Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 27 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église Saint-Pierre-du-Martroi
    Église Saint-Pierre-du-Martroi Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi - en ville
    Historique :
    L'église Saint-Pierre du Martroi doit son nom actuel à sa proximité immédiate avec la place du Martroi. Elle est primitivement connue sous le vocable de Saint-Pierre-Ensentelée, vocable qui perdura autre église, appelée Saint-Pierre, aurait donné naissance au vocable saint-Pierre Ensentelée Il correspondrait à « Saint-Pierre et Sainte-Lée » ou à « Saint-Pierre dans Sainte-Lée ». Mais une charte de ), locution d'où proviendrait le vocable de Saint-Pierre Ensentelée. L'église restera longtemps une chapelle est établi à l'emplacement des ruines. Remise en état de 1501 à 1504, grâce à l'assistance de Pierre : saint François de Sales y prêche plusieurs fois en 1619. Elle profite également de la transformation du quartier (ouverture de la rue d'Escures, construction d'hôtels particuliers) suscitée par le maire Pierre Fougueu d'Escures. Ce dernier, paroissien de Saint-Pierre, laisse à sa mort en 1621 une importante alors les sépultures et on en arrache les épitaphes. Celle de Pierre Fougueu d'Escures se trouve
    Référence documentaire :
    [Exposition]. Rouen, Musée des Beaux-Arts de Rouen.1970. Jean Restout (1692-1768). Réd. Pierre et l'ancienne église Saint-Pierre-Ensentelée. Bulletin de la Société archéologique et historique de Restaurations de l'église St Pierre du Martroi. Annales religieuse du diocèse d'Orléans samedi 20
    Description :
    L'église Saint-Pierre du Martroi est la seule église d'Orléans construite en briques. La façade ogivales, placées dans des encadrements de pierres, qui se détachent sur le mur de briques. Elles sont séparées par de minces contreforts en pierres. Le bas-côté nord n'a pas de fenêtres. La porte qui s'ouvre
    Localisation :
    Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi - en ville
    Titre courant :
    Église Saint-Pierre-du-Martroi
    Vocables :
    Saint-Pierre-du-Martroi
    Illustration :
    Dessin ancien de la place du Martroi, avec le pignon de Saint-Pierre du Martroi à l'arrière plan Saint-Pierre du Martroi, lithographie 19e : façade. (collection particulière). IVR24_19784501898X
  • Église Saint-Vincent
    Église Saint-Vincent Orléans - rue de l'Église Saint-Vincent - en ville
    Historique :
    mouvement général. Sur une pierre encastrée, à l'entrée de l'église, dans le premier pilier à gauche, se lit sanctuaire dont la réalisation et la décoration sont confiées à l'architecte François-Narcisse Pagot (1780
    Référence documentaire :
    GAILLARD, Louis (abbé). François Narcisse Pagot, architecte orléanais (1780-1844). Bulletin de la
    Description :
    arcs sont carrés et massifs. Sur celui de la première arcade de gauche, on trouve une pierre plus
    Auteur :
    [architecte] Pagot François Narcisse
  • Plateau à burettes
    Plateau à burettes Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
    Localisation :
    Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
  • Navette à encens
    Navette à encens Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
    Localisation :
    Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
  • Ensemble de 6 peintures monumentales : cycle marial
    Ensemble de 6 peintures monumentales : cycle marial Orléans
    Matériaux :
    pierre support peinture à l'huile marouflé
  • Ensemble de 4 peintures monumentales : saint Fiacre
    Ensemble de 4 peintures monumentales : saint Fiacre Orléans
    Matériaux :
    pierre support peinture à l'huile marouflé
  • Autel secondaire de la Vierge (autel, tabernacle, retable, statue)
    Autel secondaire de la Vierge (autel, tabernacle, retable, statue) Orléans
    Matériaux :
    pierre peint
    Description :
    sont en pierre peinte polychrome et faux marbre. Le reste du retable, l'autel et le tabernacle sont en
  • Autel secondaire (autel, retable, statue)
    Autel secondaire (autel, retable, statue) Orléans
    Matériaux :
    pierre peint
  • Peinture monumentale (voûte)
    Peinture monumentale (voûte) Orléans
    Matériaux :
    pierre support peinture à l'huile marouflé
  • Maison (57 rue des Carmes)
    Maison (57 rue des Carmes) Orléans - 57 rue des Carmes - en ville
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    rappelle le chaînage d'angle harpé en pierre de taille blanche au carrefour des deux rues, qui se prolonge jusqu'au sol côté rue de l'Ange. On retrouve la pierre de taille dans l'encadrement des ouvertures garnies pierre se présente sous un plus petit appareil - confirme l'hypothèse d'une surélévation postérieure. En
  • Maison à boutique (77 rue des Carmes, détruite)
    Maison à boutique (77 rue des Carmes, détruite) Orléans - 77 rue des Carmes - en ville
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    , encadrées d'un chaînage de pierre étaient sommées d'un linteau ; elles recevaient des fenêtres, chacune seuil en pierre. La corniche était moulurée en façade, et le toit à longs pans était recouvert d'ardoise l'avant-toit avec encadrement en pierre, sommée d'un fronton à arc segmentaire caractéristique du 18e
  • Maison à boutique (51 rue des Carmes)
    Maison à boutique (51 rue des Carmes) Orléans - 51 rue des Carmes - en ville
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    appareillage en pierre. En réalité, sans un examen précis des encadrements de fenêtres, il est très délicat de savoir si le matériau utilisé est de la pierre, du plâtre ou du bois. Un bandeau séparateur plat
  • Maison à boutique (67 rue des Carmes)
    Maison à boutique (67 rue des Carmes) Orléans - 67 rue des Carmes - en ville
    Murs :
    pierre de taille
  • Maison à boutique (80-82 rue des Carmes)
    Maison à boutique (80-82 rue des Carmes) Orléans - 80 rue des Carmes - en ville - Cadastre : 2006 BD 300
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    pierre calcaire de Beauce, de teinte rosée. Elle fut certainement remontée dans le courant des années traces des trous ménagés dans la pierre pour les barreaux destinés à la protéger. La ruelle fossilisée régulièrement ordonnancée de deux étages carrés et trois travées ainsi qu'une structure en pierre de taille chanfreiné. Le soubassement révèle un appareillage en pierre de taille soutenu par un linteau bétonné. Le jeu
  • Maison à boutique (98 rue des Carmes)
    Maison à boutique (98 rue des Carmes) Orléans - 98 rue des Carmes - en ville
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    extrémités de la façade présentent un chaînage d'angle harpé en pierre de taille ; le reste est masqué sous
  • Ensemble du mobilier religieux
    Ensemble du mobilier religieux Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Benoît François XII Hanappier (1753-après 1793) et un calice et une patène par Pierre Leplain déjà connu le fabricant parisien François-Joseph Bertrand-Paraud et un ensemble très complet d'ampoules aux
  • Maison, actuellement école Saint-Paul-Bourdon-Blanc (18 au 22 rue du Bourdon-Blanc)
    Maison, actuellement école Saint-Paul-Bourdon-Blanc (18 au 22 rue du Bourdon-Blanc) Orléans - 20, 22 rue du Bourdon-Blanc 39 rue Desfriches 15,17 rue des Pensées 18 rue du Bourdon-Blanc - en ville - Cadastre : 1823 B 1100, 1104 2012 BN 292, 293, 294
    Murs :
    calcaire pierre de taille
  • Ensemble des meubles et objets civils et domestiques
    Ensemble des meubles et objets civils et domestiques Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Référence documentaire :
    KJELLBERG, Pierre. Encyclopédie de la pendule française du Moyen Age au XXe siècle. Paris : Les KJELLBERG, Pierre. Le Meuble français et européen du Moyen Âge à nos jours. Paris : Les Éditions de KJELLBERG, Pierre. Le Mobilier français du Moyen Age à Louis V. Paris : Guy Le Prat, 1978. KJELLBERG, Pierre. Le Mobilier français du XVIIIe siècle. Paris : Les Éditions de l'Amateur, 1989.
    Annexe :
    .93.2.6). Tableau représentant Monseigneur Pierre IV du Cambout de Coislin (1636-1706), évêque d'Orléans
    Illustration :
    Portrait de Monseigneur Pierre IV du Cambout de Coislin (1636-1706), évêque d'Orléans de 1665 à
  • Ancien petit Sanitas, ancienne école de chirurgie, actuellement Académie d'Orléans
    Ancien petit Sanitas, ancienne école de chirurgie, actuellement Académie d'Orléans Orléans - 5 rue Antoine-Petit - en ville - Cadastre : 1994 BP 39
    Illustration :
    Plaque du collège de chirurgie marquée COLLEGIUM CHIRURGORUM A.D.M.DCCXLV. (pierre peinte noire et
  • Maison à boutique (78 rue des Carmes)
    Maison à boutique (78 rue des Carmes) Orléans - 78 rue des Carmes - en ville
    Description :
    séparées par un trumeau central en pierre de taille est occupé dans son intégralité par une boutique avec d'un encadrement peint en blanc imitant la pierre et reçoivent des portes-fenêtres protégées par des