Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 12 sur 12 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tableau : La Présentation de Marie au Temple
    Tableau : La Présentation de Marie au Temple Luzillé - le bourg - en village
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le destinataire capitales blanches. Elle est en partie masquée par le cadre. Absence de date.
    Localisation :
    Luzillé - le bourg - en village
    Dimension :
    Dimensions avec le cadre.
  • Fonts baptismaux
    Fonts baptismaux Luzillé - le bourg - en village
    Localisation :
    Luzillé - le bourg - en village
    Dimension :
    Hauteur totale : 128 cm. hauteur sans le couvercle : 97 cm; Largeur : 68 cm.
  • Chaire à prêcher, confessionnal
    Chaire à prêcher, confessionnal Luzillé - le bourg - en village
    Description :
    logettes, une pour le prêtre, deux pour les fidèles. L'abat-son semi-circulaire est surmonté d'une fausse
    Localisation :
    Luzillé - le bourg - en village
    Illustration :
    Détail de la partie basse avec le confessionnal. IVR24_20093701127NUCA
  • Sièges de célébrant (3)
    Sièges de célébrant (3) Luzillé - le bourg - en village
    Description :
    ajourés en plusieurs éléments. Le fauteuil à haut dossier droit est en bois abondamment sculpté avec
    Localisation :
    Luzillé - le bourg - en village
  • Bourg : église paroissiale Sainte-Luce
    Bourg : église paroissiale Sainte-Luce Luzillé - Bourg - rue de Chenonceaux - en village - Cadastre : 2009 OH 9
    Historique :
    . Au 15e siècle, ajout d'un collatéral au nord communicant avec le premier vaisseau par deux grandes . Fondation d'une chapelle dédiée à la Vierge le 3 août 1500 par Jean le Sage. Les entraits et poinçons de la 1834 et l'autel repoussé plus avant dans le choeur. L'église n'a alors plus de sacristie. La même année plans de L. Guérin, architecte : rajout d'une colonne intermédiaire en chêne et de tirants en fer. Le
    Référence documentaire :
    Sentence du présidial de Tours sur une contestation survenue entre le chapitre, principal décimateur de la paroisse de Luzillé, d’une part, et les curés de Sublaines, Bléré et Luzillé, le marquis de Brosse, le commandeur d’Amboise, le maréchal de La Motte, le seigneur de Montrichard et les religieux
    Description :
    primitive. Il est prolongé d'une travée droite qui porte le clocher en charpente dont la flèche n'a jamais , de plan carré et à chevet plat. Le collatéral au nord communique avec le premier vaisseau par deux pans sur le vaisseau sud. Sur le vaisseau nord, présence de deux toits à deux pans et noues, orientés
    Illustration :
    , architecte. Bléré le 22 mai 1854. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, Série 2 O Dessin de la tribune. Louis Guérin, architecte, le 4 mars 1854. (Archives départementales d'Indre
  • Brosse : moulin
    Brosse : moulin Luzillé - Brosse - isolé - Cadastre : 2009 OE 262
    Historique :
    Le bâtiment actuel date de la seconde moitié du 19e siècle. Il a servi à produire de l’électricité
    Description :
    Les étangs de Brosse couvrent 44,4 hectares et constituent un site classé depuis le 14 septembre 1981. Le plus grand étang, situé au sud du site, est un ouvrage du 16e siècle. Le moulin actuel étages carrés. Le pignon sud est percé d’une paire de baies cintrées à chaque étage et d’une seule baie au niveau du comble. Le toit à longs pans est couvert en ardoises. A la place de la roue, une turbine
    Illustration :
    Le grand étang de Brosse. IVR24_20093701162NUCA Vue du site avec le petit étang et le bief. IVR24_20093701171NUCA
  • Sourdière : cimetière (Voie communale n°137)
    Sourdière : cimetière (Voie communale n°137) Luzillé - La Sourdière - Voie communale n°137 de La Sibillerie - en écart
    Historique :
    Le premier cimetière, situé au nord-est de l'église, fut transféré sur une partie de l'actuelle départementale sont effectués. Un rapport précise que ce cimetière de 24 ares, enclavé de 3 côtés dans le bourg . Le nouveau cimetière est finalement créé en 1939.
    Référence documentaire :
    Projet de cimetière : emplacement avec le terrain communal à échanger/par F. Baude, maître mineur Détail du plan du bourg. Extrait du plan réalisé par F. Collin, le 30 juin 1877. (Archives
    Illustration :
    Détail du plan du bourg . Extrait du plan réalisé par F, Collin, le 30 juin 1877. (Archives Projet de cimetière : emplacement avec le terrain communal à échanger. Par F. Baude, maître mineur
  • Bourg : presbytère (rue de Chenonceaux)
    Bourg : presbytère (rue de Chenonceaux) Luzillé - - 13 rue de Chenonceau - en village - Cadastre : 2009 OH 1322
    Historique :
    En 1849, le conseil municipal envisage la construction d'un nouveau presbytère pour remplacer l'ancien qui menace ruine. Un devis est réalisé par Boutier, agent-voyer, le 31 mars 1849. Il prévoit la dressées par l'agent-voyer Alizon le 30 avril 1861. Les travaux ont été réalisés par François Picard , entrepreneur demeurant à Loches suivant le procès verbal d’adjudication du 29/09/1863 approuvé le 14 octobre 1863. Jusqu'en 1906, le curé de la paroisse de Luzillé logeait dans le presbytère situé rue de Chenonceaux. Le conseil municipal du 17 mars 1907 ayant constaté l'abandon du presbytère par le desservant, le bâtiment revient à la commune. En 1909 le doyen de la paroisse, curé de Bléré, achète un autre bâtiment commune rachète le bâtiment à l'association diocésaine de Tours qui, après travaux, devient l'actuelle
    Description :
    Le bâtiment est orienté est-ouest, avec la façade antérieure au sud. Il mesure 11,30 mètres sur 8 et comprend un étage carré. Le toit à longs pans et pignons découverts est couvert en ardoise. La sont surmontées de larmiers rectilignes à retour. Les cheminées sont adossées aux deux pignons. Le rez
  • Brosse : château de Brosse
    Brosse : château de Brosse Luzillé - Brosse - isolé - Cadastre : 2009 WE 26
    Historique :
    d’hôtel de Charlotte de Savoie, est le premier seigneur connu en 1483. Les Brosses restent dans la famille Tiercelin, jusqu’à ce que le domaine soit vendu en 1750 à Jacques Armand Dupin de Chenonceau, pour 66000 livres. Un procès-verbal d’estimation du domaine est dressé en 1806 ; outre le château, il comprend la ferme du château, deux métairies, 170 hectares de bois, le moulin et l’étang de Brosses d’une superficie logis date du 15e siècle ; la partie sud, située dans le prolongement de la précédente, a été totalement glacière se trouve dans le parc ainsi qu'un grand colombier dont on ignore les dates de construction.
    Description :
    accolés et orientés nord-est/sud-ouest constituent ce que l’on appelle communément le château de Brosse . Elevé d’un rez-de-chaussée et couvert d’un toit à deux pans, il s’appuie sur le pignon de l’ancien corps de logis du 15e siècle. Ce corps de logis est parfois désigné par certains auteur comme le logis du métayer ; si cela a pu être le cas au 19e siècle, il est vraisemblable que ce bâtiment corresponde au l’intérieur (non vu) se trouve un bel escalier en vis, dont le noyau est orné de trois grosses nervures -chaussée surélevé et un étage carré; la façade orientale possède quatre travées. Dans le parc, à l’ouest
  • Bourg : maison (rue du 14 juillet)
    Bourg : maison (rue du 14 juillet) Luzillé - rue du 14 Juillet - en village - Cadastre : 2009 H1 68
    Historique :
    en charpente qui dessert le comble. Le logis en rez-de-chaussée accolé perpendiculairement semble entièrement modifiés. Le pigeonnier date vraisemblablement du 19e siècle.
    Description :
    été remaniés. Le pigeonnier, de plan carré, est enserré entre deux granges. Les murs sont construits en moellons de calcaire enduit et les angles harpés en pierre de taille. Le toit pyramidal est couvert en ardoise. Le rez-de-chaussée a été transformé en pièce habitable et le pigeonnier proprement dit
  • Noizay : ferme de Noizay
    Noizay : ferme de Noizay Luzillé - Noizay - isolé - Cadastre : 2009 XP 2
    Historique :
    Noizay est un ancien fief dont la première mention connue figure dans le rôle des fiefs de Touraine en 1639. Il figure sur la carte de Cassini. En 1855, Adrien Nau est propriétaire de Noizay. Le
    Description :
    remarquable est le pigeonnier, bien que remanié dans sa partie inférieure. Construit en moellon de calcaire et
  • Maisons et fermes de la commune de Luzillé
    Maisons et fermes de la commune de Luzillé Luzillé
    Illustration :
    Maison dite le Temple. Pignon avec escalier et tourelle d'angle. IVR24_20093701220NUCA Maison dite le Chalet, rue de l'Eglise. IVR24_20103700714NUCA Le bourg. Rue de l'Eglise. IVR24_20093700573NUCA Le bourg. Ancien presbytère. IVR24_20093700577NUCA
1