Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu
    Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu Nogent-le-Rotrou - 1-3 rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BH 103, 265, 312
    Murs :
    pierre moellon enduit
    Texte libre :
    . Ce dernier est constitué à cet endroit de craie à silex dite pierre de Nogent. Le différentiel de entre dans une première salle couverte d’une voûte en berceau plein-cintre réalisée dans une pierre soubassement édifié en pierre calcaire grise tandis que les éléments architectoniques sont réalisés dans un calcaire enduits reposant sur un sous-bassement de pierre calcaire grise tandis que les éléments architectoniques sont réalisés dans un moyen appareil de pierre de calcaire blanc proche du tuffeau. Les . Le bâtiment témoigne par sa qualité (parement en pierre de taille et décors soignés) de son origine
  • Couvent d'ursulines, actuellement établissement pour les handicapés physiques André Beulé
    Couvent d'ursulines, actuellement établissement pour les handicapés physiques André Beulé Nogent-le-Rotrou - 86 rue Gouverneur - en ville - Cadastre :
    Murs :
    calcaire brique et pierre à assises alternées
    Description :
    matériaux mis en œuvre sur les façades sur rue contrastent avec ceux sur cour où le parement de pierre de taille de Nogent laisse place à une association de brique et de pierre.
    Texte libre :
    . Si la corniche en doucine, la généralisation de la pierre de taille et l’utilisation de plates-bandes brique et de pierre en encadrement des fenêtres, lesquels se prolongent au niveau des allèges créant des moellons enduits, l'utilisation de la pierre de taille se limite aux encadrements des portes et des fenêtres. Seule la travée ouest est intégralement construite en pierre de taille. Les fenêtres sont consoles en S. Les vestiges d'une croisée, la présence de reprises et l’utilisation de pierre de taille sur brique et de pierre. Conclusion Une fondation "protestante" La création du couvent d’Ursulines s’inscrit l’utilisation du couple brique/pierre. L’aile sud est également composée de plusieurs ensembles hétérogènes la pierre de taille et de plusieurs reprises en façade permettent d’attester la présence d’un état brique et pierre dans lequel sont construites la chapelle et la galerie du cloitre sont à rapprocher de
1