaire grise tandis que les éléments architectoniques sont réalisés dans un calcaire enduits reposant sur un sous-bassement de pierre calcaire grise tandis que les éléments architectoniques sont réalisés dans un moyen appareil de pierre de calcaire blanc proche du tuffeau. Les . Le bâtiment témoigne par sa qualité (parement en pierre de taille et décors soignés) de son origine
  • Charme : ferme, actuellement maison
    Charme : ferme, actuellement maison Saint-Jean-Pierre-Fixte - Le Charme - - en village - Cadastre : 1811 B 124, 127 2018 OB 116, 206, 209
    Historique :
    , François Dordoigne : conversion d'une dépendance en salle, et construction d'une aile à fonction de chambre
    Description :
    d'un enduit plein. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en pierre de taille
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - Le Charme - - en village - Cadastre : 1811 B 124, 127 2018 OB 116, 206
  • Poussineries : écart
    Poussineries : écart Saint-Jean-Pierre-Fixte - Les Poussineries - - en village - Cadastre : 1811 A 99, 114, 115 2018 OA 99, 100, 211
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - Les Poussineries - - en village - Cadastre : 1811 A 99, 114, 115 2018
  • Pihourdière : ferme et demeure
    Pihourdière : ferme et demeure La Croix-du-Perche - La Pihourdière - isolé - Cadastre : 1814 B2 235, 236 2013 ZK 63
    Historique :
    importante et la charpente à sous-faîtière). Au début du 19e siècle, la ferme appartient à François Auguste aux chaînages d’angle alternant la pierre de taille de calcaire et la brique). Malheureusement, le
    Observation :
    pierres d’attente du chaînage d’angle nord-est du corps de bâtiment. Atypique voire exceptionnel (emploi du tuffeau, une pierre d’importation, richesse des décors néo-gothique), la demeure et la ferme, dont
    Description :
    pierre de taille calcaire. Ses façades nord et sud sont ordonnancées à trois travées. L’effort décoratif encadrements d’ouvertures font alterner la pierre de taille calcaire et la brique. Les toits sont à longs pans
  • Petit Châtillon : écart
    Petit Châtillon : écart Saint-Jean-Pierre-Fixte - Le Petit Châtillon - en écart - Cadastre : 1811 A 47, 49, 51, 53, 55 2018 OA 304, 305, 306, 421
    Historique :
    maison 1 reconstruite en 1859 pour François Hubert. Cet alignement porte également l'inscription gravée sur une pierre de taille du pignon nord "REPARE L'AN 1857", probablement la date de la restauration du
    Description :
    , couverts d'un enduit plein ou à pierre vue. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont essentiellement en pierre de taille de calcaire. Les toits à longs pans sont couverts en tuile plate.
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - Le Petit Châtillon - en écart - Cadastre : 1811 A 47, 49, 51, 53, 55
    Illustration :
    sur une pierre de taille calcaire. IVR24_20182800333NUCA
  • Calvaire : croix monumentale
    Calvaire : croix monumentale Frazé - Le Calvaire - isolé - Cadastre : 2016 OB 165
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    comprend un emmarchement à deux degrés, une base cubique en pierre de taille de grès roussard et une croix
  • Maison (18 rue Giroust)
    Maison (18 rue Giroust) Nogent-le-Rotrou - 18 rue Giroust - en ville
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    raison de deux portes (chanfreinées) par niveau. La façade sur rue est montée en pierre de taille et pierre de taille. La façade sur cour est construite de moellons de calcaire. Ses ouvertures ont fait
    Annexe :
    , et d’autre bout a une maison qui fut a pierre michelet et de present a jean godin lesne et autres qui
1 2 3 4 5 Suivant