Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel Morin, ancien Hôtel de ville, actuellement Musée (10-11 quai Charles-Guinot)
    Hôtel Morin, ancien Hôtel de ville, actuellement Musée (10-11 quai Charles-Guinot) Amboise - 10-11 quai Charles-Guinot - en ville
    Référence documentaire :
    Vue ancienne de la façade du côté du quai Charles Guinot, sur Loire. (B.n.F., département des Relevé en élévation de la façade donnant sur le quai Charles Guinot. (Médiathèque de l'Architecture
    Localisation :
    Amboise - 10-11 quai Charles-Guinot - en ville
    Titre courant :
    Hôtel Morin, ancien Hôtel de ville, actuellement Musée (10-11 quai Charles-Guinot)
    Annexe :
    , fournisseurs de la cour. En outre, en 1485, Jehan Morin invita la petite reine Marguerite, fiancée de Charles
    Illustration :
    Relevé en élévation de la façade donnant sur le quai Charles Guinot. (Médiathèque de l'Architecture Vue ancienne de l'Hôtel de Ville depuis le quai Charles Guinot à l'Est (le cliché est inversé Vue ancienne de la façade du côté du quai Charles Guinot, sur Loire. (B.n.F., département des Vue générale du quai Charles Guinot et de la tourelle d'angle Nord-Est de l'hôtel Morin, située au Vue de la façade sur Loire depuis le quai Charles Guinot. IVR24_20073700605NUCA
  • Tour Heurtault
    Tour Heurtault Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    La tour Heurtault appartient aux ouvrages commencés lors de la campagne de construction de Charles
    Référence documentaire :
    dit de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII , Deuxième étage du bâtiment sur Loire, deuxième étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et , premier étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et -de-chaussée du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins , deuxième étage du bâtiment sur Loire, troisième étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII-François , premier étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et CLOULAS, Ivan. Charles VIII et le mirage italien. Paris : Albin Michel, 1986. 277 p.
    Description :
    le chantier de la tour en 1498, à la mort de Charles VIII. On remarquera par ailleurs que les clefs
    Annexe :
    encore observer, aux côtés du collier de l'ordre de Saint-Michel, des épées flammées, symbole que Charles
    Illustration :
    XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 3e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 2e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et rez XI, 1er étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nuoveau logis de Charles VIII sur les jardins XI, rez-de-chaussée du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les du logis Louis XI, rez-de-chaussée du logis Charles VIII, rez-de-chaussée du logis Charles VIII de Louis XI, rez-de-chaussée bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur , 1er étage du bâtiment sur Loire, rez-de-chaussée du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et
  • Amboise : jardin d'agrément du château
    Amboise : jardin d'agrément du château Amboise - Château d'Amboise - en ville - Cadastre : 2019 BI 151 à 157 ; 159 à 160 ; 176 à 177 ; 194
    Référence documentaire :
    , deuxième étage du bâtiment sur Loire, troisième étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et DAGNAS-THOMAS, Évelyne. Amboise, le grand dessein de Charles VIII. Poitiers : Université de
    Description :
    Le jardin appartient au projet général de Charles VIII (1483-1498), or la magnificence des jardins plus les Français durant la conquête ultramontaine. De retour de sa campagne d'Italie, Charles VIII part de réalisation qui lui revient car Charles VIII avait commencé à agencer ses jardins avant (1498-1515) acheva le chantier de Charles VIII, et engagea le jardinier napolitain pour la réalisation impossible de connaître la part de création revenant à Charles VIII et celle appartenant à Louis XII. On Charles VIII et Louis XII, et donc que sa conversion en logis canonial soit postérieure au départ jardin. Enfin, l'orangerie a sans doute été mise en place sous Charles VIII à l'extrême fin du 15ème de Charles VIII. Si l'on mesure la longueur depuis l'aplomb du portique des Quatre Travées - qui
    Annexe :
    000 m3 - seraient contemporaines du jardin de Charles VIII. Le procès-verbal du 2 avril 1808 fait état du Moulin à Lassay-sur-Croisne, un château construit par Philippe du Moulin, chambellan de Charles
    Illustration :
    XI, 2e étage du bâtiment sur Loire, 3e étage du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins et Vue de la porte basse de la tourelle d'escalier nord du nouveau logis de Charles VIII sur les
  • Nitray : château
    Nitray : château Athée-sur-Cher - Nitray - isolé - Cadastre : 2011 A01 372, 1290, 1591, 1592 Logis : 1591
    Texte libre :
    , Marie Binet, par son mariage avec Charles Daen fait entrer le domaine dans cette famille qui le conserva Liébert (qui fit don d’un retable à l’église d’Athée), décédé en 1814. En 1816, Charles-Pierre Henry Liébert hérite du domaine qu'il transmet en 1856 à son fils Charles-Antoine-Joseph. La famille Liébert
  • Chenonceaux : château de Chenonceau
    Chenonceaux : château de Chenonceau Chenonceaux - Chenonceau - en écart
    Annexe :
    . Perrin et Marinet, 1879. GRANDMAISON de, Charles-Louis. Château de Chenonceau, fin des constructions . Tours : Gilbert-Clarey, 1976.TERRASSE, Charles. Le château de Chenonceau. Paris : Henri Laurens, 1928 du plâtre ? CoRé, 1999, n° 6, p. 48-53. VERGNAUD-ROMANESI, Charles-François. Notices sur les vitraux
    Texte libre :
    Ans. Sous Charles VI, Jean Marques prend le parti des Anglais ce qui lui coûte, en 1411, la destruction quasi-totale de son château. Son fils Jean II Marques obtient de Charles VII l’autorisation de le châtellenie de Chenonceau En 1494, Thomas Bohier, notaire et secrétaire du roi Charles VIII, rachète le Charles VIII en 1494, Louis XII en 1507 puis en 1512, François 1er en 1515, puis en 1521 avec le comte de avril1563 l'entrée solennelle de Charles IX. Philibert de L’Orme meurt en 1570. L’architecte de la reine est reine s’y rend avec Charles IX en 1565. On y trouve deux glacières, et les vestiges de la fontaine Henri l’emplacement du dedalus primitif. De 1875 à 1888, Madame Pelouze fait appel au peintre Charles Toché (1851-1916
  • Hôtel dit hôtel Joyeuse (6 rue Joyeuse)
    Hôtel dit hôtel Joyeuse (6 rue Joyeuse) Amboise - 6 rue Joyeuse - en ville
    Historique :
    d'Italie par Charles VIII se serait ainsi installé en ville. Toutefois, il est vraisemblable que ce soit
    Description :
    logis castral Charles VIII-François Ier. Ce sont de hautes lucarnes à gâbles en trapèze curviligne
1