Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel de Saumery (1 place Saint Louis)
    Hôtel de Saumery (1 place Saint Louis) Blois - 1 place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 DO 503
    Historique :
    Jacques Charron, bailli de Blois et seigneur de Menars, les boiseries attribuées à Jean Mosnier auraient
    Référence documentaire :
    p. 562-563 BERGEVIN, Anatole et DUPRE, Louis. Histoire de Blois. Blois : Dezairs, 1846-1847, 2 vol.
    Localisation :
    Blois - 1 place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 DO 503
    Titre courant :
    Hôtel de Saumery (1 place Saint Louis)
  • Hôtel Sardini (7 rue du Puits Châtel)
    Hôtel Sardini (7 rue du Puits Châtel) Blois - 7 rue du Puits Châtel - en ville - Cadastre : 1980 DO 576
    Historique :
    règne de Louis XII pour Pierre Bernelet, décor 1ère Renaissance des deux étages de galerie inspiré de la galerie de l' aile Louis XII du château de Blois, chapelle avec peintures murales ; 4e quart 16e siècle
    Référence documentaire :
    entre Jacques-Florent Belot et Jean-Raymond de Saintonge. 6 mai 1722. p. 557 et p. 588 BERGEVIN, Anatole et DUPRE, Louis. Histoire de Blois. Blois : Dezairs, 1846-1847 p. 98 BERNIER, Jean. Histoire de Blois, contenant les antiquitez et singularitez du comté de Blois p. 59 DUPRE, L. Un oratoire du temps de louis XII. La semaine religieuse du diocèse de Blois. 1877 p. 145 DE LA SAUSSAYE, Louis. Guide historique du voyageur à Blois et aux environs. Blois
  • Hôtel Denis Dupont (2 rue Saint Honoré)
    Hôtel Denis Dupont (2 rue Saint Honoré) Blois - 2 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 92
    Référence documentaire :
    p. 555 BERGEVIN, Anatole et DUPRE, Louis. Histoire de Blois. Blois : Dezairs, 1846-1847, 2 vol. p. 472-473 BERNIER, Jean. Histoire de Blois, contenant les antiquitez et singularitez du comté de
  • Blois : les hôtels particuliers
    Blois : les hôtels particuliers Blois
    Référence documentaire :
    p. 154-180. LESUEUR, F. Les maisons du règne de Louis XII. Congrès Archéologique de France, 88e p. 56-57. SAUVAGE, Jean-Paul. La maison blésoise au Moyen-Age. In : Blois, un amphithéâtre sur la
    Texte libre :
    titulaires de charges importantes, Jean François de Cardonne et Michel Gaillard, généraux des finances de Jacques de Dinteville, grand veneur, Guyot Nantier, chaussetier et valet de chambre du roi, Louis Bourgeois, médecin de François Ier et de Claude de France, André Dacquyn sommelier du roi, ou Jean de ni leur demeure : c'est le cas de Pierre de Daillon, de Jean de Dampière ou de Hubert Despal seigneur place Saint-Louis, tandis que l'hôtel qui porte ce nom, rue Pardessus, n'a pu leur être attribué (75 formes gothiques, n'adoptant que plus tardivement l'italianisme : sous le règne de Louis XII, les l'avènement et sous le règne de Louis XII, se différencient de ceux construits, durant le séjour de François groupes de demeures, le premier contemporain du règne de Louis XII, le second du règne de François Ier, en
    Illustration :
    Hôtel détruit. Façade nord. Vue prise depuis la rue du Bourg Saint-Jean. IVR24_19914100551V
  • Hôtel de Montmorency dit de Bretagne (rampe des Fossés du château)
    Hôtel de Montmorency dit de Bretagne (rampe des Fossés du château) Blois - rampe des Fossés du château - en ville - Cadastre : 1980 DN 893
    Historique :
    au "logis neuf" de Louis XII, cet hôtel a sans doute été construit entre 1500 et 1510 par Guillaume
    Référence documentaire :
    p. 559 BERGEVIN, Anatole et DUPRE, Louis. Histoire de Blois. Blois : Dezairs, 1846-1847, 2 vol. p. 83 DE LA SAUSSAYE, Louis. Guide historique du voyageur à Blois et aux environs. Blois : Marchand LESUEUR, F. Les maisons du règne de Louis XII. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à
  • Hôtel Morin, ancien Hôtel de ville, actuellement Musée (10-11 quai Charles-Guinot)
    Hôtel Morin, ancien Hôtel de ville, actuellement Musée (10-11 quai Charles-Guinot) Amboise - 10-11 quai Charles-Guinot - en ville
    Historique :
    comptes de l'argenterie. Ils fournissent notamment la cour de Louis XI et Charlotte de Savoie. Il semble
    Référence documentaire :
    guerre : rempart, pavillon Penthièvre, tour Heurtault, écuries Louis-Philippe, chapelle, logis François tour de l'Horloge (1956) ; rapport sur la remise en état de la chapelle Saint-Jean, 1963 ; rapport sur p. 111. PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Le Guide du patrimoine Centre Val de Loire. Paris
    Annexe :
    . ». Pour l'abbé Bosseboeuf, Pierre Morin serait le frère de Jehan Morin, pour Jean-Phillipe Aubert ce
  • Hôtel (9 rue Victor-Hugo ; 11 rue Victor-Hugo)
    Hôtel (9 rue Victor-Hugo ; 11 rue Victor-Hugo) Amboise - 9 rue Victor-Hugo 11 rue Victor-Hugo - en ville
    Historique :
    Heurtault. Jean-Pierre Babelon désigne cet édifice comme la demeure du régisseur du château au XVIe siècle
  • Hôtel d'Alluye (8 rue Saint Honoré)
    Hôtel d'Alluye (8 rue Saint Honoré) Blois - 8 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 94
    Référence documentaire :
    p. 472 BERNIER, Jean. Histoire de Blois, contenant les antiquitez et singularitez du comté de Blois SIX, Jean-François. Un grand bronze de Michel-Ange au Louvre. Gazette des Beaux-Arts, mars 1921
    Texte libre :
     : Florimond Robertet, baron d'Alluye, notaire et secrétaire du roi, sous les règnes de Charles VIII, Louis XII Louis XII, Florimond devient l'un des principaux conseillers du roi, et intervient dans la politique , par ses dimensions et par sa monumentalité, la demeure blésoise la plus importante du règne de Louis l'aile Louis XII (92). Toutes ces parties avaient d'ailleurs été totalement dénaturées, comme le montre celle du bâtiment de Louis XII. On y retrouve la polychromie des matériaux, disposés ici en lits , réunies par une tige centrale. Cette façade, plus que l'aile Louis XII, illustre la juxtaposition d'une sculpture en méplat, révélant, à l'inverse de l'exécution de la galerie de Louis XII, l'intervention décoratif très homogène : comme au logis de Louis XII, dauphins, cornes d'abondance, bucranes, vases et
  • Hôtel (19 rue du Palais)
    Hôtel (19 rue du Palais) Blois - 19 rue du Palais - en ville - Cadastre : 1980 DO 504
    Référence documentaire :
    l'hôtel à Mgr Louis Nicolas de Bertier, évêque de Blois, le 8 mars 1704.
  • Hôtel Hurault de Cheverny (18 rue Saint Martin)
    Hôtel Hurault de Cheverny (18 rue Saint Martin) Blois - 18 rue Saint Martin - en ville - Cadastre : 1810 A 1282
    Référence documentaire :
    p. 549-551 BERGEVIN, Anatole et DUPRE, Louis. Histoire de Blois. Blois : Dezairs, 1846-1847, 2 vol.
  • Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas)
    Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas) Amboise - 1 mail Saint-Thomas - en ville
    Historique :
    -Thomas. Il reprend en réalité la dénomination de l'ancien prieuré Saint-Thomas fondé au début du XIIe , au XVIIe siècle l'hôtel aurait appartenu à Jean Rouer qui se serait marié avec Catherine Pommiers , révèlerait qu'elle lui apporta en dot : « L'immeuble situé au Grand Marché de cette ville, sur le prieuré
    Annexe :
    maison située au Grand marché de cette ville, sur le prieuré Saint-Thomas, consistant en deux corps de
1