Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 30 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Martin (rue Saint Martin)
    Église paroissiale Saint-Martin (rue Saint Martin) Blois - rue Saint Martin - en ville - Cadastre : 1810 A 1075
    Historique :
    L' église paroissiale Saint-Martin dépend de l' abbaye de Bourgmoyen ; au milieu du 13e siècle elle reçoit les reliques du saint ; de petites dimensions elle est agrandie en 1477 grâce aux dons de Marie d
    Référence documentaire :
    LESUEUR, F. Saint-Martin. Congrès archéologique, 1925, p. 132-133. charpenterie et de couverture du clocher de l'église Saint-Martin. Le 20 juillet 1597. Saint-Martin. Le 5 juillet 1791. l'église Saint-Martin et à l'hôtel Hurault de Cheverny. 20 septembre 1477, 27 septembre 1577, 29 juillet
    Localisation :
    Blois - rue Saint Martin - en ville - Cadastre : 1810 A 1075
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Martin (rue Saint Martin)
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Église paroissiale Saint-Laurent
    Église paroissiale Saint-Laurent Nogent-le-Rotrou - - 11 rue du Pressoir - en ville - Cadastre : 1990 BP 32
    Historique :
    L'église Saint-Laurent est mentionnée pour la première fois par les textes en 1234. Il ne reste
    Référence documentaire :
    Plan et élévation de l'église de Saint-Laurent. 7 août 1852. Relevés. (AD Eure-et-Loir. Série O : 1 Plan figuratif de l'église Saint-Laurent. 1648. (AD Eure-et-Loir. Série H : 3797). Église Saint-Laurent et château Saint-Jean, vue des prairies de la cascade / Louis Moulin. Vers 1860. Huile sur toile. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). Saint-Laurent à Nogent-le-Rotrou. Lithographie. (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine Saint-Laurent. Lithographie. (Bibliothèque municipale de Chartres - médiathèque L'Apostrophe Charte CIV (1236). DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes p. CCCXV GUERARD, Benjamin. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Père de Chartres. Tome 1. Paris municipal du château Saint-Jean] , 2004. p. 32-37. p .13 POCHON, Jean. La mise au tombeau de Saint-Laurent de Nogent-le-Rotrou. Cahiers percherons
    Précisions sur la protection :
    Église Saint-Laurent : inscription par arrêté du 9 juillet 1927
    Représentations :
    accolé à la porte de l'abbaye Saint-Denis, un arc en anse de panier correspondant à une ancienne
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Laurent
    Vocables :
    Saint-Laurent
    Texte libre :
    Historique La littérature du 19e siècle fait état d’une chapelle Sainte-Madeleine attestée au 11e siècle à l’emplacement actuel de l’église Saint-Laurent. Aucune source (textuelle ou matérielle) ne permet d’affirmer son existence. Une charte datée de 1234, extraite du cartulaire de Saint-Denis, atteste indirectement de la présence de l’église Saint-Laurent par le biais de son prêtre Lucas. La tradition locale attribue la fondation de la paroisse Saint-Laurent au duc de Bretagne Jean 1er, alors seigneur de Nogent d’une église paroissiale dédiée à Saint-Laurent vers 1250. La paroisse Saint-Laurent compte alors 310 paroissiens, elle est placée sous l’autorité du prieuré Saint-Denis, dont le doyen détient les droits de patronage et de nomination sur la cure de Saint-Laurent. L’église est représentée sur un plan daté de 1648 masqué durant la seconde moitié du 19e siècle par des voûtes d'ogives en plâtre. L’église Saint-Laurent sculptés. L’achèvement des travaux est prévu pour 2020. Description Situation L’église Saint-Laurent est
    Illustration :
    Peinture, clocher et face nord, vue du nord-ouest (vers 1860). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le Bas-côté sud et porte de l'abbaye Saint-Denis, vus de l'est (2013). IVR24_20152800363NUCA Groupe sculpté : la Mise au tombeau. Il présente la Vierge, saint Jean, Joseph d'Arimathie , Nicodème et quatre saintes femmes. IVR24_20132800064NUC4A
  • Verrière représentant sainte Solange
    Verrière représentant sainte Solange Palluau-sur-Indre - en village
    Représentations :
    sainte Solange
    Description :
    multicolore, comportant en son centre une niche architecturée dans laquelle est figurée sainte Solange. Le
    Titre courant :
    Verrière représentant sainte Solange
    Illustration :
    Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 2 : sainte Solange. IVR24_20093601226NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 2 (tympan, jour gauche). IVR24_20093601227NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 2 (tympan, jour droit). IVR24_20093601228NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 2 (tympan, soufflet sommital). IVR24_20093601229NUCA
  • Cimetière Saint-Saturnin (rue Munier)
    Cimetière Saint-Saturnin (rue Munier) Blois - rue Munier - en ville - Cadastre : 1980 DH 180
    Historique :
    En août 1515, les marguilliers de Saint-Saturnin échangent avec les religieux de Bourgmoyen un . La construction de ce nouveau cimetière à galeries, du type de l'aître de Saint-Maclou à Rouen, doit
    Référence documentaire :
    A.D. Loir-et-Cher. G 1025 et G 1028. Acquisition des terrains par les Marguilliers de Saint LAFORE. Les chapiteaux du cimetière Saint-Saturnin de Blois. Toulouse, Salze Petel, s.d. p. 88-93. LESUEUR, F. Le cimetière Saint-Saturnin. Congrès Archéologique de France, 88e session PILLET. Le cimetière de Vienne à Blois. In : L'aitre de Saint-Maclou de Rouen. Paris, 1924, p. 137.
    Titre courant :
    Cimetière Saint-Saturnin (rue Munier)
    Vocables :
    Saint-Saturnin
  • Mouhet : église Saint-Pierre, verrières
    Mouhet : église Saint-Pierre, verrières Mouhet - en village
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Pierre : Édifiée au 12e siècle, l'église Saint-Pierre se compose d'une nef verrières anciennes, l'église Saint-Pierre de Mouhet conserve un fragment du 16e siècle, disposé au tympan
    Canton :
    Saint-Benoît-du-Sault
    Titre courant :
    Mouhet : église Saint-Pierre, verrières
    Illustration :
    Mouhet, église Saint-Pierre, vue intérieure. IVR24_20093603459NUCA Mouhet, église Saint-Pierre, baie 0 : le Sacré Coeur. IVR24_20093603460NUCA Mouhet, église Saint-Pierre, baie 1 : le Christ montrant ses plaies. IVR24_20093603462NUCA
  • Maison (3 rue Saint Lubin)
    Maison (3 rue Saint Lubin) Blois - 3 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1810 A 1053
    Localisation :
    Blois - 3 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1810 A 1053
    Titre courant :
    Maison (3 rue Saint Lubin)
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la rue Saint-Lubin, vers la place Louis XII. IVR24_19814100899X
  • Maison (30 rue Saint Lubin)
    Maison (30 rue Saint Lubin) Blois - 30 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1980 DN 380 REVOIR
    Localisation :
    Blois - 30 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1980 DN 380 REVOIR
    Titre courant :
    Maison (30 rue Saint Lubin)
  • Verrière représentant Charlemagne et saint louis
    Verrière représentant Charlemagne et saint louis Issoudun - rue de l'Hospice Saint-Roch - en ville
    Représentations :
    saint Charlemagne saint Louis saint Esprit
    Description :
    Vêtus royalement, Charlemagne et saint Louis sont représentés en pied dans chacune des lancettes de l'Esprit saint.
    Localisation :
    Issoudun - rue de l'Hospice Saint-Roch - en ville
    Titre courant :
    Verrière représentant Charlemagne et saint louis
    Illustration :
    Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 8 : Charlemagne et saint Louis. IVR24_20093602810NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 8 : Charlemagne et saint Louis (détail Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 8 (détail) : Charlemagne. IVR24_20093602812NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 8 (détail) : saint Louis. IVR24_20093602813NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 8 (détail) : armoiries du donateur Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 8 (détail) : armoiries du donateur Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 8 (détail) : Dieu le Père. IVR24_20093602816NUCA
  • Issoudun : Musée de l'Hospice Saint-Roch, verrières
    Issoudun : Musée de l'Hospice Saint-Roch, verrières Issoudun - rue de l'Hospice Saint-Roch - en ville
    Historique :
    Musée de l'Hospice Saint-Roch : De l'hôtel-dieu fondé au 12e siècle par les chanoines de Saint-Cyr , communément appelé l'Hospice Saint-Roch, subsistent plusieurs bâtiments anciens, partiellement reconstruits au l'ancien Hospice Saint-Roch, 4 baies conservent des vitraux du premier quart du 16e siècle, installés dès /début 16e) provenant de l'ancienne église de Sainte-Fauste (voir canton d'Issoudun-sud), un ensemble de
    Référence documentaire :
    CAZÉ, Sophie (dir.). Issoudun, le musée de l'Hospice Saint-Roch. Histoire et collections. Issoudun
    Localisation :
    Issoudun - rue de l'Hospice Saint-Roch - en ville
    Titre courant :
    Issoudun : Musée de l'Hospice Saint-Roch, verrières
    Illustration :
    Issoudun, chapelle de l'Hospice Saint-Roch, vue intérieure. IVR24_20093602793NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 0 : la Crucifixion. IVR24_20093602794NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 6 (détail) : Vierge de l'Annonciation Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 8 : Charlemagne et saint Louis. IVR24_20093602810NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, réserves : Crucifixion. IVR24_20093602817NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, réserves : la Tour de Pise. IVR24_20093602821NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, réserves, série des Mois par Chenevière : Janvier
  • Palluau-sur-Indre : église Saint-Sulpice, verrières
    Palluau-sur-Indre : église Saint-Sulpice, verrières Palluau-sur-Indre - en village
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Sulpice : Édifiée à l'époque gothique grâce aux libéralités de la famille issus de l'atelier d'Auguste Charlemagne (Toulouse) et des ateliers Latteux et Bazin (Le Mesnil-Saint
    Titre courant :
    Palluau-sur-Indre : église Saint-Sulpice, verrières
    Illustration :
    Palluau-sur-Indre, verrières de l'église paroissiale Saint-Sulpice (montage). IVR24_20093601215NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 0 : le Christ glorieux. IVR24_20093601216NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 1 : saint Joseph. IVR24_20093601221NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 2 : sainte Solange. IVR24_20093601226NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 3 (verrière macédoine). IVR24_20093601230NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 4. IVR24_20093601238NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 5 : saint Roch et saint Sulpice Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 6 : Nativité et Enfance du Christ Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 7 : une sainte martyre. IVR24_20093601246NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 8. IVR24_20093601247NUCA
  • Hôtel d'Alluye (8 rue Saint Honoré)
    Hôtel d'Alluye (8 rue Saint Honoré) Blois - 8 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 94
    Localisation :
    Blois - 8 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 94
    Titre courant :
    Hôtel d'Alluye (8 rue Saint Honoré)
    Texte libre :
    et ses bâtiments détruits peuvent être restitués. Situé rue Saint-Honoré, à proximité de la Grande possédait à l'angle de la rue Saint-Honoré et de la Grande Rue un petit terrain, véritable enclave dans la formé par les rues Porte-Chartraine, Saint-Honoré et Beauvoir grâce à plusieurs actes de vente, passés long de la rue Saint-Honoré, différents actes, plus récents, révèlent que le terrain s'étendait sur les les nos 4 et 6 de la rue Saint-Honoré en faisaient à l'origine partie. L'hôtel, dans son état actuel dénivellation importante qui existe entre la cour, la rue Saint-Honoré et la Grande Rue (le bâtiment ouest rampe cavalière depuis la rue Saint-Honoré jusqu'à la cour. Un accès secondaire avait été ménagé à principal, dont le portail monumental, ouvert sur la rue Saint-Honoré, marquait l'entrée. La totalité de l'étage de soubassement à gauche du portail, accessible depuis la partie basse de la rue Saint-Honoré ). Beaucoup plus modeste, le corps situé à droite du passage couvert se développe le long de la rue Saint
    Illustration :
    Moulage d'un fragment lapidaire non localisé (pinacle de lucarne ?) déposé au cimetière Saint Fragment lapidaire non localisé déposé au cimetière Saint-Saturnin. IVR24_19874100159X Fragment lapidaire non localisé déposé au cimetière Saint-Saturnin. IVR24_19874100163X Bâtiment sud, grande salle du rez-de-chaussée. Cheminée : écu couronné entouré du cordon de saint
  • Hôtel Denis Dupont (2 rue Saint Honoré)
    Hôtel Denis Dupont (2 rue Saint Honoré) Blois - 2 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 92
    Historique :
    , transformée en cour, dénaturation de la façade sur la rue Saint-Honoré.
    Localisation :
    Blois - 2 rue Saint Honoré - en ville - Cadastre : 1980 DN 92
    Titre courant :
    Hôtel Denis Dupont (2 rue Saint Honoré)
  • Hôtel de Saumery (1 place Saint Louis)
    Hôtel de Saumery (1 place Saint Louis) Blois - 1 place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 DO 503
    Localisation :
    Blois - 1 place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 DO 503
    Titre courant :
    Hôtel de Saumery (1 place Saint Louis)
  • Collégiale Saint-Jacques (rue Denis Papin ; rue du Commerce)
    Collégiale Saint-Jacques (rue Denis Papin ; rue du Commerce) Blois - rue Denis Papin rue du Commerce - en ville - Cadastre : 1810 A 1205 1204
    Historique :
    Puits du Quartier. En 1695 le chapitre Saint-Jacques est transféré à la cathédrale Saint-Louis et
    Référence documentaire :
    LESUEUR, F. Saint-Jacques. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à Blois, 1925, p. 149 chapitre de la cathédrale ; mense de Saint Jacques.
    Titre courant :
    Collégiale Saint-Jacques (rue Denis Papin ; rue du Commerce)
    Vocables :
    Saint-Jacques
    Illustration :
    Collégiale Saint Jacques (détruite) : vue de l'église et de ses abords dans la seconde moitié du Collégiale Saint Jacques (détruite) : mur sud de la nef. Vestiges, piliers et grandes arcades Collégiale Saint Jacques (détruite) : mur ouest de la nef. Vestiges arcades superposées Collégiale Saint Jacques (détruite) : fontaine Saint Jacques (adossée au mur nord de la nef
  • Église paroissiale Saint-Saturnin (rue Munier ; rue Croix-Boissée)
    Église paroissiale Saint-Saturnin (rue Munier ; rue Croix-Boissée) Blois - rue Munier rue Croix-Boissée - en ville - Cadastre : 1980 DH 164
    Historique :
    Les origines de l'église Saint-Saturnin de Vienne sont antérieures à l' an Mil : il subsiste sur le première Renaissance, dédiée à Saint-Pierre. La charpente ayant été incendiée par les protestants en 1568
    Référence documentaire :
    LESUEUR, F. L'église Saint-Saturnin. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à Blois
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Saturnin (rue Munier ; rue Croix-Boissée)
    Vocables :
    Saint-Saturnin
    Illustration :
    église Saint-Saturnin IVR24_19904100299XA
  • Verrière représentant le ravissement de sainte Marie-Madeleine
    Verrière représentant le ravissement de sainte Marie-Madeleine Palluau-sur-Indre - en village
    Représentations :
    sainte Marie Madeleine
    Titre courant :
    Verrière représentant le ravissement de sainte Marie-Madeleine
    Illustration :
    Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 9 : le ravissement de Marie-Madeleine Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 9 (détail). IVR24_20093601249NUCA
  • Hôtel Hurault de Cheverny (18 rue Saint Martin)
    Hôtel Hurault de Cheverny (18 rue Saint Martin) Blois - 18 rue Saint Martin - en ville - Cadastre : 1810 A 1282
    Historique :
    ' église Saint-Martin ; 2e moitié du 17e siècle : propriété de la famille Hurault de Cheverny, en 1749
    Référence documentaire :
    Archives privées. Procès et contestation lors de la démolition de l'église Saint-Martin, 14 avril gouttières sur le mur de l'hôtel, joignant l'église Saint-Martin, 13 février 1573 et 4 août 1582. Archives privées. Vente d'un terrain dépendant de l'hôtel aux mareillers de l'église Saint-Martin Archives privées. Procès entre Richard Fourniquet et les marguilliers de l'église Saint-Martin, 10
    Localisation :
    Blois - 18 rue Saint Martin - en ville - Cadastre : 1810 A 1282
    Titre courant :
    Hôtel Hurault de Cheverny (18 rue Saint Martin)
  • 2 verrières représentant l'Annonciation
    2 verrières représentant l'Annonciation Issoudun - rue de l'Hospice Saint-Roch - en ville
    Historique :
    Musée de l'Hospice Saint-Roch : De l'hôtel-dieu fondé au 12e siècle par les chanoines de Saint-Cyr , communément appelé l'Hospice Saint-Roch, subsistent plusieurs bâtiments anciens, partiellement reconstruits au
    Représentations :
    saint Gabriel
    Localisation :
    Issoudun - rue de l'Hospice Saint-Roch - en ville
    Illustration :
    Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 6. IVR24_20093602806NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 6 (détail) : Vierge de l'Annonciation Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 10. IVR24_20093602808NUCA Issoudun, Hospice Saint-Roch, chapelle, baie 10 (détail) : Ange de l'Annonciation
  • Chenonceaux : chapelle du château de Chenonceau, verrières
    Chenonceaux : chapelle du château de Chenonceau, verrières Chenonceaux - rue du Château - en village
    Historique :
    de la chapelle, dont il conserve, au moins en partie, l'iconographie : saint Michel et saint Jean le cas de saint Thomas (baie 3), patron du commanditaire, et de saint Antoine (baie 4), qui évoque lui maire de Tours. L'ensemble est complété par les évocations de saint Louis et de saint Hubert
    Représentations :
    saint Jean-Baptiste saint Michel terrassant le démon saint Antoine saint Thomas saint Louis saint Hubert
    Description :
    ) ; Anges en prière (tympan, vestiges du 16e s.) - baie 1 : Saint Jean-Baptiste (M. Ingrand, Paris, 1954 ) - baie 2 : Saint Michel terrassant le démon (M. Ingrand, Paris, 1954) ; Anges en prière (tympan, vestiges du 16e s.) - baie 3 : Saint Thomas (M. Ingrand, Paris, 1954) - baie 4 : Saint Antoine (M. Ingrand , Paris, 1954) ; Anges en prière (tympan, vestiges du 16e s.) - baie 5 : Saint Louis rendant la justice (M . Ingrand, Paris, 1954) - baie 6 : Chasse de saint Hubert (M. Ingrand, Paris, 1954) ; Anges en prière
    Illustration :
    Chenonceaux, chapelle du château de Chenonceau, baie 1 : saint Jean-Baptiste Chenonceaux, chapelle du château de Chenonceau, baie 2 : saint Michel, anges en prière Chenonceaux, chapelle du château de Chenonceau, baie 3 : saint Thomas. IVR24_20143702230NUC2A Chenonceaux, chapelle du château de Chenonceau, baie 4 : saint Antoine, anges en prière Chenonceaux, chapelle du château de Chenonceau, baie 5 : saint Louis rendant la justice Chenonceaux, chapelle du château de Chenonceau, baie 6 : Chasse de saint Hubert, anges en prière
  • Verrière présentant divers remplois de fragments du 16e siècle
    Verrière présentant divers remplois de fragments du 16e siècle Palluau-sur-Indre - en village
    Représentations :
    saint Jacques
    Description :
    des remplois de vitraux du 16e siècle parmi lesquels ont peut reconnaître des anges, un buste de saint
    Illustration :
    Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 4 (actuellement déposée). IVR24_20093601238NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 4 (tympan). IVR24_20093601239NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 4 (tympan, jour gauche). IVR24_20093601240NUCA Palluau-sur-Indre, église Saint-Sulpice, baie 4 (tympan, jour droit). IVR24_20093601241NUCA